RSS
RSS



 

Partagez|

C'est ok, je ne suis pas un joueur de guitare. Je suis un chanteur mais je me satisfais moi-même quand je joue de la guitare. Je connais des tas d'accords déjantés. Je ne joue pas comme toutes ces merdes, avec des accords habituels. - Sam et Maya.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: C'est ok, je ne suis pas un joueur de guitare. Je suis un chanteur mais je me satisfais moi-même quand je joue de la guitare. Je connais des tas d'accords déjantés. Je ne joue pas comme toutes ces merdes, avec des accords habituels. - Sam et Maya. Jeu 7 Mai - 19:39
- Le ciel s'était complètement couvert à présent, de larges et épais nuages d'un gris anthracite qui masquait un soleil déjà quasi-inexistant et bientôt sans doute viendrait la pluie, une plus dense qui tremperait tout sur son passage, à commencer par le surplus de maquillage des filles de la classe A. Maya aimait la pluie, elle aimait l'odeur qui émanait des grands arbres après une averse et sauter dans les flaques en se fichant complètement de mouiller ses affaires. Elle se foutait bien de tout cela. Alors que Robert Smith entamait le second couplet de Forest, elle replia ses jambes et commença à tirer les fils de son jean noir déjà bien élimé tout en aspirant la fumée chargée en nicotine de sa cigarette. Elle s'était allongée sur une sorte de pilonne surélevé à l'abris des regards duquel elle avait une vue magnifique sur le reste de la ville. C'était son coin à elle quand elle voulait réfléchir ou simplement faire la sieste, un refuge contre la médiocrité générale particulièrement notable chez ces fichus étudiants qui ne voyaient pas plus loin que leur cours de récré.

Son téléphone vibra lui signalant une nouvelle entrée dans sa boite de réception mais elle ne prit pas la peine de lire le message, sachant déjà de qui il émanait et pourquoi. En effet, Miki et elle avait pris l'habitude de se voir chaque soir après les cours alors ce devait sans doute être lui. Bien sûr, elle ne lui avait pas dit qu'une fois de plus elle avait préféré l'école buissonnière aux cours théoriques, à quoi bon lui faire du mal pour rien, et il le serrait bien assez tôt si on la mettait en retenu. Un sourire mince étira ses lèvres alors qu'elle imaginait le moment où elle reverrait son meilleur ami qui aurait sans doute un milliard de chose à lui dire, mais celui-ci disparu bien vite lorsque son lecteur de musique tomba en panne par manque de batterie au milieu d'un morceau qu'elle affectionnait particulièrement.
Lâchant un juron aussi coloré que sonore, la brune aux mèches roses se redressa pour jeter son mégot au long avant de ranger l'appareil dans son vieux sac de cours sur lequel étaient inscrits ou brodés les logos et noms de ses groupes préférés. Elle l'avait fait elle-même et en était assez fière bien que le seul l'ayant complimenté à ce sujet soit Miki.

Alors qu'elle retirait la poussière de son t-shirt à l'effigie punk, un bruit attira son attention puis fut bientôt rejoint de différents autres : des accords de guitare. Ainsi il y avait quelqu'un d'autre sur le toit ? Maya se hissa de nouveau sur ses deux jambes et chercha du regard la provenance de ce son avant de descendre de son perchoir aussi aisément qu'elle y était montée, ses Doc noires claquant sur le sol. Une jeune fille était assise à deux pas d'elle et semblait concentrée sur son instrument. Étonnement, la brune aimait la mélodie et ne vint donc pas l'interrompre avant la fin, se contentant de glisser un nouveau rouleau de tabac entre ses lèvres, sa queue de cheval ballottant au vent.-

Tu joues bien. C'est une de tes compositions ou une reprise ?

