RSS
RSS



 

Partagez|

[Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Mer 15 Juil - 20:25
Une ombre se profila à ma gauche, projetée par le faible éclairage d'un lampadaire esseulé, en bien trop mauvais état pour éclairer correctement le trottoir. Si j'avais été sobre, j'aurais mis mes sens aux aguets ou j'aurais eu le réflexe salutaire de prendre mes jambes à mon cou. Mais voilà, j'étais loin d'être sobre, mes sens pas vraiment fiables, et si j'avais pressé le pas je me serais sans doute étalée de tout mon long sur le bitume. Il devait être aux alentours de minuit, peut-être un peu moins, et je n'étais plus vraiment en état de me méfier.

Bourrée, tout simplement. Je devais empester l'alcool, vu l'endroit peu fréquentable où j'avais traîné toute la soirée. C'était une des multiples raisons pour lesquelles j'étais bien contente de ne plus habiter chez mes parents, avec qui j'aurais eu droit à de sérieuses remontrances... S'ils savaient à quel point je les méritais depuis le temps... Mais ces gros naïfs ne soupçonnaient même pas le quart des conneries que j'avais faites sous leurs yeux. Mais le vent avait tourné depuis, et je m'étais assagie. Enfin j'avais mes périodes, et là il fallait croire que j'avais bel et bien fait une rechute.

Et je me retrouvais là, à chercher mon chemin dans ce quartier mal famé de Tokyo, avec quelqu'un qui s'approchait lentement de moi. Bordel... Si seulement j'avais moins bu, je l'aurais entendu venir. Mais il était trop tard pour regretter les quelques litres de saké qui me retournaient l'estomac, avec cette main calleuse qui venait d'attraper mon épaule. Je sursautai quand on me plaqua contre le mur sale d'une maison délabrée, et une voix masculine me parvint. Des « Alors ma jolie, on se promène ? », ou des « Tu n'aurais pas un peu froid, que je te réchauffe ? », j'en avais entendus à la pelle. Je m'apprêtais à me dégager quand une deuxième s'éleva pour appuyer les attentes de la première. En me concentrant un peu, je pouvais leur donner la vingtaine. Des petits lapins. Des petits cons.

Fut un temps où j'étais fière de ne plus être reléguée au rang de vierge coincée, mais maintenant je me sentais comme souillée par toutes ces mains qui m'avaient touchée. Ce qui hier faisait ma fierté m'avait lassée au point que je n'y trouvais plus d'intérêt. Me taper le premier inconnu qui venait me draguer grassement, ça faisait un moment que ça ne m'amusait plus.


Ce soir-là, je n'avais pas couché. Je ne marchais pas droit, j'avais un sérieux coup dans le nez, mais je n'avais pas couché. Et ce n'était pas ces deux couillons qui y changeraient quelque chose.

« Casse-toi enfoiré. »


L'alcool, ça me faisait parfois rire, parfois pleurer. Mais quand j'avais toujours les idées assez claires pour réfléchir, l'alcool se révélait être un allié précieux. Il me rendait plus froide, plus cassante. Plus mauvaise langue aussi parfois. L'alcool et moi, on avait déjà fait les quatre-cent coups ensemble, et je me sentais plus sûre de moi avec cet ami de toujours. Avec lui, je trouvai l'aplomb nécessaire à tenir tête aux hommes qui me collaient d'un peu trop près.

« T'entends ? Casse-toi. » répétai-je en envoyant mon genou là où on commençait à se frotter contre moi.


J'espérais avoir visé juste, en doutant que cela améliore ma position. Mais même si je n'en avais pas bien conscience, j'étais dans de sales draps.

« Salope ! » s'époumona l'un d'eux tandis qu'on me relâchait.


J'avais donc visé juste. Mais je n'eus pas le temps de m'en réjouir car on me saisit brusquement par le cou, et mon dos heurta violemment le mur.

« Lâche-moi ! hurlai-je à mon tour. Foutez-moi la paix bande de puceaux en rut ! »


Ouais, y a pas à dire, j'étais dans de beaux draps.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Mer 15 Juil - 21:24
Kaemon était sorti avec des amis et avait été le "Sam" comme disaient les Français. C'était celui qui n'avait pas bu d'alcool de la soirée pour être certain de pouvoir ramener tout le monde sain et sauf. Il était particulièrement axé sur la sécurité depuis que sa soeur avait eu un accident. Ça l'avait forcé à grandir plus vite et prendre des responsabilités auxquelles il n'aurait même pas songé avant ce fameux jour. Le jeune homme avait même eu la présence d'esprit de noter l'adresse de tous ses amis sur un bout de papier afin d'être certain de les ramener à bon port lorsqu'ils seraient tous bourés, incapable de se souvenir de leur propre prénom. Lorsqu'il était plus jeune, il aurait trouvé ça totalement ringards et vieux jeux mais au moins il n'était pas embêter à devoir cacher quelqu'un de bourrer chez lui, en faisant en sorte que ses parents ne le remarquent pas.

