RSS
RSS



 

Partagez|

Lorena & Daichi ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Lorena & Daichi ♥ Sam 2 Mai - 20:16
Lorena ouvra les yeux brusquement.

[Tout va bien, tout va bien...] Se répétât-elle pour se rassurer.

Elle regarda un instant le plafond qui laissait paraître les différentes ombres des objets de la chambre et des voitures qui passaient par la fenêtre légèrement ouverte. Lorena se rendit compte qu'elle agrippait les draps, tellement fort que ses jointures en étaient blanches.

Elle poussa un soupir, sa poitrine se soulevait de moins en moins à mesure que sa respiration se stabilisait. Elle passa ses mains dans ses cheveux en se redressant, regardant le réveil qui annonçait les neuf heures tapantes. Elle avait dormi tant que ça ? Apparemment oui.Elle était arrivée au soir et son sac n'avait pas bougé, dans un coin de la chambre près de la porte.

Lorena poussa un autre soupir pour ce détendre, ce cauchemar avait été tellement prenant qu'elle en avait perdu ses moyens mais maintenant ça allait, les frissons qui parcouraient quelques minutes plus tôt disparaissaient.

La jeune femme repoussa doucement les draps et passa devant la fenêtre pour aller chercher ses vêtements qu'elle avait dû remettre dans son sac. Elle s'était assoupie en sous-vêtements et n'en n'était nullement gênée, bien qu'ils n'ont rien fait, Daichi paraissait la respecter : il ne lui ferait pas de mal, elle en était certaine.

Elle sorti des vêtements pour les disposer sur le lit lorsqu'elle entendit la porte s'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Messages : 50
Okane (お金) : 28
Points. : 0
Date de naissance : 19/07/1991
Age : 26
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
MessageSujet: Re: Lorena & Daichi ♥ Sam 2 Mai - 22:16
J'avais ramené Lorena de l'aéroport. La belle n'avait nulle part pour dormir, n'ayant pas envie de débarquer au pensionnat dès son premier soir à Tokyo. C'est naturellement que je lui avais proposé de venir à la maison, sans vraiment penser aux conséquences qu'il pouvait y avoir alors que j'étais professeur. De théâtre en plus. Le sien... Avant que je ne puisse en discuter avec elle, elle s'était assoupie alors que je lui avait assigné ma chambre, pour qu'elle puisse dormir dans un lit douillet. Face à ce visage enfantin, un sourire naquit sur mes lèvres, et, en silence, je refermai la porte derrière elle. Je me fichai au final de ce qui pourrait bien m'arriver. La pauvre enfin était perdue, elle n'avait aucun repère ici, alors j'étais son seul pilier. 

Je m'installai dans le salon, qui était relié à la cuisine qui n'était qu'un coin minable, et je me glissai sous le kotatsu, pour me chauffer les pieds, une bière sur la table, en train de regarder une émission débile, le son assez faible pour ne pas réveiller la belle endormie. J'esquissai des sourires de temps à autre. C'était vraiment stupide, mais c'était très amusant, et me permettait de décompresser de nombreuses journées bien trop longues. Je passais rapidement une main sur mon visage en poussant un soupir.

Après quelques dizaines de minutes, je sentis les bras de Morphée se saisir de mon esprit engourdit, et secouant une dernière fois la canette de bière pour être certain qu'elle ne contenait plus rien, j'ai éteint la télévision. Je me suis étiré, avant de me lever, et d'aller déposer la canette dans le bac à recyclage. J'ai récupéré un coussin avant de l'installer près du Kotatsu, avant de m'endormir sans tarder, en pensant à la rentrée qui allait avoir lieu mercredi prochain.

