RSS
RSS



 

Partagez|

"Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 18:46
Kaemon déambulait dans les couloirs à la recherche du réfectoire. Décidément, cette école était bien trop grande pour lui. Il était pourtant habitué au grand espace mais là c'était trop. Un véritable labyrinthe. Il envisagea de demander de l'aide à quelqu'un mais il n'y avait personne dans les couloirs.

"Évidemment, ils sont tous en train de manger." Pensea-t-il.

Pourquoi ne s'était-il pas contenté de suivre la foule à la fin des cours. Au lieu de ça il s'était contenté de gribouiller dans son carnet avant de se rendre compte que la cloche avait sonné et qu'il était désormais seul en classe. Même le prof avait déserté.

Au bout de plusieurs couloirs vidés, il finit par voir une silhouette qui se distinguer entre les murs. Il se réjouit, mais trop vite. S'il y avait bien une personne à qui il n'avait pas envie de demander de l'aide, c'était elle. Sam. La fille qui était simplement parti comme une voleuse après avoir passé la nuit dans sa chambre. Non, il ne s'était strictement rien passer mais par principe il aurait aimé qu'elle se montre moins...froide.
Il n'était pas en colère contre elle, juste simplement vexé. Il avait apprécié sa présence même si elle lui avait voulu quelques blessures qui étaient toujours marquées sur son visage mais qui s'étaient tout de même bien estompé.

Alors qu'elle était là, sans le voir, il s'adossa à un mur et la fixa d'un air neutre.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 20:03
L’heure tournait, les minutes s’écoulaient, le temps filait, et rien ne venait. J’attendais, désespérément. J’attendais l’inespéré, je cherchais l’impossible. Combien d’heures, combien de jours allaient passer sans que rien ne vienne troubler l’insupportable monotonie dans laquelle on m’avait plongée ?

Shiro me manquait, cruellement. Il me manquait comme l’air manque au feu, car le feu ne peut que s'étouffer sans oxygène. Voilà, l’oxygène. C’est ce qu’il était pour moi, et sans lui, sans ce garçon un peu trop gentil, un peu trop naïf, j’avais l’impression d’étouffer. Ça me prenait par périodes depuis ces trois derniers mois. Certains jours tout allait bien, et puis je me mettais à penser à lui. Je ne mangeais plus, je ne dormais plus. Je tournais en rond dans ce pensionnat comme un lion dans sa cage, et je m’épuisais à la tâche. Je n’avais pas avalé un morceau depuis deux jours. Déjà que mon ventre gargouillait la veille, lorsqu’Ashley était entrée dans ma chambre par erreur, ce midi c’était un véritable supplice. Mais je ne voulais pas manger, je ne voulais pas. Mon ventre était noué, ma mâchoire crispée par une douleur bien différente, mais bien plus dévastatrice que la faim ; le manque.

Si j’avais su qu’il me laisserait en plan, qu’il disparaîtrait de ma vie si je le repoussais, j’aurais sans aucun doute réfléchi plus longtemps. Mais il était trop tard, et maintenant que je regrettais amèrement mon refus, je ne pouvais plus rien faire qu’attendre, dans l’espoir que le garçon revienne enfin, qu’il m’étreigne et pose sa main sur mon front comme il le faisait si souvent. Avec lui j’avais pu me montrer faible, abaisser toutes mes barrières. Et là avait été mon erreur. Je m’attachais trop vite, et j’attendais trop des gens, alors que je ne donnais pas grand chose en retour.

Alors j’étais là, seule dans un couloir, assise par terre à fixer le mur blanc en face de moi. J’attendais toujours, alors que tout espoir s’était déjà envolé. J’étais paumée, j’avais mal au coeur, je me détestais, et je détestais le monde entier. Le pensionnat était vide, car à cette heure-ci tout le monde était déjà parti déjeuner au réfectoire. Et pourtant, du coin de l’oeil, je vis quelqu’un s’adosser au mur que je regardais d’un air absent. Et comme il semblait s’agir d’un homme, je tournai brusquement la tête vers lui.

« Shiro ? »

Mais bien évidemment, ce n’était pas lui. Déçue, je plissai les yeux pour détailler le visage du garçon. Je le connaissais. Je l’avais déjà vu. Plusieurs fois.

« Kaemon… » soufflai-je.

Je lui adressai un pauvre sourire et entourai mes genoux de mes bras.

