RSS
RSS



 

Partagez|

[Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Mer 13 Mai - 17:54
Un brouhaha assourdissant résonnait dans l'atelier, et commençait à me monter à la tête. Une quinzaine de personnes se pressaient çà et là pour observer les étagères croulant sous les bibelots en tous genres, et je tentais tant bien que mal de répondre aux attentes de chacun. L'un voulait un cadre assorti à ceux qu'il avait acheté la semaine précédente, un autre réclamait mon dernier album en date, et j'avais encore fort à faire avec le couple d'étrangers qui ramassaient tout ce qui leur passait sous la main, sans doute dans le but de rapporter mille souvenirs à leur famille, quelque part en Occident. Et moi je me trouvais là, au milieu d'eux, étouffant dans cette petite boutique qu'un soleil radieux cuisait depuis un bon moment déjà. Que n'aurais-je pas donné pour profiter d'un si beau temps et aller m'étendre quelque part à l'ombre d'un cerisier en fleurs ? Il y avait trop de monde dans cette pièce devenue soudainement exiguë.

D'un autre côté, je n'avais pas à me plaindre. Les clients affluaient toujours plus lorsque le temps était au beau fixe, car un bon nombre d'entre eux découvraient l'atelier au hasard d'une promenade dans Tokyo. Et qui dit clients, dit argent. Je ne pouvais pas laisser passer une si belle occasion d'amasser un peu plus que d'ordinaire. Je prenais donc mon mal en patience, tirant de temps à autres sur le col de ma chemise en jean, avec assez de discrétion pour ne pas paraître grossier face à tous ces inconnus. Après tout, il était bientôt l'heure de la fermeture, et je comptais bien me ruer sur la première buvette une fois la porte du magasin verrouillée. Comme ça, je pourrais rejoindre Miyuki qui devait déjà attendre mon retour de pied ferme à l'appart, et qui sait, peut-être serait-elle partante pour que nous allions prendre l'air à notre tour.

Tout en rendant la monnaie à un quinquagénaire bedonnant, je me mis à surveiller du coin de l'œil une fillette qui semblait un peu trop désireuse de s'emparer d'un petit collier à base se plumes à mon goût. À cet âge-là, il était encore difficile de faire la part entre le bien et le mal, et je craignais toujours qu'un enfant ne se serve sur les étalages. Un mouvement du côté de la porte d'entrée m'arracha un soupir excédé. Encore un client. À ce rythme-là, j'allais devoir remettre ma boisson à plus tard...

« Irasshaimase ! » lançai-je tout de même au nouveau venu avec un sourire un brin forcé.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Mer 13 Mai - 19:57
Une fois rentrée chez elle, Scarlet troqua son uniforme d'écolière pour une petite robe bleue. Son frère était encore au bureau et elle n'avait rien à faire. Enfin, elle avait bien quelque dû à rendre pour son retour du week-end mais elle ne compter pas les faire avant le dimanche soir. Elle préférait encore se fossiliser dans son canapé plutôt que d’ouvrir son cahier de maths.
Elle était donc en train de se goinfrer de chips devant une émission de télé réalité lorsque son téléphone sonna. Voyant que c'était son père elle ne répondit pas. Il allait certainement lui demander de faire quelque chose comme travailler ou passer à son bureau pour l'aider. Au bout de quatre sonneries la jeune fille céda néanmoins et répondit au téléphone. Après une petite remontrance pour lui dire qu'elle devait décrocher plus rapidement son téléphone, Monsieur Thorne lui demanda si elle avait récupéré sa dernière commande.

"J'allais justement y aller." mentit Scarlet en mâchant sa nourriture et en attrapant la télécommande pour éteindre la télé.


Voilà un petit moment qu'elle n'était pas retourné dans la boutique d'Hayato. Elle ne lui avait pas parlé depuis quelques semaines et il fallait avoué que sa gentillesse et son attention lui manquer.
Une fois devant la boutique, la jeune fille entra avec une impatience qu'elle n'avait pas la première fois qu'elle s'était trouvée là. Lorsqu'elle fut dans la boutique, l’atmosphère était semblable à celle d'un petit cocon douillé. Certes il y avait du monde, même beaucoup mais ça ne la dérangea pas.
Une voix lui souhaita la bienvenue. Non, pas une voix. Sa voix. Elle était chaude et accueillante même si les paroles qu'elle transporteétaient d'une politesse automatique.

"Salut !" répondit Scarlet avec un petit sourire.

Finalement, elle n'aurait pas dû venir aujourd'hui. Hayato semblait épuisé et vu la quantité de client qu'il y avait il n'était pas prêt d'avoir fini sa journé. Il lui serait difficile de leur dire que la fermeture de sa boutique était proche comme il l'avait fait avec la femme de la dernière fois.
Le laissant à sa clientèle, la jeune fille décida d'errer dans les aller où il n'y avait pas trop de monde. Malheureusement cette petite boutique accueille devint rapidement étouffante. Mais elle n'avait pas fait le chemin pour repartir de sitôt.



Une petite fille, dont les parents étaient occupés à regarder le prix d'une toile, semblait très attiré par un collier. Scarlet reconnaissait la lueur dans son regard. Elle avait le même lorsqu'elle faisait du shopping et qu'elle flashe sur quelque chose. Sauf qu'elle avait toujours les moyens de se le payait, alors que cette petite fille...

"C'est vraiment joli, hein ! Je suis sûr que son créateur à passer beaucoup d'heure dessus." lança Scarlet avec un sourire.

