RSS
RSS



 

Partagez|

"Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ..." [Junpei Ogawa ~ Asuka Saruwatari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: "Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ..." [Junpei Ogawa ~ Asuka Saruwatari] Dim 14 Juin - 19:49
La rentrée s'était passée sans encombres, mais je n'avais pas parler avec beaucoup de monde. Nao était mon seul contact, si je puis dire. Ce matin-là, j'avais comme tous les jours, réveillée mon petit ange, l'avais préparé et amené à l'école, puis ma journée de cours avait débuté. Mon petit bloc-note voyait ses pages se remplirent au fur et à mesure de mes prises de notes. A midi, j'avais été avec ma cousine au réfectoire pour manger rapidement une petite collation, puis j'étais repartie pour un début d'après-midi chargé. Les cours s'étaient enchaînés et mes mains commençaient à s'engourdir. Entre deux cours, je prenais le temps d'aller me mettre un peu d'eau sur le visage et c'était repartie pour une dernière heure. À la sonnerie, je fis un signe à Nao et partis direction l'école maternelle pour récupérer Junichiro. Nous rentrions tranquillement quand il me dit qu'il voulait aller au parc.
- Bien sûr mon chéri. On va juste poser nos affaires à la maison.

Il me fit un petit hochement de tête satisfait. En arrivant à la maison, j'allais dans ma chambre, poser nos sacs. Il arriva en courant, et se blottit contre mes jambes, me demandant s'il pouvait mettre son costume préféré. Ne pouvant résister à sa bouille de chaton, je ne pouvais qu'accepter. Je lui sortis et lui enfilait. Il vola à travers la maison en criant qu'il allait sauver Gotham. J'avais un petit héros à la maison. Une fois prêt, nous voilà en route pour le parc. Il me tirait par la main presser d'arriver à destination. En face de l'aire de jeu réservé aux enfants se trouvait un banc vide. Je lui lâchais la main et il se dépêcha de rejoindre ses camarades. Je m'assis, ne le quittant jamais des yeux. Au bout de quelques minutes, je sortis un livre de mon sac et l'ouvris. Je ne cessais de lever les yeux vers sa direction, voir si tout se passait bien. Pour l'instant, il jouait avec une petite fille et un petit garçon alla les retrouver. Ils s'amusèrent tous les trois. Rassurée et voyant qu'il n'était pas seul, je repris un peu ma lecture. Mon petit Batman était maintenant en train de sauver la fillette en détresse des mains du vilain et il fut récompensé de son héroïsme, d'un adorable bisou sur la joue et d'un câlin. Il était tout rouge et cette scène était tout bonnement adorable. Tout sourire, mes yeux dévièrent sur un jeune homme approchant avec un enfant. Il était plutôt grand, brun et avait un visage fin. Je détournai mes yeux, quand il se rapprocha encore plus. Je me passai une mèche de cheveux derrière l'oreille. Mon fils était toujours avec la fillette et ils n'avaient pas l'air de vouloir se séparer. Le jeune homme s'était maintenant arrêté au niveau du banc.
- Bonjour, si vous voulez vous asseoir la place est libre.

Je lui fis un sourire timide et me décalai pour lui laisser un peu plus de place.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Messages : 18
Okane (お金) : 41
Points. : 0
Date de naissance : 15/11/1992
Age : 24
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
Je suis un honnête citoyen.
Junpei Ogawa
MessageSujet: Re: "Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ..." [Junpei Ogawa ~ Asuka Saruwatari] Ven 19 Juin - 23:13
Ce soir là, je ne travaillai pas au club. J’allai en profiter pour passer un peu de temps avec mon bonhomme. Enfilant ma veste en jean, en sortant du magasin de musique dans lequel j’étais vendeur depuis maintenant près d’un an, je soupirai. Je n’en pouvais juste plus de cumuler ainsi les petits boulots, n’ayant à peine que quelques heures pour me reposer, et récupérer de mes journées éprouvantes. Je m’enfilai un café acheté au distributeur du coin, sur le chemin de la garderie pour aller chercher Akira. Je me passais une main sur le visage, pour tenter de dissimuler ma fatigue. Arrivé au portillon, je balançai la canette vide dans la poubelle à ma droite, et j’entrai, tout sourire. J’aimais bien arrivé dans cet endroit rempli de gamins. Ils étaient généralement assez adorables, et les puéricultrices l’étaient également. J’étais connu, puisque j’étais le seul à venir chercher Akira et surtout, j’étais un jeune papa ce qui intriguait beaucoup de monde tout de même. Ça ne court pas les rues après tout… Enfin, quoi qu’il en soit, quand la jeune femme qui s’occupait d’Akira à ce moment lui indiqua que j’étais arrivé, il a tourné la tête, avant qu’un grand sourire se dessine sur son visage. Sans même prendre le temps de saluer son animatrice, le petit bonhomme se dirigea vers moi en courant. Je m’accroupis, pour le recevoir dans mes bras, avant de le décaler.


« Akira, tu n’as pas dit au revoir il me semble, si ? »

Il fit la moue, avant de retourner voir la puéricultrice, et de la saluer. Elle lui indiqua de ne pas oublier ses affaires, et il fit une tête surprise. Je pense qu’il n’y avait simplement pas pensé, et qu’il n’allait effectivement pas les récupérer. J’étais derrière lui pour les prendre, mais c’est vrai qu’un minimum de responsabilité ne peut pas lui faire de mal, et ça m’a fait sourire. J’avais tendance à le surprotéger, à toujours être sur son dos quand j’étais à la maison, ou auprès de lui. J’avais conscience que ce n’était pas l’attitude à adopter face à lui, cependant, je n’avais pas franchement envie de le voir grandir parce que cela signifiait qu’il allait finir par ne plus avoir besoin de moi. Oui, j’étais un papa poule, et je pense que si j’avais eu une petite fille, ça aurait été bien pire, malheureusement…  

Bref, ce soir, je pouvais profiter de mon môme, et ça ne m’était pas donné tous les jours, du coup, j’avais décidé de lui faire une petite surprise, parce qu’il ne le savait pas. Je voulais l’emmener au parc de jeu, puis au Mcdonald où il pourrait manger ses nuggets qu’il attendait tant depuis quelques mois. Mais comme nous avions du mal à boucler les fins de mois et à trouver du temps à passer ensemble. Mais aujourd’hui c’était le cas, bien qu’il ne le sache pas.

