RSS
RSS



 

Partagez|

Neal St. James: Vous me reconnaissez?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Neal St. James: Vous me reconnaissez? Lun 25 Mai - 12:13

ST. JAMES Neal
"Si vous commencez à me les briser, ce sera un aller simple chez le dirlo et un bon coup de pied au derrière en compensation".


Feat :Chris Hemsworth.

NOM : St. James.

Prénom : Neal.

Date de naissance : 16/12/1986.

Âge : 27 ans.

Lieu de naissance : Tulsa, Oklahoma, United-States.

Origine :Américain.

Orientation sexuelle : Hétérosexuel.
_____

Interne ? Non.

Groupe :Professeur

Rang : /.

Spécialisation : Mannequinat & Anglais.

Double compte ? (Si oui, les nommer) : Oui, Shiro Kaname.
Neal est grand, il est svelte, il est musclé, il est élancé, il est envoûtant et particulièrement bien bâti. Neal, c'est le "Lover Boy", le genre d'hommes sur lequel n'importe-qui saliverait, hommes, femmes, ou chèvres.  Il a des cheveux d'un blond ténébreux, un regard cristallin ensorcelant, des lèvres de mâle sauvage, et juste assez de poils sur le visage pour vous faire frissonner les parties intimes. Un corps s'entretient, Neal l'a compris, et Neal n'échappe pas aux lotions, aux gels, aux after shaves et autres produits dont les femmes raffolent. Neal n'est pas une flèche, mais son corps est un arc puissant et vibrant. Neal est une peau de vache, mais son steak est tendre et savoureux. Neal est dur à la détente, mais il est flexible et extensible. Et Neal le vaut bien.

This is me.
Neal, c'est plutôt le genre prise de tête. Il a un air un peu sombre, un peu rigide, un peu grave, et il l'est. Il n'hésite pas à jouer le mec cool et ténébreux, à prendre des apparences pour tromper son monde, et ne s'entiche de personne sauf de sa famille. Il n'éprouve pas particulièrement le besoin d'avoir quelqu'un à ses côtés, et s'il apprécie une bonne partie de jambes en l'air, il n'en redemande jamais deux fois avec la même personne. Les trois choses qu'il aime réellement sont l'alcool, le fric, et sa famille, mais il positionne sa famille au dessus de tout le reste. Il est très proche de Lily, qui est sa seule sœur, et entre dans une rivalité constante avec ses trois frères, qui lui en veulent de les avoir chassés de leur pays natal. Ses parents lui ont pardonné son excès, par charité chrétienne, mais obligent encore aujourd'hui leur fils à aller à l'église à Tokyo, pour laver ses pêchés. Neal est quelqu'un de très peu sociable dans l'ensemble, et qui ne respecte pas toujours l'éthique ni les lois. Ce qui l'importe, c'est de vivre sa vie, et personne n'a réussi à l'en empêcher ni à le canaliser. Il est fier d'être qui il est, et une erreur ou deux lui importent peu. Par contre, Neal a un bon tic de langage et vous le remarquerez très vite, il ponctue souvent ses phrases d'un "tu sais" intrusif. Neal, c'est un beau gosse, mais c'est aussi un sacré boulet.