« Je croyais que… »

Je ne poursuivis pas ma phrase, incapable de poser des mots sur ce qui m’avais traversé l’esprit. En y repensant, j’étais pathétique.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 20:29
En le regardant un peu plus, Kaemon remarqua que la jeune fille l'air fatigué. Peut-être même triste. Oui, elle semblait clairement triste. Quelle personne sainte s'assoit par terre alors qu'il y a des sièges qui se cachent dans les parages ? Elle avait peut-être également perdu un peu de poids depuis la fois qu'il l'avait vu. Était-ce possible de perdre du poids en si peu de temps ?  Cela suffit à l'inquiéter. Lui était-il encore arrivé quelques choses ? Avançant doucement vers elle il s'assit à ses côtés. Il n'avait pas voulu lui parler ni faire comme si il s'intéressait à elle après la manière dont elle avait réagi mais il n'avait plus vraiment le choix. Il n'allait tout de même pas la laisser seule, assise par terre. Il ne pouvait pas. Il ne voulait pas. Imitant sa posture, il l'observa d'abord silencieusement puis tourna le regard vers le mur en face de lui.

"Qui est Shiro ?" demanda-t-il simplement.

Inutile de lui demander comment elle aller. Il était évident que ça n'allait pas. Shiro...était-il un éléve du pensionnat ? Si c'était le cas, il ne le connaissait sans doute pas. Il ne connaissait presque personne enfaite. C'était lui qui était à l'origine de tous les tourments de Sam ? À cause de lui qu'elle s'était retrouvé à boire seule ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 20:49
Kaemon s’assit à côté de moi. De là, je pouvais sentir l’odeur presque familière de son shampooing à l’amande. Il paraissait plus grand, plus fort, plus sérieux qu’avant. Il n’avait plus ce sourire moqueur qu’il m’avait adressé chez lui. Nous étions ailleurs, quelques jours avaient passé, les choses étaient différentes. Le hasard, pourtant, nous avait poussés à nous croiser à nouveau.

« Qui est Shiro ? »

Excellente question. Shiro… Je savais dire ce qu’il n’était pas, mais pas ce qu’il était. Spiraux n’était pas un inconnu, il n’était pas un ami, il n’était pas un ennemi non plus. Il n’était pas un amant non plus. Ni un ex. Ni un camarade de classe. Shiro n’était plus personne à présent. Shiro n’était qu’un souvenir, un souvenir cuisant, aussi doux qu’amer.

« C’est Shiro, répondis-je finalement. Il était à Miyusaki, avant. »

Je gardais les yeux fixés devant moi, la tête appuyée contre le mur.

« Les mecs sont des connards, murmurai-je. Ils te font des promesses et ils s’en vont. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 21:02
Donc le jeune homme qu'elle évoquer n'était plus à Miyusaki. Alors pourquoi son souvenir semblait hanté Sam ? Qui était-il pour elle ? Elle avait l'air de beaucoup l'aimé. Pas forcément d'un amour fraternel d'ailleurs.

"Ex-petit-ami ?" demanda Kaemon.

L'adolescent était calme et continuer à regarder en face de lui jusqu'à ce que la jeune fille dit que les mecs étaient des connards. À ces mots, l'artiste tourna la tête vers elle et haussa un sourcil.

"Et les filles se servent de vous et elles s'en vont." répondit-il durement. "Il y en a même qui mettent tout le monde dans le même panier."

Elle ne parlait certainement pas de lui mais il ne put s'empêcher de prendre cette remarque personnellement. Ok, tous les garçons n'étaient pas des anges mais dirent au mec qui vous a protégé sans même vous connaitre que c'était des connards c'était moyen. Décidément, elle avait le don de l'offenser.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 21:20
Je dévisageais Kaemon. Les mots du jeune homme étaient durs. Je ne compris pas tout de suite à quoi il faisait allusion, mais à son ton, et à son regard, il était clair que ce reproche m’était adressé. Je mis encore quelques secondes à faire le lien entre son propos et la nuit que nous avions passée chez lui, dans sa grande maison des quartiers riches. Au petit matin, j’étais partie rapidement, et ma conduite avait apparemment froissé mon hôte.

