RSS
RSS



 

Partagez|

[TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Mer 15 Avr - 18:05
"Ce n'est vraiment pas juste de me trainée là ! J'étais censé sortir avec des amies aujourd'hui ! Kai travaille avec toi, il aurait pu venir à ma place." râla la jeune fille qui ouvrit la porte d'une boutique d'art dans laquelle elle n'était jamais entré.

L'art n'était pas spécialement son truc. Peut-être n'en comprenait-elle pas encore la beauté et l'utilité. Être forcé d'accompagner son père dans ce magasin équivalait a de la torture. Il n'avait pas besoin d'elle pour redécorer son bureau, il n'avait même pas besoin de le faire lui-même. Il avait assez d'assistante pour le faire. Mais non, il avait décrété que ce serait Scarlet qui l'accompagnerait.

"Tu te souviens de cette carafe d'eau que tu as renversée sur la tête d'un de tes camarades de classe ?" dit-il en avançant dans la boutique et en saluant le vendeur d'un hochement de tête.

C'était donc ça ! Scarlet leva les yeux au ciel. Elle avait déjà était puni par le pensionnat, ce n'était pas la peine d'en rajouter une couche !

"Oui, ça fait à peine une semaine que ça c'est passer donc je m'en rappelle." ronchonna la jeune adulte.

Elle ne voyait pas son père, ma la seule fois où il décidait de passer du temps avec elle c'était pour la punir. Quel monde cruel ! Trainant des pieds, elle ne fit pas attention aux œuvres d'art qui l'entouré, trop occuper à marmonner des insultes à l'encontre de son père.
Le téléphone de ce dernier et il répondit aussitôt.


"Je vois. Très bien." dit-il d'un ton ferme. "J'arrive tout de suite."Ajouta-t-il en jetant un bref regard à sa fille.


Un grand sourire aux lèvres, la sportive pensait que grâce à une chance extraordinaire elle aller pouvoir sortir de cette boutique. Elle se trompait. Les paroles de son père l'attirèrent rapidement vers la réalité et effacèrent son sourire.

"Je dois retourner à Thorne Consolidated, le comité de recherche est arrivé en avance. Toi tu restes là et tu trouves de quoi embellir mon bureau." dit-il avant de partir d'un pas presser sans écouter les plaintes de sa fille.

Écoeuré, Scarlett s'assit lourdement sur une chaine qui trainer au milieu de la boutique.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Mer 15 Avr - 18:53
Un couple venait de quitter la boutique. Le commerce que je tenais était modeste, et comme tout artiste, ma solde mensuelle était assez aléatoire, mais en fin de journée il n'était pas rare de voir quelques personnes s'arrêter un instant, ne soit-ce que pour observer un peu mon travail. Pour la plupart, il s'agissait de simples curieux qui repartaient avec un bibelot bariolé qu'ils oublieraient sur un meuble une fois rentrés chez eux. Parfois, il arrivait qu'un amateur d'art ou même un fin connaisseur vienne juger de la qualité de mes œuvres, auquel cas je me sentais toujours un peu nerveux.

Mais cette fois-ci, alors que je nettoyais les pinceaux que je venais d'utiliser pour une aquarelle, ce fut une jeune fille qui poussa la porte de ma petite boutique. Une ravissante occidentale aux longues boucles châtaines. Elle devait être plus jeune que moi de quelques bonnes années, et pourtant elle dégageait déjà une certaine prestance. En rinçant mes mains maculées de taches qui avaient séché pendant mon travail, je laissai un sourire discret éclairer mon visage. Je me sentais toujours un peu flatté de voir que mes créations attiraient également des jeunes. Cela me redonnait espoir en les générations futures, et j'espérais bien que la demoiselle se montrerait curieuse.

Cependant, lorsqu'un homme entra à sa suite, je compris que la jeune fille n'était pas là de son plein gré. La façon dont l'homme me salua, d'un hochement de tête, me donna l'impression de quelqu'un d'assuré, probablement habitué à être obéi et respecté. Était-ce un cadre? Sans doute, à en juger par sa tenue des plus conformes. Et à n'en pas douter, il accompagnait sa fille - ou bien était-ce le contraire? Quoi qu'il en soit, il ne resta pas bien longtemps, et laissa l'adolescente seule après un court échange téléphonique qui le rappela ailleurs.

Je rangeai mes pinceaux dans la boîte en bois que je leur avais attribuée et m'éloignai un instant pour prendre de quoi essuyer mes mains humides. Lorsque je reportai à nouveau mon attention sur mes clients, il ne restait plus que la jeune fille, à présent affalée sur une chaise, la mine sombre. Visiblement, elle aurait mille fois préféré être ailleurs...

Un peu déçu qu'elle soit là par dépit, je m'approchai d'elle avec un sourire las.

« Bonsoir mademoiselle, vous cherchez quelque chose? »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Mer 15 Avr - 19:26
La jeune fille fut tentée de partir mais elle savait que cela ne faisait qu'accroitre le courroux de son père.
Entendant une voix l'interpellait, Scarlet leva brusquement la tête. L'homme qui se tenait devant elle était séduisant et jeune. Sans doute à peine plus vieux qu'elle et juste plus jeune que son frère.

"Oh ! Bonsoir." dit-elle en souriant.

L'artiste lui demanda si elle avait besoin de quelque chose, et Scarlet s’apprêter à lui dire non lorsqu'une idée lui vint. Une lueur malicieuse alluma son regard et elle se leva. Jouant avec sa chevelure elle regarda autour d'elle avec un soudain intérêt. Comme si elle venait de se réveiller et de se rendre compte où elle était. Ce lieu n'était peut-être pas si mal finalement. Avec tous ces objets elle trouverait bien quelque chose pour se venger de son père.

"En faire, oui. J'aurais besoin de vous. Pouvez-vous me montrer les objets les plus chers que vous ayez dans cette boutique, s'il vous plaît ?" demanda poliment la jeune fille.