Sa phrase sous-entendait plusieurs choses :
 1. Quelqu'un à bosser dur dessus alors ça a de la valeur.
 2. Attention je t'ai à l’œil.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Sam 16 Mai - 8:32
Il me fallu une petite seconde pour faire le lien entre l'identité du client qui venait de passer la porte et la raison pour laquelle il l'avait fait. Un nom s'imposa alors dans mon esprit ; Scarlet. J'avais l'impression de ne jamais l'avoir quittée depuis le jour où nous nous étions rencontrés. J'avais passé beaucoup de temps sur son portrait, de sorte qu'à aucun moment je n'avais pu oublier son joli minois. Ses traits étaient à présent bien ancrés dans ma mémoire, depuis le brun de ses yeux jusqu'à la courbe délicate de sa mâchoire. Scarlet était un modèle ravissant, et peindre son visage avait été un travail des plus délicieux.

J'étais donc là, derrière mon comptoir, à admirer le sourire qu'elle m'adressait depuis le pas de la porte. Un "salut" me parvint, porté par sa voix claire, me faisant réaliser que j'en avais presque oublié le timbre, m'étant plutôt focalisé sur son physique. Souriant en retour, je me tournai à nouveau vers mon client, et le congédiai rapidement. Scarlet était là, hors de question de la faire attendre !

Sans plus tarder, je m'affairai auprès de chacun, comme si l'arrivée de la jeune fille m'avait motivé, comme si sa présence me rendait les forces dont j'avais bien besoin pour terminer mon travail. Il y eut des passages en caisse pour certains, et quelques conseils avisés pour d'autres, et enfin, à dix-huit heures sonnantes, la boutique fut déserte. À l'exception de Scarlet qui m'avait l'air fière d'avoir fait les gros yeux à une gamine. Je l'avais observée pendant qu'elle lui avait parlé, et la scène m'avait bien amusé. Je suppose que je lui devais au moins un petit merci.

Passant ma main dans mes cheveux pour les tirer en arrière, je m'approchais d'elle. Avec cette chaleur, je me retrouvais en nage, et c'était pas vraiment sexy. Pour le coup, je n'étais pas fâché de m'être débarrassé de tout le monde. J'observai un instant la jeune fille, et puis lui souris. Elle était aussi jolie que la dernière fois, voire plus encore avec cette tenue qui soulignait sa féminité.

« Bonsoir mademoiselle, j'imagine que vous venez pour le tableau ? »


Elle était très jolie dans cette robe bleue. Ravissante, même. Un battement de cils suffit à ce qu'une nouvelle image prenne vie dans mon esprit. Une beauté nocturne, dans une longue robe bleu nuit. Une cascade de cheveux bruns. Un visage tourné vers la lune. Un nouveau sourire naquit sur mes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Dim 17 Mai - 17:44
Peut-être avait-elle rêvé mais la jeune fille avait eu l'impression que sont entrés avait remotivé le vendeur. Était-ce prétentieux de penser cela ? Pourtant, avant qu'il ne se rende compte qu'elle était présente son sourire était commerciale. Le même sourire que son père faisait à des clients dont il avait besoin. Alors que le sourire qu'il lui adressa ensuite était plus naturelle. Et ses yeux brillaient d'une lueur malicieuse qu'elle n'avait pas pu oublier.

"Bonsoir Monsieur Ishii." dit-elle en prenant un air faussement sérieux.

Elle ne savait pas combien de temps il fallait pour faire un tableau alors elle avait attendu plusieurs semaines avant de revenir. Vu la décontraction d'Hayato, il avait certainement eux le temps de finir sa toile.

"En effet, je suis venu pour récupérer le tableau." dit-elle avec son habituel sourire marqué sur ses lèvres.

Il fallait avoué qu'elle avait hâte de voir le travail de l'artiste. Elle avait envie de savoir comme il la voyait, quel aspect d'elle il avait décidé de retranscrire à l'aide de peintures. Quel trait de visage il avait accentué, ceux qu'il avait voulu estomper. Pouvait-on sentir la personnalité de Scarlett en observant sa toile ?

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Lun 18 Mai - 13:10
Le tableau. Bien sûr. Cela faisait déjà quelques jours que je l'avais achevé, griffonnant mon nom en bas à droite de la toile. Oh, l'image n'était pas bien grande - après tout, le cadre n'était supposé orner qu'un coin du bureau de Monsieur Thorne - mais j'avais tout de même passé du temps, beaucoup de temps à appliquer chaque couleur. Dès que j'avais quitté Scarlet devant l'entreprise de son père, mes jambes m'avaient pressé jusqu'à chez moi, où je m'étais directement enfermé dans ma chambre pour croquer le portrait de ma nouvelle cliente.

J'avais passé une longue nuit blanche à retranscrire le sourire si particulier de la jeune fille sur le papier, tâchant d'y mettre toute la vie, toute la passion qui émanait naturellement d'elle comme une aura magnifique. Et puis, au cours des jours, les couleurs avaient rejoint le tracé gris du crayon, couche par couche, jusqu'à ce que l'aspect cuivré de la photo soit parfaitement retranscrit. Les reflets auburn laissés par les rayons du soleil couchant, la peau tout juste dorée par la lumière qui baignait la pièce d'une douce couleur rougeoyante.

Au final, je n'étais pas peu fier du tableau dans son ensemble. Avec Scarlet à nouveau sous mes yeux, je me rendais vraiment compte que la ressemblance entre le modèle et son portrait était saisissante. Cela dit, je connaissais encore trop mal la demoiselle pour saisir toutes les nuances de son sourire. Le résultat ne pouvait pas être parfait. Mais, indéniablement, Scarlet était tout aussi jolie en peinture qu'en réalité.