S’il m’avait dit cela à un autre moment, je lui aurais répondu froidement, voire grossièrement, et nous nous serions sans doute détestés. Mais je n’avais pas le cœur à me disputer ce jour-là, et je me contentai d’hocher la tête. Je ne m’étais pas doutée que Kaemon m’en voudrait d’être partie sans attendre. Après tout, je l’avais fait uniquement parce que je ne voulais plus le déranger… Je pensais qu’il l’aurait compris, mais voilà qu’il me traitait clairement de profiteuse.

Sans doute avait-il raison, il en avait trop fait pour moi cette nuit-là, et je n’en avais pas tant mérité, d’autant plus que nous ne nous connaissions pas. D’une certaine façon, je passais pour une ingrate.

« Tu dis ça parce que je suis partie sans toi ? » demandai-je sans cesser de l’observer.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 21:34
"Je dis ça parce que tu es partis comme si j'avais fait quelques choses de mal, que tu n'as donné aucune nouvelle." répondit-il. "Comment aurais-tu réagi si tu t'étais battu pour un garçon, que tu l'avais protégé, que tu t'étais occupé de lui, et qu'ensuite, il part comme si tu avais fait quelques choses de mal."

C'était ce qu'il ressentait et il ne le cachait pas même s'il avait hésité à lui dire ça maintenant compte tenu de sa tête. Elle n'allait pas fort et il ne mourrait pas d'envie de lui faire des reproches mais il ne se sentait pas capable de la réconforter s'il ne lui disait pas ce qu'il avait sur le coeur avant. Ça aurait été un peu hypocrite de sa part.

"Et maintenant tu insultes ouvertement les garçons de connards." dit-il légèrement offusquer. "Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, j'en suis un."

Au début, il n'avait pas pensé lui adresser la parole, mais il l'avait vu malheureuse alors en bon couillon il était venu la réconforter. Et voilà qu'elle lance des insultes. Sam n'avait sans doute pas voulu l'offenser mais il l'était.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 21:47
Alors c’était ça… La seule chose que Kaemon avait pu faire de mal, c’était de refuser de me laisser dormir sur son canapé alors que ç’aurait été mon seul remerciement ; une bonne nuit de sommeil dans un lit confortable. Au lieu de ça, il m’avait jetée de force dans son lit, même si ma douleur au dos était risible par rapport à la sienne.

D’une certaine façon, la manière dont il présentait les choses me rappelait mon histoire avec Shiro, et je le pris comme un coup au coeur. J’avais défendu Shiro, et j’en avais payé les frais. J’avais écopé d’une semaine d’hospitalisation, et même si c’était lui qui s’était occupé de moi dans un premier temps, Shiro était parti. Il m’avait laissée seule alors qu’il m’avait promis de revenir me voir. Il avait promis qu’il ne baisserait pas les bras.

« Nayumi Kondō, avait-il dit. Tu es celle que je veux. »

Blessée, je détournai les yeux. Il remuait le couteau dans la plaie, et c’était trop douloureux pour que je puisse l’endurer tout en soutenant son regard.

« Tu avais des choses à faire, rappelai-je au jeune homme dans un murmure. Je voulais pas te gêner plus longtemps. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 22:12
L'explication de la jeune fille semblait logique et il n'avait pas vu les choses de cette manière lorsqu'elle était partie.

"Sam, tu ne me dérangeait pas. Vraiment." dit-il d'une voix plus douce en la regardant.

Il se sentait coupable d'avoir évoqué le sujet et de s'être montré dur avec elle mais en même temps, s'ils n'avaient pas clarifié les choses il lui en aurait sans doute toujours un peu voulu.

 "Je suis désolé." dit-il enfin dans un souffle. "Qu'est-ce qui ne va pas ? C'est à cause de cet Hiro... Kiro...?"

Il n'avait pas raté la déception dans les yeux de l'adolescente lorsqu'elle s'était rendu compte qu'il n'était pas ce garçon qu'elle espérait. Il n'était pas très doué pour remonter le moral des femmes, du moins il n'était pas habitué à le faire mais il pouvait toujours essayer.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 22:28
Je ne m’attendais pas à des excuses, loin de là. J’aurais cru que le garçon exigerait des remerciements, ou que je lui demande pardon pour mon comportement, ce que je n’aurais sans doute pas fait. Toujours cette affaire de fierté mal placée… Quoi qu’il en soit, je me sentis étrangement réconfortée quand il m’assura que je ne l’avais pas dérangé, cette nuit-là. Son ton s’était adouci, et il paraissait sincère. Kaemon était un garçon étonnant, qui pouvait passer de la colère au repentir en un battement de cils.