Quelle idée avait eu Monsieur Thorne en laissant sa fille en colère en possession de sa carte de crédit. Ne la connaissait-il pas ? La sportive retint un rire.
Et puis, ce n'était pas une si mauvaise action. Au moins cet argent rentrerait dans les caisses de quelqu'un qui travaillait.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Mer 15 Avr - 20:41
Je haussai un sourcil, surpris. Si je m'étais attendu à une réponse inhabituelle, celle-ci dépassait tout entendement. Depuis quand jugeait-on une œuvre sur son prix? Il était évident que la jeune fille n'y connaissait rien, mais je soupçonnais derrière cette question si innocemment posée quelque coup tordu. À en juger par son regard pétillant de malice, elle avait bel et bien une idée derrière la tête. La question était de savoir s'il fallait ou non rentrer dans son jeu.


Ne sachant pas trop comment réagir, je me contentai de rétorquer :


« C'est à dire que... Je ne suis qu'un petit artisan, en-dehors des commandes, tout ce que je vends est à des prix abordables...  »



Quoi qu'il y avait toujours ma collection personnelle, que je n'exposais pas en boutique, mais pour rien au monde je ne m'en serais débarrassé, à moins qu'un acheteur de confiance y mette le prix fort. Mais je préférai mettre de côté cette hypothèse, étant trop attaché à ces œuvres pour les vendre à une adolescente, aussi charmante soit-elle.


J'avisai les grands yeux de la jeune fille, et ne pus réprimer un sourire devant son joli minois. J'avais beau dire, j'étais très sensible au charme féminin, et cette demoiselle était des plus ravissantes. Une irrésistible envie me prenait d'attraper une feuille de papier et un fusain pour esquisser les traits de son visage.


« Mais pourquoi une telle requête? » m'enquis-je, curieux.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Mer 15 Avr - 21:21
Légèrement déçu, Scarlett laissa échapper un simple "Ah..." en entendant la réponse du vendeur. Pour pouvoir faire chauffer la carte de crédit de son père il faudrait qu'elle achète beaucoup d’œuvre. Or, elle n'avait pas vraiment le courage de tous les portés pour rentrés chez elle.

"Enfaite, mon père essaie de me punir. J'étais sensé sortir avec des amies se soir et Juste parce que j'ai renversé une carafe d'eau froide sur la tête d'un garçon, il a décidé que je méritais de venir pour trouver de quoi décoré son bureau. Vous y croyez vous ? C'est injuste ! Et puis je suis majeur alors techniquement je vois pas trop de quoi il se mêle." s'exclama spontanément une Scarlet tourmenté.

Bon, certes dite comme ça, sa punition pouvait semblait méritée...

"Ou sinon vous pourriez peut-être me montrer des objets qui n'iraient pas du tout dans un bureau d'un PDG ?" dit-elle avec un grand sourire.

"Attendez ! Vous avez dit Artisan. Ça veut dire que c'est vous qui aviez créé tous ça ?" demanda l'adolescente avec intérêt.

Il était vrai que l'art ne l'avait pas spécialement passionné, mais c'était surtout parce qu’elle n'arrivait pas à faire quoi que ce soit de manuelle. Du coup ça l'énervé et elle avait tendance à ne pas aimait ce qui l'énerve. Mais savoir que la personne qui se tenait devant avait peut-être fabriqué toutes ces choses rendait les tous plus intéressants. Comme si une part d'âme se révéler dans les objets.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Mer 15 Avr - 22:01
Renverser une carafe sur la tête d'un... J'ouvris des yeux ronds avant de ricaner à voix basse. Décidément, cette fille était une vraie diablesse. Elle avait probablement autant de caractère que Miyuki, et bien que nous étions comme le jour et la nuit, j'appréciais ces tempéraments bien trempés qui me changeaient de mon quotidien. En tout cas j'avais vu juste, son père était bien cadre d'entreprise. Et pas des moindres, apparemment. Ayant moi-même eu de gros soucis avec mon père - peut-être pas pour les mêmes raisons cependant - je ne pouvais que comprendre son envie de vengeance. Mais il me semblait que dans le cas présent, la jeune fille était plus à blâmer qu'autre chose, et je ne pouvais pas cautionner de tels agissements.


Je détaillais la jolie fille avec intérêt, brûlant d'envie de capturer cet instant où, les rayons du soleil couchant perçant à travers les rideaux à demi tirés et berçant la pièce d'une douce lumière tamisée, son regard se retrouvait merveilleusement mis en valeur. L'envie de me saisir d'un crayon devenait de plus en plus forte, et mes mains en tremblaient presque.


Aussi, lorsqu'elle me demanda si j'étais à l'origine de toutes les œuvres que j'exposais, je ne pus m'empêcher de suggérer, après avoir acquiescé et expliqué que l'art était pour moi un moyen d'exprimer mes sentiments les plus secrets :


« Vous savez... Plutôt que de mettre votre père en colère, peut-être qu'il serait plus judicieux de l'amadouer. Si vous vous montrez exemplaire, il vous pardonnera plus facilement vos... Bêtises. Et puis comme ça vous ne manquerez pas la prochaine sortie avec vos copines. »



Je passai distraitement ma main derrière ma nuque et ajoutai :


« Je peux vous aider à trouver quelques décos pour le bureau de votre père, si vous voulez. Ou bien des trucs débiles qui le discréditeraient dans son travail... Mais vous risquez de vous en sortir avec une punition de plus. Ce serait dommage, non?»



Une question me brûlait les lèvres, mais j'hésitais. Elle n'était pas venue pour ça. Et pourtant... Pourtant je mourrais d'envie de saisir l'expression malicieuse qui avait illuminé son visage quelques instants plus tôt. Ce n'était pas dans mon genre, puisque je préférais me fier à la seule imagination, mais cette fois, je la voulais pour modèle, elle. Mais je n'osais pas, et j'allais passer à côté de cette opportunité.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Mer 15 Avr - 22:20
Scarlet regarda le garçon avec intérêt. Il devait penser qu'elle se comporter comme une vraie petite gamine, et il n'avait pas totalement faux.

"Oh je sais ce que vous vous dites ! Que c'est puéril de se venger. Et vous avait raison. En temps normal j'accepte mes punitions, enfin presque. Mais là si j'ai renversé de l'eau sur la tête de ce pauvre type c'est parce qu’il s'amusait à ridiculiser une fille bien plus jeune. C'était lâche de sa part." dit-elle." Alors il méritait bien une petite leçon..." dit-elle avec espièglerie.