La lumière du jour transperça les fenêtres, me tirant de mon sommeil à sept heures tapantes. Ça m'a énervé, mais je me suis levé, en m'étirant, et en bâillant. Je me frottai les yeux, avant de m'ébouriffer les cheveux, avant de me lever. Je m'étirai de nouveau, avant d'aller dans la cuisine pour faire passer le café. J'allai allumer la télé, avant de retourner dans la cuisine pour me préparer le petit déjeuner. Je prenais rarement un petit dej habituel au Japon. L'occident avait eu raison de mes habitudes, ce qui faisait que je me nourrissait essentiellement de brioche confiturée. Lorsque le café fut prêt, je le versai dans mon mug « I LOVE PARIS. » noir, avant de récupérer mon assiette, mon café, et d'aller m'installer de nouveau sous le kotatsu. A la télé passait des émissions bidons, mais j'y étais habitué aussi tôt le matin. Je ne travaillait pas en déjeunant. J'avais besoin de me réveiller avant de faire quoi que ce soit. Sinon j'étais vraiment très nul. Je prenais donc le temps de prendre un petit dej tranquille. J'étais en vacances après tout. Une fois que j'eus fini, je balançai ma vaisselle sale dans l'évier, avant de passer une main sous mon tee-shirt, par le bas,pour me gratter le ventre. Je finis par me diriger dans la salle de bain, bâillai de nouveau, et passai sous la douche. Une serviette enroulée autour des hanches, je me rendis compte trop tard que j'avais oublié de prendre des vêtements pour me changer. Tenant la serviette fermement, je me dirigeai dans ma chambre. Ne voulant pas réveiller Lorena, je ne toquai pas, et entrai. Je fus surpris de la voir debout, bafouillai des excuses, gêné, avant d'aller récupérer un tee-shirt un caleçon, et un pantalon. Je retournai dans la salle de bain, me changeai, et ressortis, comme si de rien n'était, bien que j'étais toujours gêné. Il ne faut pas oublier que j'étais japonais tout de même.

J'allais reprendre ma place habituelle, avant de sortir mon dossier de professeur. Je gardai la même classe cette année encore, mais j'avais pas mal de boulot. L'année allait me réserver bien des surprises. J'en étais que trop bien conscient...

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

You're not alone anymore.
I'm here to protect, to love and to help you. by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lorena & Daichi ♥ Sam 2 Mai - 22:30
Lorena sursauta en le voyant entrer et sortir comme ça mais laissa échapper un doux rire entre ses lèvres. C'était nerveux bien sûr. Elle enfila son peignoir qu'elle aurait dû enfiler plus tôt, prit ses affaires et sorti tout doucement de la chambre.

Elle verifia que Daichi ne se trouvait plus dans la salle de bain avant d'y aller. Autant ne pas monopoliser la salle de bain, cela serait impoli, surtout qu'elle ne connaissait que Daichi ici.

La belle se regarda dans le miroir, le décalage horraire donnait un résultat catastrophique sur elle. Elle s'occupa donc à camoufler ses cernes et à se maquiller après s'être habillée pour avoir une meilleure mine.

Lorena rangea ses affaires restantse dans la chambre et retrouva Daichi dans le salon, l'air un peu gênée.

-Bonjour, désolée j'aurais dû fermer la porte ou enfiler un peignoir.

