RSS
RSS



 

Partagez|

Ah la honte... [Tous.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Messages : 23
Okane (お金) : 44
Points. : 5
Date de naissance : 10/08/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
MessageSujet: Ah la honte... [Tous.] Ven 16 Jan - 21:13
J'enlevais tranquillement mes vêtements faits pour affronter le froid, et je m'asseyais tranquillement à la table, regardant la carte. Au final, j'allais sûrement changer d'avis, le chocolat chaud semblait m'appeler avec une force, en plus, il était fait à l'américaine, et je dois avouer que j'avais toujours voulu en boire ! Miam !

Je parcourais tranquillement la carte de mes yeux, en m'enfonçant un peu plus dans le fauteuil moelleux. J'eus presque envie de dormir...

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ah la honte... [Tous.] Ven 16 Jan - 23:39
Je suis entré dans le café, tête basse et nez rivé vers le sol, car non, je n’étais pas continuellement plein d’entrain et d’enthousiasme, il avait des trucs dans la vie capables de me filer le cafard comme les devoirs par exemple, un réfrigérateur vide, ou encore, me retrouver seul sans les copains… Lorsque je suis rentré au lycée, à Tokyo, dans cette ville où je ne connaissais personne, je me suis rendu compte à quel point j’étais dépendant de mes amis, de Jota bien sûr, mais de tous les gars de la bandes aussi, même Kaze. Quand j’ai réalisé que j’allais me sentir complètement perdu, que j’ai eu peur de me perdre moi-même, j’ai eu pour réflexe instinctif de faire encore plus le pitre. Parce qu’au moins, j’avais l’illusion que tout pouvait être comment avant, parce que quand les regards se posaient sur moi, je me sentais moins seul… Cependant, depuis le retour de Jota et nos retrouvailles avec Kaze, je me rends bien compte que je me laisse à nouveau dépendre entièrement d’eux. J’aime bien les suivre, j’ai l’impression que c’est là que se trouve ma place. Alors quand ils ne sont plus là, quand je n’ai pas la sensation de les sentir en train de me soutenir, tout de suite, ma bonne heure semble s’envoler. Et la solitude se fait reine…


Je ne faisais pas trop attention à ce que je faisais. Sans regarder autour de moi, je m’étais dirigé à une table. J’ôtais mon écharpe et mon manteau que je déposais sur le dossier de ma chaise, puis je m’asseyais. Alors, j’ai relevé le nez et là :

« Eeeeeeeeeh ! »

J’ai sauté de ma chaise en pointant du doigt la personne qui se trouvait en face de moi. Pourquoi il y avait-il une fille assise à ma table ? Je regardai alors tout autour de moi. Ah ! Mince ! Peut-être parce c’est moi qui venait de m’installer à sa table en fait… Je m’excusais de quelques inclinations de tête à l’égard des personnes présentes dans le café qui me dévisageait à cause du bruit que je venais de faire. Mes yeux se reportèrent ensuite sur la fille en face de moi, prêt à m’excuser quand quelque chose interpela mon attention. Je ne l’aurais pas déjà vu quelque part ? Croiser dans un couloir ? Je suis sûr que c’est plus que cela. Je l’ai dévisagé plusieurs instants et :

« Eeeeeeeeeeh ! » la pointai-je à nouveau du doigt.

Ce-cette ! Cette fille ! C’est la fille du tournage ! Celle… Celle qui ! Et je sentis mon visage viré au rouge pivoine sous l’effet des souvenirs qui me revinrent brusquement en mémoires !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Messages : 23
Okane (お金) : 44
Points. : 5
Date de naissance : 10/08/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
MessageSujet: Re: Ah la honte... [Tous.] Sam 17 Jan - 18:05
Quand j'ai redressé la tête, une fois que j'avais prit connaissance de la carte, et ne parvenant pourtant pas à me décider, j'ai vu le type de l'autre jour, celui du tournage. Oh mon Dieu, celui que j'avais dragué deux fois. Je me suis dépêchée de baisser la tête, en espérant qu'il ne me remarque pas. Passe ton chemin, passe ton chemin passe t.... J'ai entendu une chaise grincer juste à côté de moi, et j'ai frémit, avant de relever la tête. Mince ! Il est juste là. Qu'est ce que je fais ? Je pars ? J'attends qu'il me parle ? Zut...

