RSS
RSS



 

Partagez|

Je l'avais interrompu dans sa chorégraphie... Bon au moins, il s'était éclaté comme il faut quoi. [Taiki Oguri / Sasuke Ujikiyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
5 / 1005 / 100

Chambre : Cinquante-quatre
Classe : Troisième S
Spécialisation. : Volley-Ball
Situation amoureuse : En couple avec Sasuke Ujikiyo.

Messages : 62
Okane (お金) : 41
Points. : 6
Date de naissance : 06/06/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation , liens, rps. )
MessageSujet: Je l'avais interrompu dans sa chorégraphie... Bon au moins, il s'était éclaté comme il faut quoi. [Taiki Oguri / Sasuke Ujikiyo] Sam 23 Mai - 14:34
La sonnerie venait juste de sonner, et j'ai laissé mon front aller buter contre la table, trop content que la journée soit enfin terminée. J'en pouvais plus, j'avais faim, et envie de dormir aussi. Je me suis redressé, rangeant mes affaires avant de quitter ma salle de classe. Je n'étais pas ceux qui se mettaient à courir lorsqu'ils sont contents d'avoir fini. Non. Je sais garder mon calme un minimum. Je savais m'amuser, mais pas au point de courir comme un dératé en fin de journée.

C'était la première fois que le couloir du dortoir me paraissait aussi long. J'avais l'impression de ne jamais atteindre ma chambre. Mais je ne perdais pas espoir, j'allais bien finir par y arriver ! Et j'ai soupiré de soulagement en arrivant devant la porte convoitée. Je l'ai alors ouverte, pénétrant avec plaisir dans ma chambre, avant de refermer la porte.

Sauf que je crois que je me suis planté quelque part. Je sais pas ce qu'il s'est passé dans ma tête, je dois avoir perdu le sens commun. Je crois aussi que j'ai commencé à m'inquiéter de ne même pas être capable de me repérer comme il faut en me dirigeant vers ma chambre... Qui en occurrence n'était pas la mienne pour le coup.

J'ai écarquillé des yeux en me rendant compte qu'il y avait quelqu'un, que je ne connaissais pas, enfin, je crois, en train de danser comme un gros malade. J'avais du mal à le suivre des yeux, à le voir sautiller dans tous les sens. J'étais pantois, la bouche grande ouverte, ne comprenant pas trop ce qu'il se passait. Ce n'était pas ma chambre ? Ah bon ? Bah, j'étais où alors ? Un monde parallèle ? Nooon, quand même pas.

À un moment, il s'est arrêté, et s'est retourné vers moi. On s'est regardé un bon moment, comme deux grands couillons. Et je me suis incliné. Merde.

- Désolé, je crois que je me suis trompé de chambre.... 

Je me suis mordis la lèvre, fortement, avant de lui lancer un sourire désolé. Je l'avais interrompu dans sa chorégraphie... Bon au moins, il s'était éclaté comme il faut quoi. En fait, je n'étais pas gêné de l'avoir surpris, plutôt de m'être trompé de chambre, parce qu'il aurait pu faire quelque chose d'autre. Mon imagination n'attendait que ça pour se déchaîner, et je me suis frappé mentalement.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je l'avais interrompu dans sa chorégraphie... Bon au moins, il s'était éclaté comme il faut quoi. [Taiki Oguri / Sasuke Ujikiyo] Sam 23 Mai - 16:32
La journée venait enfin de se terminer, elle avait été longue et laborieuse. Je sortis de ma salle de cours en sueur. Aujourd'hui, il faisait vraiment chaud et je ne serais pas contre une bonne douche bien fraîche. Je passai par ma chambre, pris des affaires confortables. C'est-à-dire un pantacourt large en jean et un marcel vert. Je me rendis ensuite dans la salle de bain. Je passai la tête la première. Parfait, il n'y avait personne, en même temps en fin d'après-midi, tout le monde sortait, personne ne restait enfermé par une si belle journée. Je me déshabillais en posant mes affaires de façon, à ce qu'elles ne soient pas mouillées. J'entrai et fis couler l'eau. Son contact frais me donna des frissons, mais après quelques instants, elle était à température idéale. Je savourais cette sensation de bien-être. Je me savonnais en toute hâte et me rinçais. J'enfilais mes affaires propres, pliais les autres et retournais dans ma chambre. Je rangeai mes vêtements sales dans ma panière. J m'assis à mon bureau et dessina un petit moment. J'ouvris la fenêtre pour que l'air rentre un peu et aère la pièce. Je regardais les gens dehors et vit un couple se prélassait au soleil. Comme ils n'avaient pas l'air de vouloir bouger, je me mis à les croquer sur mon carnet. Quand j'eus fini le dessin au crayon papier, je m'étirais et refermais la fenêtre. Je pris mes écouteurs et les mis dans mes oreilles. Je pressais le bouton play de mon mp3, et laissais la musique m'envahir. Je gigotais un peu sur ma chaise comme à mon habitude. Je m'assurais que personne ne pouvait me voir et poussa la chaise. Mes colocs n'étaient pas près de rentrer, j'aurais donc la chambre pour moi tout seul. Je me mis à sauter partout en gesticulant, comme un attardé. Cette musique me donnait la pêche et j'avais besoin de me défouler. 
Cela faisait quelques minutes que j'avais l'impression d'être observé. Je m'arrêtais, stoppai la musique et me retournais lentement. Face à moi se tenait un jeune homme la bouche grande ouverte et les yeux écarquillés. Notre stupéfaction dura plusieurs secondes. Je me sentais vraiment ridicule. C'est alors qu'il s'inclina.
- Désolé, je crois que je me suis trompé de chambre.... 