D'un geste de la main, je lui fis signe de me suivre dans la réserve qui jouxtait la boutique. C'était là que je laissais toutes mes commandes et mon matériel. Sur une étagère, attendait paisiblement le cadre, long d'une petite vingtaine de centimètres seulement, emballé dans un papier pour le protéger. Je m'en saisis, et le tendis à Scarlet sans un mot, affichant seulement un sourire complice. Mais je ne pouvais ignorer le léger pincement qui me saisissait peu à peu le cœur. Une appréhension, peut-être ? À vrai dire, je redoutais un peu son jugement.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Dim 24 Mai - 18:03
Avec un sourire joyeux, Scarlet suivit l'artiste à travers la boutique, impatiente de voir son œuvre.
Elle avait beau apprécié Hayato, elle savait que si elle n'aimait pas son tableau elle ne le cacherait pas. De nature impulsive et sincère, Scarlett pouvait parfois se montrer un tantinet brutal dans ses paroles.

"Diplomatie. Diplomatie." lui répéter sans cesse son père.

Et même s'il avait beau voir ces traits de caractère comme des défauts ; Scarlet, Elle, préféré les voir comme des qualités.
Dans un monde où les sourires hypocrites et les paroles insensés gouvernés, certaines personnes combattaient contre ce crétinisme. Après tout, on avait beau crié haut et fort à qui voulait l'entendre que la sincérité était une chose essentielle, une fois arrivé dans les oreilles de celui qui la réclame, la vérité prenait brusquement une couleur de méchanceté.

Arrivé dans la réserve, Hayato lui tendit la toile avec un sourire qu'elle lui rendu aimablement. Il semblait un peu plus tendu qu'ordinaire. Et même si ce n'était pas très gentil à dire, Scarlett trouver cela amusant. Après tout, elle n'était qu'une jeune fille ne faisant rien de sa vie à part des idioties pour enquiquiner son monde. Pourtant, à l'instant, elle avait l'impression que ce qu'elle pouvait dire aller avoir de l'importance.

Elle posant enfin son regard sur le tableau qu'elle avait tellement eu envie de voir.
Au premier coup d’œil, elle aurait pu confondre cette peinture avec une photo d'elle. Mais en y regardant de plus près, elle pouvait voir des couleurs bien plus intenses qu'aucun appareille photo n'aurait pu reproduire. Et puis ce sourire, son sourire. Il semblait tellement plus beau qu'il ne l'était en réalité.
Hayato ne s'était pas contenté de la peintre. Il l'avait bonifié.

"Waow." murmura Scarlet.

Pour le coup, il lui avait coupé le sifflet. Elle ne savait pas quoi dire tellement elle trouvait son travail merveilleux. Peut-être n'avait-elle d'ailleurs rien à dire car l'éclat de ses yeux parler pour elle. Elle finit cependant par dire quelque chose. Ce travail mérité tout de même qu'on en dise quelque chose.

"C'est...splendide. Merci. Je dois avouer que je ne m'attendais pas à quelque chose de si beau." avoua la jeune fille. "Encore plus beau que l'original." ajouta Scarlet avec un sourire en coin.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Sam 13 Juin - 15:35
Scarlet semblait sincère, et ses compliments m'allèrent droit au cœur. Soulagé, je poussai un soupir libérateur et passai une main dans mes cheveux pour les ébouriffer maladroitement. J'avais tant redouté une désapprobation de sa part... Mais la jeune fille paraissait vraiment soufflée, et maintenant qu'elle m'avait rassuré, j'étais plus fier de moi que jamais. C'est donc avec un immense sourire aux lèvres que je me mis à lui détailler brièvement le tableau, avant de le remballer convenablement. Il était hors de question de l'abîmer !

« Faites attention, si vous le faites tomber je risquerais de ne jamais m'en remettre. » lui glissai-je en lui rendant la toile.


Et tout en lui disant à quel point j'étais heureux que mon travail lui plaise, je m'affairai à baisser le store de la boutique et à en verrouiller la porte principale. Il n'était pas encore l'heure de la fermeture, mais il faisait bien trop chaud, et j'étais bien trop fatigué pour continuer ne soit-ce qu'un quart d'heure de plus. Du menton, je désignai la porte du fond à Scarlet pour lui indiquer que nous sortirions de ce côté-là, comme lors de sa première visite. Et après une rapide inspection du magasin, je rejoignis la demoiselle à l'extérieur.

« Quel temps ! m'exclamai-je en plissant les yeux pour scruter le ciel. Est-ce que je suis le seul à rêver d'une glace ? Ça vous tente ? »


Je m'étais exprimé le plus naturellement du monde, tout sourire, sans trop me demander s'il était convenable ou non de proposer une glace à une jeune fille alors que nous ne nous connaissions pas vraiment, ou même si elle avait le temps pour ça. Mais j'avais vraiment envie de me détendre un moment avant de rentrer chez moi. Et puis, passer un peu de temps avec une cliente aussi charmante que Mademoiselle Thorne n'irait pas pour me déplaire.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Lun 29 Juin - 15:08
"Ne vous inquiétez pas, il ne risque rien avec moi." répondit Scarlet avec assurance.

Il serait tellement dommage d'abimer la toile, il avait dû passer beaucoup de temps pour réussir à établir un lien entre la photo et la toile en capturant les couleurs telles qu'elles étaient réellement. Un chef-d'œuvre.

Une fois le tableau emballé, Hayato ferma la boutique, sur le coup, Scarlet fronça les sourcils. Il n'était pas vraiment leur de la fermeture. Mais il n'y avait plus personne sauf eux d'eux et la chaleur devenait pesante. Comme lors de sa précédente visite, ils sortirent par la porte de derrière. C'était sans doute stupide mais Scarlet se sentait privilégier. Comme si elle n'était pas une simple cliente.