Il venait de ramener déjà trois de ses camarades lorsqu'il regarda l'adresse du dernier qui était en train de baver sur la banquette arrière de sa voiture. Kaemon naît put s'empêcher de sourire et décida de prendre une photo de lui afin de bien pouvoir le ridiculiser lorsqu'il serait à nouveau sobre. À quoi bon être le "Sam" si on ne pouvait pas en profiter un peu.

Il conduisit donc par la suite pote jusque chez lui. Ce dernier habitait dans des quartiers pas très bien réputés, dans lequel Kaemon ne venait jamais. Ce n'était pas un lieu rassurant et c'était tellement different de chez lui où la pire des choses qui pouvait nous arriver c'était qu'on mette trop de pub dans notre boîte aux lettres. Le garçon finit par trouver une place pour se garer et dû passer l'un des bras de son ami autour de son cou car il ne tenait quasiment plus debout.


"Si jamais tu me vomi dessus, je te laisse devant la porte de chez toi." le prévint-il sans être sur qu'il le comprenne. Parlé à un mec bourré revenait au mec que parlé à un gosse de cinq ans.


S'ensuivirent des centaines de marche à monter car l'ascenseur de son immeuble était bien évidemment cassé. Il reussi tout de même a déposé son ami sur son lit et pensa à lui préparer un verre d'eau qu'il déposa sur sa table de nuit avant de partir. Par chance ils n'avaient pas tous été si défoncés. La plupart avait réussi à tenir debout pour atteindre leur maison.

Il était dans les alentours de minuit lorsque Kaemon entendit un homme crié une insulte à une femme. Sans réfléchir il courra vers cette voix et vit un abruti poussé une jeune fille contre un mur. Cette dernière, qui aurait sans doute dû se taire, lança des insultes en retour. Le jeune homme se précipita entre eux deux.

"Elle t'a dit de la lâcher." siffla Kaemon en poussant violemment le gros bourrin, qui tomba au sol dans un bruit sourd.

Malheureusement, ce qu'il n'avait pas vu, c'était le second type qui était masqué dans l'obscurité. Avant même qu'il n'ait pu faire un geste, ce dernier lui lança son poing dans la figure et Kaemon fit projeter au sol. Sa joue avait été heurtée mais il la rage qui monter en lui en faisait oublier la douleur et la sensation du sang qui roulait sur sa joue telle les larmes d'un ange déchu.


Ne contenant plus sa fureur, il donner un coup de pied au type qui venait de se relever et un coup de poing à celui qui l'avait frappé. Lui aussi se prit quelques coups mais bien moins sévères que le premier. Alors que ses assaillants étaient par terre, il attrapa la main de la jeune fille qu'il venait de défendre afin de l'emmener vers sa voiture. Une fois plus loin et hors du danger il s'arrêta et lui fit face. Il faisait sombre et ne voyait pas très bien son visage mais il avait quelque chose de familier. Il l'examina pour voir si elle n'était pas blessée.

"Tu vas bien ? Tu n'es pas blessé ?" demanda-t-il en la fixan, une lueur d'inquiétude accrocher à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Mer 15 Juil - 22:15
La vie était pleine de surprises. Des rebondissements, des trucs qui vous tombaient sur la gueule du jour au lendemain sans prévenir. Hasard, coups du sort... Ça pouvait être n'importe quoi. Mais fallait-il qu'il s'agisse, cette fois-ci, du destin ?

Un garçon avait débarqué de nulle part pour s'immiscer entre mon agresseur et moi. C'est-à-dire à une distance trop peu correcte de mon corps pour que j'ai affaire à quelqu'un d'éduqué. Si ma première crainte fut d'avoir affaire à un troisième abruti en manque charnel, elle fut rapidement dissipée par la menace que le nouveau-venu proféra.