« Shiro… » le repris-je doucement lorsqu’il écorcha le nom qui hantait mes pensées.

Je ne savais pas quoi dire à son propos. Me confier n’allait rien changer à la situation, il n’allait pas revenir, et je ne me sentirais probablement pas mieux après m’être remémorée encore une fois les instants que nous avions passés ensemble.

« Tout va bien, dis-je simplement. C’est pas un ex. »

C’était bien ça, le problème… Shiro n’était pas un ex… C’était seulement l’unique personne qui se souciait vraiment de moi, et qui rendait ma vie plus supportable.

« Tu as déjà regretté d’avoir rejeté quelqu’un ? » murmurai-je en enfouissant mon visage au creux de mes bras, posant mon front sur mes genoux.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 22:49
Non tout n'allait pas bien. Elle n'allait pas bien. Il ne l'avait rencontré que récemment et ne connaissait pas sa vie mais elle ne semblait pas facile. Si ce n'était pas un ex, pourquoi était-elle si touchée par son départ ? L'avait-elle aimé en secret ? La suite de la conversation le poussait à croire que non.

"Oui et non." répondit le garçon. "Il m'est arrivé d'avoir des regrets et puis avec un peu de temps je me suis rendu compte que j'avais fait le bon choix même si je ne m'en étais pas aperçu tout de suite."

Le visage caché dans ses bras elle ressemblait à une petite princesse rebelle brisée, énervé par tout le monde, elle y comprit. Triste pour elle, Kaemon posa une main qu'il voulait réconfortante sur le bras de la jeune fille et inspira un bon coup à la recherche des mots justes.

"Parfois...un arbre peut paraître immense lorsqu'il est en face de nous. Mais un jour, lorsqu'on choisit de s'en éloigner et de le regarder d'en haut, on remarque qu'il n'est rien comparait au reste de la planète." commença-t-il. "C'est un peu comme les problèmes. Lorsqu'ils sont sous notre nez on croit qu'ils sont insurmontables mais quand on prend un peu de hauteur ils ne sont rien d'autre qu'une petite partie de notre existence."

Wow. Ce qu'il pouvait être nul pour remonter le moral. Il n'était même pas sûr que ses propres paroles ait du sens. Agacé par lui-même, il tapa doucement l'arrière de crâne contre le mur comme pour se remuer les méninges.

"Ce que je veux dire c'est que, quoi qu'il ait pu se passer entre Hiro et toi, si vos chemins doivent se retrouver ils le feront. Mais ça ne sert à rien de se lamenter sur le passé ou espéré qu'on ait fait les choses autrement. parce que tu peux y repensait mille fois que le passer ne changera pas. Le présent en revanche, tu peux le contrôler."
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 23:03
Les paroles du jeune homme se voulaient réconfortantes, et si au début je ne compris pas bien ce qu’il expliquait avec sa métaphore de l’arbre, la suite fit mouche. Kaemon avait raison. Je ne faisais que ressasser mes idées noires, me morfondre à cause de choses qui étaient déjà faites et que plus personne ne pourrait jamais changer. Le passé était derrière moi, et me lamenter de la sorte ne me ferait pas avancer dans le présent.

Je redressai ma tête pour fixer Kaemon à nouveau, les yeux écarquillés comme sous le coup d’une révélation inespérée. Il avait écorché le prénom de Shiro une deuxième fois, mais je ne le corrigeai pas.

« Le présent... »

Contrôler le présent, c’était une jolie tournure, peut-être même pouvait-on en faire une chanson. Mais concrètement, c’était plus facile à dire qu’à faire. Néanmoins, j’avais l’impression d’avoir trouvé en Kaemon un semblant d’ami, moi qui n’avais personne. Peut-être pas un confident, mais depuis tout ce qui s’était passé entre nous, j’avais le pressentiment que je pouvais lui accorder ma confiance, et me reposer sur lui.

« Tu crois que je devrais l’oublier ? » demandai-je encore.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 23:21
Les tentatives de Kaemon pour lui remonter le moral ne semblaient pas totalement vaines puisque la jeune fille se redressa. Le fait qu'elle lui demande son avis lui fit plaisir. Au moins il n'était pas en train de trainer par terre alors que son estomac crié famine pour rien. S'il pouvait ramener Sam sur le droit chemin il le ferait. Il n'était pas un saint et avait fait des bêtises par le passé mais il faut croire que certaine de nos expériences nous change pour toujours.