 "Si ça me tente ? Évidemment que ça me tente." dit-elle en rigolant comme s'il avait posé une question dont la réponse était évidente. "Quand il est question de nourriture, je suis toujours partante." ajouta la jeune fille en touchant son ventre.

Elle avança dans les rues qu'elle connaissait bien, mais ne savait pas vraiment où aller. Il existait pas mal de glacié et elle les connaissait tous. Elle jeta un regard intégrateur vers Hayato et le suivit.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Lun 29 Juin - 18:47
Le naturel avec lequel Scarlet avait accepté ma proposition m'arracha un sourire amusé. Il y avait quelque chose d'enfantin dans sa façon de rire, dans ses manières, jusque dans ses intonations. Tout semblait si facile, si joyeux avec elle, que je ne me lassais pas de sa présence.

Alors qu'elle semblait hésiter quant à la direction à prendre, je lui fis signe de me suivre. Il y avait un glacier sympa du côté du Starbuck, où Miyuki et moi avions l'habitude de nous régaler lorsqu'elle me rejoignait à la boutique et que le temps s'y prêtait. À mi-chemin entre l'appartement et l'atelier, c'était l'endroit idéal pour discuter tranquillement de tout et de rien. Pour moi, il n'y avait rien de tel que d'y passer un moment, ne soit-ce que quelques minutes, pour souffler un peu.

« Alors, déclarai-je une fois installé en terrasse, un cornet de sorbet à la framboise dans les mains. Parlez-moi de vous, Scarlet. »

Son prénom m'avait échappé sans que je m'en aperçoive, bien que le vouvoiement me soit resté. Mais après tout, la demoiselle n'était plus tout à fait qu'une simple cliente. C'était... C'était Scarlet.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Jeu 2 Juil - 18:27
Crème glacée ? Sorbet ? Véritable dilemme !
Scarlet n'avait pas de parfum préféré. Elle aimait généralement gouter les nouveautés quelle qu'elle soit. C'est pour cela qu'elle fit réciter au restaurateur un nombre astronomique de glace avant de faire son choix. Finalement elle emporta sur la terrasse un sorbet gout verveine, même si elle avait beaucoup hésiter avec la saveur cerise noir.

Une fois bien installé, Hayato débuta la conversation. Lorsqu'il prononça son prénom, Scarlet ne réagit pas mais fut tout de même ravi intérieurement. Une barrière de plus venait se casser entre les deux individus.

"Je..." commença-t-elle avant de s'interrompre.

Ce n'était pas souvent qu'elle était à court de mots. Elle prit une boucher de sa glace, prétendant avoir faim pour gagner un peu de temps.
Que pouvait-elle dire sur elle-même. Sans doute rien qui intéresserait cette artiste.
 Elle vivait avec son père et son frère, passer pas mal de temps avec ses amis et aimer faire la fête.

 Soudainement, sa vie sembla superficielle. Une vrai vit de fille de riche qui ne s'occupe de personne d'autre qu'elle. Elle n'avait jamais participé à aucune œuvre de charité contrairement à son frère, et tout son argent parfait dans des vêtements et du maquillage.
 Pour la première fois de sa vie, Scarlet eut honte d'être elle-même.
 Ordinairement elle trainait avec des personnes comme elle, voire pire. Impossible de se sentir mal en leur présence. Mais Hayato venait d'un monde diffèrent. Il sentait la joie de vivre et le partage.

"Eh bien, je suis au pensionnat Miyusaki. Je me spécialise dans l'escrime depuis cette année, l'année dernière je faisais du tir à l'arc." dit-elle simplement.

Elle qui se croyait tellement intéressante venait de remarquer qu'en dehors de sa bulle, elle ne l'était pas.

"Et vous ? Qu'avez-vous à dire sur vous...Hayato ?" dit-elle avec un petit sourire en coin en accentuant le prénom du jeune homme.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Jeu 2 Juil - 19:24
Le goût délicieusement sucré du sorbet m'avait fait lâcher momentanément Scarlet des yeux. C'était un fruit qui ravissait toujours mes papilles, quelles que soient les circonstances. Je riais avec la framboise, je pleurais avec la framboise, je rêvais avec la framboise... Et paradoxalement, c'était une baie que je ne dessinais jamais. Avec un demi-sourire, je reportai mon attention sur la jolie jeune fille qui paraissait soucieuse - une première, à mes yeux.

La façon dont elle se présenta me parut légèrement trop formelle pour venir du cœur, et je n'eus aucun mal à deviner que derrière ces simples mots, elle voulait cacher quelque chose. Mais le temps nous inflige à tous toutes sortes de blessures, et mieux valait pour moi ne rien savoir des siennes pour le moment. J'étais moi-même bien assez silencieux quant à mon passé pour respecter les silences des autres.

Scarlet était donc toujours lycéenne ; c'est vrai qu'elle n'avait pas grand chose d'une adulte, et c'était d'ailleurs cela qui faisait son charme. Dans ses yeux se reflétait la gaieté de ceux qui découvrent encore le monde, et qui savent se réjouir du quotidien. Je croquai dans mon cornet et sourit en entendant la demoiselle m'appeler par mon prénom. Il y avait dans son intonation quelque chose de typiquement occidental que je trouvais aussi amusant que charmant.

« Donc vous êtes une sportive... Je ne l'aurais pas deviné. »


Je posai les yeux sur le cou gracile de Scarlet. Effectivement, elle n'avait pas le gabarit d'un femme de combats, mais elle ne paraissait pas fragile pour autant. Cela contribuait sans aucun doute à son charisme si particulier.