« Elle t'a dit de la lâcher. »


Et alors qu'il repoussait violemment celui qui s'était collé à moi un instant plus tôt, je me remis enfin à respirer. Oh putain... Cet idiot m'avait coupé le souffle en me saisissant par la gorge comme une brute. Je me mis à tousser comme une malheureuse, sans faire attention aux hommes qui se battaient à côté de moi. Ce ne fut qu'une fois avoir retrouvé mon souffle que je pris conscience que celui qui avait pris ma défense se retrouvait lui-même dans une fâcheuse position. Néanmoins, il ne tarda pas à envoyer les deux autres au tapis avant de m'attraper par la main pour m'entraîner à l'écart.

Encore une fois, si j'avais été sobre, je serais sûrement restée sur mes gardes, puisque malgré son intervention qui m'avait été salutaire, il s'agissait toujours d'un parfait inconnu. Mais même après ce petit coup d'adrénaline, l'alcool m'affectait encore. Je suivais le jeune homme sans m'inquiéter de ce qu'il pourrait m'arriver. En y repensant, c'était risible. Je devais le prendre pour un superhéros, un justicier, un membre du FBI envoyé par un quelconque dieu protecteur. Alors qu'en fait, c'était juste un pauvre gars qui s'était retrouvé dans la même ruelle que moi, et qui se serait senti coupable de n'avoir rien tenté pour m'éviter un viol. Quoi qu'il en soit, il avait assuré.

Quand il estima que nous nous étions suffisamment éloignés, le garçon arrêta sa course pour me demander si j'allais bien. Si j'allais bien... Ouais... À part cet alcool qui me brûlait la gorge à force de courir, j'étais en pleine forme. Si on faisait abstraction de ma toux qui reprenait légèrement et la douleur que celui qui m'avait bousculée à deux reprises contre le mur avait infligée à mon dos.

« Ça va. » assurai-je en me débarrassant de mon éternelle veste de treillis.


J'enlevai rapidement ma chemise pour me retrouver en simple débardeur et passer une main sur mes omoplates. Je serrai les dents.

« Ah l'enfoiré, râlai-je. Il m'a pas loupée. »


J'étais partie pour un bon hématome, puisque ce mec-là n'y était pas allé de main morte. Mais étant donné que tout ça aurait pu se finir bien plus mal, je me devais de relativiser les choses. Après tout, ça n'était qu'un hématome...

« Par contre toi t'es bien amoché. » ajoutai-je en dévisageant mon sauveur.


Du peu que je discernais dans cette semi-obscurité, il avait du sang tout le long de la joue, et la lèvre fendue. Lui aurait plus de mal à dissimuler ses activités nocturnes... Sourcils froncés, je pris son visage entre mes mains et me mis à éponger le sang qui y coulait à l'aide de ma chemise.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Mer 15 Juil - 23:08
La jeune fille se rapprocha de Kaemon et épongea le sang qui lui coulait sur le visage. En effet, il avait reçu pas mal de coups mais compte tenu du fait qu'il avait était seule contre deux grosses brutes, il s'en était plutôt pas mal sortie. Du moins il était toujours vivant. Par contre il n'était pas sur se ressemblait à un brave chevalier servant dans cet état-là. Il devait surtout avoir l'air d'un beau crétin qui c'était attiré des ennuis. Dieu merci, il faisait noir. Des douleurs vives se réveillèrent, en particulier sur sa joue écorchée, sa lèvre déchirée et son épaule meurtrie. Il n'avait pas réalisé jusque-là à quel point il avait été blesser car les effets de l'adrénaline avaient estompé tout type de peine. Il resta cependant impassible face à ses blessures comme il en avait l'habitude. Tôt ou tard, la souffrance physique devient supportable. La vraie souffrance est émotionnelle. C'est le genre de souffrance qui reste.

Même si ça n'aurait sans doute pas dû, la proximité qu'il y avait entre lui et cette fille le perturba quelque peu. Il ne la connaissait pas et voilà qu'elle nettoie ses plaies. Doucement, elle attrapa sa main pour qu'elle s'arrête.

"Ça va, ce n'est rien." dit-il simplement. "Par contre il faudrait mettre des glaçons ou de la crème pour ton dos."

Alors qu'elle était déraisonnablement proche de lui, il remarqua qu'elle sentait l'alcool.

"Tu es ivre." constata le garçon en fronçant les sourcils.



Il n'avait rien contre le fait de se bourrer la gueule une fois de temps en temps mais pourquoi le faire seul ? Généralement, la raison pour que des personnes boivent seules été qu'elles n'allaient pas bien. Évidemment il n'allait pas lui demander ce qui n'allait pas, elle ne le connaissait pas et venait toutes juste de sortir d'une agression. Ce n'était clairement pas le bon timing pour jouer les psychologues.



