RSS
RSS



 

Partagez|

[TERMINE] " Le sadisme est un défaut faisant office de qualité lorsqu'on est confronté à un masochiste". Nao Inoue & Shiro Kaname.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: [TERMINE] " Le sadisme est un défaut faisant office de qualité lorsqu'on est confronté à un masochiste". Nao Inoue & Shiro Kaname. Dim 17 Mai - 22:00
Nao n'arrivait jamais en retard. On pouvait lui reprocher des tonnes et des tonnes de choses mais certainement pas son assiduité et son travail. Si la jeune femme est en classe A ce n'est pas pour rien. Elle travaillait comme une acharnée pour arriver à cette perfection que tout le monde lui connaissait, que son père désirait, qu'elle adorait mettre en évidence. C'est vrai, combien de fois Nao prônait sa perfection? Très souvent. Elle allait même jusqu'à raconter qu'elle avait de nombreuses facilitées, ce qui était vrai, et qu'elle était donc parfaite sans travailler, ce qui était faux. Sûrement une question de fierté. En effet, la jeune femme était douée partout, elle excellait dans tous les domaines mais principalement parce qu'elle s'en donnait les moyens que ce soit en travaillant ou en manipulant comme elle adorait le faire. C'était presque un loisir en réalité, elle adorait faire chanter les gens, découvrir leurs petits secrets, leur partie d'ombres pour menacer de les éclater au grand jour. En outre, oui, Nao Inoue était une garce mais ce qui ne le savait pas encore le saurait bientôt parce que personne ne lui faisait face. Il valait mieux se laissait faire et attendre qu'elle passe à quelqu'un d'autre. Si on se la mettait à dos c'était mauvais. Malheureusement, il arrivait des fois qu'il y est cette personne qui ne lui avait absolument rien fait, cette personne qui n'avait rien demandé, qui s'était tenue à carreaux, cette personne qu'elle avait décidé de faire souffrir. Et il était cette personne.
Nao c'était levait un peu en retard ce matin. Enfin... Un peu c'est subjectif étant donné que le retard correspondait à vingt minutes et malgré qu'elle s'était dépêchée, elle arriva tout de même à sa salle avec dix minutes de retard. Toutefois, c'était son choix. Elle aurait pu arriver à l'heure mais elle n'aurait pas été parfaite. Si la belle Inoue n'avait pas autant tenue à être impeccable, elle serait arrivée à l'heure en cours, son professeur ne l'aurait pas renvoyée, elle n'aurait pas été énervée, elle n'aurait pas croisé ce pauvre jeune homme, il n'aurait pas subit sa colère. Seulement, elle avait absolument tenu à être parfaite et tout cela été arrivé. C'est donc de mauvaise humeur que Nao percuta un garçon, elle ne le connaissait pas : il lui était inconnu. 
- Pousse toi de mon chemin tout de suite le minable, cracha-t-elle furieuse.

L'inconnu était assez séduisant. [Comme à peu près tous les hommes de ce pensionnat!] Pensa-t-elle en soupirant. En outre, s'il elle n'avait pas eu une très forte envie de meurtre sur lui à l'instant présent elle aurait pu jouer avec lui... Quoiqu'elle aimait bien les défis et il n'avait pas l'air d'en être un, donc pas intéressant. Comment elle pouvait affirmer cela? Au vu de son apparence. Bon, certes, elle avait bien l'air fragile et était un vrai diable mais tout le monde n'était pas comme elle. Heureusement d'ailleurs, elle était unique, irremplaçable et ce garçon était un peu, comment dire? Son souffre-douleur.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Le sadisme est un défaut faisant office de qualité lorsqu'on est confronté à un masochiste". Nao Inoue & Shiro Kaname. Lun 18 Mai - 8:42
Shiro n'était pas parfait, il n'était pas très grand, n'était pas très beau, n'était pas le plus intelligent, et d'ailleurs il était en Classe B alors qu'il ambitionnait à atteindre la Classe A. Il pouvait faire mieux, mais quelque-chose lui bloquait toujours le passage vers l'excellence. Il n'était par contre jamais en retard, et si l'on pouvait reprocher des tonnes de choses au garçon, celle-ci n'en faisait pas partie. Toujours en avance, de 10 minutes, 20 ou même 30, venir en classe à une heure où il n'avait pas cours, c'était une première. Réveil matinal, peigné, petit en-cas, brossage de dents, douche, uniforme, et il était parti vers sa classe vide, heureux et fier de son assiduité. Arrivé dans la classe, il s'était souvenu, et il était reparti directement en espérant que personne de sa classe ne l'ait vu rentrer seul dans la pièce.