« Pour ma part, je ne crois pas vous apprendre grand chose ; je suis un artiste assez touche-à-tout installé depuis maintenant trois ans à Tokyo. »


Doucement, je rejetai ma tête en arrière, m'étirant légèrement sur ma chaise, le soleil réchauffant de ses rayons mon visage, et je souris. J'étais bien, là.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Jeu 2 Juil - 21:04
Hayato semblait déguster son sorbet à la framboise. Scarlet, pour sa part n'aimez pas énormément le parfum verveine. Elle ne savait pas pourquoi mais ça lui faisait penser à de l'antimoustique. Elle se força cependant à manger en grimaçant inconsciemment.

"Je sais pas trop comment je dois le prendre." répondit Scarlet en mangeant très lentement sa glace.

La remarque du garçon fit rire la jeune fille. Il ne l'avait sans doute pas fait exprès mais sa phrase ne sonnée pas du tout comme un compliment. Elle ne ressemblait pas à une sportive...généralement quand elle entendait cette phrase des personnes qui les disaient soit à des fainéants soit à des grosses baleines. Cependant, venant de la bouche d'Hayato elle n'arriver pas à le prendre comme une insulte.

"Mais oui, j'aime le sport. Enfin, plutôt les sports individuels." Ajouta-t-elle.

L'esprit d'équipe et tout ça c'était bien beau mais elle aimait gagner et s'énerver facilement lorsqu'elle se trouver entouré de personnes qu'elle juge incompétentes.

"Artiste depuis trois ans ?! Mais, vous avez quel âge ?!" demanda Scarlet sans gêne.

Cela ne se faisait sans doute pas mais elle ne s'en souciait pas vraiment. Quand elle voulait savoir quelque chose son impulsivité prenait toute la place.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Jeu 2 Juil - 21:24
La surprise qui se peignait à présent sur le visage de la jeune fille me fit éclater de rire. Décidément, elle ne tenait pas en place. La moitié des passants s'était tournée vers nous, devant nous prendre pour un couple pour le moins étrange... Un nouveau sourire, plus large et plus joyeux que jamais, vint étirer la commissure de mes lèvres. Et tandis que, d'un geste, je m'accoudais à la petite table, je plantai mon regard de jais dans celui de Scarlet.

Scarlet avait de beaux yeux, doux et pétillants à la fois, dont le brun profond vous happaient pour ne plus vous lâcher. Sans me détacher de son regard, je croquai encore une fois dans mon cornet, et une envie irrépressible de m'amuser un peu me saisit.

« À votre avis ? fis-je, tout sourire. Quel âge ai-je ? »


Et en la défiant d'un air plein de malice, je me renversai à nouveau en arrière, les bras croisés sur mon torse, et attendis sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Jeu 2 Juil - 21:55
Le rire d'Hayato surprit d'autant plus la sportive. Qu'avait-elle dit de si amusant ? Ou peut-être n'avait-elle rien dit justement. Son comportement suffisait pour égayer le garçon.
 C'était assez plaisant d'avoir en sa compagnie un garçon qui savait rire.
Un vrai rire.
 Un rire franc.
 En dehors de son frère, la plupart des garçons qui l'entouré étaient soit froids, soit trop dragueur ou alors coincés. Pas de juste milieux. Lui, était simple.
 Haussant un sourcil, Scarlet se pencha vers la table pour fixer le garçon dans les yeux. Pour toute réponse elle eut le droit à une question et le jeu qui s'installer entre eux la divertie.

"Vingt-cinq ans." dit-elle sans hésitation.

Pourtant elle hésitait Elle avait dit cela avec confiance mais en réalité elle ne voyait pas quel âge il pouvait avoir. Elle avait bâti sa conclusion sur le fait qu'il ne pouvait pas avoir plus de trente ans et que si cela faisait déjà trois ans qu'il travailler il n'en avait pas vingt non plus...elle avait donc fait la moyenne des deux. Au départ elle aurait pourtant pensé qu'il avait au maximum vingt-et-un ans. Mais après tout son frère aussi avaient vingt-cinq ans et il ne semblait pas bien vieux.
Elle arrêta de manger sa glace. Le gout de la verveine commençait à devenir trop fort pour elle.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Jeu 2 Juil - 22:36
Vingt-cinq ans... Rien que ça... Mon sourire s'élargit encore tandis que mon rire s'étranglait, à bout de souffle. Elle avait dit ça avec tant de conviction que ça n'en rendait la situation que plus drôle. Scarlet était un sketch à elle seule, et elle n'avait pas l'air de réaliser à quel point sa compagnie m'était agréable.

Je continuais à rigoler en la regardant grimacer devant sa glace. Le goût n'avait pas l'air de lui plaire. Résistant à l'envie de la charrier quant au goût cerise noire qui lui passait sous le nez, je terminai mon cornet et déclarai d'un air faussement outré :

« Vous m'offensez mademoiselle, j'ai seulement vingt-deux ans ! »


Et me penchant vers elle, je me mis à la fixer, avant de murmurer :

« Je vous donne huit ans, tout au plus... »


Et devant la tête qu'elle me fit, je dus me faire violence pour ne pas éclater de rire une deuxième fois. Elle était adorable, tout simplement.

