RSS
RSS



 

Partagez|

So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Chambre cinquante et un.
Classe : Troisième sport niveau D.
Spécialisation. : Boxe.
Situation amoureuse : Mmh. C'est compliqué...

Travail : Barman dans une boîte de nuit. (A menti sur son âge pour ce job.)
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 143
Okane (お金) : 267
Points. : 5
Date de naissance : 15/07/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : Fiche de présentation. ☃️ Fiche de liens., ☃️ Fiche de rps.
MessageSujet: So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.] Lun 29 Déc - 22:08



Darkness...


Joueurs



Joyce SEROV. Compliqué..


© Halloween


C'était pas vraiment un bar très branché, mais c'était cool d'y travailler. C'était une ambiance chelou qui régnait, et y'avait de la musique électro à tout va. Mais pas la musique cool qu'on écoute en boîte. C'est plus comme une musique de transe. On avait aussi des lumières tamisées. C'était un bar bizarre quoi. Dans lequel il valait mieux pas traîner. Et aussi étrange que cela puisse paraître, c'est ici que j'avais rencontré une femme qui partageait certaines de mes nuits, bien que cela faisait un long moment que je ne l'avais pas vue. Généralement, je tenais le bar, mais ce soir, on avait étrangement de monde, alors on m'avait réquisitionné en salle. C'était un bon moyen d'exploiter le costume que j'avais acheté pour le bal. Oui, j'avais fait ça, MOI. C'est bizarre, je sais, mais quand on a une cousine qui sait nous manipuler, on serait capable de tout. Mon regard s'est reporté sur la manche tachée de sang. J'ai tiqué. Y'a pas longtemps, j'ai été voir le médecin, parce que j'en pouvais plus. J'y avais pas été avant parce que j'avais la pétoche. J'l'avoue. Mais quand on sent qu'c'est pas un truc normal, y'a d'quoi, j'vous jure. Puis, c'est tombé comme ça, sur le coin d'ma gueule. J'ai un anévrisme cérébrale. Ouais, même si j'me savais condamné, ça m'a fait un choc. Il paraît que je ne passerai pas le mois si je ne me fais pas opérer. Mais si je le fais, j'ai quatre vingt pour cents de chance de rester sur la table. J'préfère encore m'étouffer avec mon sang. Si Nowaki et Juliet sont au courant ? Bien sûr que non. Quelle bonne blague vous me faites là. Jamais je ne les mettrai au parfum. Je ne veux pas voir l'inquiétude sur leur visage. J'veux que personne soit au courant. C'mieux comme ça. Et surtout pas ma mère d'ailleurs. Elle viendra même pas à mon enterrement j'suis sûr. J'pense que la seule personne à laquelle j'pourrai en parler, c'est Joyce. Elle tient pas assez à moi pour s'inquiéter, mais pas assez peu pour en avoir rien à foutre en fait. 

« Minoru ! »
« Ouais ? »
« Viens chercher les verres par là. »
« J'arrive. »

Le bar, c'était comme si j'étais une autre personne quand j'y travaillai à dire vrai. J'sais pas, j'savais que personne ne viendrait m'emmerder, et personne fouillait dans mon passé. C'est vrai, j'souriais à ces moments là. J'déconnais bien avec mon patron et mes collègues. Parce qu'au final, on était tous un peu louche. Mais pas forcément en mal. On avait nos p'tits secrets, moi l'premier. J'suis arrivé derrière le comptoir, quand j'ai senti un filet chaud s'éclipser de mes lèvres pour couler le long de mon menton. Quand même, j'suis pas en train de baver ? Cette pensée m'a fait sourire et une de mes collègues s'est approchée de moi, les yeux aussi gros que des soucoupes volantes. Elle a posé une main sur mon épaule, et a coupé le filet en deux, avec son pouce.

« Minou ? Tu te sens bien ? Tu as prit un coup ? »

J'ai voulu lui dire que j'allais bien, mais je me suis étouffé. Heureusement par réflexe, j'ai mit la main devant ma bouche. Sinon, j'aurai foutu du sang partout. J'suis tombé à genoux. Bordel, j'avais mal au crâne. Mon front a touché le sol, alors que la pauvre Hana ne savait pas quoi faire, se contentant d'appeler les autres au secours.

Ce sont Benkei et Akio qui m'ont soulevé, pour aller m'asseoir sur un siège de bar, alors que Hana essuyait le sang qui coulait. Je me suis senti mieux.

« Prends une pause Minoru. M'a lâché Benkei, sur un ton anxieux, et pense à aller chez le médecin. »

Ils se sont tous trois éclipsés, alors que je me mettais à peu près droit sur ma chaise. Maintenant que c'était passé, c'était bon. Akio m'a donné une bouteille de saké, et une coupelle.

« Boit, ça te fera du bien. »
« Merci. » 

Aujourd'hui, ce n'était sûrement pas le jour où je pensais à Joyce...