Il s'est brusquement levé, en s'exclamant. J'ai eu trop honte quand tout le monde s'est retourné vers nous, et surprise, j'ai ouvert de grands yeux, tandis que je devenais pivoine. J'ai fait signe de mes deux mains, pour qu'il se calme, et je lui ai fait signe de se rasseoir en lui répétant  « Chut, chut, calme toi » maladroitement. Mais je pense qu'il ne m'a pas directement reconnu, je crois surtout qu'il a été surpris de me voir, un peu comme moi quand il s'est assit là. Par contre, il s'est remit à crier, en rougissant. J'ai arrêté de respirer, en me mettant droite comme un piquet. Zut, il m'a reconnu là, c'est sûr !

« Désolée ! » me suis-je exclamé en m'inclinant.

J'ai mal calculé la distance entre ma tête et la table, et je me suis littéralement écrasée dessus en poussant un petit gémissement de surprise, et un peu de douleur aussi. Je me suis redressée en portant la main à mon front, les larmes aux yeux. Et maintenant ? Je  lui dit quoi ? 

« Euh, c'était qu'un rôle, je ne suis pas comme ça en vrai.... Je... Je... Je suis désolée. »

J'ai déglutit. J'étais un peu maladroite dans mes propos.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ah la honte... [Tous.] Mer 21 Jan - 22:40
Pourquoi ? Pourquoi je me souvenais de ça ? Pourquoi il fallait que je retombe sur cette fille-là ? Raaah ! ll faut que je chasse ses images de ma tête !!! Penser à autre chose ! Je dois penser à autre chose ! Un truc désagréable ! Kaze ? Non, pas assez fort ! Mes frangines ? On brûle ! AH ! Je la pointais alors à nouveau du doigt alors qu’elle se confondait en excuse. Je venais de me remémorer la pire de toutes les images : Jota qui lèche la joue de cette fille !!!! C’est vrai qu’elle ne m’avait pas seulement chauffer moi, mais plusieurs autres gars ! Et surtout Jota ! Mais quelle …

« Hein ? »

Ah oui, c’est vrai, on jouait tous un rôle. Ce qui s’est produit à ce moment-là n’avait rien à voir avec nos véritables personnalités. Moi-même, je lui avais quand même mis un scotch sur la bouche en lui indiquant de se la fermer. Pas vraiment sympathique… Pas du tout mon genre… Enfin, pas envers une fille mignonne quoi ! Ça aurait été un mec comme Kaze - à condition que Jota soit là pour me protéger quand s’il veut me frapper -, ou encore Dobbi, ou bien une fille comme la voleuse de bonnet, ou même Haru… Euh peut-être pas non en fait … Trop dangereuse, une folle furieuse armée d’une chaussure… Dire que j’avais dû le jeter un verre d’eau à la figure. A ce moment, j’ai vu ma vie défiler. C’est presque comme je devais la vie au frère de Kaze, en fait…

Bref, je me suis assis face à elle, gêné et penaud à la fois. Je n’osais pas la regarder en face, sinon, ces images que je m’efforce de chasser loin, très loin, de mon esprit ne feraient que revenir et là … Je ne sais même pas comment je devrais mon comporter vis-à-vis d’elle. Au fond, je crois surtout que résultat, je suis hyper intimidé !

La tête à demi tournée sur le côté, le nez orienté vers le penaud et le regard hasardeux, mes yeux se posant partout sauf sur mon interlocutrice, j’ai marmonné :

« Moi aussi… Je … Je suis désolé… »

Je ne savais pas du tout comment je devais réagir dans une circonstance aussi peu ordinaire. Alors, c’est à ça aussi que les acteurs doivent faire face après avoir jouer un rôle ? Être capable de se détacher de sa propre personne mais aussi, faire la différenciation entre les rôles de leurs interlocuteurs et les véritables personnalités de ceux-ci.

« La carte ? » me suggéra un serveur venu me tendre cette dernière.

« Ah ? Euh… Hum ! » acquiesçais-je en la prenant.

Au moins maintenant, je pourrais me cacher derrière cette carte. Mais au fait… Pourquoi me suis-je assis là moi ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Messages : 23
Okane (お金) : 44
Points. : 5
Date de naissance : 10/08/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
MessageSujet: Re: Ah la honte... [Tous.] Sam 31 Jan - 13:19
Je ne savais plus vraiment comment réagir, surtout face à son regard qui semblait en dire long sur ce qu'il pensait de moi. J'en étais sûre, je n'aurai jamais dû jouer dans ce film, j'aurai dû rentrer le temps du tournage, pour ne pas avoir à subir l'après, et ne pas avoir une réputation de fille facile. Dire que depuis le tournage, je n'avais pas recroisé Jotaro-kun. Je ne savais vraiment pas comment ça allait se passer. Je ne pourrais plus jamais le regarder dans les yeux. Déjà qu'avec ce garçon en face de moi, c'était difficile, alors, avec quelqu'un que je connaissais, ce serait bien pire... D'ailleurs, pourquoi il s'est assit juste en face de moi ? Alors qu'il est aussi mal à l'aise que moi. Je me suis raclée la gorge, hyper gênée, il s'est excusé aussi. C'est vrai qu'il m'avait collé du scotch sur la bouche après tout. J'ai regardé le plafond, ne sachant vraiment comment réagir, et la voix d'un serveur s'adressant à l'inconnu en face de moi m'a fait sursauter, et baisser la tête. J'ai croisé le regard du gars, et je lui ai adressé un petit sourire vraiment gênée.

