RSS
RSS



 

Partagez|

[TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Six
Classe : Cinquième B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Serveuse dans un bar le week-end et parfois après les cours
Je suis... :
  • Mais t'es où ? Pas là !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 287
Okane (お金) : 428
Points. : 10
Date de naissance : 13/04/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : ~ Présentation ~ Fiche Rp ~ Fiche de Liens ~ Facebook ~
Arts du Spectacle.
Tammin Mizusaki
MessageSujet: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Lun 7 Sep - 15:54
Foutu exposé.

Je souffle, totalement déprimée.
Si on m'avait dit qu'en venant dans ce pensionnat, j'aurais des exposés à faire, je serais repartie à Sidney. En duo, en plus. Pourquoi, faire un exposé à deux ?

Et si, nous n'avons pas les mêmes envies et la même façon de voir les choses, on fait quoi ? On s'étripe et on se prend une mauvaise note ?
Bon, ce n'est pas ce qui me dérange le plus, les mauvaises notes. J'arriverais à la rattraper sur autre chose, sans aucun problème. Mais ce ne sera sûrement pas le cas de mon coéquipier.

Je suis assise, à la bibliothèque et regarde les élèves passer. Je reconnais certains tandis que j'en découvre d'autres. Certains lisent, d'autres travaillent, en silence. Je ne vois personne écouter de la musique.

Déprimant.
Je regarde autour de moi et souffle. C'est écrit nul part, que l'usage d'écouteurs ou de casque est interdit. Je mets donc mon casque sur mes oreilles et cherche une musique qui pourrait m'aider à trouver de l'inspiration. Mais surtout à trouver la motivation nécessaire pour ouvrir cette encyclopédie que je viens d'aller chercher.

L'histoire du Japon ne m'intéresse tellement pas et cette encyclopédie ne m'attirant pas dans le bon sens, j'ai intérêt à trouver une musique qui me donne du courage.
J'en trouve une, que j'apprécie particulièrement quand j'ai besoin de me donner de la pêche.

'' Oh No '' de Marina and The Diamonds.

Je souris en entendant la musique démarrer et règle le volume sonore. Assez bas pour que personne d'autre que moi n'entende mais assez fort pour que je puisse m'évader en oubliant ce qui se passe autour de moi.
J'ouvre donc l'encyclopédie et commence à le feuilleter, en recherche d'un thème assez divertissant.

Si jamais mon professeur me demande pourquoi je présente un exposé en solitaire, je n'aurais qu'à lui dire.. que je ne voulais pas me mêler à quelqu'un d'autre, ou que nos thèmes ne correspondaient pas. Il pourrait comprendre, je l'espère.

Je fais de mon mieux pour me concentrer.


~ Période Yayoi ~

~ Période Nara ~

~ Période Muromachi ~

Je suis sure que ma tête, en ce moment même, ferait rire n'importe qui. C'est quoi cette façon de présenter leurs périodes historiques. C'est plus barbant qu'autre chose.

« Concentre toi ! » me soufflais-je.

Naruhito est passionné par l'histoire de son pays, je n'aimerais pas le décevoir. Je dois faire un effort pour m'intégrer. Même si faire un exposé ne va pas m'intégrer davantage.

~ La période de Muromachi succède la brève période de restauration de l'ère Kenmu (1333-1336) qui marque l'entrée dans un deuxième âge féodal caractérisé par un chaos généralisé dans le royaume et par une division dans la maison impériale, entre la Cour du Sud (de Yoshino) et la Cour du Nord, (de Kyôto) qui avait confié le rôle de shogun à Ashikaga Takauji, autorisant ainsi la fondation du deuxième bakufu, celui des Ashikaga (1338-1573). ~

Je vais décéder.
Je soupire et pose mon front sur l'encyclopédie.
Je ferme les yeux et laisse la musique me pénétrer et me transmettre sa folie et ses bonnes ondes.
Je chante dans ma tête et imagine la chorégraphie que je pourrais exécuter sur une telle mélodie.