Elle s'exprimait encore en anglais puisqu'elle n avait pas encore un assez bon niveau en japonais.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Messages : 50
Okane (お金) : 28
Points. : 0
Date de naissance : 19/07/1991
Age : 26
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
MessageSujet: Re: Lorena & Daichi ♥ Dim 3 Mai - 22:03
Je m'étais concentré sur le travail que j'avais à faire, griffonnant de temps à autre sur mon petit cahier, quelques kanjis qui me permettraient de m'y retrouver quand je reprendrai le moment où il faudrait que je m'occupe de mes morveux, ou bien que je fasse mes cours pour les intéresser. C'était ça le problème avec les D. C'est qu'ils étaient un trop gros challenge pour que les profs un peu trop flemmards ne puissent s'en occuper. Ils n'ont pas le temps avec tout ça après tout. Il faut faire les cours, corriger les copies. On n'est pas des machines. Mais il ne faut pas oublier que les élèves non plus n'en sont pas, et que nous sommes parfois les seuls référents qu'ils peuvent avoir. Et on se doit d'assumer ce rôle, pour les soutenir du mieux qu'on peut. Et j'étais prêt à tout pour aider mes élèves. Même si les élève en A étaient de bons élèves bien dociles, je savais pertinemment qu'eux aussi étaient torturés. Et le meilleur exemple que j'avais en tête était celui du jeune Shakespeare qui avait eu à faire avec la mort, de bien trop près pour un bonhomme pareil... Un soupir las passa la barrière de mes lèvres, j'avais du mal avec la souffrance des jeunes. Je savais bien trop ce que ça pouvait faire de se sentir abandonnés de tous. C'était la pire des sensations que l'on pouvait avoir au monde. Je lâchai mon stylo qui roula sur la table, alors que mon coude posé sur cette dernière, je passais nerveusement ma main sur mon visage, en soupirant de nouveau. Quelle merde. Comment pouvait-on ainsi faire souffrir les jeunes ? Il fallait qu'on arrive à les sortir de là plutôt que de les stigmatiser comme ça.
Mais ce qui me revenait le plus souvent en tête, c'était cette rencontre avec Hajime et Takeda. J'avais été marqué par la violence des deux jeunes hommes, et la représentation totalement fausse que je me faisais du premier. Il était si virulent. Il souffrait tellement en réalité. J'avais envie de savoir ce qui leur arrivait. Pour les aider, les sortir de là et leur prouver que non putain, non, ils n'étaient pas les déchets qu'on leur faisait croire. Ils étaient quelqu'un. Capables de marquer les esprits, et les cœurs. Ils avaient déjà marqué le mien.

J'entendis la porte de la chambre s'ouvrir, et je sursautai, avant de me retourner, et de voir la jeune demoiselle que j'hébergeai depuis hier soir, pour lui permettre de ne pas se sentir toute seule, perdue dans cette nouvelle vie qu'elle allait commencer. Elle ne m'a pas regardé, mais s'est dirigée vers la salle de bain. J'ai souris avant de reprendre mon boulot. Elle était vraiment trop mignonne. J'aurai été heureux de la présenter comme ma petite amie, de rentrer le soir et d'entendre sa douce voix m'accueillir parce qu'elle était ma petite femme, passer les soirées l'un contre l'autre. J'aurai apprécié tout ça. Cependant, ce n'était pas le cas ! Et ça ne pourrait jamais arriver pour le moment. Bah oui quoi, elle allait devenir mon élève, il fallait que l'on garde une relation entièrement platonique, et que même au lycée nous ne devenions plus que des inconnus l'un pour l'autre. Noooon, ma pauvre dulcinée était en train de me glisser entre les doigts comme l'eau d'un fleuve tranquille. J'étais dépité. 

Elle a fini par revenir totalement transformée. Je préférait tout de même la voir à la zombie. Je préfère les femmes au naturel. Même si elles sont moins jolies. Je lui souris.

"Tu prends quoi au déjeuner ?" Lui demandais-je volontairement en japonais. Si elle voulait prétendre au niveau de la classe A, elle se devait d'avoir un japonais parfait. 

Comme je pensais, elle revint sur l'incident qui c'était produit un peu plus tôt. Un doux sourire d'excuse de peint sur mon visage mal à l'aise. La pauvre. 

"C'est de ma faute, assurai-je, j'aurai du frapper, quitte à te réveiller. Au fait, prend l'habitude de parler en japonais, sinon tu descendras rapidement de section."