Je le regardais sans comprendre. Il se mordit la lèvre et me fis un regard désolé. Je me grattais la tête et lui fis un grand sourire.
- C'est rien, ça arrive.

Cette situation me donna envie de rire, mais je devais me retenir. Le pauvre avait vraiment l'air perdu.
- C'est moi qui m'excuse de m'être donner en spectacle comme ça. J'aurais su que j'avais des spectateur, je me serais appliqué.

Je préférais tourner cela à la dérision. A sa tête, il devait être content que je ne faisais que danser. Ça aurait pu être plus gênant. Je mis à rire, pour essayer de le mettre à l'aise. Il devait me prendre pour un sacré numéro ... et c'était ce que j'étais.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
5 / 1005 / 100

Chambre : Cinquante-quatre
Classe : Troisième S
Spécialisation. : Volley-Ball
Situation amoureuse : En couple avec Sasuke Ujikiyo.

Messages : 62
Okane (お金) : 41
Points. : 6
Date de naissance : 06/06/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation , liens, rps. )
MessageSujet: Re: Je l'avais interrompu dans sa chorégraphie... Bon au moins, il s'était éclaté comme il faut quoi. [Taiki Oguri / Sasuke Ujikiyo] Sam 23 Mai - 16:47
C'était un grand moment de solitude, et j'avais vraiment peur de ce que je pouvais me prendre dans la gueule. Parce que je ne connaissais pas ce jeune homme, et il se pouvait qu'il soit méchant, enfin, j'en doutais un peu. Parce que danser comme ça en étant une racaille, c'était une bonne chose pour péter son image virile... Ou alors c'était une feinte ? Il arrêta la musique et se retourna lentement vers, et je déglutis difficilement. Ca y est, ma dernière heure est arrivée. Maman, papa, je vous aime de tout mon coeur. 

Mes doutes s’essoufflèrent quand il parla après m'avoir sourit, et je soupirai de soulagement. Un léger sourire se peignit sur mes lèvres. Bon bah, au final, il n'avait pas l'air méchant. Donc oui, j'étais soulagé. Son visage m'était vraiment inconnu, il était agréable à regarder. Ses yeux aussi, étaient jolis et... Bref, c'est pas le moment de le détailler Sasuke. J'allais ouvrir la bouche pour parler, mais il fut plus rapide que moi.

 C'est moi qui m'excuse de m'être donner en spectacle comme ça. J'aurais su que j'avais des spectateur, je me serais appliqué.


Je crois que l'information a mis du temps à atteindre mon cerveau. J'ai vraiment mis du temps à comprendre, c'était débile parce que la phrase était pas compliqué. Mon esprit crasha lamentablement avant de redémarrer, et je me suis aussi mis à rire. La situation était trop stupide. Se tromper de chambre franchement.


- Je te rassure, ton niveau est inégalable je pense !  


J'étais toujours en train de me demander comment j'avais fait pour me tromper de chambre, j'étais franchement un boulet. Je lui ai souri de nouveau, me rendant compte que je ne m'étais toujours pas présenté, ce qui n'était pas réellement très poli.