Tête de linotte! Au moins, cela lui permettrait de prendre un bon petit-déjeuner avant de commencer la journée. En sortant de la pièce, il mit ses écouteurs pour écouter un peu de musique et regarda sa montre rapidement, c'est alors qu'il se fit percuter de plein fouet par une fille, semblait-il, déjà bien énervée. Elle était particulièrement jolie, mais cette tête échauffée ne lui allait pas. Il la vit bouger les lèvres mais n'entendit pas le son de sa voix, un énorme "happy face" sur le visage, Shiro enleva ses écouteurs et s'excusa auprès d'elle.


"Excusez-moi, je ne faisais pas assez attention".

Comme elle semblait l'observer attentivement et qu'elle n'avait pas l'air de bouger, il n'osa pas la contourner et l'ignorer. Il semblait être dans une impasse, et la jeune fille le mettait assez mal à l'aise, il ne savait absolument pas comment réagir face à elle. Il joua le tout pour le tout.

"Shiro, enchanté. Vous...avez besoin d'aide? Vous êtes perdue?"

Il lui tendit la main en espérant qu'elle la serre, mais elle n'avait absolument pas l'air d'être d'être le genre de fille amicale et agréable à cet instant précis. Cet œil malicieux, Shiro aurait peut-être dû l'éviter avant, et passer son chemin aussitôt qu'il ne l'avait bousculée.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Le sadisme est un défaut faisant office de qualité lorsqu'on est confronté à un masochiste". Nao Inoue & Shiro Kaname. Lun 18 Mai - 19:18
Le regard d'une femme est profond. Quelle qu'elle soit. Il est non seulement profond mais aussi intense et permet d'exprimer de nombreuses pensées, de nombreuses émotions. Il permet de faire comprendre aux autres ce qu'on pense, de leur faire ressentir ce qu'on ressent. Croiser le regard d'une femme est dangereux. Il peut vous montrer ce que vous ne voulez pas voir, il peut vous attendrir, il peut vous faire céder. Nao et ses yeux noisettes montraient à cet instant une violente irritation. Non pas que ce soit la faute de cet inconnu, en réalité il n'y était pour rien : elle était simplement de mauvaise humeur. 
La belle Inoue le regarda longuement, fixement, intensément sans jamais détourner le regard. Il s'excusa, puis se présenta ce qui la fit hausser les sourcils.

- Sérieusement? Tu es sérieusement entrain de te présenter? Est-ce que tu as la moindre idée de l'envie de meurtre que j'ai pour toi à l'instant présent? Allez, dégage de mon chemin avant que je t'écrase petite chose.

Se moque-t-elle. Provoquer les gens la calmait. Certes, c'était étrange mais ça marchait. Elle le fusilla du regard avant d'étudier plus exactement son comportement, son apparence extérieure outre le charme qu'elle pouvait lui trouver. Il était minutieusement peigné, pas un cheveux qui dépassait. Ses habits rappelaient ceux des fayots qu'elle avait en horreur. Pourquoi elle les détestait? Eh bien, elle faisait partie de la classe A donc ne devait absolument pas faire parler d'elle. Malheureusement, elle avait pour mauvaise habitude de faire parler d'elle à travers son fort tempérament. Nao n'avait pas le droit d'avoir des ennuis surtout que ses résultats étaient excellents et son comportement en classe irréprochable. Toutefois, le problème de s'énerver contre un fayot eh bien c'est qu'il faisait son rôle et allait tout répéter. Après une longue analyse, la brunette se rapprocha de lui et prit son menton entre ses mains.

