RSS
RSS



 

Partagez|

Une petite balade surprenante. [Miyuki Mercier / Junko K. Nishimura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Une petite balade surprenante. [Miyuki Mercier / Junko K. Nishimura] Ven 30 Jan - 23:46
Le soleil, moi qui n'aime pas ça habituellement aujourd'hui, je l'apprécie tellement. Cette chaleur qui réchauffe la peau, donnant le sourire ainsi que de la joie, en plus des gens qui sortent et s'amusent dans le parc, entre amis ou en famille c'est vraiment agréable. J'aimais ça regarder les gens s'amuser et rire, leurs éclats de rire me rendait tellement joyeuse ! Pour être honnête, je suis venue ici dans le but de "m'isoler" et jouer un peu de guitares, mais pour ça il fallait que je trouve un coin tranquille.

C'est comme ça que je me lançais à la recherche de ce coin, sous un arbre ça s'était sûr, mais malheureusement beaucoup de monde se trouvaient ici j'allais mettre du temps... Je me sentais mal, seule avec mon étui à guitare, ils étaient presque tous accompagnés sauf moi : ma vie sociale craint, m'enfin je suis ici que depuis quelques jours, j'allais bien finir par trouver des amis !

J'avançais comme émerveiller de cette atmosphère regardant autour de moi, les enfants jouaient sur le toboggan d'autres sur les balançoires... J'enviais beaucoup ces petites personnes qui pouvaient jouer comme ils le souhaitaient ! Un petit sourire s'affichait sur mon visage et je continuais ma recherche, après trente bonnes minutes je finis par trouver l'endroit magique !

Je m'installais en souriant puis je sortis automatiquement ma guitare, une Gibson Acoustic. Je la chéris comme une pierre précieuse cette guitare offerte par mon père le jour de mes 14 ans, je me souviendrais toujours de ce moment. Enfin, une fois ma chouchoute dans les mains, je l'accordais grattouillant sur les cordes, j'adore vraiment le son qu'elle produisait ! Une fois cela terminé, je me demandais ce que j'allais bien pouvoir jouer... Kiss me de Sixpence None The Richer ? Pour commencer, c'est pas mal après tout.

Je commençais alors par jouer l'intro, je fus rapidement arrêtée, quand un hurlement me surprenait laissant place à un enfant qui courrait autour de moi... Pourquoi il fallait que ça tombe sur moi, je baissais la tête en recommençant et c'est ainsi que je jouais la chanson entière.

Une fois cette dernière terminée, je me lançais dans quelque chose de plus « sombre » : behind blue eyes de Limp Bizkit, après tout, elle me représentait un peu cette chanson :"personne ne sait ce que c'est que d'être le mauvais que d'être le malheureux..." Je ne suis pas mauvaise, mais oui derrière ce sourire, je suis malheureuse.





«-No one knows what it’s like, to be the bad man, to be the sad man…Behind blue eyes. And no one knows, what it’s like to be hated, to be fated to telling only lies. Chantais-je en jouant la mélodie. But my dreams they aren’t as empty, as my conscience seems to be, i have hours, only lonely, my love is vengeance… That’s never free.»
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une petite balade surprenante. [Miyuki Mercier / Junko K. Nishimura] Sam 31 Jan - 14:41
J'étais debout depuis au moins huit heures du matin, parce que je n'arrivais plus à dormir. Dans la matinée, j'avais préparé le petit dej pour Hayato, et j'étais partie, pour aller faire un footing au milieu de Tokyo. J'avais mit mes écouteurs, et je trottinais tranquillement en dansant à moitié sur les musiques que j'écoutais. De temps à autre je faisais un petit tour sur moi-même, et je chantais d'autres moments. Les habitants de Tokyo me regardaient bizarrement,alors que je leur adressais de grands sourires. Certains me reconnaissaient, et m'arrêtaient pour me demander un autographe. Ça me faisait rire, et je leur signait. Je prenais aussi des photos avec eux. Enfin bref, la journée commençait bien. Au final, je suis rentrée, pour aller me doucher, et prendre un nouveau petit dej. Je me suis préparé des œufs, du riz, du bacon, des tartines de beurre, du café, bref une tonne de trucs que j'ai rapidement englouti, avant d'aller dans la salle de bain, et de me doucher. Enfin, je ne faisais tout de même pas de bruit pour ne pas réveiller Hayato. Je préférai lui sauter dessus pour ça, mais, aujourd'hui, je n'en avais pas l'envie. Autant le laisser dormir le pauvre... je dansais silencieusement dans la maison, avant d'embarquer une corde à sauter, et de ressortir, mais dans le jardin cette fois, où j'avais de nouveau mit mes écouteurs, avant de sauter, le plus vite possible. J'avais toujours aimé ce sport, et j'adorais faire des figures quand j'en faisais. J'aimais la gymnastique aussi, et j'avais la taille pour. D'ailleurs, il n'y a pas très longtemps, je m'étais inscrite au club de la ville. J'espère que Hayato et Junpei viendront me voir quand on fera le spectacle. La prof était trop surprise de me voir débarquer. Elle était aussi trop heureuse. D'ailleurs, quand j'ai visité la ville, j'ai pu noter la présence d'un grand pensionnat qui faisait lycée et université. Ah, mes années lycée, c'était trop bien ! Peut-être que je m'inscrirai en section sport un peu plus tard, mais ils ont intérêt à avoir des profs compétents hein ! Mais non, je rigole, tout me va, et j'irai foutre le bordel dans la classe, comme quand j'étais jeune, et que je n'arrêtais pas de me retrouver dans le bureau du proviseur, parce qu'ils ne savaient plus quoi faire de moi. Du coup, il avait fallu que je prenne des calmants, mais j'ai vite arrêté, même si on m'avait diagnostiqué de l'hyperactivité. Je n'étais pas une usine chimique, je ne voulais pas avaler ces trucs bizarres, je préférai me calmer en courant, ou ce genre de choses. Même qu'après, quand j'étais trop chiante, le proviseur me faisait enfiler ma tenue de sport, et il me faisait faire les pires exercices qu'il avait en stocke. Autant dire que je souffrais, et que ça me calmait pendant un temps. Et toutes les pauses repas que j'avais, je les passais à courir, sauter, faire des barres, du gainage, tout ce qu'il avait en réserve quoi. Des fois, il me faisait aussi nettoyer le lycée quand j'avais été vraiment trop loin. Ça ne m'avait jamais vraiment dérangé au final.