Et si, je faisais un exposé sur la création de la danse au Japon ? C'est un fait historique !
Pour moi, en tout cas.

Je n'ai que deux mots à dire et je les répéterais jusqu'à la fin.

« Foutu exposé ! »

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Because of you
Il n'y a qu'un remède à l'amour : aimer davantage. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
5 / 1005 / 100

Chambre : Externe.
Classe : Cinquième B.
Spécialisation. : Chant.
Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 108
Okane (お金) : 158
Points. : 4
Date de naissance : 10/11/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation.Fiche de liens.Fiche de rp.Facebook.
Musique.
Miki Yamada
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Lun 7 Sep - 17:09
C’était une journée comme ça, comme les autres. Les cours étaient longs, et je ne m’intéressai plus à rien depuis que Sasuke s’était immiscé dans mes pensées, et que je m’étais dit que peut-être que j’étais gay en fait. Maya était partie, et n’avait jamais plus donné de nouvelles, et plus je pensais à ma sexualité, et plus je me sentais honteux. Alors voilà à quoi ressemble un homosexuel ? Quelqu’un qui se terre dans le silence avec une seule peur : qu’on découvre qui il est réellement.

Mais en vérité, je ne voulais pas être cet homme. Je voulais aimer les femmes, baver sur une grosse paire de sein, et établir la liste des plus belles filles de la classe, avec un regard envieux, et non plus détaché, ni même amical. C’était une situation délicate, qui me prenait la tête, tant et si bien que mes notes avaient dégringolées, et que je me retrouvai comme un idiot, à me faire hurler dessus par les professeurs, et mon père.

Ils avaient cherché à comprendre pourquoi est-ce que j’étais dans cet état, pourquoi est-ce que je n’étais plus attentif, et que je ne m’investissais plus dans les cours de chant qui était quand même ma passion. Mais le secret que je gardai avec peur ne passerait jamais la barrière de mes lèvres. Je me l’étais juré. Si ça ne venait pas dans la réalité, alors j’étais certain que ça ne serait pas vrai, et que je n’étais qu’en train de rêver. J’espérai réellement que je n’allais pas tarder à me réveiller, et que ma vie allait prendre un autre tournant. Je n’avais plus envie d’être moi.

La cloche retentit, signalant finalement la fin du cours qui m’avait paru extrêmement long, et chiant. Et comme à mon habitude depuis quelques temps, j’étais convoqué par le professeur à la fin, pour que l’on discute de comment faire pour que je retrouve mon ancien niveau. Qu’est ce que j’en avais à foutre. C’est donc dans cette routine quotidienne qu’il m’appela par mon nom, me priant de ne pas ranger mes affaires, et d’attendre que tout le monde soit parti pour que l’on ait une petite discussion.

« - Tu sais, Yamada-kun, tu vas finir par passer en C si tu continues.
- Qu’importe…
- Ça ne te fait donc rien d’être recalé ? Et si tu te retrouves en D, tu te rends compte ?
- Oui.
- Bon, il y a un exposé à faire. Je t’ai mit avec Tammin Mizusaki. Tu peux la retrouver à la bibliothèque je pense.
- Merci Sensei. »

Je rangeais mes affaires, sans un mot, alors que le professeur faisait de même, amassant les dernières copies qui étaient déposées sur son bureau, et alors que j’allais sortir, il m’interpella une dernière fois.

« Prend garde à toi Yamada. »

J’eus l’impression que cela sonnait comme une menace, alors je ne dis rien, me contentant d’acquiescer, avec un sourire. Je ne répondrai pas aux provocations de ce professeur. Je n’étais pas encore un élève rebelle.

Je passai le pas de la porte, avant de me diriger vers l’aile Ouest, où se trouvait donc la bibliothèque. Mizusaki-chan ne serait pas difficile à localise, après tout, une tête occidentale dans l’enceinte du bâtiment, parmi tous les nippons ne serait pas difficile à trouver.