- Se contenta de dire d'un ton égal Maya en s'asseyant sur le muret, n'était pas timide du tout d'autant plus que l'inconnue et elle avait des looks relativement semblables.-
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'est ok, je ne suis pas un joueur de guitare. Je suis un chanteur mais je me satisfais moi-même quand je joue de la guitare. Je connais des tas d'accords déjantés. Je ne joue pas comme toutes ces merdes, avec des accords habituels. - Sam et Maya. Ven 8 Mai - 11:00
C'est ok, je ne suis pas un joueur de guitare.
Je suis un chanteur mais je me satisfait moi-même quand je joue de la guitare. Je connais des tas d'accords déjantés. Je ne joue pas comme toutes ces merdes, avec des accords habituels.
SAM KONDŌ & MAYA HIDEIE


Premier jour de cours. Première fois que je mettais les pieds dans ce bahut, et déjà j'étais blasée. Quand mes parents m'avaient foutue à la porte en soutenant que c'était pour mon bien, qu'il n'y avait rien de mieux à faire, j'avais réellement cru pouvoir tirer un trait sur toutes les engueulades, toutes les conneries qui avaient rythmé mon adolescence, et enfin me faire une place dans la société. Car si quitter la maison où mon paternel régnait en maître m'avait laissé un bref sentiment de victoire, je n'avais pas pu m'empêcher de fantasmer cette rentrée. Ce nouveau pensionnat. Cette nouvelle vie. En fait, j'avais rapidement déchanté devant le style on-ne-peut-plus banal des élèves. Tous habillés simplement, sans aucune extravagance, pas même la moindre once d'originalité. Comment pouvaient-ils tous se pointer ici sans amener avec eux leur folie, ce qui les singularisait ? Dans d'autres circonstances, j'aurais ignoré royalement ce manque cruel de personnalité, mais là, dans un pensionnat... Je ne comprenais pas. Ils ne pouvaient même pas donner le change, donner l'impression d'être normaux en public pour ensuite se faire plaisir une fois rentrés chez eux, dans l'intimité de leur chambre. Non, ici ils étaient condamnés à ressembler à tout le monde. Gosh. C'était triste. Dans ces moments-là j'étais tout de même fière de me démarquer. Toute mon apparence criait que j'étais quelqu'un, et non une élève parmi tant d'autres.

À la fin des cours, je m'étais rapidement esquivée pour échapper à cette populace trop banale pour susciter le moindre intérêt de ma part, et je m'étais mise en quête d'un endroit où je pourrais déverser toute ma haine contre ce monde affligeant en toute quiétude. La cour étant infestée d'élèves tous plus pathétiques les uns que les autres, je n'avais d'autre solution que de rester à l'intérieur du bâtiment. Guitare sur le dos, j'avais traversé quelques couloirs tête haute, avec une moue exprimant clairement mon désintérêt pour ceux qui me dévisageaient avec étonnement. Et puis j'avais emprunté quelques escaliers au hasard, au risque de me perdre dans cet immense établissement. Je n'étais pas habituée à des lycées si grands, et mon sens de l'orientation avait tendance à me faire défaut. Tant pis, je poursuivais ma route, la poigne toujours plus ferme sur la sangle de mon étui.

Par le plus grand des hasards, l'escalier que j'avais emprunté débouchait sur le toit du lycée. Un toit tout aussi immense que ce lycée, à la différence qu'il était vide. Waw. Je sentais que ça allait devenir mon terrain de jeu. Un nouveau refuge, puisque ma chambre ne suffirait plus à me couper du reste du monde, désormais. Car oui, je devais à présent partager ma chambre, ma tanière, mon antre, avec de parfaites inconnues. Et ça, c'était vraiment la dernière chose que je voulais. Mais d'une certaine façon, ça valait peut-être mieux que de rester chez mes vieux.

J'avisai le ciel gris, trop chargé pour espérer un rayon de soleil. Les nuages étaient bas, et l'humidité de l'air avertissait d'une pluie imminente. J'hésitai à sortir ma guitare de son étui, ne souhaitant pas abîmer ma seule richesse, et finis par pousser un soupir.