L'adolescente n'y pouvait rien Elle avait agit spontanément. Elle se sentait obligée de protéger les plus jeunes qu'elle ou les personnes en minorité. Elle n’acceptait pas qu'un groupe de gas s'en prenne à une personne sans capacité de se défendre. Alors certes, asperger d'eau quelqu'un n'était pas la meilleure des solutions, mais il l'avait mérité et Scarlet ne le regrettait pas.

"Il a plutôt eu de la chance de pas recevoir mon pied dans son..." murmura la jeune fille.

Elle secoua la tête pour se ressaisir. Le vendeur n'avait sans doute rien à faire des querelles intérieures d'une jeune fille.

"Bon, je suis d’accord pour trouver des décos qui ne discréditeront pas mon père." dit-elle finalement en écoutant la voix de la sagesse.

Elle reposa son regard sur le vendeur qui semblait emprunt à un terrible dilemme. Plissant les yeux, elle l'observa avec un air interrogatif.

"Il y a un problème ?" demanda la jeune fille curieuse avec un sourire en coin.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Mer 15 Avr - 23:00
J'avais donc affaire à une pseudo-justicière... Cette fille était surprenante. Je hochai la tête, satisfait d'avoir pu la raisonner au moins sur ce coup-là. Elle devait être très impulsive, contrairement à moi. Je commençais à observer les étagères débordant de bibelots tout autour de moi pour y trouver de quoi agrémenter le bureau d'un PDG quand la question de la jeune fille le prit de cours.


« Il y a un problème? »



Je fronçai les sourcils. Non seulement j'étais extrêmement gêné de devoir avouer l'admiration aussi profonde qu'inopinée que je portais à son délicieux minois, mais en plus cela me paraissait tout à fait déplacé, et ce surtout dans le cadre du travail.


« Euh, je... » hésitai-je.



Mon regard balaya nerveusement les étagères et s'arrêta enfin sur un cadre de taille moyenne, en format paysage. Je m'en saisis aussitôt et le posai sur le comptoir. C'était parfait.


« Ne bougez pas ! » ordonnai-je avec un sourire en coin.



Je me précipitai sur le premier tiroir du comptoir dans lequel je laissais toujours mon portable. Je me hâtai de le déverrouiller et ouvris l'appareil photo avant de le pointer en direction de la jeune fille.


« Vous permettez? »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Mer 15 Avr - 23:22
Alors que le garçon lui demander de ne pas bouger, cette dernière s’exécuta. Surprise elle ne bougea pas d'un pouce, bras suspendu dans les airs telles une poupée de porcelaine et stoppa sa respiration. Que se passait-il ? Une bestiole était sur elle ?
Elle vit le garçon pointé son portable vers elle. Soulagée, elle expira et sourit.

"Oui, bien sur ! Si je peux vous aider !" dit-elle en souriant.

Elle n'était plus gênée devant un objectif comme elle avait pu l'être lorsqu'elle était plus jeune. Sa mère l'avait forcée à faire tellement de shoting qu'elle s'y était habitué. Elle arrivait même à avoir l'air naturelle ce qui n'était absolument pas le cas pour ses premières photos. Le rêve de sa mère était que sa fille devienne mannequin, comme elle. Mais se priver de nourriture pour rentrée dans du 34 ne donner pas du tout envie à l'adolescente qui aimait la nourriture grasse et pas du tout équilibrée. Et même si elle n'avait rien contre la mode, devenir une barbie vivante ne l'intéressait pas.

"Vous avez hésité longtemps avant de me demander."
lança Scarlet avec un sourire moqueur. "Vous savait, peu de filles refusent de se faire prendre en photo par un artiste. C'est au contraire plutôt flatteur."

Puis son attention se porta sur un petit objet. C'était une figurine en forme de corbeau. Oubliant qu'on la prenait en photo, la jeune fille s'avança vers l'objet. Elle avait toujours eu une sorte de fascination pour ces oiseaux noirs.

"Comment avez-vous fait ça ?" demanda Scarlet en pointant du doigt le volatile, intrigué.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Jeu 16 Avr - 0:07
C'était absolument parfait. Avec ça, je faisais d'une pierre deux coups. Non seulement j'avais pu immortaliser cet instant, mais en plus j'avais là de quoi satisfaire le père de cette jeune fille. Je jetai un coup d'œil à l'écran de mon portable. La photo n'était pas d'excellente qualité, mais c'était amplement suffisant pour que je retravaille l'image. Satisfait, je glissai le téléphone dans la poche de mon jean et observai le sourire moqueur de ma cliente se profiler sur son visage. Elle avait l'air plus amusée qu'autre chose par mon geste, et c'était tant mieux. J'avais craint qu'elle ne se méprenne sur mes intentions.



« Comment avez-vous fait ça? »



D'un air intrigué, elle désignait une figurine en forme de corbeau que j'avais posée entre deux céramiques quelques mois plus tôt. Je m'approchai d'elle, juste dans son dos, et fixai à mon tour l'oiseau.


« Oh ça... Ça fait un moment déjà. C'est du polystyrène et des plumes, rien de bien sorcier. »



Je m'avançai encore, me dressai sur la pointe des pieds pour l'attraper et le mis dans les mains de la jeune fille.


« Attention, c'est assez fragile. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Jeu 16 Avr - 0:30
Scarlet attrapa le corbeau dans ses mains avec autant de délicatesse que si elle tenait un bébé. Elle pouvait se montrer un peu maladroite lorsqu'elle était fatiguée et elle ne voulait absolument pas abîmer cette œuvre.
"Ça peut paraître bizarre mais j'ai toujours était fasciné par les corbeaux. C'est vrai que cette espèce est entourée de nombreuses superstitions mais ils ont quelque chose de mystérieux."

Corbeau venait du latin et voulait dire Malédiction. Ce n'était pas l'oiseau le plus mignon du monde mais il avait une bonne allure et son plumage noir était majestueux.

"Je peux l'acheter ?" demanda Scarlet avec de grands yeux comme si elle demander une faveur à un adulte. "Je le trouve vraiment beau."

Elle n'aurait jamais pensé être intéressée par un objet venant d'une boutique d'art, et pourtant. En y pré-tant plus attention, celui rappeler la caverne d'Ali baba. On y trouver toute sorte de chose et derrière chaque objet se cacher certainement une signification bien particulière.
La jeune fille longea les ranger de la boutique puis se tourna vers le vendeur.