Rentrant dans la bibliothèque, je la remarquai, les écouteurs dans les oreilles. Oh, si la bibliothécaire l’attrapait, elle allait se faire défoncer. Et visiblement, elle bataillait avec l’encyclopédie, sans vraiment comprendre ce que cette dernière racontait. Un sourire amusé se dessina sur mon visage, alors que je l’entendis gueuler que c’était un exposé de merde. Chut…

Me dirigeant vers elle, je m’assis en rigolant, avant de lui faire signe d’éviter de parler si fort. J’attendis qu’elle enlève les écouteurs de ses oreilles, pour me présenter à elle, et lui expliquer que j’allais faire l’exposé avec elle. Une chance, l’histoire était l’une des matières que je préférai.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

I tried not to cry.
But now, my life is over. I was lost on this road calling life. It killed me. I killed myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Six
Classe : Cinquième B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Serveuse dans un bar le week-end et parfois après les cours
Je suis... :
  • Mais t'es où ? Pas là !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 287
Okane (お金) : 428
Points. : 10
Date de naissance : 13/04/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : ~ Présentation ~ Fiche Rp ~ Fiche de Liens ~ Facebook ~
Arts du Spectacle.
Tammin Mizusaki
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Lun 7 Sep - 17:31
Je m'apprêtais à abandonner quand je vis un garçon s'installer devant moi.

Je le vois rire et suis assez surprise. Il me fait signe de parler doucement et je me retourne pour m'assurer qu'il ne parle pas à quelqu'un d'autre.
Je ne vois personne derrière moi et me sens légèrement attardée, sur le coup.
Pourquoi s'adresserait-il à quelqu'un d'autre alors qu'il vient de se mettre à ma table ?

Il me semble l'avoir déjà croisé. Mais où ?
Telle est la question. Je n'en ai pas la moindre idée. Je me demande bien ce qu'il me veut.
Je baisse mon casque et le remets autour de mon cou. Je me rends compte que malgré mon réglage sonore, on entends tout de même un peu ma musique et décide de la couper.
Toujours plus simple pour discuter et s'entendre.

« Oui ? »

Je le regarde de nouveau, songeuse et inquisitrice. J'attends de savoir ce qu'il veut me dire. Peut-être va-t-il seulement me rappeler certaines règles. Comme le fait de ne pas écouter de musique, de ne pas parler trop fort...
Oui, ça doit sûrement être pour cela.

Je détaille son visage durant quelques secondes. Juste assez pour remarquer à qui j'ai affaire. Quelqu'un qui est très certainement chez lui, et qui semble à première vue, pas menaçant.
Cela me suffit, pour omettre un début d'opinion.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Because of you
Il n'y a qu'un remède à l'amour : aimer davantage. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
5 / 1005 / 100

Chambre : Externe.
Classe : Cinquième B.
Spécialisation. : Chant.
Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 108
Okane (お金) : 158
Points. : 4
Date de naissance : 10/11/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation.Fiche de liens.Fiche de rp.Facebook.
Musique.
Miki Yamada
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Lun 7 Sep - 18:51
Visiblement, elle était assez étonnée de me voir. Ce n’est pas comme si on pouvait me louper dans une salle de classe avec ma tête blonde pourtant… j’étais tout de même assez vexé qu’elle ne me reconnaisse pas, mais qu’importe. Moi, au moins, je savais qui elle était, et lorsqu’elle enleva son casque pour qu’on discute, je fus assez content, parce que j’avais eu peur de me prendre un vent tout de même.


« Salut Mizusaki-chan ! Je suis Yamada-kun, dans ta classe. Sensei m’a demandé de t’accompagner dans l’exposé ! »

Je lui souris. De ce sourire dont moi seul avait le secret. Pas un sourire pour draguer, ou être amical. Juste ce sourire franc, qui me vient naturellement, et qui quelque part, fait mon charme. J’étais toujours ce garçon qui voit les choses du bon côté, et qui avait toujours la joie au cœur. La vie vaut tellement le coup d’être vécue. Et même si je suis perdu, et que je ne sais pas où va me mener ce chemin que j’ai emprunté, vu mon passé, je ne peux pas faire le difficile aujourd’hui.