And this is my story.
J'ai grandi à Tulsa dans l'Oklahoma, fils de deux parents catholiques: Ethan et Myra St. James. Ils se sont mariés à 25 ans, et m'ont eu quatre ans plus tard. Je suis l'ainé de cinq enfants: Jacob, mon premier frère, est né deux ans après moi, puis Jack, un an après, Stahn, deux ans plus tard, et Lily, la petite dernière, est arrivée cinq ans encore après. J'ai vécu une enfance peu mouvementée, j'étais déjà un canon quand j'étais gosse et je me suis pas mal occupé de mes frangins pendant que mes parents vivaient leur petite vie tranquille et partaient récolter du blé pour nous faire vivre. Déjà gamin, j'avais dans l'idée de nous sortir de cette misère, on était pas une famille bien riche et j'ai tout de suite su que ma belle tronche pourrait rapporter un certain paquet tu vois. J'ai été à l'école comme un gamin normal, j'étais pas brillant mais c'était pas mon ambition, par contre j'étais sacrément populaire. Leader-né, charismatique, j'étais un peu l'idole de mes camarades, sans vouloir m'en vanter. Les gamins me courraient après, moi j'étais plutôt du genre à pas faire le fier, j'étais plutôt sombre, énigmatique, un sacré tombeur de ses dames. Ouais, déjà dans la cour d'école. Puis j'ai fais mon collège tranquillement de la même façon. Je me suis lancé vite dans une agence de mannequinat, j'étais certain d'être pris et mes parents m'y ont aussi poussé. J'ai joué de mes charmes et à 14 ans j'étais déjà l'effigie d'une marque de vêtements populaire. Ma carrière a été fulgurante, on m'a proposé une école pour me parfaire et j'ai fais des études dans le domaine pendant trois ans. J'ai même fini par jouer dans des films à succès: "Ne riez pas de l'ombre", "Cosmos Fantasy", "Blue Fever", "La tourmente de Wallace Miller", et même si j'ai pas toujours eu les meilleurs rôles ni d'awards, j'ai encore toute la vie devant moi.

En fait, rien n'annonçait que je parte au Japon. Je pensais que tout irait pour le mieux, que ma carrière était lancée et que rien ne pourrait l'arrêter, mais j'ai fais l'idiot. J'ai un certain amour pour le blé, et mon pactole est pas mal parti dans les casinos tu vois. Du coup, j'ai dû faire une belle bêtise une fois, ou peut-être deux, et j'ai fini par perdre mon boulot pour une raison dont je me rappelle même pas. Je suis devenu un indésirable aux Etats-Unis, je te raconte pas le savon que m'a passé ma propre mère. Je sais que j'ai déçu ma famille, et je me suis fait des sacrés ennemis. On a tous été obligés de déménager par ma faute, mais il me restait quand même un sacré compte en banque et j'ai claqué une partie de mon pognon pour qu'on change de lieu de résidence. On est partis au Japon, parce-que c'est pas si loin quand on regarde sur une carte tu vois, c'est juste un peu sur la gauche vu que la Terre est ronde. On a débarqués dans Tokyo alors que j'avais que 25 ans, et j'ai trimé pendant un an et demi à faire des petits boulots payés une misère et à apprendre la langue. Y'a que ma dernière soeur, Lily, qui arrive à s'y faire, et c'est d'ailleurs elle qui m'a dégoté un petit boulot là où elle fait ses études. Si c'est pas le boulot de rêve, c'est mieux que ce que j'ai fais avant. Voilà, je débarque en tant que nouveau prof principal, spécialisé dans le Mannequinat et l'anglais à Miyusaki, et je compte pas faire dans la dentelle...tu vois.


Derrière l'écran
Pseudo habituel : Sha.
Âge : 23 ans.
Comment avez-vous connu Miyu ? Taiki Oguri! ♥.
Quelle est votre fréquence de connexion ? Souvent en fait.
Que pensez-vous du forum ? Excellentissime.

O'Daim

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Neal St. James: Vous me reconnaissez? Lun 25 Mai - 12:36


Bienvenue à toi Neal St. James
Validation de


Neal St. James.

C'est avec joie que nous te validons. Tu seras professeur Principal des 5 &6 C et  Professeur de Mannequinat & d'Anglais. Nous t'invitions également à compléter ta fiche personnage à l'aide de l'onglet "personnage" une fois sur ton profil.
Pense également à faire ta fiche de lien, et celle de rp.
En cas de besoin, n'hésite pas à contacter un membre du Staff.
En espérant te compter parmi les membres actif,
Cendre.

© Halloween




Revenir en haut Aller en bas

Neal St. James: Vous me reconnaissez?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Reconnaissez-vous ces slogans publicitaires...
» Reconnaissez-vous ces plateaux télé...
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links
» James Ohlen vous offre un aperçu du futur
» Reconnaissez-vous ces endroits du monde...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Personnages.-