« Ano... Je suis Tôgashi Sakura. Enchantée. » 

J'ai passé ma main dans ma nuque, assez gênée. Bon, si nous étions partis pour passer ce moment ensemble, autant le faire devenir plus agréable, non ? Il faut réussir à faire abstraction de tout ce qui pouvait bien arriver maintenant... J'ai inspiré un grand coup, avant de regarder le type, et de nouveau lui sourire. Bon, j'étais toujours gênée, mais depuis que j'avais prit la résolution de lui parler plus calmement, ça allait mieux. Je me demande ce que dirait Niisan si il voyait tout ce que j'avais pu faire. Je pense qu'il s'énerverait, mais comme il avait l'habitude de le faire. Il me parlerait très calmement en me disant des choses méchantes, et en me méprisant. Un frisson m'a parcouru le dos, alors que je mordais ma lèvre inférieure. Outch, j'espère qu'il ne regardera pas ce film... Okâsan rigolerait sûrement, et Otôsan se moquerait de moi en disant que ma grande carrière d'actrice avait bien commencé. Hanako-chan se foutrait de ma gueule, et Tai-ni serait content, et s'amuserait en regardant ce grand fiasco... Enfin, vu le grand carnage que ce fut, je me demande bien ce que l'équipe de production pourrait faire de ce film, si ce n'est le jeter aux oubliettes, voir même brûler la bande pour ne pas porter atteinte à l'image des stars nous ayant accompagnées après tout. Un petit sourire amusé s'est niché sur mes lèvres alors que je me perdais dans mes pensées.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ah la honte... [Tous.] Mer 4 Fév - 17:30
La carte des boissons placée sous mon nez, mes yeux rivés sur les lignes se relevèrent progressivement pour s’arrêter juste au dessus de la ligne de la carte, observant discrètement ma voisine. J’eus alors la vision du grand classique du journal que j’ai toujours eu envie d’appliquer un jour à défaut d’en avoir eu l’occasion jusqu’à présent. Vous savez, le gars qui se cache derrière un journal ouvert devant lui faisant semblant de lire avec deux petits trous découpés au niveau des yeux pour mener une mission d’observation ni vue ni connue vas-y que je t’embrouille ! Je notais un petit rappel dans un coin de ma tête sur le petit bloc-note pense-pas-bête-shuchi où j’inscrivais toutes les choses que je devais accomplir dans ma vie.

Pour en revenir à l’instant présent, mon regard posé juste au-dessus de la ligne de visibilité matérialisée par le rebord de la carte, il se pourrait bien que je me sois égaré quelques secondes en faisant glisser mes yeux lentement vers la droite, puis lentement vers la gauche sur le rythme de la Panthère Rose dans ma tête. Pourquoi ? Et pourquoi pas ?!

Bref, ainsi font, font, font les petites marionnettes - et c’est vrai ça ! Pourquoi il y a pas de spécialisation marionnettiste dans cette école ? Je suis sûr que le prof serait trop flippant ! Il y aurait même des rumeurs qui courraient sur son compte et tout et tout… -, trois petits tours et puis s’en vont, mais je suis même plus sûr que se soit la même chanson, mais en fait, je crois surtout que ça n’a rien à faire là… Un peu comme moi !

Effectivement, voilà où j’en étais : qu’est-ce que je fais là ? Je regardais autour de moi. Ce n’est pas comme si ça manquait de place aux autres tables… Minute ! Instant révélation ! A nous faire attabler de la sorte en tête à tête, les gens vont croire que nous avons un rendez-vous amoureux ! Trop la classe ! J’ai un rendez-vous - ou du moins ce qu’on pourrait interpréter comme un rendez-vous - avec une jolie fille, intelligente en plus ! Shuchi, mon pote, tu gères la fougère ! Respect ! Pardon, mon Petit Macaron mais je ne suis qu’un homme avec ses faiblesses ! Sans nouvelle de toi depuis ce jour-là, je ne t’oublie pas, mais je ne puis lutter contre mon coeur qui s’émoie devant un joli minois ! Mec, t’es un poète.