« Alors, t’en fais pas, j’adore l’histoire, alors on va s’en sortir à deux ! » plaisantai-je, faisant allusion à son attitude.

Elle avait l’air sympathique, et je détaillai discrètement, et trouvai son visage fort amusant. Tout simplement parce qu’elle avait l’air malicieuse, et que je pensais que je pourrai faire pas mal de conneries avec elle. Enfin, il ne faut pas se fier aux apparences après tout. Si ça se trouve, étant donné qu’elle est en B c’est un véritable bourreau de travail. Quoi que… J’avais bien du mal à le croire quand je me rappelai sa tête, et ses façons de faire à la bibliothèque. Elle ne m’avait pas l’air bien sérieuse après tout, et ce n’était pas plus mal. Quoi que… Je doute que pour notre exposé ce soit une bonne idée.

« Tu as choisis une période ? »

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

I tried not to cry.
But now, my life is over. I was lost on this road calling life. It killed me. I killed myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Six
Classe : Cinquième B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Serveuse dans un bar le week-end et parfois après les cours
Je suis... :
  • Mais t'es où ? Pas là !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 287
Okane (お金) : 428
Points. : 10
Date de naissance : 13/04/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : ~ Présentation ~ Fiche Rp ~ Fiche de Liens ~ Facebook ~
Arts du Spectacle.
Tammin Mizusaki
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Lun 7 Sep - 19:51
Quelle idiote !

« Salut Mizusaki-chan ! Je suis Yamada-kun, dans ta classe. Sensei m’a demandé de t’accompagner dans l’exposé ! »

Voilà où je l'ai déjà vu ! Dans ma classe ! En plus, je crois que dans une matière, nous ne sommes pas très loin, l'un de l'autre. Quelle tête de linotte. Tellement pas intéressée par les élèves de ma propre classe que je ne l'avais pas reconnu.
Pourtant lui, me connaît. D'un côté, ça me fait plaisir. Mais je me dis que je suis une étrangère donc c'est assez simple de se souvenir.
Cela me satisfait tout de même.

Je le vois sourire et je suis surprise. Son sourire.. il..
J'en reste bouche bée et me sens toute bizarre. Son sourire est l'un des plus rayonnants que j'ai vu depuis des mois et ça me fait quelque chose. Il me sourit tellement naturellement, avec tellement de bonnes ondes et de positivité. Je déglutis, me sentant.. émue ?
Non. Mais n'importe quoi, moi ! Depuis quand un sourire peut émouvoir ?
C'est sa manière à lui, de communiquer. Mais, je ne sais pas.. son sourire ressemble tellement à celui de ma maman. Franc, honnête et rempli de vie.
Le moins que je puisse dire, c'est que lui, il aime vivre.
Et c'est sûrement cela, qui m'émoustille.

« Alors, t’en fais pas, j’adore l’histoire, alors on va s’en sortir à deux ! »

Oulah.. il m'a cerné aussi vite ? Bon, d'accord, mon comportement montre bien que je n'étais pas très apte à faire cet exposé toute seule, mais tout de même.
Il adore l'histoire.
Il s'entendrait à merveille avec Naruhito !
Mais si je le lui dis, il trouvera ça bizarre. Quelle personne saine d'esprit signale lors de sa première discussion avec un camarade de classe qu'il pourrait bien s'entendre avec son père ?
Suspect et bien trop étrange pour que cela passe entre les filets et ne soit pas relevé.

« Tu as choisis une période ? »

Sa dernière question résonna et me fit ouvrir la bouche.

« Salut. Désolée, je ne t'avais pas reconnu. Yamada, c'est ça ? Mais.. Yamada c'est..ton nom de famille, non ? »

J'ai envie de me frapper avec l'encyclopédie. Qu'est-ce que je fais s'il me dit que c'est son prénom ? J'ai tellement de mal à faire la différence pour certains noms.