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~


   
I made a mistake. I fell in love.
I fight against my demons. I fight to don't love anyone. I lost a fight, and with, I lost my soul. She left me, and she broke my heart. I can't make sense anymore. Now, I'm dead.by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.] Mar 30 Déc - 6:53
   Minoru  Takeda ♫ Tentateur.   





Si les diamants sont travaillés pour être beaux, délicats et scintillant, Joyce doit en être un. 


Quelle journée de merde. Ce con se sentait-il obligé de t'annoncer son retour ? Ce n'est pas comme si ton mari te manquait. Il pourrait bien débarquer à l'improviste, il a les doubles de la maison, et sa chambre. Toi et lui, ce n'est pas le grand amour. Tu as encore deux jours de répit avant que cet enfoiré n'arrive. Qu'il se serve de toi, tu veux bien, c'est réciproque, mais qu'il t'empêche de sortir voir des "connaissances.." Par peur que ça ne soit pas une bonne image pour les médias.. Enfin, c'est devenu ton quotidien, enfin, est-il si important de savoir comment se passe le déroulement de ta vie ? Non. Passons.
Tu n'aurais pas pu le prévoir. C'est devenu urgent, tu dois te détendre. Et il n'y a qu'un seul endroit qui puisse satisfaire ta soif. Ce bar ; cet endroit sympathique, où tu as rencontré l'homme qui a principalement occupé ton lit, sur une courte période.  Sera t-il occupé ? Tu crois que tu le reverras ? Tu ne te lasses pas de lui, il t'amuse, il sait te distraire sans que tu commences à le trouver énervant. 

Tu passes les portes, cet endroit n'a pas changé, il est resté le même. Tu balayes d'un regard vide la totalité de la pièce. Quelque chose t'accroche, il est là, c'est plutôt surprenant. Tu n'as aucune raison de l'ignorer. Alors, d'un pas rapide, tu le rejoins. Avec ce même sourire que tu lui accordes. Ça fait combien de temps ? Des semaines ? Des mois peut-être.

« Tu as l'air d'avoir du plomb dans l'aile, toi. »

Un coup ? Du chagrin ? Qu'importe. Tu n'as pas besoin de lui soutirer des secrets. Si tu veux vraiment savoir quelque chose.. Tu le sauras. Un jour. Il suffit d'être patiente. Le fait qu'il a l'air en piteux état ne te fait ni chaud, ni froid. S'il est encore parti traîner dans des endroits louches, ce n'est pas ton problème. D'ailleurs, tu n'as rien à te reprocher quant au fait que ça ne t'inquiète pas. Du moins.. Tu devrais, Joyce.

Quelqu'un vient, te demande ce que tu désires boire. Toujours la même chose ; tu bois toujours la même chose, jusqu'ici, le Dalmore ne t'a jamais posé de problème. Elle s'en va, te laissant seule, face à Minoru. Lui aussi n'a pas changé.. Quelle chance que les années ne le rattrapent pas encore.. Tu n'es pas à plaindre non plus, c'est vrai.

« J'espérais pouvoir te revoir, d'ici là. Et je peux m'estimer chanceuse... » 


On te sert, ou plutôt elle, une femme tu crois. Tu ne t'en soucis pas, tu as juste le temps de la remercier qu'elle repart vers d'autres clients. Pour une fois que tu peux passer inaperçue et passer une journée tranquille. Tout semble s'arranger.
Tu trempes à peine tes lèvres dans le liquide ambré, fixant indiscrètement Minoru. Tu l'as vu en meilleure forme, ça, c'est une certitude. Tout ce que tu sembles attendre.. C'est de ses nouvelles, pour te faire passer pour une personne, un tant soit peu, intéressée.
Ah, la curiosité, quelle vilaine chose.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Chambre cinquante et un.
Classe : Troisième sport niveau D.
Spécialisation. : Boxe.
Situation amoureuse : Mmh. C'est compliqué...

Travail : Barman dans une boîte de nuit. (A menti sur son âge pour ce job.)
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 143
Okane (お金) : 267
Points. : 5
Date de naissance : 15/07/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : Fiche de présentation. ☃️ Fiche de liens., ☃️ Fiche de rps.
MessageSujet: Re: So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.] Jeu 1 Jan - 23:10
Les deux bras accoudés sur le comptoir de sorte à ce qu'ils soient croisés devant ma coupelle de Saké, je regardai le sol, tentant de retrouver un minimum d'énergie tandis que mes collègues s'activaient. A chaque fois qu'ils passaient derrière moi, j'pouvais sentir soit la tape viril de Akio et Benkei, soit la douceur de la main d'Hana qui parcourait mon dos en guise de soutien. A un moment, j'ai senti une poigne imposante sur mon épaule. Mais pas celles qui vous demande de vous redresser, seulement celles qui vous dise « t'inquiète mon pote » ça m'a fait sourire. Ça, c'était mon patron, un américain du nom de Jones. Quand je me suis redressé, j'ai juste pu le voir de dos, dans son costume rayé noir et gris, les mains dans les poches, les cheveux gominés. Ce type était un sacré gars. Un soir, j'me rappelle avoir fait la fermeture, tandis que les trois autres étaient rentrés chez eux, et il était sortit de son bureau.