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

You're not alone anymore.
I'm here to protect, to love and to help you. by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lorena & Daichi ♥ Lun 4 Mai - 11:26
Lorena acquiesce, l'écoutant jusqu'au bout. Elle était bonne élève pour ça justement : sa concentration et sa facilité à faire ce qu'on lui demande, dont écouter. Bien sûr, son père lui avait enseigné à être bonne en classe, il lui avait toujours dit qu’elle pourrait faire de grandes choses en travaillant. Elle mit de côté sa gêne de toute à l'heure et lui répondit en japonais.
-Hum... Je ne déjeune pas beaucoup le matin. Un café suffira. Dit-elle avec son beau sourire.

Elle avait appris cette phrase dans l'avion avant de s'endormir. En effet, en plus des petits cours intensifs que Daichi lui faisait la nuit en Californie. Lorena avait augmenté un peu plus son niveau dans l'avion ainsi qu'entre les chansons de messe de la journée lorsqu'elle était avec son père. Il ne s'en rendait pas compte lorsqu'il délivrait la messe aux citoyens et vu que sa présence était obligatoire elle amenait ses fiches de japonais et apprenait pendant que ceux autour d'elle chantaient.

Elle ne se maquillait jamais énormément puisqu'elle trouvait que ça rendait son visage fade et ressemblant à toutes les autres femmes. Elle ne c'était contenté que d'un anti cernes, un fond de teint et une légère touche de mascara qui harmonisaient ses beaux yeux azurs.

Il lui était également indispensable de ne pas laisser tomber Daichi alors que celui-ci, généreux, avait accepté de la loger le temps qu'elle s'habitue au monde complétement différent du Japon par rapport à la vie Californienne. Et puis, après tout, elle s'entendait bien avec lui mais peut-être pas jusqu'à être sa petite amie. Il fallait bien reconnaitre qu'il l'attirait beaucoup par sa façon de parler (autant en japonais qu'en anglais) et son charme naturel qu'il dégageait mais il n'était peut-être pas bon de sortir avec son professeur, même si l'envie était là. Il lui apparaissait comme un homme à femmes même s'il pouvait prétendre le contraire.

Mais la jeune femme se réservait tout de même à son sujet. Après tout, elle n'était devenue la petite amie qu'avec un garçon qui était le fils d'un ami de son père et ça c'était très mal passé. Car justement, celui-ci était trop sage, trop sérieux et surtout plus jeune qu'elle et Lorena n'appréciait pas rester sur son point de départ, elle voulait découvrir de nouvelles choses alors que lui c'était tout le contraire.
-D'ailleurs je m'en occupe. Tu as sûrement beaucoup de travail. Dit-elle en se dirigeant vers la cuisine.

Elle prit un mug dans un placard, le premier qui lui venu, il avait pour slogan "I LOVE TOKYO" qu'elle remplit avec le café restant qui était tiède.

Lorena se mit à chanter tout bas une chanson d'une américaine devenue star aujourd'hui. La musicalité des paroles était douce mais rythmée. Chanter même tout bas pour ne pas déranger le beau Daichi la rendait de bonne humeur, surtout que cela cassait le silence soudain qui c'était installé dans l'appartement.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Messages : 50
Okane (お金) : 28
Points. : 0
Date de naissance : 19/07/1991
Age : 26
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
MessageSujet: Re: Lorena & Daichi ♥ Sam 9 Mai - 12:58
Je n'avais pas détaché mon regard de son visage. Je trouvai ça impoli de le dévier alors qu'elle me parlait. Elle me dit qu'elle ne déjeunerait pas beaucoup. Je fermai mon cahier, et rangeais mes papiers, je n'avais décidé de travailler que le temps qu'elle se réveille. Pour ne pas prendre trop de retard, mais également parce que je n'avais pas grand chose d'autre à faire puisque je n'étais pas un grand amateur de la télé. Certes, j'appréciai regarder certaines émissions de temps à autre, particulièrement le soir, lorsque je buvais ma bière habituelle, si je n'allais pas le faire au bar de la ville.