"Donc vous avez une idée de décoration pour mon père ? Le bâtiment dans lequel il travaille s'appelle Thorne Consolisated, peut-être que vous connaissez. C'est assez froid comme endroit. Il y a beaucoup de noirs, gris, blanc et de vitre."

Elle n'aimait pas cet endroit surtout parce que son père voulait que plus tard elle travaille là-bas comme lui-même et son frère. Mais par esprit de contradiction, la jeune fille ne voulait pas.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Jeu 16 Avr - 8:49
Un bref silence suivit, la requête de la jeune fille m'ayant surpris. Je n'avais pas imaginé qu'elle porterait son attention sur cette figurine, et une fois encore je me retrouvai étonné par la tournure que prenait la conversation. Il avait beau être fréquent qu'un client n'achète que sur un coup de cœur, je ne m'attendais pas à ce que celle-ci trouve si vite son compte parmi mes mille et une créations. Mais d'une certaine façon, je comprenais son choix. Le corbeau était un animal magnifique, et si j'avais entendu dire qu'il était de mauvais augure pour certaines civilisations, au Japon il symbolisait l'amour familial et la gratitude envers ses parents. J'ignorais si la demoiselle en savait quelque chose, mais de sa part ce choix m'amusait.

Elle ne tarda pas à nous ramener au problème initial, soit la décoration du bureau de son père. Je mis donc l'oiseau de côté en le posant sur le comptoir. Je n'étais pas vraiment familiarisé avec ce genre de décoration, ayant fui la vie d'entreprise comme la peste afin de m'établir à mon compte à Tokyo, et je n'étais pas tout à fait sûr de mes choix en la matière. Comment pouvait-on agrémenter le bureau d'un bâtiment aussi froid que le Thorne Consolidated? Prudemment, je choisis de miser sur du classique.

« Je situe à peu près le bâtiment, mais je n'y suis jamais entré. Si le bureau de votre père est aussi froid que vous le dites, peut-être que des objets plutôt épurés conviendraient mieux? Un cendrier, quelques presses-papiers, des pots à crayons... Et pourquoi pas une série de tableaux assortis. Personnellement, je pense qu'une fleur en pot apporte toujours un peu de fraîcheur sur le coin d'une table. »


Tout en parlant, je lui désignais des exemples de ce que j'énonçais. Il y avait de tout, dans toutes les couleurs et de toutes les formes, et il ne manquait pas non plus de tableaux, qui couvraient le mur comme une tapisserie. Quant aux fleurs, même si je n'en avais pas, la boutique regorgeait de vases et de pots en tous genres.

« Vous connaissez mieux la pièce que moi, fiez-vous à votre intuition. » conseillai-je en jetant un coup d'œil à la belle adolescente. « Je pense à une petite touche plus personnelle pour égayer le bureau. »


Je désignai le cadre que j'avais laissé sur le comptoir, à côté du corbeau. Il était très simple, avec ses bords au brun soutenu et son fond blanc.

« J'aimerais peindre votre visage. Ce serait une façon de personnaliser le bureau avec plus d'originalité qu'une simple photo, qu'en pensez-vous? »


J'adressai un sourire à la jeune fille, bien que je me retenais de me ronger un ongle. J'étais déjà impatient de me mettre au travail.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Jeu 16 Avr - 11:43
Scarlet écouta avec attention ce que lui conseillait le spécialiste. Il désigna tellement d'objet qu'elle ne savait plus où tourner la tête. Comment une personne pouvait avoir fait autant d’œuvre d'art ! Il semblait assez jeune pour avoir pu remplir une boutique.

L'adolescente se demander quand il avait su qu'il voulait tenir un magasin d'art. Elle-même savait pas ce qu'elle voulait faire plus tard et devait s'activer à chercher avant que son père ne la force à travailler avec lui. Elle avait une passion, mais elle ne voulait pas en faire son métier. Son avenir demeuré flou et sa la perturbée.

"Je pense qu'un pot de crayon ne sera pas nécessaire, je ne sais même pas s'il se souvient de ce qu'est un croyons. C'est une entreprise spécialisée dans la technologie de pointe alors il y a des écrans partout." Expliqua-t-elle." Par contre ce cendrier aurait sa place là-bas." ajouta la jeune fille en désignant l'objet noir.

Elle continua d'avancée et jeta son dévolu sur plusieurs tableaux. Ils ne représentaient rien de particulier mais avaient une beauté ténébreuse.

"Fleur en pot, fleur en pot..." murmura Scarlet en balayant les étagèrent du regard. "Ah ! Voilà ! Parfait."

Elle avait quasiment tout ce qu'il lui fallait et se tourna vers le vendeur qui proposait de peindre son visage.

"Oui, c'est une excellente idée ! Vous voulez le peindre à partir de la photo que vous avez prise ou vous avez besoin du modèle en chair et en os ?" demanda-t-elle avec un grand sourire en déposant près de la caisse tout ce dont elle avait besoin.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Jeu 16 Avr - 13:08
Voir la demoiselle s'activer ainsi me fit sourire. La façon dont elle fronçait les sourcils pour poser un regard critique sur chaque objet était adorable, et les petites rides qui venaient creuser son front lui donnaient un air sérieux qui m'amusait. Tout en surveillant ses choix, je notai du coin de l'œil l'arrivée d'une quadragénaire que je commençais à avoir l'habitude de voir ici. Elle venait régulièrement s'approvisionner en céramiques vierges qu'elle décorait à son goût. Je la saluai d'un sourire poli, la laissant fouiller la boutique à son aise pour reporter mon attention sur ma jeune cliente.


La nature semblait l'avoir dotée, en plus d'un physique avenant, d'un goût sûr. Elle choisissait chaque chose avec une facilité déconcertante, sans même prendre la peine d'en vérifier le prix. Je la regardai faire, curieux, le sourire aux lèvres. Elle dégageait quelque chose de puissant, dans son attitude, ses expressions, sa manière de parler, de se mouver... Comme une aura inhabituelle, un charisme, une prestance. Quelque chose qui me fascinait au point que je ne savais pas si je serais capable de reproduire la sensation qu'elle me procurait sur une toile. Aussi, quand elle me demanda si j'avais besoin qu'elle pose comme modèle, je fus tenté d'accepter. Mais ça n'aurait pas été raisonnable.