« Euh...Je... » , commençais-je à bégayer.

REPRENDS-TOI ! Me criais-je intérieurement.

« T-tu tombes bien ! Je ne connais rien à l'histoire du Japon alors ton aide est la bienvenue. Je vois que tu as vite compris que ce n'était pas ma tasse de thé, mais j'essaierais d'être utile. »

Soit je ne parle presque pas soit je débite. Je dois apprendre à doser.
Je souffle et regarde l'encyclopédie et la liste des périodes. Aucune ne me donne envie, alors je tente le tout pour le tout.

« Tu crois qu'on pourrait travailler sur l'arrivée de la danse au Japon ? Tu penses que cela peut-être compté comme fait historique ? »

Je le regarde, une lueur d'espoir dans les yeux.
Pourvu qu'il acquiesce. Ce sujet me passionnerait, au moins.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Because of you
Il n'y a qu'un remède à l'amour : aimer davantage. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
5 / 1005 / 100

Chambre : Externe.
Classe : Cinquième B.
Spécialisation. : Chant.
Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 108
Okane (お金) : 158
Points. : 4
Date de naissance : 10/11/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation.Fiche de liens.Fiche de rp.Facebook.
Musique.
Miki Yamada
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Lun 7 Sep - 23:01
Cette fille est juste… Enorme. Non, franchement, elle me fait trop rire. On voit tellement qu’elle vient juste de débarquer au Japon. Enfin, peut-être que ce n’est pas le cas, mais vu ses questions, je pense que c’est le cas. Quoi que… Si ça l’est, elle s’est sacrément bien accoutumé à notre pays, utilisant déjà toutes nos règles. Ce qui n’est pas une mince affaire, il faut l’avouer. Elle me surprend, en même temps qu’elle m’amuse. J’espère vraiment qu’on s’entendra bien, ce serait vraiment chouette. Je ne peux, cependant, m’empêcher de rigoler à sa question. Ils sont vraiment trop mignons les occidentaux quand ils débarquent au Japon.

« Alors, mon prénom, c’est Miki ! désolé, je ne suis vraiment pas habitué à le donner en vérité. » je souris, assez gêné.

C’est vrai que c’était une drôle d’habitude que j’avais prise là. Ne donner que mon nom, et rien d’autre. J’sais pas c’était plus fort que moi. Depuis que j’avais séjourné à l’hôpital, on m’avait toujours demandé « c’est quoi ton nom ? » alors, je ne me présentai que comme ça. Après tout, rares étaient les personnes qui m’appelaient Miki, donc bon. En fait, je crois bien qu’il n’y avait que Sasuke qui le faisait dans mon cercle d’amis. Ça m’arracha un petit sourire discret, avant que je ne me ressaisisse. Non, il ne fallait pas que je me laisse aller, et que je ne me laisse avoir pour ça. Sans déconner Miki, fait pas n’importe quoi. J’essayai de détailler Mizusaki-chan. Peut-être qu’elle me permettrait d’avoir le déclic qui me prouvait que NON, je n’étais pas gay ? Elle ressemblait à une vraie poupée avec ses cheveux châtains, et son regard de fripouille. Mais je ne ressentais rien de plus qu’une irrésistible envie de devenir amie avec elle. Merde.

Tiens ! La voilà qui se met à bafouiller. Elle est vraiment adorable, et pleine de surprises. Cependant, je me sentais vraiment mal de l’avoir mit dans cette état. La pauvre, la voilà qui est toute gênée. Pour bredouiller comme ça. Alors, je ne fais rien d’autre que de lui sourire, pour tenter de la mettre à l’aise, je ne sais pas… Essayer d’être avenant ? Oui, je sais, j’ai surtout l’air débile, mais peut-être que ça la mettra en confiance, et, au final, c’est ce qui compte le plus pour moi. Qu’elle soit se sente bien. Ce serait dommage de travailler dans une ambiance tendue après tout !