Je lui souris, avant de m'étirer. Ah, j'avais bien bossé quand même pendant qu'elle se préparait. Je me relevais, pour aller lui servir le café, posant les mains sur mes reins, avant de me pencher en arrière pour m'étirer le dos. Je me demande ce que nous pourrions faire aujourd'hui. Il serait peut-être intéressant de lui faire un peu visiter Tokyo ? Je pense bien. Il fallait au moins l'emmener au temple, et lui faire visiter rapidement Miyusaki, pour ne pas qu'elle se perde en rentrant au lycée. Au final, elle me confia qu'elle allait faire son café toute seule, j'haussai les épaules. Si elle avait envie, autant qu'elle le fasse. Je récupérai mes affaires, avant de les ranger dans le tiroir de mon vaisselier. La seule chose que j'avais récupéré de chez moi, avant de partir à la mort de mon père. Je revins m'asseoir sous le kotatsu qui ne chauffait cependant pas, puisqu'il faisait assez bon dehors. J'étais assit en tailleur, le coude sur la table, et la tête dans ma main, je la regardai faire. Cette gamine me rappelait beaucoup de choses de mes péripéties, et c'était plutôt agréable. J'étais assez content de renouer avec mon passé, surtout lorsque je pensais à Maëlle. Elle me manquait, mais c'est comme si notre histoire avait toujours été impossible. Un soupir las passa la barrière de mes lèvres, discrètement, alors que mon regard se reportait sur ma tasse vide. J'étais nostalgique de mon époque de nomade. Mais en même temps, j'affectionnai mon métier de professeur. Mon doigt vint faire le tour du haut de ma tasse, suivant le rond qu'elle faisait machinalement. Mais je me ressaisis rapidement. Allons ! Pas le temps pour un petit coup de déprime là. Je relevai la tête, alors que j'entendais la demoiselle chantonner.

« Au fait Lorena, ça va être assez délicat au Pensionnat. Même si tu es en fac, je n'ai techniquement pas le droit de t'accueillir chez moi si tu ne fais pas partie de ma famille. Donc ça reste entre nous cette soirée que tu as passé à la maison, d'acc ? Si jamais on se fait cramer, il faudra que tu dises que tu es ma cousine, ok ? Ça devrait passer étant donné que j'ai passé plusieurs années en France et quelques unes aux Etats-Unis, on peut croire aisément que j'ai de la famille occidentale. » 

Je lui souris, en la regardant de nouveau. Je ne voulais pas la mettre mal à l'aise, mais en même temps, je tenais à mon poste, parce qu'il y avait pas mal de soucis dans la classe de D, et je voulais les soutenir. Surtout, ne jamais les abandonner.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

You're not alone anymore.
I'm here to protect, to love and to help you. by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lorena & Daichi ♥ Jeu 21 Mai - 18:41
Lorena le regarda ranger ses affaires, fermer sa télévision et faire chaque petit geste qui était propre à n’importe quel homme. Elle appuya légèrement son dos au plan de travail le temps qu’il la serve. Elle prit son mug tout chaud dans ses deux mains manucurées, le portant à ses lèvres pour souffler sur cette délicate boisson qu’elle buvait tous les matins pour la booster un minimum.
 
-Merci. Dit-elle simplement avec cet accent Japonais récupéré tout droit d’un film qu’elle avait vu il n’y a pas si longtemps.
 
Rien qu’un instant son bassin avait touché le sien et ça lui avait donné comme un frisson. Elle le regarda s’asseoir sur le kotatsu tout en buvant son café puis alla également s’assoir en face de lui.
 
Le mug à ses douces et sensuelles lèvres roses, elle l’écouta pendant qu’il lui parlait.
 
-D’accord, ça reste entre nous. Mais par contre je ne te connais pas réellement pour prétendre être ta cousine ou n’importe quelle personne de ta famille.
 
Elle le scruta de ses yeux de chat. Ça douceur se devinait à se beauté et sa naïveté à ses beaux yeux bleus.
 
