RSS
RSS



 

Partagez|

Cours de graffiti.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Cours de graffiti. Ven 8 Mai - 17:44
À quoi sert un mur, si ce n'est pour peindre ?
Cours de Graffitis.




Sayuki Ekei



Infos sur le Personnage

Âge : 25 ans.
Matières : Boxe & Cirque & Graffitis.
Professeur Principal : 1&2 C.
Autre : Fiche



La jeune femme fouillait dans sa réserve en triant les bombes qu’il fallait jeter. Certaines étaient vides, et d’autre étaient si anciennes, que la professeur les pensait parfois plus vieille qu’elle. Lançant les inutilisable avec précision dans une caisse derrière elle, elle entreposait celle qu’elle dont ses élèves et elle même pourraient se servir durant le cours.

Jugeant qu’elle en avait assez, elle prit le carton, et se dirigea vers la salle où attendaient déjà ses élèves. Ils avaient tous changé de vêtement,  comme elle qui avait revêtu un superbe bleu de travail, ou passé simplement un vêtement de protection… L’uniforme scolaire était assez coûteux, et personne n’avait envi de le racheter.

« Yo les jeunes ! s’exclama-t-elle en rentrant, levant la caisse au dessus de sa tête comme un trophée, avant de venir la poser sans grande délicatesse sur son bureau, seul mobilier de la pièce entière. Ekei-senseï, professeur de Graffitis ! On se supportera mutuellement toute l’année.
Mais ne restons pas aux explications, et passons aux choses amusantes !
Reprit-elle après une seconde de silence, indiquant les murs qui avaient entièrement été peint en blanc durant les vacances, afin  que le cours puisse partir de zéro. Deux bombes chacun, allez me montrer ce que vous savez faire ! »

© Halloween
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cours de graffiti. Dim 17 Mai - 11:28
Lucky enfila son bleu de travail, attacha ses cheveux et entra dans la salle de cours. Elle avait choisi de faire l’option graphe car elle souhaitait continué à exercer sa passion mais ne pouvais plus aller le faire illégalement dans la rue. De une car elle risquerait de se faire renvoyé et surtout de deux car cela attirerait l’attention sur elle. Or elle devait rester discrète. Et puis elle trouvait que certain de ses graphe manquait d’équilibre et avoir l’expertise d’un professeur lui serait surement utile. Elle attrapa deux bombes de peintures. Une noire et une bleu et se dirigea vers un des endroits indiqués pour grapher. Elle commença par tracer avec son crayon de bois des lignes imaginaires, puis des formes tout aussi irréelles. Ensuite elle traça de léger traits de crayons pour avoir des repères puis commença son travail à la bombe. Elle finissait ses traits au pinceau pour que le finit soit plus nettes. Elle utilisa la deuxième bombe et rajouta quelques touches de couleurs. Elle eu finit assez rapidement. Elle regarda autour d’elle. Elle rigola intérieurement en voyant les autres élèves galérer. Aucun n’avait de technique et selon elle aucun ne lui arrivait ne serait-ce qu’à la cheville. Le professeur passe voir chacun de ses élèves pensa t-elle en la voyant déambuler et donner des conseils. Elle regarda encore un peu les autres et du admirer la créativité de certains malgré leur manque évident de pratique. Elle retourna à son travail et essaya de trouver comment l’améliorer. Elle essaya de faire des effets « fondus » et traça des perpendiculaires imaginaires avec son pinceau quand elle entendit que le professeur s’approchait d’elle. La jeune fille eu comme un frisson. Elle n’aimait pas quand quelqu’un l’approchait par derrière quand elle graphait. Elle avait la désagréable impression de se faire prendre la main dans le sac par un policier. Mais ce n’était que sa professeur. Elle se détendit et se remit au travail sans faire attention à la présence derrière elle. Elle aimait énormément faire cela. Quand elle dessinait ou peignait elle se sentait libéré de tout le poids du monde pour ne se concentrer que sur l’image qu’elle cherchait a extirper de son cerveau avec le plus de précisions possibles. Bien qu’elle se moquait de l’inexpérience des autres elle n’était pas vraiment mieux logé. Elle tagait depuis cinq ans et même si elle avait beaucoup de talent elle ne pouvait qu’être bluffé quand elle voyait des professionnels à l’oeuvre. Elle repensa à ses amis tageurs et à leur façon de respirer leur passion. Quand on les regardait faire on ne voyait que de la passion, de l’amour inconditionnelle. Elle voulait être comme eux.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Je suis... :
  • A moitié là.

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 371
Okane (お金) : 433
Points. : 2
Date de naissance : 16/12/1995
Age : 21
Je fais partie du Staff.
Muse
MessageSujet: Re: Cours de graffiti. Sam 22 Aoû - 17:28
Rp de cours terminé.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cours de graffiti.
Revenir en haut Aller en bas

Cours de graffiti.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Abandonnés.-