« Je ne suis pas sûr que la danse ça passe à vrai dire. Je pense surtout que le professeur veuille que l’on travaille sur un empereur, ou quelque chose dans le style. »

Je lui souris de nouveau, assez mal à l’aise de lui avoir refusé sa requête, mais bon… Je ne voulais pas la mettre dans une mauvaise posture en le lui autorisant. Après tout, quand il voulait, Sensei était assez tyrannique.

« Faisons du bon travail ensemble ! »

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

I tried not to cry.
But now, my life is over. I was lost on this road calling life. It killed me. I killed myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Six
Classe : Cinquième B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Serveuse dans un bar le week-end et parfois après les cours
Je suis... :
  • Mais t'es où ? Pas là !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 287
Okane (お金) : 428
Points. : 10
Date de naissance : 13/04/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : ~ Présentation ~ Fiche Rp ~ Fiche de Liens ~ Facebook ~
Arts du Spectacle.
Tammin Mizusaki
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Lun 7 Sep - 23:35
Je pousse un profond soupir.

Ce soupir est très explicite et montre mon mécontentement.
Je me plains discrètement et fais ma moue des mauvais jours. Je gonfle légèrement mes joues et fixe l'encyclopédie comme un pauvre petit écureuil à qui on vient d'arracher sa noisette.
Quelle comparaison ! Je viens de me faire passer pour un écureuil.
Je ris légèrement et reporte mon attention sur mon coéquipier du jour.

« Commençons par les bonnes choses dans ce cas. Enchantée, Miki ! Et vu que ma proposition ne convient pas, je préfère te laisser choisir ! Je suivrais le mouvement pour t'épargner une mauvaise note. Ça vaut mieux, je pense. Car je ne suis pas du tout motivée pour un tel travail ! »

Je préfère être franche et lui expliquer réellement ce que je ressens à propos de ce travail qui m'énerve et m'exaspère déjà.
Je le détaille, discrètement. Je ne voudrais pas être indiscrète. Il est plutôt beau, même s'il ne vaut pas mon très cher WooYoung.
Je lui fais un léger sourire, pour lui montrer que je suis tout de même contente de travailler avec lui.

Je regarde de nouveau mon encyclopédie et comme écœurée, je regarde vite ailleurs.
Je la pousse doucement vers lui pour qu'il puisse y jeter un coup d’œil et je me mets à divaguer. Je chante dans ma tête et m'imagine en pleine répétition d'une toute nouvelle chorégraphie.

En ce moment, aucun cours n'arrive à retenir mon attention. Tout mon esprit est tourné vers la danse et cette opportunité en or qui devrait bientôt se présenter à moi. Un concours de danse en plein Tokyo.

J'aimerais tellement avoir une chorégraphie au top pour cet événement. Je pourrais me présenter, participer et tenter de gagner le concours. À la clé, nous avons la possibilité de gagner une somme d'argent assez honorable et la possibilité unique de danser aux côtés de professionnels lors d'un spectacle qui aura lieu en fin d'année.
Quand j'ai entendu des gens en parler dans la rue, je n'y ai prêté attention qu'en comprenant que ce spectacle était d'une grande renommée en Asie et qu'il allait attiré du monde.
Je pourrais donc réaliser mon rêve, si je participe à ce spectacle.
Et saisir l'opportunité que j'ai raté à Sidney.

Je ne veux qu'une seule chose. Être reconnue en tant que vraie danseuse, en vivre, faire des spectacles, des comédies musicales et.. me lancer dans les danses de salon et dans les danses en duo. Cette harmonie, cette synchronisation, ce contact avec son double. Je veux revivre tout ça. Je veux revivre toutes ses émotions et ses sensations dans les bras d'un danseur qui saura me faire vibrer.

Je ne veux pas trouver un danseur qui deviendrait mon petit ami. J'ai déjà tenté l'expérience et cela m'a suffit. Non, cette fois, j'aimerais juste trouver un danseur qui devienne un ami, un compagnon, un collègue avec qui je me bats pour qu'on devienne les meilleurs et qu'on soit reconnus parmi les meilleurs, et ce dans le monde entier.