Elle comprenait réellement qu’il tienne à son job : c’est normal après tout. Et elle aimait bien « jouer la comédie », mais il fallait bien avoir les bases pour le faire, et connaissant que depuis quelques mois Daïchi : elle serait incapable ne serait-ce que dire sa couleur préférée.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Messages : 50
Okane (お金) : 28
Points. : 0
Date de naissance : 19/07/1991
Age : 26
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
MessageSujet: Re: Lorena & Daichi ♥ Sam 20 Juin - 19:27
Elle comprenait la situation. A vrai dire, ça ne m’étonnait pas vraiment d’elle. Elle était quelqu’un d’intelligent et de sensé. En même temps, avec son âge et son vécu, il me paraissait difficile de concevoir cela autrement. Son accent pourri, cliché des films asiatiques adaptés à la sauce américaine me fit sourire. Lorena… Je ne savais décidément pas quoi faire d’elle après tout c’était un sacré énergumène. Je levai un sourcil, intrigué, avant qu’elle ne finisse par me rejoindre, en face du Kotatsu. Je souris, et je me relevai finalement,  on n’allait quand même pas rester ici toute la journée hein ! Il faisait un soleil de plomb, une chaleur à mourir, alors pourquoi ne pas en profiter pour aller se promener ? D’ailleurs la jeune femme ne connaissait absolument rien de la culture japonaise, et pour son entrée en A, cela allait sûrement lui poser quelques soucis, ce qui pourrait quand même être assez délicat. Ils lui demanderont une rigueur intraitable sur tous les sujets qui touchent au Japon, surtout sachant qu’elle était étrangères, ils ne manqueront pas de la descendre sur les points qui lui sont inconnus. Ils étaient vicieux dans ce pensionnat lorsqu’il s’agissait de la classe des A. Ils voulaient l’excellence, sinon rien. Sinon, tu descends en bas, et tu ne te plains pas, c’est de ta faute. C’est dérisoire de fonctionner comme ça. Je trouve cela vraiment ridicule. Mais bon il faut vivre avec son établissement quand on est professeur après tout ! Un soupir passa la barrière de mes lèvres, alors que je me rendais compte, trop tard que je n’étais plus seul, et que cela pouvait être très mal interprété. 

« Ah, désolée Lorena, j’étais en train de penser à certaines choses qui me contrarient, ce n’est pas contre toi, ne t’en fais pas. Je pensais aller visiter le temple aujourd’hui. On irait, par la suite manger au restaurant, avant d’aller visiter l’intérieur de Miyusaki, pour ne pas que tu te perdes dès le premier jour. Ce serait bête d’arriver en retard, surtout que les sanctions en A sont assez lourdes pour ce genre d’histoires en vérité. »

Je me souciais sincèrement de Lorena. Je voulais vraiment que son intégration à Miyusaki se fasse sans problèmes, bien que cela me paraissait compliqué dans un premier temps, si elle ne mettait pas un minimum du sien. Mais je ne doutais pas de sa bonne foi, et je me doutai qu’elle ferait son maximum pour pouvoir réussir dans cette voie. Je me suis levée, et me suis de nouveau étiré. J’étais quand même bien sous le Kotatsu.

« Du coup, que fait-on ? »  lui demandai-je un sourire aux lèvres.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

You're not alone anymore.
I'm here to protect, to love and to help you. by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lorena & Daichi ♥ Lun 20 Juil - 10:19
Ce sujet n'ayant pas reçu de réponse depuis un mois, je l'archive.
N'hésitez pas à contacter un membre du staff pour poursuivre ce rp.


Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lorena & Daichi ♥
Revenir en haut Aller en bas

Lorena & Daichi ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» Lycée Kirisaki Daiichi
» Avaline Primrose Clives/Lorena Inès Martines
» La douceur d'un cocon. [Daichi Usami/ Chris S. Arashi.]
» La voie du Shinobi [FlashBack - Akimichi Daichi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Abandonnés.-