« Non, c'est parfait. Je me débrouillerai avec la photo. » déclarai-je avec un petit sourire. « J'ai l'habitude de peindre la nuit, et je ne pense pas que votre père accepterait que je vous impose des horaires pareilles. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Jeu 16 Avr - 16:38
La présence du garçon à coté d'elle était rassurante. Elle ne lui demander pas son avis lorsqu'elle choisissait une œuvre mais elle lui jette néanmoins de discret coup d’œil pour s'assurer qu'elle n'était pas à côté de la plaque.
Ébloui par ce qui l'entouré, elle ne remarqua même pas l'entrée d'une nouvelle personne dans la boutique.

"Eh bien je vais acheter tout ça." décréta la jeune fille près de la caisse.

Elle ne savait pas encore comment elle allait réussir à porter tous sa jusque chez elle et elle pensait appeler son frère pour qu'il vienne la chercher en voiture.

"Oh mais ça ne me pose pas de problème, et puis mon père ne me remarque que si je fais des ... bêtises. Il ne ses soucis pas plus de mon emploi du temps que ça. Et puis de toute manière, la plupart du temps il n'est pas chez nous."l'informa la jeune fille.

En effet, elle ne croiser que rarement son père qui travaillait beaucoup ou qui était souvent en voyage. Aujourd'hui elle avait eu la "chance" de passer quelques minutes avec lui avant qu'il ne parte. Mais même s'il était souvent absent elle l'aimait beaucoup. Il avait beau être sévère c'était un bon père qui ne voulait que le bien de ses enfants.

"Oh ! Mon corbeau !" dit-elle en réalisant qu'elle l'avait oublié sur une étagèrent.

Elle retourna le chercher puis se rendit une fois de plus à la caisse.

"Je vais acheter le corbeau avec mon argent, par contre le reste c'est sur le compte de mon père." dit-elle en lui tendant la carte de crédit.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Ven 17 Avr - 10:18
Je pris la carte de crédit que la jeune fille me tendait et la glissai dans le terminal posé sur le comptoir. Est-ce que son père était inconscient au point de lui avoir donné le code de sa carte de crédit? Ça me paraissait assez risqué, compte tenu des intentions initiales de sa fille.


« C'est votre carte, celle-là, ou bien celle de votre père? » m'enquis-je en pianotant sur le clavier du vieil ordinateur.



Je jetai un coup d'œil à ma cliente, puis mon regard dériva sur le corbeau auquel elle avait vraiment l'air de tenir. J'avais bien noté le "mon" qu'elle avait employé pour qualifier l'oiseau, bien que techniquement il ne lui appartienne pas encore. C'était cette spontanéité qui me plaisait, chez elle, en plus de sa silhouette de danseuse étoile et de son visage angélique.


Avisant tout ce qu'elle avait entassé sur le comptoir, je m'inquiétai. En transportant tout ça toute seule elle risquait d'abîmer les tableaux, ou de faire tomber quelque chose. N'ayant pas de sacs en réserve à lui proposer, elle n'avait pas d'autre solution que de faire deux allers-et-retours ou d'appeler quelqu'un à sa rescousse. Je plissai les yeux pour vérifier l'heure qui s'affichait en bas de l'écran de l'ordinateur. 18h53. L'heure de fermeture approchait, et la femme qui était entrée un instant plus tôt n'en aurait pas pour longtemps non plus...


« Vous avez besoin d'aide pour transporter tout ça? Je ne vais pas tarder à fermer la boutique et je ne suis pas pressé. »



J'adressai à la jeune fille un sourire avenant, quasiment certain de sa réponse. Après tout, elle n'avait aucune raison de refuser, c'était seulement un coup de main.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Ven 17 Avr - 13:22
"Celle-là c'est celle de mon père." dit-elle. "Enfin, c'est une des cartes qu'ils acceptent de me confier mais ne vous inquiètez pas, il a une carte plus personnelle qu'il ne me passera jamais. Il me connaît plutôt bien donc il ne prend pas de risque." expliqua la jeune fille en voyant le visage hésitant de vendeur.

Un dirigea d'entreprise n'était pas naïf au point de laisser à sa fille capricieuse toute sa fortune. Il savait bien qu'a la moindre contrariété, Scarlet pouvait faire des dégâts. Sa spontanéité n'était pas vu comme des qualités pour tout le monde.

"Tu es bien trop immature et imprévisible !" avait alors criait Monsieur Thorne lors d'une dispute.

"Et bien au moins je ne suis pas ennuyeuse comme toi ! Décontractes-toi ! Lâche prise ! Je sais pas mais fait quelque chose ! J'en peux plus de vivre sous le même toi que Monsieur Grognon !" répliqua l'adolescente.


"Et bien pars si tu n'es pas contente !" ragea son père.

Elle ne se le fit pas dire deux fois et sous le regard furieux de son père et inquiet de son frère, elle partis de chez elle en claquant la porte.
Bien évidemment sa petite crise n'avait pas duré bien longtemps. Un jour tout au plus. Elle s'était réfugié chez une amie et avait vidé un pot de glace vanille/fraise devant des émissions de téléréalité débile. Kai était alors venu la chercher et avait arrangé la situation.

Maintenant la demoiselle était un peu moins colérique car elle avait grandi et comprit que parfois il fallait garder son sang-froid.

"Enfaite, ça m'arrangerait oui !" répondit Scarlet à la proposition du vendeur. "J'avais l'intention d'appeler mon frère pour qu'il vienne me chercher en voiture mais le connaissant il m'aurait demandé un service en échange alors ça ne serait pas plus mal si vous m'aidiez."

Elle n'était pas de ces filles qui disaient : "Oh, vous êtes sûr ? Je voudrais pas vous déranger..." elle parte du principe que si on lui proposait son aide, c'est qu'on le voulait vraiment. Alors elle acceptait. Ou pas en fonction des situations. Dans le cas présent, passer un peu plus de temps avec le charment vendeur ne lui poser pas de problème.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Ven 17 Avr - 14:17
La simplicité avec laquelle la demoiselle accepta mon offre me fit sourire. Décidément, elle ne me ressemblait pas, et j'aimais mieux ça. Parler avec un double de moi-même m'aurait vite ennuyé. Je lui rendis donc sa carte, et lui fis signe de m'attendre un instant.