"Donne moi ton adresse, je te raccompagne chez toi. Ma voiture n'est plus très loin." dit-il simplement.

Il n'avait même pas envisagé le fait qu'elle puisse dire non. Après tout, il venait de lui sauver la mise et s'il avait voulu l'agresser il aurait pu le faire depuis un bon moment. Par contre il pensa au fait qu'elle ne voulait peut-être pas rentrer chez elle. Peut-être ne voulait-elle pas que ses parents la voient ainsi ?

Lui-même évité de rentrer bourre chez lui.

"Ou sinon, tu peux venir chez moi mais il faudrait être assez silencieux pour pas que ma famille se rend compte que je fais entrer une étrangère chez nous." proposa Kaemon.

Dans tous les cas, il n'allait pas laisser cette fille blesser dans la rue, dans un quartier rempli de personne peu fréquentable.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Jeu 16 Juil - 8:37
Le garçon me regardait en fronçant les sourcils, le visage étonnamment sérieux. Ivre... Mes lèvres s'étirèrent jusqu'à former un sourire amusé.

« Ça se voit tant que ça ? » ris-je en nouant ma chemise autour de ma taille.


Oui j'étais ivre. C'était le seul moyen que j'avais d'oublier Shiro. C'était pathétique. Je l'avais moi-même envoyé balader, et maintenant qu'il avait mis les voiles, désertant le pensionnat et ma vie par la même occasion, je réalisais tout juste à quel point ma vie avait été plus douce avec lui. L'espace de quelques semaines, j'avais eu une épaule sur laquelle m'appuyer, et j'avais connu la douce sensation d'être aimée. Mais Shiro étant un garçon fragile, aux antipodes de ceux que j'avais connus avant lui, j'avais rejeté ses sentiments, et je me retrouvais seule, comme une conne, avec seulement mes yeux pour pleurer et le saké pour oublier. Mais il était hors de question que je m'abaisse à pleurer pour un homme, alors j'avais préféré noyer ma solitude dans le saké. De toute façon, personne n'aurait été là pour sécher mes larmes.

En entendant le jeune homme me proposer de me raccompagner chez moi, je perdis rapidement mon sourire. C'était la première fois que je faisais le mur depuis que j'avais intégré Miyusaki au point de devoir y retourner complètement saoule. Avant, ça ne m'aurait posé aucun problème ; je savais comment me débrouiller pour décuver sans que mes parents n'y voient rien. Mais là, j'étais coincée.

« Si je rentre au pensionnat comme ça, fis-je remarquer en plissant les yeux, on va me choper et je vais me faire renvoyer direct, hein ? Et si je suis virée, je retourne chez mes parents... »


Mon regard se porta à nouveau sur le garçon. Finalement, cette agression pouvait bien me sauver la vie...

« Tu habites loin ? »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Jeu 16 Juil - 13:19
Le garçon observa la jeune fille dans la pénombre. Elle ne semblait pas plus choquée que ça parce que qui venait de se passer. Deux types avaient été sur le point de la violer mais pourtant elle arboré déjà un sourire amusé. Peut-être était-ce dû à l'alcool ? Demain matin les barrières brumeuses de cette boisson forte tomberont et il espérait qu'elle supporterait tout aussi bien les événements présents.

"Ça se sent plus que ça ne se voit." répondit Kaemon en souriant malgré lui.

En effet, même si elle toussait de temps en temps, elle était largement capable de faire des phrases cohérentes. Elle tenait également sur ses jambes. Sans doute les effets de l'alcool se dissiper petit à petit. Mais une bonne nuit de sommeil ne lui ferait pas de mal.

 "Le pensionnat Miyusaki ?" demanda-t-il curieux.

Il était encore nouveau et ne connaissait personne à Miyusaki alors il se pouvait bien qu'elle y soit et qu'il ne l'ait pas remarqué. Si elle parlait bien de ce pensionnat-là, eh bien effectivement il valait mieux évité d'y rentrer bourré. Il ne comprit pas la totalité des paroles de la jeune fille. Si elle était virée elle retourné chez ses parents. Cela voulait-il dire qu'elle n'avait nulle part d'autre où allait ? Encore une fois, il se dit qu'il n'allait pas la bombarder de questions maintenant. Alors qu'elle lui demander si sa maison était loin, il lui fit signe d'avancée et ils arrivèrent devant sa voiture. Il lui ouvrit la portière avant afin qu'il puise rentré dedans.