« Comme ça, repris-je sur un ton plus sérieux, je vous donne dix-sept ou dix-huit ans. Je me trompe ? »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Jeu 2 Juil - 22:55
Vingt-deux ans. Il avait donc commençait à travailler tôt. Cette pensée paniqua légèrement Scarlet. Elle ne savait pas quoi faire de sa vie alors que lui, à son âge, il avait déjà des projets qu'il avait maintenant réalisé. Et bientôt son père ne lui laisserait d'autres choix que reprendre l'entreprise familiale avec son frère si elle ne trouvait pas un vrai job.

Elle ne se laissa pas intimider par l'amusement de l'artiste. C'est donc avec le plus grand sérieux qu'elle ajouta:

"Oui. À trois ans près je n'étais pas bien loin."

Non. Elle n'avouerait pas sa défaite. Mais elle ne put s'empêcher de laisser un petit sourire apparaître sur ses lèvres. Cependant ce dernier disparu pour laisser place à un air faussement boudeur suite au commentaire d'Hayato.

"Faite attention. Ma glace risque d'atterrir malencontreusement sur votre visage." dit-elle avec un petit sourire sadique.

Mince...il avait vu juste. D'un côté Scarlet faisait son âge. À part lorsqu'elle porter des tenues de soirée pour les cocktails de son père. Là elle semblait bien plus âgée.

"Bientôt dix-neuf !" répondit néanmoins la jeune fille.

Enfaite, son anniversaire était en février alors non, elle n'allait pas avoir dix-neuf ans tout de suite, mais elle voulait paraître plus vieille aux yeux d'Hayato. Et puis elle avait surtout envie de le contredire.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Jeu 2 Juil - 23:48
J'étouffai un ricanement. Scarlet était une gosse, ni plus ni moins. Et j'adorais ça. Elle réagissait à mes taquineries, et elle se prenait au jeu malgré elle. Sur ce point, elle était le portrait craché de Miyuki, à ceci près que la jeune occidentale savait se tenir, contrairement à ma meilleure amie qui, pour le coup, se comportait réellement comme une enfant. Mais j'aimais cette insouciance, c'était au contact de ce genre de personnes que je pouvais enfin oublier mes tracas et croquer la vie à pleines dents. Pouvait-on seulement dire que je croquais la vie à pleine dents ? Pas vraiment, mais je faisais de mon mieux pour, et Miyu m'y aidait jour après jour. Et Scarlet, sans le savoir, m'y aidait également. Par son sourire, sa spontanéité, son insouciance, sa présence, Scarlet m'aidait à faire le tri dans mes sentiments, à oublier le passé et à aller de l'avant.

Nous continuâmes à discuter, à nous taquiner, à parler de tout et de rien, comme deux animaux qui s'apprivoisent par à-coups, sans vraiment aller droit au but. Et peu à peu, je sentis que si cela devait se poursuivre ainsi, la jeune fille ne m'aiderait pas tant à faire le tri dans mes sentiments, si ce n'est pour y semer plus de pagaille qu'il n'y en avait déjà. Scarlet avait quelque chose de particulier, un charme qui finirait bel et bien par faire mouche, et je n'en étais pas encore tout à fait conscient.

Mais tandis que je l'observais sourire et s'exclamer à tout va, la réalité me frappa de plein fouet ; mademoiselle Thorne avait récupéré son tableau, elle ne viendrait plus. Et mon cœur se serrant, je ne pus me résoudre à bientôt lui dire adieu.

« Scarlet, dis-je tout à coup, alors qu'un silence venait interrompre un court instant notre conversation. J'espère que cet après-midi ne sera pas le dernier. »


J'avais caché mon inquiétude derrière un sourire avenant, comme une invitation à se revoir très vite. Je le pressentais sans le soupçonner, mais plus qu'une envie, c'était un besoin.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Ven 3 Juil - 11:10
Discuter avec Hayato était quelques choses de très facile. Elle avait l'impression que quoi qu'elle dise, ce serait la bonne chose, tellement il souriait et riait à chacun de ses mots. La bonne humeur était au centre de l'atmosphère et le silence se fut rare. Cependant, lorsque pendant quelques secondes seulement ils se turent, une ombre passa sur le visage du garçon. Il reprit son sourire avenant mais malgré cela, ses paroles avaient lancé un frisson dans le dos de Scarlet.
Elle n'avait techniquement plus de raison de le voir. Son travail était fini. Elle n'avait plus vraiment besoin de lui mais pourtant...

Elle prit un bout de papier dans son sac et y inscrit son numéro de téléphone personnel. Depuis quand avait-elle besoin d'une raison pour voir quelqu'un si elle voulait le voir ?
 La réponse était simple :
 Jamais.
Si elle voulait quelque chose elle se débrouiller pour l'avoir, et visiblement Hayato voulait la même chose qu'elle.

"Eh bien faisons en sorte que ce ne soit pas le dernier." dit-elle avec un sourire rassurent en donnant le papier au garçon.

Le quitter comme cela pour ne plus jamais le revoir ne lui avait pas traversé l'esprit avant qu'il évoque cette idée de manière masquer. Et même si cette pensait l'avait angoissé, elle fut néanmoins soulagée de voir que son artiste ne pas souhaiter non plus rompre tout lien avec elle.

"Et puis, je sais que sans moi vous ne vous amuseriez pas autant, ce serai égoïste de ma part de vous priver de ma présence." plaisanta Scarlet en prenant toutefois un ton sérieux qui contrasté avec l'éclat d'amusement qui brillait dans ses yeux.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Ven 3 Juil - 14:26
Il commençait à se faire tard, le soleil se faisait moins aveuglant, et j’avais la nette impression qu’il était plus bas que lorsque nous étions sortis de la boutique. Le temps était passé très vitre - trop, sans doute - et il n’aurait pas été raisonnable de faire durer ce moment, si agréable soit-il. Ça n’était jamais que la première fois que nous sortions vraiment d'un cadre strictement professionnel, après tout…

Lentement, mes doigts se serrèrent sur le morceau de papier que la demoiselle m’avait donné, et un vague sourire flotta sur mes lèvres, tandis que mon regard se perdait un peu sur une cascade de boucles brunes. Si seulement j’avais pris mon carnet de dessins avec moi, j’aurais pu croquer l’adorable éclat que j’apercevais dans le regard de la jeune fille tandis qu’elle me charriait.