C’est quand nous nous sommes dirigés vers le parc qu’il a commencé à se poser des questions, puisqu’il ne reconnaissait pas le chemin de la maison. Je ne lui répondais pas ce qui commençait à l’énerver, et il fit la moue jusqu’à ce que l’on arrive au parc, où il a sauté de joie pour aller jouer. J’ai souris, avant de m’approcher d’un banc, me sentant un peu faible avec toute cette agitation. La jeune femme déjà assise me proposa de m’asseoir, mais avant que je n’aie pu la saluer, et la remercier, j’ai tourné de l’œil et je me suis bêtement effondré sur le banc.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~






Signature (c) ystananas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ..." [Junpei Ogawa ~ Asuka Saruwatari] Sam 20 Juin - 8:17
Je regardais le jeune homme qui venait d'arriver avec un grand sourire, ne sachant comment réagir. Il avait l'air un peu plus âgé que moi et le petit garçon, qui l'accompagnait, avait l'air adorable. Ce dernier avait eu l'air ravi d'être venu au parc. Je pensais que ce devait être son frère, mais peut-être était-ce son fils. Comme moi, il avait eu un enfant jeune. Ce petit avait de la chance d'avoir un homme présent pour lui. J'aurais aimé une présence masculine pour mon petit Junichiro, peut-être un jour, je trouverais quelqu'un de bien. Si l'enfant était son fils, alors j'espérais que son amie savait la chance qu'elle avait. Le regardant de plus près je remarquais, qu'il avait l'air assez pâle. Avant qu'il n'ai le temps de dire quoi que ce soit, je le vis s'effondrer sur le banc à côté de moi. Paniquée, je me levais précipitamment et me rapprochait de lui. J'essayais de regarder s'il ne s'était pas blessé en tombant. Apparemment tout allait bien. Je ne sais si les autres parents avaient vu la scène, mais je supposais que non puisque personne ne bougea le petit doigt. Je ne savais que faire et ne sais si ma réaction fut la bonne, mais je le soulevai un petit peu et le tira de façon à ce qu'il soit bien calé sur le banc. Je retirai ma veste et lui mis sous la tête. Tout se bousculait dans ma tête, j'avais suivi une petite formation des premiers secours, mais n'ayant jamais vécu une telle situation, je perdis un peu mes moyens. Je lui touchais le front, il était de température normale, quoiqu'un peu chaud. Je cherchais ma bouteille d'eau dans mon sac et mouilla un mouchoir et lui appliqua sur les lèvres pour faire rentrer un peu d'eau dans sa bouche, peut-être réagirait-il. Puis je lui passais après sur le front. Je me retournais vers les enfants, son garçonnet jouait tranquillement, ce qui me soulageait un peu, au moins il n'avait pas à s'inquiéter. Je sortis mon téléphone. Mais pour faire quoi, appeler les pompiers? J'étais de plus en plus perdue. Je devais me contrôler et garder mon calme. Je respirais un grand coup. Je m'assis à côté de lui. Peut-être que ce n'était que de la fatigue, et si c'était plus grave. Je le secouai légèrement, voir s'il y aurait un mouvement de sa part. J'avais entendu ou lu quelque part que quand quelqu'un est inconscient il peut tout de même entendre, je ne sais pourquoi mais je me mis à lui parler.
- Euh ... vous allez bien? J'aimerais bien que vous me fassiez un signe. Enfin je me doute que ça ne va pas, sinon vous ne seriez pas allongé sur un banc.

Mais qu'est-ce que je racontais? Je devais plutôt le rassurer.
- Je suis là, vous n'êtes pas seul. Le garçonnet qui vous accompagnait, joue gentiment dans le parc. Je ne sais pas trop quoi faire et je m'en excuse.

En parlant, je me mis à lui caresser la tête, je ne savais pas pour lui, mais je savais que quand mon bébé était malade, il aimait bien que je lui passe la main dans les cheveux, ça l'apaisait. Mon côté maman prenait le dessus. J'espérais que sa petite-amie, ne devait pas le rejoindre, sinon je serais dans une très mauvaise posture. Tout ce que je pouvais faire maintenant c'était attendre qu'il ouvre les yeux ou fasse un simple mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Messages : 30
Okane (お金) : 29
Points. : 0
Date de naissance : 04/11/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
Je fais partie du Staff.
Skaka
MessageSujet: Re: "Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ..." [Junpei Ogawa ~ Asuka Saruwatari] Sam 20 Juin - 20:41
Un des personnage a était supprimé, de ce fait le rp est archivé. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ..." [Junpei Ogawa ~ Asuka Saruwatari]
Revenir en haut Aller en bas

"Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ..." [Junpei Ogawa ~ Asuka Saruwatari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Il n'est jamais trop tard pour vivre ses rêves [ Étoile Brillante ].
» Il paraît que je suis trop fragile pour affronter le monde extérieur ... | Pv. Orphée
» Trop froid pour être dehors. [Autumn ]
» Trop chaud pour la plage (PV Victoire)
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Abandonnés.-