« Bonsoir Madame Itagaki, vous avez trouvé ce qu'il vous faut? » demandai-je en rejoignant l'autre cliente.


La femme me décrivit ses projets de décorations, et je la priai de passer à la caisse avec les articles qu'elle avait choisis. J'appréciais cette cliente pour sa créativité et sa fidélité - cela devait bien faire deux ans qu'elle venait s'approvisionner deux à trois fois par semaine à la boutique - mais elle était rarement concise dans ses explications. Je me contentais donc habituellement d'afficher un sourire poli, usant et abusant de ma patience pour ne pas perdre une si bonne cliente.

Mais cette fois-ci, je craignais qu'elle ne fasse fuir la jeune fille qui m'attendait près du comptoir, un peu en retrait. Je lui adressai un regard désolé pour qu'elle patiente encore un peu, et pressai un peu l'autre femme en lui rappelant l'heure tardive et la fermeture qui en découlait. Je me retrouvai bientôt seul avec l'adolescente, et m'excusai avec un petit soupir.

« Désolé, elle est un peu accaparante, mais c'est pour la bonne cause. »


Je me saisis de mon blouson en cuir brun, l'enfilai, m'emparai du trousseau de clefs rangé dans le tiroir du comptoir et m'éloignai pour verrouiller la porte de la boutique et baisser le store. Revenant vers ma jeune cliente, je lui mis le pot de fleur, le cendrier et la figurine dans les mains.

« Le corbeau, c'est cadeau de la maison. » murmurai-je avec un sourire. « Suivez-moi, on va passer par derrière. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Ven 17 Avr - 15:09
Une fois les achats encaissés, le jeune homme se dirigea vers une cliente qui devait avoir dans les quarante ans et semblait accaparante mais sympathique. Elle devait être habituée de la boutique puisque le vendeur l’appela par son nom.

Prenant son mal en patience, Scarlet s'assit sur le comptoir et observa les deux individus qui se tenaient non loin d'elle mais dont les paroles ne pouvaient pas atteindre ses oreilles. Pour faire passer le temps, elle s'amusa à inventer la conversation que pouvaient avoir les deux protagonistes.

"Et là, j'ai vu un gros chien à coté d'un clown." Pensa Scarlet en voyant la femme faire de grand geste avec ses bras.

Evidement, elle ne disait pas vraiment cela, mais collé des paroles à des personnes était un jeu que l'adolescente avait l'habitude de faire avec son frère et ça pouvait se révéler plutôt amusant.

"Je vois. Je vois." songea Scarlet en voyant le vendeur mettre un doigt devant sa bouche. "Eh vous leur avait dit bonjour ?"

"Evidement. Mais je ne pouvais pas serrer la main de clown parce qu'il faisait environ cette taille-là." la femme rapprocha sa main du sol.

 Sans doute parlait-elle d'une décoration dans son appartement, mais son geste correspondait parfaitement aux paroles que s'inventer la jeune fille. Cette dernière étouffa un rire pour ne pas paraître totalement débile. Que dirait cette femme si ellevoyait une adolescente, assise sur le comptoir, pouffant de rire toute seule.

Elle imagina la suite de la conversation tout aussi farfelue que le commencement puis, lorsque le vendeur jeta un regard désolé sur Scarlet, cette dernière ne put s’empêcher de lui faire un énorme sourire.

Un peu plus tard il revint vers elle, affichant toujours un air désolé.

"Oh ce n'est rien. Je n'avais rien de mieux a faire de toute façon." le rassura la jeune fille en se laissant glisser du comptoir."Et puis, il ne faudrait pas faire fuir les bonnes clientes."Ajouta-t-elle avec un clin œil innocent.

Il enfila une veste en cuir qui lui aller merveilleusement bien, s'assura que tout dans sa boutique était en ordre puis ferma la porte à clef sous le regard interrogatif de Scarlet. N'était-il pas plus pratique de fermer la porte ... une fois qu'ils étaient dehors ? Il indiqua la porte de derrière et elle comprit mieux.

"Merci beaucoup pour le corbeau !" s'exclama la jeune fille ravie par ce cadeau qu'il venait de lui offrir. "Très bien. Par-derrière." répéta Scarlet en laissa le vendeur la guider.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Ven 17 Avr - 16:21
La joie que je pus lire sur le visage de la jeune fille me conforta dans l'idée que j'avais bien fait de lui offrir cette figurine. Il n'était pas dans mes habitudes de faire des cadeaux à mes clients, et encore moins à ceux que je rencontrais pour la première fois, mais j'avais envie de la voir sourire à nouveau. Et je ne fus pas déçu, son sourire était adorable.


Je lui ouvris la porte que je n'utilisais que pour l'ouverture et la fermeture de la boutique, de façon à pouvoir manipuler le store à chaque fois, et la laissai me précéder dans la rue adjacente. Le soleil était bas dans le ciel, et finissait de se coucher, illuminant la chevelure de la demoiselle de reflets auburn et éclairant sa peau d'une lumière jaune. Les tableaux dans les bras, je refermai la porte à clef derrière moi et m'approchai d'elle.


« Je vous suis. » déclarai-je en lui donnant un petit coup d'épaule pour attirer son attention.



Je m'appliquai donc à marcher à son rythme, en prenant garde de bien tenir les tableaux. Je ne me serais pas pardonné de les abîmer, compte tenu du temps que j'avais passé sur chacun d'eux. Je jetai un coup d'œil à l'adolescente qui portait le corbeau comme s'il s'agissait du Saint Graal, et retint un petit rire.


« Au fait, je m'appelle Hayato. Hayato Ishii. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Sam 18 Avr - 12:31
Il ouvrit la porte et la laissa passer. Elle le remerciait d'un hochement de tête accompagné d'un petit sourire. Dehors le soleil couchant reflétait ses dernières lumières sur les vitres des bâtiments. L'air se refroidissait agréablement et une petite brise remua les cheveux légèrement bouclés de l'adolescente.
D'ordinaire elle ne prenait pas suffisamment de temps pour observer ce qui l'entourait. Qui aurait pensait qu'un jour, Scarlet Thorne aurait était ébloui par la vision simplissime d'un soleil couchant.
Elle posa ensuite son regard sur son petit corbeau qu'elle aimait tant pour une raison inconnue. Où pourrait-elle le placé ? Sans sa chambre au pensionnat ? Dans sa chambre chez elle ?