« Vous avez raison, ris-je tout bas. Votre compagnie m’est bien plus agréable que celle de Madame Itagaki. D’ailleurs je tiens à vous remercier d’être passée aujourd’hui, sans quoi je serais probablement mort à la tâche. »
Je posai mes mains à plat sur la table tout en me redressant.

« Néanmoins, repris-je, je ne vais pas tarder. Miyuki m’attends à la maison, et elle va s’inquiéter. »

Il n’était pas vraiment tard, mais j’aurais dû être rentré depuis une demi-heure si j’avais fermé la boutique aux horaires habituelles. Et puis je ne voulais pas retenir Scarlet trop lontemps, de peur que son frère aîné ne vienne me le reprocher un jour ou l’autre… De toute façon, maintenant que j’avais son numéro, il nous serait facile de nous revoir bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Ven 3 Juil - 17:33
Miyuki ? Elle l'attendait chez lui ? Il avait dit : à la maison. Il n'avait pas précisé si c'était la sienne ou celle de la fille. À moins qu'il ne s'agisse de la même maison. Dans ce cas, cela voudrait dire qu'il vivait avec une fille.

 Instantanément, Scarlet regarda la main gauche du jeune homme. Pas d'alliance. Il était un peu jeune pour être marié. Cela ne voulait pas dire qu'il était célibataire. Cette pensée fit mal à la jeune sportive. Ce qui était totalement stupide car elle-même n'était pas célibataire. Elle avait un petit copain depuis peu et ne s'était pas encore habitué à cette idée. Elle ne pouvait pas s'empêcher d'être jalouse envers tout et n'importe quoi, et dans le cas présent elle était jalouse de cette fameuse Miyuki qu'elle ne connaissait pas.

"Pas de problème. Je dois me préparer pour une soirée de toute manière." dit-elle sur un ton neutre.

Bon, évidemment elle avait encore le temps étant donné que sa soirée commencer seulement à vingt-deux heures. Elle se leva, jeta son reste de glace dans une poubelle qui était juste derrière elle et se promis de ne plus acheter de glace à la verveine. Elle aller dire au revoir à Hayato quand une question lui échappa.

"Qui est Miyuki ?"

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Ven 3 Juil - 20:15
En voyant Scarlet jeter la glace qu'elle avait grignotée avec réluctance du début à la fin, je ne pus réprimer un rire amusé. Bon nombre de gens auraient, par politesse sans doute, ou par timidité, fait mine d'apprécier leur parfum quel qu'il soit, mais une fois encore le naturel de la jeune fille revenait au galop. Par pitié, j'aurais volontiers partagé la mienne, mais ça n'aurait pas été très correct. Absolument pas, même. Et non seulement je n'aurais pas osé, mais en plus elle aurait été capable d'engloutir tout le cornet. Tendez la main, ils prennent le bras, comme on dit...

Mais ce qui me choqua le plus fut la façon dont elle me demanda qui était Miyuki. Son air à demi-blessé ne m'échappa pas, bien qu'elle eut essayé de le cacher derrière un visage impassible. Ses yeux parlaient pour elle, et plus qu'un simple « Qui est Miyuki ? », c'était un « Qui est-elle pour toi ? » que j'entendis.

Si sa question me décontenança un peu, je ne tardai pas à retrouver un léger sourire en coin, mi-amusé mi-moqueur. Ainsi donc mademoiselle jouait les possessives ? Cela lui allait à ravir. Mais d'une certaine façon, elle avait visé juste. Qui était Miyuki à mes yeux ? Une amie ? Une sœur ? Un peu plus ? Sur quoi notre relation était-elle construite ? Miyuki serait-elle elle-même capable de répondre à une telle question ? Je n'en avais aucune idée, et je ne pus que souffler :

« Miyuki c'est... c'est ma colloc. Enfin c'est ma meilleure amie à la base, mais elle s'est un peu étalée depuis... Mais comme je suis incapable de résister à une femme, ajoutai-je en riant, je n'ai jamais pu la mettre à la porte. »


Scarlet, comment te faire comprendre que Miyuki... c'est tout pour moi ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Ven 3 Juil - 21:03
 Un garçon est une fille en coloc. Il était bien dur d'imaginer qu'ils étaient simplement meilleurs mais ou qu'il ne s'était rien passer entre eux. Si Scarlet vivait avec un garçon... haha.

Miyuki avait une place très importante dans le cœur d'Hayato. Il ne fallait pas être Einstein pour le deviner, simplement savoir écouter la voix d'une personne. Lorsqu'il prononce son prénom, sa voix déjà calme s'adoucissait. La jeune fille ne put s'empêcher de se demander si un jour quelqu'un la porterait dans son cœur autant que le faisait Hayato envers Miyuki.

"Quel gentleman !" se moqua Scarlet en imaginant très bien ladite Miyuki laisser trainer ses affaires par terre pendant que son hôte ramasser tout après son passage.

Elle s'approcha du garçon et se mit sur la pointe des pieds pour embrasser sa joue d'un geste résolu, puis elle lui tourna le dos et commença à partir avant de s'arrêter brusquement et lui jeter un dernier coup d'œil.

