RSS
RSS



 

Partagez|

[TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 316
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Sam 18 Avr - 22:49
"Scarcrow ? Du goût ? HA HA HA !" se moqua gentiment Kai avant de recevoir une tape derrière la tête.

"Bon, au moins il n'a pas rigolé à cause du "Adorable"." songea l'adolescente.

Scarcrow était le surnom qu'il avait donné à la jeune fille. En anglais cela signifié épouvantail. Ce n'était pas très flatteur.

Il en avait peut-être la carrure mais au fond il n'avait pas tout d'un bureaucrate. C'était quelqu'un de sympathique, franc et spontané comme sa sœur même s'il était beaucoup moins volcanique et insouciant dû à son âge plus avancé.

Hayato fit un sublime sourire à la jeune fille et elle remarqua à quel point il était beau. Elle l'avait déjà constaté mais là c'était différent. Dans ce milieu si strict et froid il parvenait à l'éblouir. Il n'avait pas besoin d'être paré d'un costume hors de prix pour être à son avantage.
Alors que Scarlet le regardait sans rien dire comme si elle n'avait pas analysé que le garçon parte, Kai s'avança pour lui serrait la main.
Il avait tendance à oublié certaine tradition Japonaise comme la maniére de salué.

"Merci pour tout. Et n’hésitai pas à repasser, ce n'est pas tous les jours que je vois des personnes de mon âge dans ce bureau."
dit-il avec un sourire franc.

Alors que le jeune homme aller partir, l'adolescente l'interpella.

"Attendez ! Je vous raccompagne jusqu'en bas." dit-elle sans vraiment lui laisser le choix.

Une fois de plus elle se dirigea vers l'ascenseur en compagnie du vendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Dim 19 Avr - 9:44
J'avais hésité un instant avant de serrer maladroitement la main du jeune homme. Ce geste m'avait surpris, mais je décidai de le considérer comme un geste de confiance, comme s'il signifiait par là qu'il me traitait d'égal à égal. J'étais plutôt touché qu'il m'invite à revenir un jour ou l'autre, et je lui répondis d'un hochement de tête entendu. Mais au fond, je savais bien qu'il y avait peu de chances que je remette les pieds dans cet immeuble. Je me voyais mal me pointer un jour pour faire un coucou au fils du PDG et lui proposer d'aller manger une glace. Mais j'appréciais tout de même son invitation qui me le rendait encore plus sympathique.


Au final, je suivis Scarlet dans l'ascenseur. Il aurait été bien inutile de la prier de rester en haut avec son frère, puisqu'elle en avait décidé autrement. Je doutais fort qu'on puisse la stopper dans ses élans, et quoi qu'il en soit, je n'avais rien contre sa présence. Je lui était même reconnaissant de me raccompagner, car l'idée d'affronter seul le regard des hommes d'affaires que je rencontrerais sur mon chemin ne me réjouissait pas tant que ça.


Le trajet jusqu'au pied de l'immeuble se fit en silence, m'étant perdu dans la contemplation des cheveux de la jeune fille. Je m'imaginais qu'elles couleurs choisir pour peindre les nuances de sa crinière brune. Il me faudrait quelque chose de lumineux, comme le cuivré, et une touche d'un autre brun plus profond, comme de l'acajou ou le chocolat. Nimbée d'un halo de lumière crépusculaire, le résultat serait du premier effet.


Une fois en bas du bâtiment, je mis les mais dans les poches de mon blouson et inspirai un bon coup - ce qui n'était peut-être pas une bonne idée, compte tenu du taux de pollution qu'il devait y avoir dans les quartiers d'affaire de Tokyo. Je détestais les adieux. J'avais toujours cette angoisse de ne plus jamais revoir la personne qui me faisait face. J'avais déjà expérimenté la perte d'un ami proche plus ou moins de la même façon, et j'avais maintenant du mal à dire au revoir. Je pris sur moi pour déclarer :


« Alors... À bientôt? Je vais me mettre au travail en rentrant, vous n'aurez qu'à repasser à la boutique un de ces quatre pour récupérer votre portrait. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Dim 19 Avr - 16:26
Certain sont peur du silence. Scarlet en fait peut-être parti. Généralement cela montre une certaine tension ou de la gêne. Pourtant, le mutisme qu'il y avait entre Hayato et la jeune fille était pure et dénuée d'embarras. Plongés dans ses pensées, l’adolescente ne remarquer même pas qu'ils étaient silencieux. Elle pensait à cette soirée qui aurait dû être une torture mais qui c'était révélé très rafraichissant. Elle aimait cette boutique si accueillante et pleine d’œuvres aux multiples significations. L'adolescente n'aurait jamais pensé trouver son bonheur dans une boutique d'art.
La rencontre qu'elle avait faite était aussi intéressante. Quelqu'un qui travaille de sa passion. N'est-ce pas un rêve ? Elle aurait eu sans doute pleins de questions à lui poser, mais elle était trop intime pour qu'elle les abordait pour le moment.

Pour l'instant elle avait encore quelques années avant de pensée à son futur métier. Mais il ne lui reste pas encore temps de temps que ça avant de faire ses preuves et donc de ne pas être embarqué dans l'entreprise familiale. Pourtant elle avait sans doute les qualités nécessaires pour assister son père et son frère. Elle avait le sens du risque, une forte personnalité, une imagination fertile...

"Il ne te manque plus que la diplomatie, de la retenue, et cesser d'être insouciante" lui disait son père."Mais ça viendra sans doute avec le temps."

 "Ca n'a pas d'importance puisque je ne reprendrais pas l'entreprise." lui avait-elle alors répondu.

Mais plus elle avançait dans le temps, plus elle avait peur de ne pas être à la hauteur. De ne pas se libérer de ses chaines qui la suivaient depuis sa naissance.

"Oui, à bientôt ! Je n'y manquerai pas." répondit la jeune fille. "Et encore merci...pour le corbeau et m'avoir accompagné jusqu'ici."

Scarlet lui adressa un dernier sourire avant de se retourner et rentré dans sa prison de verre.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet] Ven 24 Avr - 7:12
Le Rp étant terminé, il est archivé. Et puisque le titre a été balisé, 10 Okanes pour chacun.

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet]
Revenir en haut Aller en bas

[TERMINEE]"En art comme en amour, l'instinct suffit"[Hayato-Scarlet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Le café doit être noir comme l'enfer, fort comme la mort et doux comme l'amour. [Tous]
» " Une fleur, c'est comme l'amour, ça grandit, ça s'épanouit et puis ça fane."
» [Romy & Reese] Feu et glace... début et fin... comme l’amour entre un homme et une femme.
» Esquisse d'un Sourire. ▲ "Le thé à la menthe doit être amer comme la vie, mousseux comme la mort et sucré comme l'amour. " ▲ UC. ♥
» Charlotte Meredith Meyer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Terminés.-