"Je ne sais pas exactement ce qui s'st passé entre vous mais..." commença Kaemon "...je pense que quand une chose nous brise de l'intérieur sans jamais rien nous apporté de bon, il faut s'en débarrasser."

Il ne voulait pas lui donner de mauvais conseil mais c'était la chose la plus logique qu'il avait à dire. Il croyait avoir à peu près comprendre le problème avec le peu d'information qu'elle lui avait donné. Shiro était parti, elle regrettait de l'avoir repoussé. Cela pouvait dire qu'il l'aimait et que Sam avait rejeté ses avances. Il ne l'avait pas supporté et était partis alors qu'il avait promis de rester à ses côtés. Elles le considéraient comme un ami. Voir un meilleur ami.

"Il ne faut jamais regretter d'être honête sur ses sentiments." dit-il sagement.

Si elle avait accepté ses avances pour ne pas le perdre, il aurait fini par comprendre qu'elle ne ressentait pas la même chose. Il aurait été triste et énerver. Elle aurait perdu son temps. La douleur aurait été plus insoutenable et la nostalgie plus forte due à un nombre incalculable de souvenirs faussés qu'ils auraient créés.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 23:38
Ce raisonnement tenait, et il me plaisait bien. L’honnêteté. Je n’étais pas tout à fait certaine que Kaemon l’entende au sens où je l’employais généralement, mais j’avais une idée approximative de ce qu’il voulait exprimer. Pour quelqu’un d’aussi franc que moi, qui ne supportais pas faire semblant d’avoir quelque chose à cirer de choses parfaitement inutiles, l’honnêteté était avant tout antonyme d’hypocrisie.

Cela dit, s’il s’agissait de sentiments, c’était bien plus compliqué… Comment pouvais-je savoir si j’avais été honnête avec Shiro alors que je doutais de mes propres sentiments à son égard ? Je l’avais rejeté parce que je n’avais jamais eu affaire à quelqu’un de sa trempe, quelqu’un d’inexpérimenté en amour et de foncièrement gentil. Il n’était « pas mon type ». Tant d’excuses pour cacher ce que je ressentais réellement, tout au fond. Peut-être l’avais-je aimé, après tout, en en étant plus ou moins consciente. Mais Kaemon avait raison, tout cela n’appartenait plus qu’au passé.

Et pour m’approprier le présent, il n’y avait qu’un seul moyen ; lui faire face avec tout le courage qu’il me restait. Alors, déterminée, je me mordis les lèvres, ravalai ma tristesse et me mis enfin à sourire. J’avais une soudaine envie de le changer les idées. Eh, j'étais Sam ! Sam la rebelle, l'indomptable ! Je n'allais tout de même pas me laisser abattre par un puceau !

« Je vais le laisser derrière moi alors, déclarai-je. Et pour ça... rien de tel que l’alcool pour oublier quelqu’un ! »

Je me levai, poussant sur mes jambes pour me redresser malgré mon ventre crispé par la faim.

« Mmh… Je crois que je vais en profiter pour manger un morceau avec mon saké. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mar 21 Juil - 23:53
Un sourire apparut sur le visage de Sam et le garçon cru qu'il avait enfin fait du bon boulot pour remonter le moral de quelqu'un. Il se trompe. Certes elle ne broie plus du noir mais envisagé de boire de l'alcool pour l'aider à oublier n'était pas forcément la solution à laquelle il s'attendait. Enfaite ce n'était pas une solution du tout. Voulait-elle vraiment se retrouver dans la même situation que la nuit où ils s'étaient rencontrés ? Levant les yeux au plafond, Kaemon se leva rapidement et attrapa la petite inconsciente par le poignet. Il n'arrivait pas à croire que c'était lui qui jouait le rôle de l'adulte. Depuis quand était-il devenu si sérieux ?

"Ou sinon..." dit-il avec un petit sourire espérant lui faire changer d'avis. "On pourrait aller manger un truc et boire quelque chose qui n'impliquerait pas de l'alcool ?"