- Toi t'es pas de la A mais t'es trop ... Bref tu ressembles pas à un mec de la C ou de la D. Donc je dirais de la B.

Elle le relâcha et posa son sac à terre avant de s'y assoir à son tour. Elle sortit un livre et le questionnaire que leur avait donné leur professeur et commença à y réfléchir. Voyant que le dénommé Shiro ne bougeait pas, elle releva la tête vers lui.

- Tu t'attends pas à ce que je te donne mon prénom quand même? Allez, va faire joujou ailleurs, déjà que t'es encore vivant, ce qui est un miracle en soit, venir me perturber alors que je travaille ne serait vraiment pas malin. Pas du tout même. Je pourrais finir par faire de ta vie un cauchemar ici.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Le sadisme est un défaut faisant office de qualité lorsqu'on est confronté à un masochiste". Nao Inoue & Shiro Kaname. Mar 19 Mai - 19:48
Le temps semblait figé, Shiro gardait la main tendue, dans le vide, et aurait pu attendre longtemps dans cette position. Elle ne comptait pas faire sa connaissance, et il aurait pu le déceler depuis le début sur son visage, seulement, il n'avait pas réfléchi et se retrouvait maintenant dans une position très inconfortable. Elle lui proférait des menaces, mais il était capable d'y faire face et gardait le sourire. Shiro se retrouvait dans la pire situation, celle où l'on vous prend pour une "tête à claques" parce-que vous souriez alors que l'on vous insulte. Il était tellement étonné d'entendre ces paroles dans la bouche de la jeune fille qu'il en fut paralyser. Il ne supportait pas la méchanceté gratuite, et savait encore moins y réagir. Son esprit semblait alors bloqué, cherchant une solution à un problème insolvable. Pourquoi était-elle si agressive? Était-ce de la frustration? De la méchanceté gratuite? Y-avait-il une raison? Étonnamment, l'altercation aurait dû se terminer sur ses remarques acerbes, mais elle se rapprocha de lui et lui prit le menton. Son sourire s'effaça en un instant. Elle venait de le toucher, et ça, Shiro ne pouvait pas le supporter. Sa part sombre resurgit, et il dut lutter pour ne pas la laisser surgir. Il pouvait accepter une remarque ou deux, mais ce geste allait trop loin. Son analyse à propos de sa classe lui passa au-dessus de la tête, et si elle n'avait pas laissé tomber pour aller s'asseoir, il n'aurait pas répondu de la suite.

"Tu t'attends pas à ce que je te donne mon prénom quand même? Allez, va faire joujou ailleurs, déjà que t'es encore vivant, ce qui est un miracle en soit, venir me perturber alors que je travaille ne serait vraiment pas malin. Pas du tout même. Je pourrais finir par faire de ta vie un cauchemar ici".

Elle venait d'appuyer sur le déclencheur, et Shiro sortit enfin de sa torpeur. Son sourire, il l'avait retrouvé, mais c'était un sourire sombre, malsain, un sourire qu'il n'avait absolument jamais. Elle cherchait à le blesser et à le faire sortir de ses gonds, mais elle ne réussirait pas. Shiro était bien trop impassible et calme pour qu'elle ne puisse lui faire du tors. Il ne comptait pas fuir, il comptait affronter, et c'était quelque-chose qu'il ne faisait pas beaucoup ces temps-ci. Il n'en pouvait plus de se faire avoir, et ne voulait pas revivre ce qu'il avait vécu à Hokkaïdo. Cette fois, il se battrait. Et il avait un allié sur qui il pouvait compter en cas de coup dur, Taiki Oguri. Elle voulait faire de sa vie un cauchemar? Alors très bien.