Un petit coup d'épaule la ramena à la réalité. Ce geste, aussi innocent soit-il pouvait montrer une certaine complicité naissante entre les deux personnages. D'un pas sur, elle montra le chemin au vendeur qui lui apprit qu'il s'appelait Hayato. Jusque-là elle n'avait remarqué qu'elle ne connaissait même pas son nom.

"Scarlet Thorne." répondit la jeune fille avant d'entendre son téléphone sonné.

Regardant sur son écran qui l'appeler, elle prit un malin plaisir à attendre la dernière sonnerie pour répondre.


"Sale lâcheur."Dit-elle avant que son interlocuteur n'eut le temps d'en placer une.

Non elle ne s'adressait pas ainsi à son père, même si lui aussi aurait mérité du titre du lâcheur de l'année.

"Trop tard. J'ai plus besoin de toi." répondit-elle d'un ton qu'elle voulait boudeur." Cherche pas d'excuse tu perds ton titre de frère loyal..."

Après avoir laissé son frère rire elle lui raccrocha au nez sans état d'âme et rangea son téléphone dans sa poche. Non elle n'était pas vraiment en colère contre son frère même si elle aurait aimé qu'il l'ait accompagné lui aussi à la boutique mais Monsieur avait refusé sous prétexte qu'il avait trop de travail.

L'adolescente tourna son regard vers Hayato et remarqua soudainement qu'il portait la totalité de ce qu'elle avait acheté. Son lui demander son avis, elle attrapa deux tableaux afin d’alléger un peu la charge du garçon qui avait déjà la gentillesse de l'aider.

"Ce n'est plus trop loin." dit-elle.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Sam 18 Avr - 17:09
Scarlet. C'était on-ne-peut-plus américain. Quoi de plus naturel pour la fille du PDG de Thorne Consolidated? Pour la première fois, je pris conscience de la barrière sociale qui séparait à présent son monde du mien. Pour la première fois également, je me surpris à imaginer quelle aurait été ma vie si j'avais suivi la voie à laquelle mon père m'avait destiné. Loin d'être malheureux, je m'épanouissais chaque jour un peu plus en me donnant corps et âme à mes créations et à mon amitié pour Miyuki. J'avais depuis longtemps renoncé à être un grand businessman en refusant de marcher dans les pas de mon père et de prendre sa succession au sein de son entreprise. J'avais fait mon choix, et jamais je ne l'avais regretté.


Mais voilà qu'une adolescente, cette jolie Scarlet Thorne, me faisait douter. J'avais perdu un statut important de mon propre chef, et je me demandais à présent s'il ne viendrait pas un jour où je devrai en subir les conséquences. Je m'étais coupé d'une partie de la société, je n'étais plus qu'un humble artiste qui peinait à joindre les deux bouts entre ses céramiques, sa peinture et sa guitare, et beaucoup de gens devaient me mépriser pour ce que j'avais choisi d'être. Après tout, il était bien plus gratifiant d'être un brillant chef d'entreprise, non? Et si un jour je tombais fou amoureux d'une personne inaccessible qui appartiendrait à la société dont je n'avais jadis pas voulu? Et si cette différence de milieu social devait être un frein pour nos relations? Serais-je toujours aussi satisfait d'avoir tout plaqué pour un caprice de gamin?


Scarlet me ramena à la réalité en me débarrassant de deux tableaux. Je me ressaisis et m'empressai d'afficher un sourire.


« Oh, je vois. C'est le grand immeuble, c'est ça? » fis-je avec un hochement de tête.



L'immeuble que je désignais était imposant, avec ses grandes façades tout en verre. Effectivement, ce type de bâtiment était l'exact opposé de ma boutique qui m'apparaissait comme un petit nid douillet avec son bazar chaleureux. Je réprimai une grimace et demandai :


« Je vous accompagne jusqu'au bureau? »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Sam 18 Avr - 20:06
"Oui. C'est ce bâtiment." répondit Scarlet en imitant inconsciemment la grimace que faisait le garçon.

Elle aimait et détestait cet endroit. Il représentait à la fois le lieu où elle pouvait se réfugier et se sentir invincible car elle était la fillette du directeur, et en même temps ce bâtiment était une prison de verre. Pour l'instant, elle était en liberté mais pour combien de temps ? Elle avait refusé d'écouter son père et lui avait clairement dit qu'elle n'y travaillerait pas plus tard mais aura-t-elle seulement le choix ? Son frère, bien avant elle avait aussi refusé de prendre la suite de Thorne Consolidated et pourtant, où se trouvait-il maintenant ?

"Oui, je veux bien." dit-elle en avançant vers l'entrée sans ce retourné.

Elle ouvrit les portes de verre et tint la porte à Hayato. À l'intérieur tout était propre, un peu trop d'ailleurs. Les gens marchés d'un pas régulier qui rappellent ceux des robots. Instinctivement, la jeune fille se tint plus droite. Dès que Scarlett passé, les salariés la saluait. Beaucoup par hypocrisie, d'autres car ils avaient un réel respect pour la petite chose qui tenait souvent tête à son père.
Sachant très bien où se aller, Scarlett appuya sur le bouton de l'ascenseur et fit signe au garçon de rentrée. Étage 34.


"On va tous déposer dans le bureau de mon frère. Il se débrouillera avec ça." expliqua la jeune femme. "Et avec un peu de chance, il ne sera pas là." ajouta-t-elle avec un petit sourire malicieux.

Malheureusement il était là. Un jeune homme de vingt-cinq ans était là et la fixait avec un sourire amusé. Il mesurait 1,83 et était assez musclé. Ses cheveux blonds coupés court lui venaient de sa mère ainsi que ses yeux verts que Scarlet lui avait toujours jalousés. Elle avait pour frère un beau blond aux yeux verts alors qu'elle n'était qu'une petite aux yeux marron banale.

"Tu pensais pouvoir te débarrasser des affaires que papa t'a demandé d'acheter dans mon bureau ?" dit-il en riant.