"Vous devriez régler ça." dit-elle en évoquant sa relation avec Miyuki. "Les choses risques de devenirs de plus en plus compliqués si vous tardez trop."

D'où lui venait ces conseils ? Elle n'en avait aucune idée. Elle n'était même pas sur de vouloir l'aider dans cette situation mais pourtant ces recommandations étaient sortie toutes seules.
C'était un type bien.
Il méritait d'être aux claires dans sa tête.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Ven 3 Juil - 23:24
Le néant.

Je ne pensais plus à rien. C'était comme si le vide m'avait saisi pour m'engloutir tout entier. Les lèvres de Scarlet sur ma joue m'avaient comme happé, et je ne m'appartenais plus. Finis les petits sourires, finies les rigolades... Ça n'était qu'un geste, ça n'était qu'un instant, ça ne voulait peut-être rien dire, mais ça avait suffit à me bouleverser.

Scarlet me faisait de l'effet, et j'étais presque certain qu'en ce moment même, elle en était consciente, ou du moins qu'elle l'espérait. L'image de la lycéenne insouciante se brouilla pour laisser place à celle d'un redoutable félin en pleine chasse. Je ne savais pas trop bien ce qu'un simple baiser représentait pour les occidentaux, mais pour ma part ce geste n'était pas anodin.

« Scarlet... » murmurai-je tandis qu'elle s'éloignait déjà de sa démarche gracieuse.


Soudain, sa voix me parvint à nouveau, et si sur le coup, je ne compris pas bien ce qu'elle voulait dire, je ne pus réprimer l'élan qui me poussa vers elle. Sans réfléchir, j'attrapai sa main et la tirai contre moi pour lui faire face. Je ne pouvais pas la laisser partir là-dessus. La dominant d'une tête, je plantai mes yeux dans les siens et lui glissai :

« Miyuki est comme une sœur pour moi. Vous, en revanche, vous n'en êtes pas une. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Ven 3 Juil - 23:52
Alors qu'elle était déjà prête à partir, le laissant sur ses bonnes paroles, une main attrapa celle de Scarlet. Elle était chaude et réconfortante. Elle lui fit à nouveau face, et même si elle était surprise et beaucoup plus petite que lui, le petit bout de femme qu'était Scarlet n'était pas intimidée.
Loin de là.
Cette situation était assez intéressante.
Évidemment la jeune fille faisait toujours son mieux pour plaire.
Plaire à tout le monde. C'était plus qu'une envie, c'était un besoin.
Une seconde nature.
 Elle voulait, devait attirer l'attention sur elle. Prouver qu'elle était digne d'intérêt. Qu'on pouvait l'aimait. Plaire. Cependant, elle n'avait pas imaginé faire autant d'effets à Hayato. Au contraire. Elle avait jusqu'alors trouvé qu'il ne la voyait pas comme il devait la voir. Elle pensait qu'à ses yeux, elle n'était qu'une petite fille riche légèrement amusante.
Se trompait-elle ?

"Alors je suis quoi exactement ? Pour vous." Demanda-t-elle sans mâcher ses mots.

Pourtant elle aurait dû. Elle s'aventurait sur une pente glissante. Quoi que fut la réponse, elle n'était pas sûr que ce soit une bonne chose. Soit il ne l'appréciait pas spécialement et cela la vexerait, soit il l'apprécierait un peu trop et dans ce cas ils se trouveraient tous les deux dans une impasse.
Le nom de Taichi essayer tant que mal d'immerger entre ses maelsröm de pensées. Mais il ne parvint pas à lui éclaircir les idées. Elle ne sentait que la main d'Hayato dans la sienne. Elle ne voyait que les yeux de l'artiste au-dessus d'elle.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet] Sam 4 Juil - 0:30
Scarlet ne baissait pas les yeux. Elle me toisait autant que je le faisais, et je doutais fort qu'elle détourne le regard avant que je ne le fasse. Mais même les mots qui franchirent ses lèvres ne me firent pas flancher pour autant.

« Alors je suis quoi exactement ? Pour vous. »



Scarlet... Ce nom évoquait tant de choses en moi... Une jeune fille charmante, une cascade de boucles châtaines, deux puits bruns au gouffre sans fond ourlés de longs cils, un sourire éclatant, un rire clair, une voix saisissante, une odeur enivrante, un rayon de soleil, et tant de choses encore...


Le soleil se couchait, comme s'il abandonnait tout combat, et mes forces avec lui disparaissaient. J'allais faire une bêtise, quelque chose que je viendrais probablement à regretter, mais à cet instant précis, rien n'avait d'importance. Rien d'autre que les yeux envoûtant de Scarlet, la fraîcheur de sa main contre ma paume, et le souvenir qu'avait laissé sa bouche sur ma joue.


Qu'était-elle donc à mes yeux ? Pas une simple cliente. Pas tout à fait une amie. Je n'avais pas de mot pour la décrire. Mais mes doigts, eux, brûlaient toujours aussi furieusement de cette irrépressible envie de tracer son visage sur une toile vierge, et puisque je n'avais aucun crayon sous la main, j'eus le réflexe de suivre du bout des doigts la courbe délicate de sa mâchoire.


« Vous êtes ma muse, Scarlet. »



Et tandis que sous la caresse de mes doigts, elle tressaillait, je m'emparai de ses lèvres et y apposai la chaleur des miennes.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet]
Revenir en haut Aller en bas

[Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet]
» les vrais amis
» Les vrais amis
» [TERMINE] C'est dans l'adversité qu'on reconnait les vrais amis - Casey et Robert
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Terminés.-