- Je m'appelle Sasuke.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je l'avais interrompu dans sa chorégraphie... Bon au moins, il s'était éclaté comme il faut quoi. [Taiki Oguri / Sasuke Ujikiyo] Sam 23 Mai - 18:42
Il n'avait pas l'air d'être un élève de classe C ou D. Heureusement sinon, il aurait pu me virer de ma chambre, pensant que c'était la sienne ou tout simplement parce qu'il avait décidé qu'il resterait là et que je gênerais. Il me détailla un moment, ce qui me mit un peu mal à l'aise, mis il avait un joli sourire et ses yeux étaient fins, mais d'une belle couleur marron et c'est ce qui lui donnait du charme. Je secouai la tête, ce n'était pas vraiment le moment et la situation ne se prêtait pas vraiment à ce genre de pensées.
Il mit un moment à me répondre comme s'il avait du mal à comprendre ce que je disais.Je souris, il avait l'air d'être un petit oisillon tombé du nid trop tôt. Il devait sûrement être plus jeune que moi. Il se mit alors à rire et je le lui rendis.
- Je te rassure, ton niveau est inégalable je pense ! 

Je pris sa remarque pour un compliment et bombai le torse, fier. Puis il me sourit à nouveau en se présentant.
- Je m'appelle Sasuke.

C'est vrai que je n'y avais pas pensé non plus. Je m'inclinai et me présenta à mon tour.
- Enchanté, je m'appelle Taiki. Je suis nouveau à Miyusaki.

Il n'était pas dans ma classe, ce qui me laissait penser que je devais être son aîné. C'était une des rares personnes que je venais de rencontrer et j'espérais lui faire une bonne impression. Bon ... c'était mal partie, mais bon, je ne faisais que danser, je ne faisais rien de bien bizarre. Enfin, il n'avait plus le choix, il s'était trompé de chambre et m'avait vu, de nous deux ça devait être moi, le plus gêné. Mais bizarrement c'était l'inverse.
- Tu sais ce n'est vraiment pas grave que tu te sois trompé de chambre. Je suis souvent tête en l'air, donc ça aurait pu être moi. 

Il avait l'air timide et pourtant, en même temps, il avait l'air d'être quelqu'un qui aimait s'amuser. Il me rappelait un peu ... moi. Quand j'y pense, un parfait inconnu est rentré dans ma chambre et là seul chose que j'ai trouvé à faire, c'est rire avec lui, sans être devenu pivoine et m'excuser à tout bout de champ. C'était étrange, mais peut-être que je m'améliorais niveau relationnel. 
- Au fait, promet-moi que tu ne répéteras jamais, à personne, ce que tu as vu.

Au vue de son visage, je devais avoir dit quelque chose d'étrange, puis je réfléchissais. Mes paroles auraient pu sonner comme une menace. J'ouvris la bouche mais rien ne sortait, j'essayais de parler.
- Non, non, mais c'est juste que ça serait la honte et les gens pourraient me prendre pour un fou. Enfin ... c'est un peu l'impression que je dois te donner.

Je me grattais de nouveau la tête. Non mais un jour, je demanderais à Shiro de m'empêcher de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
5 / 1005 / 100

Chambre : Cinquante-quatre
Classe : Troisième S
Spécialisation. : Volley-Ball
Situation amoureuse : En couple avec Sasuke Ujikiyo.

Messages : 62
Okane (お金) : 41
Points. : 6
Date de naissance : 06/06/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation , liens, rps. )
MessageSujet: Re: Je l'avais interrompu dans sa chorégraphie... Bon au moins, il s'était éclaté comme il faut quoi. [Taiki Oguri / Sasuke Ujikiyo] Dim 24 Mai - 13:05
Il était nouveau.... Voilà pourquoi je ne l'avais jamais vu, même si je n'arrêtais pas de me répéter depuis tout à l'heure. Je lui souris, indiquant que j'étais également très content de le rencontrer. J'étais toujours content de rencontrer de nouvelle personne, même si cela ne voulait pas forcément dire que nous allions devenir amis par la suite. Mais j'étais quand même content de le rencontrer. 

J'ai ri lorsqu'il m'a dit que ça aurait pu lui arriver aussi de se tromper de chambre, et j'ai souri de nouveau. J'étais tête en l'air aussi en réalité, quand je n'étais pas maladroit. Alors savoir qu'il aurait pu se planter aussi me donnait réellement envie de rire, parce que je pense qu'on était pas non plus super nombreux à être capable de se planter de la sorte. J'étais encore plus soulagé en l'apprenant. 

J'ai un peu haussé les sourcils en l'entendant parler, me demandant pourquoi il ne voulait pas que les autres le sache. J'avoue ne pas trop savoir si c'était une menace ou autre, juste que cela faisait bizarre d'entendre quelque chose comme ça, surtout quand on ne s'y attends pas. Pas que j'avais peur de lui tout de même. Une moue boudeuse s'est dessinée sur mes lèvres alors que j'haussais des épaules. Si c'est ce qu'il voulait.