Mais du coup, qui dit hyperactivité, signifie que j'avais tendance à être en avance. Et comme j'avais déjà sauté une classe, et que j'étais dans celle de Hayato et Junpei, je n'ai pas voulu en sauter une autre, et j'ai fini par faire le minimum syndical. Mon niveau a considérablement baissé, mais j'ai eu mon diplôme, donc bon.

Enfin, bref, je suis sortie de la propriété pour partir courir au parc. Cette fois, j'allais sprinter sur cent mètres. A vue d'oeil je savais à peu près combien ça faisait. L'habitude. Je continuais mon footing jusqu'au parc, où j'ai fait quelques échauffements en plus, et où je me suis étirée. Et... Tseee no ! Je suis partie à fond la caisse, sans vraiment faire attention à ce qu'il y avait autour de moi. J'aurai peut-être dû parce que je me suis entravée sur les jambes de quelqu'un, et je me suis ramassée quelques mètres plus loin. J'ai senti mes genoux et mes coudent nus qui étaient en train de rapper sur le sol, ainsi que mon menton cogner. J'ai été sonnée un moment, avant de m'asseoir. Outch, je ne me suis pas loupée. J'ai regardé mes coudes qui saignaient, et mes genoux qui étaient dans le même état. Mon menton saignait aussi, et j'avais du mal à reprendre totalement mes esprits.

Après quelques minutes pour reprendre totalement conscience, je me suis retournée, pour voir contre qui j'avais butté.

« Ah, désolée.. » ai-je dit totalement confuse.

Je m'étais fait tellement mal... J'avais envie de chialer.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une petite balade surprenante. [Miyuki Mercier / Junko K. Nishimura] Dim 1 Fév - 17:02
J'avais continué à jouer jusqu'à en avoir mal aux bras, tellement mal que je posais ma guitare directement dans son étui après ça : j'adorais jouer à en avoir mal, quand j'étais dans cet état cela voulait dire que j'avais repoussé mes limites ! Je regardais en face de moi, il y avait toujours autant de monde alors qu'une heure était passée... Je m'étirais d'un coup en baillant discrètement les yeux fermés, un petit sourire de bien-être s'afficha sur mon visage, je le perdis bien vite quand quelqu'un fonça droit sur mes jambes.

J'ouvris d'un coup les yeux laissant le soleil m'aveugler complètement, une fois ma vue retrouver je regardais qui était tomber... La personne avait l'air sonné, je ne bougeais pas ma jambe me faisait mal dû au coup. Elle finit par se relever, puis se tourna face à moi complètement confuse, je ne rêve pas ?!

« Ah, désolée.. Me dit-elle confuse.»

C'était Miyuki Mercier...??? La célèbre fille qui avait gagné une médaille aux cent mètres a Londres ?! Je ne sentis plus aucune douleur sous le choc, je me levais rapidement et allais vers elle complètement honteuse.

«Ne vous excusez pas, c'est de ma faute ! Dis-je en ramenant plusieurs fois ma tête en avant. Est-ce que vous allez bien ?!»

Je pris mon paquet de mouchoirs qui était dans mon sac et lui tendit entièrement désolée, j'espère qu'elle n'était pas blessée : j'allais m'en vouloir toute ma vie. Je ne savais pas quoi faire, mais pas du tout, je me levais rapidement sous la panique et j'allais acheter une bouteille d'eau chez un marchand ambulant.

J'espérais qu'elle serait encore là à mon retour, il fallait nettoyer ses plaies... Pourquoi tu gaffes toujours tes rencontres !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Spécialisation. : La hache.
Situation amoureuse : En couple avec Essva.

Travail : Vous battre. u.u
Messages : 253
Okane (お金) : 13492
Points. : 1
Date de naissance : 04/07/1997
Age : 20
Je fais partie du Staff.
Mokona
MessageSujet: Re: Une petite balade surprenante. [Miyuki Mercier / Junko K. Nishimura] Lun 6 Avr - 14:07
Rp n'ayant pas reçu de réponse depuis un moi, j'archive.


Vous pouvez faire ré-ouvrir ce rp à tout instant en envoyant un mp à un administrateur, avec le lien du rp.


Bon jeu.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une petite balade surprenante. [Miyuki Mercier / Junko K. Nishimura]
Revenir en haut Aller en bas

Une petite balade surprenante. [Miyuki Mercier / Junko K. Nishimura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)
» [750 pts] Petite balade en foret a la JBT
» Petite Balade [Aaron]
» Une petite balade sur mon tapis volant ?
» Petite balade nocturne. [Adrian]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Abandonnés.-