"Eh bien, ce n'est pas la porte à côté mais il semblerait que tu n'ai pas d'autres options." dit-il avec un petit sourire moqueur.

Pour lui, ça ne changeait rien. Il allait bien finir par rentrée chez lui de toute façon. Le seul problème consisterait à cacher une fille dans sa chambre. Mais c'était faisable.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Jeu 16 Juil - 14:57
« Le pensionnat Miyusaki ? »

Surprise, je me mis à hocher la tête tout en dévisageant le garçon à nouveau. Brun, les yeux noirs de jais, il ressemblait à n'importe quel autre lycéen japonais, à ceci près qu'il était relativement bien bâti - et j'avais pu constater par moi-même qu'il savait se servir de ses muscles si l'occasion s'y présentait. Néanmoins, en l'observant plus attentivement, son visage me parut vaguement familier. Était-il lui aussi élève à Miyusaki ? Peut-être nous étions-nous effectivement croisés là-bas. Si c'était le cas, alors il se souvenait probablement de moi, avec ma guitare sur le dos, mes fringues et mes cheveux rouges, je n'étais pas du genre à passer inaperçue

Silencieuse, je montai dans la voiture et accrochai par réflexe ma ceinture de sécurité. Et tandis que le jeune homme mettait le contact, je me mis à fixer le tableau de bord. Ce gars-là qui ne m'était pas tout à fait inconnu, et fréquentait probablement la même école que moi, m'avait tirée d'un mauvais pas et me proposait de passer la nuit chez lui alors que j'étais torchée. Hum. Ça n'était pas rassurant... Cela dit, il marquait un point ; je n'avais pas vraiment de meilleure solution. Il m'avait aidée et s'en retrouvait blessé, certes, mais pouvais-je lui faire confiance pour autant ?

« Attends, fis-je tout à coup alors que la route défilait devant nous. Qu'est-ce qui me dit que tu m'emmène vraiment chez toi ? Ou que vas pas tenter quelque chose une fois là-bas ? »


Je tournai mon visage vers le sien et le détaillai calmement. Je n'étais pas inquiète, mais j'avais trop bu pour me contenter de me fier à mon propre jugement.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Jeu 16 Juil - 15:23
Elle était donc dans le même pensionnat que lui. Pourtant cet air familier ne venait pas de là. Il ne l'avait pas vu récemment. Il n'avait encore rencontré personne au pensionnat. Mais il la connaissait. Il en était quasiment sûr. Un peu trop fatigué par cette soirée pleine d'événement, il ne fit pas de commentaire et garda tout dans sa tête. Il mis le contacte et appuya sur la ceinture de la jeune fille pour être sûr que malgré l'alcool elle s'était bien attacher. Il démarra doucement et respecta toutes les limitations de vitesse. Alors qu'ils roulaient depuis quelques minutes la jeune fille évoqua le fait qu'il puise l'agressait par la suite. L'alcool s'estompait-il pour laisser place à l'instinct se survit ?

"C'est maintenant que tu t'inquiètes de ta sécurité ?" lança le jeune homme avec un sourire en coin. "Tu te balades à minuit dehors dans des quartiers peut recommandable et ivre."

Ce n'était sans doute pas la chose à dire à une fille bourrée qui venait de se faire aggreser. S'il lui faisait peur elle risquerait de sauter de la voiture. Du moins était-elle assez folle pour cela ? Mais de toute façon quoi qu'il dise, elle ne le connaissait pas et ne savait pas lorsqu'il mentait ou pas.

"Pense ce que tu veux mais je n'ai pas l'habitude de secourir des jeunes filles pour les agresser par la suite." dit-il avec une voix neutre. "Et puis, chez moi il y aura mes parents et ma petite sœur alors tu ne risques rien là-bas, je peux te l'assuré."

Il n'était pas sûr que ces arguments et de la valeur mais il n'avait rien de mieux à dire. Pour le moment il souhaite simplement rentrer chez lui et si possible soigne ses blessures avant qu'elles ne s'infectent car elles devenaient de plus en plus douloureuses. Il s'arrêta à deux feux rouge et plongea son regard dans les yeux de l'inconnue qu'il venait de sauver.

"Je ne te veux aucun mal." dit-il sérieusement avant de redémarrer.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Jeu 16 Juil - 16:49
J'avais beau ne pas être tout-à-fait maîtresse de moi-même, je sentais bien que je ne risquais rien avec ce garçon. Mais j'avais besoin de l'entendre de sa bouche. Néanmoins, la façon dont il parut se moquer de moi me vexa. Oui je me baladais dehors la nuit dans des quartiers peu recommandables, et alors ? Après tout il était pas mon père ! Je n'avais pas choisi de le suivre jusqu'à chez lui pour écoper d'un sermon quant à mon comportement !