Il n'avait pas envie de se remettre à philosopher pour la mettre sur le bon chemin en sortant des phrases comme "boire ne fait qu'endormir la douleur, une fois réveiller elle est deux fois plus résistante."
 Il s'était trouvé assez ennuyeux comme ça.

"Le réfectoire ne doit pas être bien loin ? Ou sinon il y a un restaurant pas mal qui est à proximité du pensionnat." l'informa-t-il.

Il avait la sensation que s'il l'a laissé maintenant, il ne se sentirait pas bien. Il serait inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mer 22 Juil - 0:10
Alors que j’allais prendre la direction de la cour, Kaemon se saisit de mon poignet pour me retenir. Quoi encore ? N’était-ce pas ce qu’il voulait ? Que je me reprenne une bonne fois pour toutes, et que j’envoie Shiro et ses fausses promesses au placard ? J’avais vraiment besoin d’un peu d’alcool pour me donner du courage. Ma vie n’avait pas de sens, je n’avais aucun but en tête, peu de passions, aucun talent, et je devais me défaire du souvenir d’un des seuls garçons auxquels je tenais vraiment sans avoir couché avec lui.

« Ah, mais j’ai pas dit que j’irais avec toi ! Tu es trop rabat-joie pour ça, regarde, tu veux me priver de mon saké quotidien ! » lui lançai-je, l’oeil rieur.

« Ou alors, soufflai-je en dévisageant le jeune homme, un sourire amusé aux lèvres. Ou alors tu t’inquiètes pour moi ? Tu as peur que je m’attire des emmerdes ? »

Si sortir de Miyusaki sur le temps de midi impliquait pour moi de sécher les cours, je tenais assez bien l’alcool pour ne pas me retrouver soûl en pleine journée. Et puis, la dernière fois avait été une exception, je n’étais pas du genre à me laisser marcher sur les pieds, et surtout pas avant la tombée de la nuit.

« De toute façon, le réfectoire ne sert rien de bon, je préfère encore me laisser mourir de faim plutôt que me forcer à avaler leur malbouffe. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mer 22 Juil - 0:25
Rabat-joie. Ok, il l'avait mérité. Il ne put s'empêcher de sourire. C'était évident qu'à chaque fois qu'il était près de Sam, il était plutôt raisonnable. Voir trop raisonnable. Mais ça équilibrait avec le comportement frivole de la jeune fille.

"Moi ? M'inquiéter ? Pas du tout. Je..." répondit Kaemon "J'ai juste faim. Et vu que tu es de si joyeuse compagnie, je me suis dit : "pourquoi ne pas manger tout en faisant du baby-sitting.""

Bon. La traiter comme un bébé n'était pas la meilleure façon pour qu'elle accepte de l'accompagner. Parfois il manquait vraiment de tact.

 Il se mordit la lèvre, haussa un sourcil et arbora un petit sourire en coin. Il avança d'un pas d'une manière qu'il voulait sexy et tendit la main vers Sam.

"Viens manger avec moi." dit-il sur un ton doux et sérieux.

Il ne pas poser la question pour la simple et bonne raison qu'il n'attendait pas d'autre réponse que oui.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mer 22 Juil - 8:06
Du babysitting ? Sans m'offusquer pour si peu, j'observai Kaemon avancer dans ma direction, d'une façon si volontairement charmeuse qu'elle m'arracha un sourire. Alors comme ça, notre petit jeu reprenait ? Il m'en verrait ravie...

Ma main effleura la sienne, doucement, et mes doigts glissèrent le long de son bras tandis que je m'approchais dangereusement de lui, pour arrêter leur course au-dessus de son coude. Je relevai le visage vers lui, alors qu'il me dominait encore de toute sa hauteur.

« Tu me considères vraiment comme un bébé ? » soufflai-je à cinq centimètres de ses lèvres, mes yeux plongés dans les siens.


Guettant sa réaction à l'ombre de ses pupilles noir de jais, je maintins son regard. De sa réponse dépendrait la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mer 22 Juil - 12:08
La main de la jeune fille joua dangereusement avec la peau de l'adolescent. Encore une fois, ils se retrouvèrent à une proximité peu raisonnable. Ils auraient suffi d'un pas pour que leurs corps se rencontrent. Il pouvait même sentir le souffle de Sam lorsqu'elle lui parler. Kaemon se pencha vers elle, leurs joues se toucher presque lorsque avec un sourire il mumurra à son oreille:

"Pas quand tu me regardes comme ça, non."