Cependant, il existe un obstacle à notre amour, ô mon cerisier en fleur, outre le traumatisme charnel qui s’éveille en moi à l’évocation de ta fleur qui ne manque pas de briser toute la subtilité de ce moment, et c’est obstacle, tu deviens de le prononcer de ton propre choix :

« Je sais qui tu es … bougonnais-je en regardant sur le côté. Alors, comme ça, mon Jota et toi, vous êtes des amis d’enfance… ? Vous vous retrouviez sur les plages d’Okinawa pour les vacances … ? C’est bizarre parce qu’il ne m’en avait jamais parlé ! »

Et bim ! Faudrait pas croire que tu puisses être trop importante aux yeux de Jota. Je suis le numéro un, et non je ne suis absolument pas jaloux que quelqu’un d’autre, comme si Kaze ce n’était pas déjà assez, puisse le connaître depuis presque aussi longtemps que moi !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Messages : 23
Okane (お金) : 44
Points. : 5
Date de naissance : 10/08/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
MessageSujet: Re: Ah la honte... [Tous.] Dim 8 Fév - 15:13
Ce type en face de moi me semblait un peu étrange. C'était un sacré énergumène, totalement différent du rôle du gars qui m'avait scotché la bouche. Je le trouvais vraiment amusant, et j'ai sourit quand j'ai vu ses yeux glisser de gauche à droite, comme si il était un enquêteur qui cherchait sa cible, mais, en même temps, tentait de ne pas se faire remarquer. J'ai baissé les yeux sur la carte, n'effaçant pas pour autant le sourire qui étirait mes lèvres. J'ai croisé les jambes, et appuyé ma tête sur mon poing, alors que je continuais de regarder, pour savoir ce que j'allais bien pouvoir prendre. Quelque chose de chaud, c'était le mieux quand même. Parce qu'il ne faisait pas bien chaud dehors, et surtout qu'il pleuvait des cordes. Il a fini par me parler. Mais le plus étrange, c'est qu'il m'a dit qu'il savait qui j'étais. Ah, connaissait-il les Tôgashi ? Ça, c'était fort possible, mais de là à savoir mon nom... Je pense que même si l'on s'intéresse de près à ma famille, on va avoir du mal à connaître mon nom. Celui de Niisan, oui, parce que lui, il a souvent fait des interviews, pour montrer la sûreté de l'entreprise, même losque Otôsan passerait le flambeau. J'étais fière d'Onii-chan, c'était sûr qu'il allait faire du bon travail, et depuis qu'il se montrait régulièrement aux côtés de Tôsan, l'entreprise avait encore plus gagné en clientèle, à ce qui paraît. Mais enfin, je ne m'y intéressait pas trop, j'étais plutôt dans les études de Musique en ce moment. Je pense que je n'ai pas réussit mon test blanc, et en plus, je me suis fait enguirlander par la directrice, il faut que je me rattrape, parce que quand Niisan va voir mes notes... Je ne préfère pas y penser. Lui, à tous les coups, il a tout réussit avec sa culture. Pff. 

Il a finalement évoqué le temps où je passais les vacances avec Jota-kun, et Haru-chan sur les plages d'Okinawa. J'aimais tellement passer mes vacances avec eux, qu'est ce qu'on rigolait quand même ! C'était les seules fois où Teppei se faisait violence pour aller se baigner avec nous plutôt que de lire des livres. Il souriait aussi, et rigolait même. Jota-kun était vraiment formidable de pouvoir transformer comme ça Niisan quand même !! Mais ça ne m'étonne pas que Jota-kun n'ait jamais parlé de moi à dire vrai. En fait, je n'étais pas une personne dont on se souvenait, même si je passais beaucoup de temps avec les gens. Ce n'est pas tellement étonnant, je les comprends, je suis insipide, et sans vraiment d'intérêt. Mais bon, ce n'est pas bien grave. J'ai souris à l'inconnu.