Il s'avança vers la jeune fille, s'accroupit et lui prit le menton entre une main. Le sourire aux lèvres, il lui chuchota, droit dans les yeux:
"Essaie" et repartit lentement.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Le sadisme est un défaut faisant office de qualité lorsqu'on est confronté à un masochiste". Nao Inoue & Shiro Kaname. Mar 19 Mai - 21:19
Après avoir envoyé valser le jeune homme en lui proférant des menaces, la jeune femme se re concentra sur son son cours. Toutefois, elle avait beau attendre, il ne partait pas. Pendant quelques instants, Nao se demanda s'il n'était pas idiot. Bon, il ne pouvait pas avec son intelligence mais tout de même! Ou alors il était suicidaire. C'était possible ça aussi, non? La belle Inoue se retint de soupira d'exaspération, cela montrerait qu'il avait une quelconque influence dans sa bulle personnelle, dans son humeur. Or c'était faux. Totalement et irrévocablement faux, c'était juste qu'elle était réellement furieuse et que, si en plus, elle n'arrivait pas à finir se questionnaire, elle le serait encore plus. Ce qui était difficilement réalisable mais très dangereux. Trop dangereux. Elle n'arrivait pas à se concentrer lorsqu'il y avait quelqu'un aux alentours et surtout lorsqu'il la fixait, qu'il était proche d'elle alors qu'il n'y avait personne à des kilomètres à la ronde, façon de parler bien sûr. Nao s'était attendue à ce qu'il parte, réaction logique, appropriée et raisonnable, ou qu'il insiste en excuse et présentations, réaction déjà beaucoup plus risquée. Mais alors qu'il lui tienne tête, cela ne lui était même pas venu à l'esprit. Non. Jamais. Jamais on ne lui avait tenu tête. Jamais personne n'avait osé s'opposer de vive voix à elle, la contredire, la contrarier, la provoquer. Jamais quelqu'un lui était intellectuellement inférieur n'avait eu le courage. Bien évidemment, il était déjà arrivé quelques fois que des camarades lui ressemblant le fassent mais dans ces cas-là cela devenait plus soit un jeu de séduction, soit une compétition. Les malheureux qui lui avaient fait face n'était plus assez socialement élevé pour en parler, s'il l'avait été un jour. "Essaie". Un mot et un geste, le même que le sien quelques instants plus tôt. Tous deux étaient innocents et pourtant, pourtant, Nao le prit comme une déclaration de guerre. En réalité, la brunette avait une pointe d'admiration pour ce garçon qui avait trouvé la force de lui répondre. Cependant, son irritation, non son courroux serait un qualificatif plus approprié, était trop grand pour que cet miette d'admiration ait un léger poids dans la promesse qu'elle se fit. Effectivement, Nao Inoue se promit de se venger de ce Shiro Kaname au plus vite et non pas une petite vengeance comme n'importe qui aurait fait. Non, lorsqu'elle se vengeait c'était au centuple et ça faisait mal. Très mal. Oh oui, il le payerait. Il s'en mordrait les doigts. En plus il l'avait laissé en plan, sans une occasion de répliquer! Quelle humiliation pour elle! C'était décidé, définitif, elle ferait de sa vie un enfer et sa vengeance serait impitoyable. A cette pensée, Nao retrouva le sourire. C'était une bonne pensée, une sorte d'aphrodisiaque. Ce pauvre élève de rang B ne savait pas à qui il avait affaire. La vengeance était son rayon, son point fort, son atout. Nao, malgré une humiliation dure à digérer, replongea dans son travail, renforçant l'idée de leur prochaine rencontre, de la honte qu'elle lui ferait afin de se calmer.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Le sadisme est un défaut faisant office de qualité lorsqu'on est confronté à un masochiste". Nao Inoue & Shiro Kaname. Mer 20 Mai - 13:04
Le Rp étant terminé, je l'archive. De plus, le sujet étant balisé, vous obtenez chacun 10 Okanes.

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Le sadisme est un défaut faisant office de qualité lorsqu'on est confronté à un masochiste". Nao Inoue & Shiro Kaname.
Revenir en haut Aller en bas

[TERMINE] " Le sadisme est un défaut faisant office de qualité lorsqu'on est confronté à un masochiste". Nao Inoue & Shiro Kaname.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Il faut sauver le soldat Rheryn ! [PV Alford]TERMINE
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Terminés.-