Puis il se redressa doucement, prenant soin de ne pas quitter le regard de son interlocuteur. Leur rapprochement était risqué. Il recula d'un pas, préférant rester un minimum réfléchi avant que le jeu qu'ils avaient installé entre eux prenne trop d'ampleur.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mer 22 Juil - 12:31
Son souffle chatouillait mon cou, et je penchai aussitôt la tête sur le côté. J’étais très sensible à cet endroit-là. Et à beaucoup d’autres, d’ailleurs. J’étais quelqu’un de tactile et chatouilleux à la fois, pour le meilleur et pour le pire. L’oreille collée contre mon épaule, je décochai un sourire amusé au garçon.

Oui, nous avions bel et bien repris notre petit jeu de séduction, et ce pour mon plus grand plaisir. On pouvait bien dire ce qu’on veut, me traiter de salope ou de croqueuse d’hommes, j’aimais ça. Jouer avec le feu, attiser la flamme qui brulait au fond des pupilles du jeune homme. Les yeux de Kaemon étaient perçants, doux, pleins de malice et d’intelligence à la fois. C’était un de ces regards qui fascinent, qui vous fige sur place et vous hante. Et pour cette raison, ses mots me parurent complètement infondés. « Kaemon… Tu n’as aucune idée de ce que tes propres yeux m’infligent… »

Quand il s’éloigna de moi, je relâchai son bras et enfouis ma main dans la poche de mon short.

« J’ai faim, déclarai-je. Si tu tiens à le faire, ce babysitting, dépêche-toi de me suivre. »

Je fis volte-face et m’éloignai en direction de la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mer 22 Juil - 13:01
"À croire qu'elle pourrait presque mordre." lança Kaemon dans le dos de la jeune fille.

Il laissa échapper un rire qui raisonna dans le couloir désert et passa une main derrière sa nuque. Cette fille pouvait se montrer très douce lorsqu'elle le voulait, voir sexy puis la seconde suivante elle était aussi autoritaire qu'un gardien de prison. La rattrapant en quelques pas, il marcha à son côté.

"Et où va-t-on ?" demanda le garçon dont l'estomac commencé à se contracter à cause de la faim.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mer 22 Juil - 13:20
Je marchais d’un pas rapide, Kaemon à mes côtés, et empruntai l’escalier secondaire, celui qui menait directement aux dortoirs. Et puis, en passant devant un renfoncement de a cage d’escalier, j’eus l’impression de revoir Nao menacer Shiro. C’était là que j’avais donné sa leçon à cette garce, et que j’avais fini par dévaler les marches. La main posée sur la rambarde, je fixais ce petit coin obscur, silencieuse. Et puis Kaemon me ramena à la réalité.

« Dans ma chambre. » répondis-je en me secouant.

Je grimpai les marches quatre à quatre et débouchai sur le couloir des filles, désert à cette heure-là. Pas l’ombre d’un élève, ni même d’un surveillant. Sans m’attarder, je poussai la poignée de la porte de la chambre une, avant de lever les yeux au ciel et donner un coup de hanche dedans. Foutue porte, elle n’arrêtait pas de se coincer ! Une fois dans la pièce, je fouillai dans l’étui de ma guitare pour en extirper quelques billets et les glisser dans ma poche. Mes affaires étaient éparpillées un peu partout autour de mon lit, et empiétaient légèrement sur le terrain de mes colocataires. D’un geste expert, je hissai l'étui sur mon dos et en réglai la sangle.

« C’est bon, on peut y aller ! Montre-moi donc ce restau dont tu parlais. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mer 22 Juil - 13:49
"Déjà ?" plaisanta le garçon. "Généralement le passage par la chambre vient après un dîner."

Elle ouvrit, avec difficulté, la porte et entra dans sa chambre. Kaemon se contenta de rester poliment devant la porte et jeta un coup d'œil dans la pièce. Il était clair que ce n'était pas l'endroit le plus rangé du monde. Lui-même plus ordonné que la jeune fille mais cela ne le surprit pas. Au contraire, si sa chambre avait été ranger il aurait trouvé cela étrange venant de Sam. Son esprit était-il autant en désordre que cette salle ? Un petit sourire en coin germa sur ses lèvres. Avant il était aussi bordélique qu'elle.