« Ah, Takada-san, tu es encore là ? » m'avait-il demandé, interloqué.

J'avais juste acquiescé, accompagné d'un petit « hum », et il m'avait proposé un whisky avec une clope, quand j'aurai fini de faire la vaisselle. J'ai pas osé refuser, mais j'dois avouer qu'au départ, j'me suis pas sentit méga à l'aise. Au final, on a déconné pendant quelques heures ensemble, et on a même fini la bouteille de Whisky, tandis qu'il me racontait un peu sa vie, en rigolant, toujours. Pourtant, elle n'avait rien de drôle... J'me suis senti proche de lui. Son histoire ressemblait un peu à la mienne, et j'ai eu l'impression de le comprendre. Depuis, on s'entend plutôt bien. Parfois, j'avais l'impression de mieux m'entendre avec les gens qui sont plus vieux que moi.

En parlant de ça, y'a une voix familière qui a attiré mon oreille, de l'autre côté que celui vers lequel j'suis tourné. J'regarde donc à ma droite, avant d'apercevoir Joyce. Teh, ça fait un moment, elle m'adresse un sourire, alors que j'lui adresse un p'tit signe de la tête, versant encore un peu à boire dans mon récipient, et me l'enfilant d'une traite. 

C'est Hana qui a servit Joyce, et la serveuse m'a adressé un sourire, que je lui ai rendu, alors que je me redressai sur ma chaise. Quoi ? J'l'avais pas rendu à Joyce ? J'en avais pas ressenti le besoin, et j'en avais pas eu envie quelque part. J'sais pas pourquoi, généralement, j'fais les choses sur des coups de tête, plutôt que de les laisser mûrir dans mon esprit. J'pense que la situation avec Joyce ne nécessitait pas que je souris. De toute façon, ce n'est pas comme si elle n'avait pas l'habitude que je ne présente que rarement un visage différent d'un masque de rejet. Ca ne veut pas dire que j'lui en voulais de n'pas m'avoir donné de nouvelles pendant des mois, ça j'm'en foutais complètement à vrai dire. Elle fait sa vie, elle n'est pas nécessaire à la mienne. Je vois qu'elle me dévisage, alors je plante mon regard dans le sien. Y'avait rien dans mon regard. Fin, si, y'avait ce truc qui repoussait toutes les filles puisque ça les intimidait, mais ça avait toujours attiré Joyce. Elle recule devant rien.

« T'estimer heureuse ? »

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~


   
I made a mistake. I fell in love.
I fight against my demons. I fight to don't love anyone. I lost a fight, and with, I lost my soul. She left me, and she broke my heart. I can't make sense anymore. Now, I'm dead.by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Spécialisation. : La hache.
Situation amoureuse : En couple avec Essva.

Travail : Vous battre. u.u
Messages : 253
Okane (お金) : 13492
Points. : 1
Date de naissance : 04/07/1997
Age : 20
Je fais partie du Staff.
Mokona
MessageSujet: Re: So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.] Sam 3 Jan - 23:05
- 10 Okanes pour Joyce.


Bon jeu.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.] Mar 24 Fév - 20:43
Rp n'ayant pas reçu de réponse pendant plus d'un mois, j'archive.


Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Spécialisation. : La hache.
Situation amoureuse : En couple avec Essva.

Travail : Vous battre. u.u
Messages : 253
Okane (お金) : 13492
Points. : 1
Date de naissance : 04/07/1997
Age : 20
Je fais partie du Staff.
Mokona
MessageSujet: Re: So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.] Ven 8 Mai - 18:52
Rp sorti des archives sur la demande des joueurs.


Bon jeu.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.] Lun 8 Juin - 12:46
Rp archivé, n'ayant pas reçu de réponses depuis plus d'un mois.


Me prévenir si vous voulez le rouvrir. ~


Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.]
Revenir en haut Aller en bas

So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» So much darkness.. [Joyce Serov, Minoru Takeda.]
» Eye to eye. [Terminé.][Minoru Takeda.]
» [Terminé] Aucune épreuve n’a jamais été surmontée en versant des larmes. ♣ [Minoru Takeda /Juliet Shakespeare]
» [Terminé] Le froid de l'hiver s'éclipse pour laisser place à la chaleur des retrouvailles. [Minoru Takeda, Juliet & Nowaki A. Shakespeare]
» Hôpital Matoya ~ « Le meilleur soutien dans les heures difficiles est la main d'un ami. » [Chloé Tôgashi & Minoru Takeda]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Abandonnés.-