Même s'ils se taquiner souvent, ils ne pouvaient s’empêcher de s’aimer très fort. Le frère et la soeur avaient parfois une relation explosive mais ils étaient toujours là pour ce protégé mutuellement si l'un d'entre eux en avait besoin.

"Oh, bonjour !" dit-il à Hayato en se dirigeant vers lui pour le désencombrer des tableaux. "J'espère que ma petite sœur ne vous à pas trop embêter." ajouta-t-il avec un grand sourire moqueur.

Scarlet fit mine d'être vexé et passa à coté de Kai en lui donnant un coup d'épaule. Elle déposa les deux tableaux sur son bureau ainsi que le cendrier et le corbeau.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Sam 18 Avr - 21:08
Le Thorne Consolidated était non seulement spacieux, mais aussi excessivement propre. Alors que je suivais Scarlet qui se dirigeait vers les ascenseurs d'un pas décidé, je sentis l'angoisse me gagner peu à peu. Ce milieu n'était pas le mien, et le simple fait de voir des hommes d'affaires en complet-veston s'incliner sur notre passage - ou du moins celui de la jeune fille - me mettait mal à l'aise. Mon jean me paraissait soudain trop usé, mon tee-shirt miteux, et mon blouson aviateur trop large comparé aux apprêts parfaitement ajustés des gens que nous croisions. J'avais l'impression que chaque chose ici était là dans le but de me rappeler que je n'étais pas à ma place. Néanmoins, je m'étais engagé à amener ma cargaison à bon port, et je pris donc sur moi pour ne rien laisser paraître de mon embarras.


Lorsque nous pénétrâmes dans le bureau du frère de ma cliente, la boule qui serrait mon ventre se fit plus douloureuse. Un jeune homme qui devait avoir sensiblement mon âge se tenait appuyé contre un bureau, nous dévisageant avec un sourire amusé. Ce même sourire que m'avait adressé la jeune fille un instant plus tôt dans l'ascenseur. C'était un beau jeune homme un peu plus grand et plus large d'épaules que moi, qui respirait la confiance en soi. Probablement le frère de Scarlet, qu'elle avait eu au téléphone quelques minutes plus tôt. Décidément, toute la famille était dotée d'un charme extraordinaire... En tant qu'artiste, j'étais très sensible aux belles choses, et je retrouvais dans la famille Thorne un charisme rare. Peut-être n'était-ce que mon avis, mais je doutais fort que quelqu'un soit en mesure de me contredire un jour. Devant ce garçon-là, même s'il avait été alité avec quarante de fièvre, j'aurais fait profil bas en toutes circonstances. Il m'intimidait et me fascinait à la fois, et ce sentiment me rendait fou.


« Reste calme, ne montre pas tes faiblesses, ne laisse jamais personne lire en toi. » me répétai-je sans relâche pour ne rien laisser paraître de mon irrépressible envie de prendre mes jambes à mon cou. Je me serais donné des claques si le regard du garçon n'avait pas été posé sur moi. J'avais beau prendre l'air le plus détaché du monde, j'étais d'une hypersensibilité ahurissante. « Tu as des couilles, Haya, m'aurait dit Miyuki. Porte-les haut. » Je m'appliquai donc à garder le même visage impassible qu'à mon habitude et ce fut d'une voix presque enjouée que je saluai à mon tour le jeune homme.


« Bonsoir ! Ne vous en faites pas, Scarlet a été adorable. Elle a un goût très sûr. »



Je pouvais sentir une forme de complicité très forte entre eux deux, de par la façon dont ils se taquinaient l'un l'autre, avec toute la bienveillance d'une fratrie soudée. Cela me détendit un peu, de voir que le frère de l'adolescente lui ressemblait aux premiers abords, et qu'il paraissait tout aussi sympathique et spontané qu'elle.


Je suivis donc l'exemple de la demoiselle et déposai les tableaux que je portais avec les siens. Puis, me tournant à nouveau vers elle, je lui fis un de mes plus beaux sourires.


« Eh bien, on dirait que j'ai rempli ma mission. Je vais vous laisser entre de bonnes mains. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Sam 18 Avr - 22:49
"Scarcrow ? Du goût ? HA HA HA !" se moqua gentiment Kai avant de recevoir une tape derrière la tête.

"Bon, au moins il n'a pas rigolé à cause du "Adorable"." songea l'adolescente.

Scarcrow était le surnom qu'il avait donné à la jeune fille. En anglais cela signifié épouvantail. Ce n'était pas très flatteur.

Il en avait peut-être la carrure mais au fond il n'avait pas tout d'un bureaucrate. C'était quelqu'un de sympathique, franc et spontané comme sa sœur même s'il était beaucoup moins volcanique et insouciant dû à son âge plus avancé.

Hayato fit un sublime sourire à la jeune fille et elle remarqua à quel point il était beau. Elle l'avait déjà constaté mais là c'était différent. Dans ce milieu si strict et froid il parvenait à l'éblouir. Il n'avait pas besoin d'être paré d'un costume hors de prix pour être à son avantage.
Alors que Scarlet le regardait sans rien dire comme si elle n'avait pas analysé que le garçon parte, Kai s'avança pour lui serrait la main.
Il avait tendance à oublié certaine tradition Japonaise comme la maniére de salué.

"Merci pour tout. Et n’hésitai pas à repasser, ce n'est pas tous les jours que je vois des personnes de mon âge dans ce bureau."
dit-il avec un sourire franc.

Alors que le jeune homme aller partir, l'adolescente l'interpella.

"Attendez ! Je vous raccompagne jusqu'en bas." dit-elle sans vraiment lui laisser le choix.

Une fois de plus elle se dirigea vers l'ascenseur en compagnie du vendeur.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet]
Revenir en haut Aller en bas

[TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Le café doit être noir comme l'enfer, fort comme la mort et doux comme l'amour. [Tous]
» " Une fleur, c'est comme l'amour, ça grandit, ça s'épanouit et puis ça fane."
» [Romy & Reese] Feu et glace... début et fin... comme l’amour entre un homme et une femme.
» Esquisse d'un Sourire. ▲ "Le thé à la menthe doit être amer comme la vie, mousseux comme la mort et sucré comme l'amour. " ▲ UC. ♥
» Charlotte Meredith Meyer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Terminés.-