« Ah, c'est normal. Il s'entendait plus avec Niichan. Je ne suis pas très intéressante, c'est normal qu'il n'ai pas parlé de moi. Je me souviens que j'avais toujours été amoureuse de lui, j'étais tellement contente quand il passait du temps avec moi. Mais bon, c'était un peu bête de ma part de penser que peut-être un jour il se passerait quelque chose. Du coup, je lui disais rien, et j'étais encore plus timide avec lui. Il doit garder un souvenir bizarre de moi. »

Ah, ces souvenirs envahissaient mon esprit lentement, me donnant envie de rire, en me rappelant de nos têtes d'enfants, à jouer dans la mer, comme des fous, alors que je ne savais pas nager. C'était amusant. Je chérissais ces moments plus que tout le reste. C'était l'époque où ma famille était soudée. Un serveur arriva, nous demandant ce que nous souhaitions. J'avais demandé un grand chocolat chaud irlandais, et lorsque le serveur eu prit la commande du type en face de moi, il est repartit, nous laissant de nouveau seule à seul.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ah la honte... [Tous.] Ven 13 Fév - 15:59
Ma petite pique était bien mesquine. Aveuglé par ma jalousie maladive, né de mon adoration pour mon Capitaine, du fait que malgré toutes ces années d’amitié, je ne parvenais sans doute pas à croire que Jota m’ait accepté, moi, Shuchi le cancre de la classe, le bouffon de la cour de récréation qui faisait bien rire tout le monde mais que personne n’invitait à son goûter d’anniversaire, de peur qu’il provoque une catastrophe et gâche la fête peut-être ? ou tout simplement par ce qu’on ne pensait même pas à lui faire parvenir un carton d’invitation, je n’avais pas réalisé la bassesse de ma remarque. Parce que je n’en reviens pas, parce que je n’ai jamais réussi à vaincre cette peur qui fait que je redoute toujours que quelqu’un d’autre vienne prendre cette place incroyable que Jota m’ait accordé et à laquelle, je me suis toujours fermement accroché !

Mon Capitaine s’était absenté pendant deux ans. Maintenant que je le retrouvais enfin, j’avais l’impression que la concurrence redoublait de toute part, comme si toutes les abeilles étaient attirés par le même miel. Et je fus choqué !

Je fus choqué en entendant les paroles de mon interlocutrice ! Elle avait été amoureuse de MON Jota ? Je me sentis animé par une fureur guerrière digne d’un samouraï près l’ultime sacrifice pour sauver l’honneur ! Et en même, temps, j’eus un léger pincement au coeur. Elle souriait et pourtant, je venais de la blesser. Je suis jaloux certes, mais à cet instant, je me sentis surtout stupide. De plus, j’avais menti. Enfin, je savais depuis longtemps que lorsque Jota partait en vacances à Okinawa, il y retrouvait souvent des amis, mais s’il avait voulu m’en parlait d’avantage, je ne lui en laissais l’occasion préférant faire diversion plutôt que d’entendre des choses que risquait de me contrarier. De toute façon, Jota devait me connaitre suffisamment pour m’épargner les détails de ses vacances. Il m’a toujours écouté, alors que moi, je n’ai toujours bien voulu entendre que ce qui m’arrangeait. Mais Jota est ainsi, et avec tout le monde. Quoi qu’il en soit, j’ai toujours rêver de pouvoir partir au moins une fois en vacances avec eux. Ses parents, les Kaïto, étaient d’accord, les miens non. S’ils avaient accepté, peut-être aurions-nous pu nous rencontrer nous aussi ?

J’ouvrais la bouche pour m’excuser, penaud, mais l’arrivée du serveur m’interrompis, et la gourmandise avant toute chose, je passai commande :

« Alors, je vais prendre un Choco-cookie-coco Gourmand avec supplément de chantilly, copeaux de chocolat ! »

Quand le serveur s’en fut retourné, je reportais mon attention sur mon interlocutrice.

« Oui bah… Il n’y a qu’ici qu’on peut trouvé des boissons pareilles dans le quartier, alors j’en profite… »

Je suis gourmand, oui ! Et alors ?

« Ah et … Euh… Tu sais, Jota est bien la dernière personne que je connais qui jugerait quelqu’un pour son étrangeté. Il m’a accepté donc… Je suis sûr qu’il ne doit penser que du bien de toi ! » lui souriais-je finalement pour conclure.

Mais bon, il faudrait qu’elle lui tourne autour non plus quand même. Entre gens bizarres, on doit pouvoir s’entendre mais il y a des principes fondamentaux qu’il ne faut transgresser !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ah la honte... [Tous.] Dim 22 Mar - 11:38
L'un des membres du Rp étant supprimé, j'archive le sujet.

Bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ah la honte... [Tous.]
Revenir en haut Aller en bas

Ah la honte... [Tous.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une honte pour tous les haitiens
» Joyeux noel à tous!
» l'etudiant haitien typique est une honte nationale:
» J'ai honte
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Abandonnés.-