« Oh et puis merde. »

Je dégainai l'instrument, en caressai le bois d'un geste qui se voulait protecteur, et m'assis en tailleurs sur le sol froid, dos à un muret. Je grimaçai en sentant l'humidité filtrer à travers le cuir de mon short noir. Merde, il pleuvait même pas que j'avais déjà le cul trempé. Mais bon, le mal était fait, je n'avais plus qu'à jouer. Je vérifiai rapidement l'état des cordes, enchainai avec quelques accords pour m'échauffer, pestai contre ma mitaine qui venait immanquablement les frotter à chacun de mes gestes, m'interrompis pour relever mes longs cheveux rougeoyants en un chignon approximatif, et entamai enfin un morceau. Rotten Apple. La base. À mesure que les accords s'enchaînaient, ma voix se mêlait peu à peu à la musique. C'était tout juste un fredonnement, mais d'une certaine façon, je me sentais libérée.

« Innocence is over
Ignorance is spoken
Confidence is broken
Arrogance is stolen

What I see is unreal
I've written my own part
Eat of the apple, so young
I'm crawling back to start »

Je poursuivis le morceau jusqu'à ce qu'une odeur familière vienne me piquer le nez. Une bouffée de nicotine. Ainsi donc, je n'étais pas seule. Luttant contre l'envie de me détourner de mon instrument pour envoyer valser le curieux qui s'était planté là, je continuai un moment à faire vibrer les cordes de mon instrument, et laissai ma voix s'éteindre graduellement. Finalement,  alors que je m'apprêtais à interpeller l'autre locataire du toit, une voix de femme me parvint :

« Tu joues bien. C'est une de tes compositions ou une reprise ? »

Surprise, je me tournai vers mon interlocutrice et haussai un sourcil. Des mèches roses, un tee-shirt qui déchirait sa race, un jean élimé et des Docs noires. Bordel. Qui que tu sois, épouse-moi. Ou alors donne-moi tes pompes. La jeune fille qui se tenait assise sur le muret auquel j'étais moi-même adossée devait avoir sensiblement mon âge. Quoi qu'il en soit, de tous les lycéens que j'avais croisés aujourd'hui, c'était la première à se démarquer de la sorte. Mais si son look me la rendait d'office sympathique, je n'allais sûrement pas baisser ma garde. Néanmoins, je pris la peine de répondre à sa question. Après tout, elle m'avait fait un compliment, chose plutôt rare puisque peu de gens partageaient mes goûts musicaux.

« Alice in Chains, tu connais ? fis-je simplement, en reportant mon attention sur l'instrument. Ça rend mieux avec une guitare électrique. »



Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: C'est ok, je ne suis pas un joueur de guitare. Je suis un chanteur mais je me satisfais moi-même quand je joue de la guitare. Je connais des tas d'accords déjantés. Je ne joue pas comme toutes ces merdes, avec des accords habituels. - Sam et Maya. Lun 8 Juin - 12:38
Ce sujet n'ayant pas reçu de réponse depuis plus d'un mois, je l'archive.


Si l'un des protagonistes veut le rouvrir, qu'il me le dise. ~


Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'est ok, je ne suis pas un joueur de guitare. Je suis un chanteur mais je me satisfais moi-même quand je joue de la guitare. Je connais des tas d'accords déjantés. Je ne joue pas comme toutes ces merdes, avec des accords habituels. - Sam et Maya.
Revenir en haut Aller en bas

C'est ok, je ne suis pas un joueur de guitare. Je suis un chanteur mais je me satisfais moi-même quand je joue de la guitare. Je connais des tas d'accords déjantés. Je ne joue pas comme toutes ces merdes, avec des accords habituels. - Sam et Maya.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Je ne suis pas Flemmard. Je ne suis pas Désaxée. Je ne suis pas Aveugle. [Pv : liliT, Sei]
» Alors je suis retourné dans ma chambre et je me suis écroulé sur mon lit, en me disant que si les gens étaient de la pluie, j'étais de la bruine et elle, un ouragan.
» j'suis pas quelqu'un de bien, j'suis pas une belle personne. (caleb)
» [Mardi - 10h30] Mauvaise chute, maudits skis !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Abandonnés.-