"Tu te rends compte que tu viens de me dévoiler ta cachette secrète ?" dit-il en désignant l'étui à guitare, lieux où elle avait mis son argent avant de le ranger dans sa poche.

Alors comme ça elle jouait de la guitare. En un sens ça corresponde à son âme tourmentée. Adolescent à problèmes qui se refuge dans la musique. Lui avait choisi de dessin. Il ne sortait pas sans son petit carnet et un crayon. L'art avait été aussi vital que l'air pour lui. Ça faisait un peu moins de deux ans qu'il avait commençait à se passionner pour le dessin.

"Très bien. Allons-y." dit-elle en la laissant sortir de la pièce.

Cette fois-ci, c'est lui qui la guida à travers le pensionnat. Ils marchèrent à travers les couloirs, passèrent près des salles de classe et arrivèrent enfin au portail du pensionnat.

"Ça fait longtemps que tu fais de la guitare ?" demanda-t-il curieusement.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mer 22 Juil - 14:10
Je haussai les épaules à la remarque de Kaemon. S’il parlait du peu d’argent je rangeais dans mon étui, ça n’était pas tant une cachette qu’un moyen plus pratique de balader ma guitare sans avoir un sac en plus à la main. Au moins, je pouvais y glisser tous mes papiers importants. De toute façon, je n’avais jamais grand chose sur moi, alors la chose la plus précieuse que j’aurais pu cacher, c’était justement mon instrument. Et on pouvait difficilement le dissimuler dans un étui.

« Ma guitare, c’est tout ce que j’ai, répondis-je simplement. C’est un secret pour personne. »

Nous traversâmes le pensionnat en silence, jusqu’à ce que nous arrivions devant le portail. Là, Kaemon prit la parole :

« Ça fait longtemps que tu fais de la guitare ? »

Je me doutais bien qu’il faisait un effort de conversation, puisque je n’étais moi-même pas bavarde et que cela devait se sentir. S’il s’était agi de quelqu’un d’autre, j’aurais sans doute ignoré sa question et il s’en serait sorti avec un vent magistral, mais tout aussi étrange que cela puisse paraitre, j’appréciais réellement le jeune homme. Passer un repas avec lui avec une mine butée et un ton glacial n’aurait été que désagréable pour lui comme pour moi.

« Cinq ou six ans, dis-je en grimaçant, car mon ventre se mettait à gargouiller. Mais je prenais pas ça très au sérieux avant le déménagement. J’ai pas un très bon niveau. »

Enfin… Je me débrouillais, mais pas assez pour pouvoir m’en contenter.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon] Mer 22 Juil - 14:43
"Avant le déménagement ?" demanda Kaemon sans comprendre.

Ça faisait tout de même un bon moment qu'elle joue de la guitare. Après tout ce temps elle devait quand même bien se débrouiller. Elle était certainement trop dure envers elle-même.

"Eh bien, tu devrais me faire écouter ça un jour." dit-il.

Personne dans sa famille ne jouer d'instruments de musique. Son père était un avocat, sa mère chirurgienne. Sa soeur faisait de la danse et lui commençait du dessin. Et même si Kaemon ne s'était pas découvert un talent pour l'art, il n'aurait certainement pas fait de musique. Il n'était clairement pas doué pour ça. À l'époque, il était plutôt tenté par le sport. Il aurait même pensé intégré l'école en tant que sportif mais l'accident de sa soeur avait changé ses plans.

 "Je présume donc que tu es dans la section musique du pensionnat ?" lança-t-il.

Il ne restait plus qu'une route à traverser avant d'attendre le restaurant, mais c'était aussi la route où il y avait le plus de voiture qui passait par là, et pas toujours à la bonne vitesse d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon]
Revenir en haut Aller en bas

"Les princes existent...mais seulement au rayon biscuits !"[Sam & Kaemon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Hazel » touche moi, mais seulement avec les yeux.
» Kaaron Perkior, Mi-dragon et euh....mi humain mais seulement de forme...
» SWANN&LYL • Laissez nous vivre, au moins l’instant présent. On ne demande pas, d’avoir l’éternité. Mais seulement s’aimer
» On se fait chier n'est ce pas? [Max & sa future femme, mais seulement dans les rêves de celle ci]
» (f) ma fille, ma moitié, mon rayon de soleil - Lien familial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Abandonnés.-