- D'accord.  

Il s'est ensuite rattrapé, et je me suis trouvé un peu con d'avoir pu porter un jugement, quel qu'il soit, sur lui. C'était un peu nul de ma part quand même. Alors je lui ai doucement souri. Pour moi, à mon sens, cela voulait juste dire qu'il savait s'amuser, sans pour autant être un fou. Et puis, peut importe le jugement des autres non ? Tant qu'il reste lui même, c'était sans doute le plus important. Pour moi, on ne devait pas juger les gens sans le connaître. C'est vrai, je ne le connaissais pas après tout. 

- Ca veut juste dire que tu sais t'amuser. Ne t'inquiète pas, tu ne m'as pas fait une mauvaise impression ! Ai-je rajouté en riant.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je l'avais interrompu dans sa chorégraphie... Bon au moins, il s'était éclaté comme il faut quoi. [Taiki Oguri / Sasuke Ujikiyo] Mar 26 Mai - 13:20
Alors qu'il faisait une moue boudeuse, j'avais pu me rattraper. Il avait l'air gentil et drôle et sa moue était chou. Il avait ensuite ajouté, en riant.
- Ça veut juste dire que tu sais t'amuser. Ne t'inquiète pas, tu ne m'as pas fait une mauvaise impression !

Je hochai la tête, content. Il n'avait pas tord et je regrettai mes paroles. J'aimais faire le clown et en avait jamais honte. C'est juste qu'après tout ce qui s'était passé, je m'étais un peu renfermé et au travail, je devais garder mon sérieux. Mais Miyusaki était une nouvelle chance de refaire ma vie. Je pouvais repartir à zéro. Je me sentais bien ici, même si ça ne faisait que quelques jours que je venais d'arriver. Les gens avaient l'air gentil et ne me connaissais pas, je pouvais donc agir comme bon me semble. Être de nouveau le Taiki que j'avais toujours été et je savais que je pouvais compter sur Shiro pour m'aider. Je levai les yeux vers Sasuke et m'étirais. J'allais vers mon bureau et me posais contre.
- C'est gentil. Ah ben ça, j'ai toujours été un vrai turbilion ... trubilion ... trublion, bref, j'aime voir les gens sourire. Beaucoup de gens me regardent bizarre, mais bon je m'en moque, je suis comme je suis en fait. C'est juste qu'ici comme je ne connais personne, je suis encore un peu timide. Enfin ... autant que je puisse l'air.

Puis je me mis à rire.
- En tout cas, j'ai l'impression que les gens sont sympas ici. Je vais me plaire. Puis s'ils sont comme toi, ça devrait être encore mieux.

Je rougis en comprenant le sens que mes paroles, pouvait être à double tranchant, enfin c'est comme ça que je le voyais. Ne le connaissant pas j'avais peur, qu'il se sente mal à l'aise, ou gêné ou encore pire, vexé ou dégoûté, pensant que j'aurais pu les faire des avances. Après tout, ce n'était pas marqué sur ma tête que j'étais gay, mais je ne voulais pas que ça se sache, enfin pas dans des circonstances comme celles-là. Voilà que je perdais pied et me mélangeais dans ma propre tête.
- Enfin ce que je veux dire, c'est que tu es gentil et accueillant. Et tu as l'air d'avoir du sens de l'humour. En tout cas, j'espère qu'on pourra s'amuser.


Puis je lui fis un énorme sourire. Espérant que mes paroles passeraient mieux. 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je l'avais interrompu dans sa chorégraphie... Bon au moins, il s'était éclaté comme il faut quoi. [Taiki Oguri / Sasuke Ujikiyo] Dim 21 Juin - 8:03
Un des joueurs du rp n'étant plus actif, le sujet est archivé.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je l'avais interrompu dans sa chorégraphie... Bon au moins, il s'était éclaté comme il faut quoi. [Taiki Oguri / Sasuke Ujikiyo]
Revenir en haut Aller en bas

Je l'avais interrompu dans sa chorégraphie... Bon au moins, il s'était éclaté comme il faut quoi. [Taiki Oguri / Sasuke Ujikiyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» 'ZOLA' Je pleurais parce-que je n'avais pas de chaussure, puis je vis un homme qui n'avait pas de pieds.
» Jour 2: Chorégraphie années 70
» Ally McBeal
» 07. Girls running wild

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Abandonnés.-