Et puis c'était quoi cette façon de me faire passer pour une grosse inconsciente incapable de veiller sur ma propre personne ? Il m'avait aidée, certes, mais je n'aurais eu aucun mal à sauver ma peau toute seule. J'étais toute maigrichonne, et pourtant je m'en étais toujours sortie haut la main. Sans doute grâce à mes instincts de survie hors du commun...

Arrêtant la voiture, il se tourna vers moi pour plonger son regard dans le mien. Je soutins son regard sans ciller alors qu'il me déclarait :


« Je ne te veux aucun mal. »

 J'en étais la première surprise, mais je le croyais sur parole. J'avais l'impression de faire face à une vieille connaissance à laquelle je pouvais me fier. L'air buté, une moue presque enfantine sur le visage, je ronchonnai avec la plus grande mauvaise foi du monde :

« Je me serais très bien débrouillée sans toi... »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Jeu 16 Juil - 17:14
La jeune fille semblait avoir été légèrement froisser par les paroles de Kaemon. Il ne comprenait d'ailleurs pas pourquoi. Il c'était contenter de dire la vérité. Certes elle n'était pas toujours bonne à entendre surtout venant de la bouche d'une inconnue mais étant donné qu'il avait fini en sang il s'était donné le droit de la dire.

"Oui, je n'en doute pas." ironisa le garçon. "J'étais même carrément inutile dans cette histoire. Je veux dire, ce n'est pas comme si je t'avais sauvé la mise. Mes blessures c'est juste de la décoration d'ailleurs."

Même si sa remarque aurait dû l'énerver, elle l'avait dit d'une manière si mignonne qu'il n'avait pas pu être agacé. Ce n'était pas qu'il la pensait faible. Il ne la connaissait pas et ne pouvait pas la juger pour le moment, mais même lui avait eu du mal à maitriser ces deux mecs, alors que se serait-il passer s'il n'était pas intervenue. Rien qu'en y pensant, ses mains se contracta sur le volant. Il n'avait jusque là pas remarquer qu'il avait du sang sur les mains, et il n'était même pas sur qu'il s'aggisent du sien. Il conduisit calmement tout en maudissant tous ces abrutis qui s'en prenait à des jeunes filles pour assouvir leurs désirs primitifs.

Au bout d'un petit moment ils arrivèrent enfin près des résidences plus aisées.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Jeu 16 Juil - 17:47
Je rêve ou... Non, c'était pas un rêve, il se fichait littéralement de moi ! Je faillis protester, outrée par son attitude. Peu de gens osaient se moquer de moi comme ça, parce que j'étais loin d'être le genre de fille avec qui on aurait envie de rigoler. Cela dit, je ne pouvais pas le contredire pour autant. Ce n'était pas pour rien qu'il se retrouvait dans un état pareil, tout couvert de sang.

« Eeeeh ! J'te permets pas de te moquer d'moi ! » me contentai-je de m'exclamer en lui envoyant un léger coup de coude.


Bon, j'avais un peu exagéré, je ne m'en serais probablement pas sortie si aisément s'il n'avait pas été là... Il devait avoir très mal mais n'en laissait rien paraître, préférant s'inquiéter de moi. Tandis que nous approchions des coins aisés de Tokyo, un sourire remplaça ma moue vexée. Ce garçon me plaisait bien, avec son ironie et ses pulsions de justicier. Pour la première fois depuis un mois, je me sentais moins seule.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Messages : 30
Okane (お金) : 29
Points. : 0
Date de naissance : 04/11/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
Je fais partie du Staff.
Skaka
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon] Jeu 16 Juil - 19:06
Rp terminé et balisé, j'archive, 10 okanes chacun,


bon jeu. :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon]
Revenir en haut Aller en bas

[Terminé] « L'alcool dégrise. Après quelques gorgées de saké, je ne pense plus à toi. » [Sam & Kaemon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Terminée || « Ne gagne pas après avoir frappé, mais frappe après avoir gagné.» || Takeshi Fujita
» « J’essaye de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il appris à nager, mon chagrin. » [Livre II - Terminé]
» Des cas miraculeux du séisme; Montana et autres
» Compagnie Grise
» Liste compagnie grise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Terminés.-