J'aime vivre ce rêve.
Ce rêve qui était devenu celui de ma mère. Celui de me voir réussir dans le monde de la danse ou dans le monde de...
Je me bloque en repensant à cette seconde passion meurtrière qui m'a arraché ma mère et ma joie de vivre.
Je fais divaguer mes pensées sur la danse, au plus vite, pour ne pas sombrer devant mon camarade de classe.

Je possède des buts.

Réussir le concours.

Participer au Spectacle de Tokyo.

Faire bonne impression.

Être reconnue.

Et danser en duo.

Ces buts semblent tellement lointains. Mon père me le répète sans cesse. Il me dit sans cesse qu'ici, je n'aurais pas d'opportunité. Que mes manières et ma danse n'ont pas leur place dans ce monde.
Je ne suis pas d'accord. Des japonais doivent bien danser de la danse classique ou de la danse jazz et moderne. Ils doivent connaître le hip-hop et ses dérivés ainsi que le jumpstyle. C'est obligé.
La danse est mondiale.
Elle est universelle.

De toute manière, je lui ai dis, pas plus tard qu'hier, quand il est venu à mon travail.
Si je ne perce pas dans le monde de la danse ici, si je n'arrive pas à être heureuse en dansant, alors je partirais. Sans le moindre regret.

Rien que de me sentir utile et comprise m'aiderait. Quelqu'un qui partage ma passion. Ou..même une toute petite opportunité comme une petite comédie musicale ou un petit concours de quartier.
Rien que ça m'aiderait à savoir si mon art est reconnu et apprécié.
Je veux juste savoir que je suis sur la bonne voie et me sentir soutenue.

Le soutien est essentiel pour tout artiste.
Car oui, la danse est tout un art.

Je me surprends à fixer au loin, le coude sur la table et le menton au creux de ma main. Pendant combien de temps, me suis-je perdue dans mes pensées, en laissant Miki seul ?
Je me redresse et le regarde.

« Désolée, je pensais à.. autre chose.. »

Cela me fit légèrement rougir et je baisse légèrement les yeux. J'espère qu'il ne va pas mal le prendre. D'une, je ne le reconnais pas et de deux, je me perds dans mes pensées au lieu de parler et de travailler avec lui.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Because of you
Il n'y a qu'un remède à l'amour : aimer davantage. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
5 / 1005 / 100

Chambre : Externe.
Classe : Cinquième B.
Spécialisation. : Chant.
Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 108
Okane (お金) : 158
Points. : 4
Date de naissance : 10/11/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation.Fiche de liens.Fiche de rp.Facebook.
Musique.
Miki Yamada
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Sam 12 Sep - 16:52
Elle me proposa finalement de choisir le sujet. Après tout, j’ai bien l’impression d’avoir plus de facilités, et d’envie qu’elle pour travailler sur cet exposé d’histoire. Tant et si bien qu’après m’avoir adressé la parole, elle s’est laissée partir dans ses pensées. Je comprenais tellement cela. Depuis quelques temps, c’était mon quotidien. J’espérai que les siennes étaient bien plus agréables que les miennes tout de même. Qu’elle n’était pas perdue comme je pouvais l’être. Je ne perdais pour autant, pas mon habituel sourire, ni même ma bonne humeur, quand j’étais en face de quelqu’un. Ça me permettait d’être avenant, et c’était plutôt sympathique. J’arrivai, comme ça, à avoir un répertoire de connaissances plutôt important, et de ne jamais me sentir seul, moi qui détestait cela. Aussi, travailler avec une inconnue n’était pas un problème pour moi, même si j’étais obligé de faire tout le travail. Après tout, j’aurai bien aimé que quelqu’un le fasse à ma place si je n’avais pas été dans mon assiette. Bon, certes, ce n’était pas vraiment le cas, mais, en un sens, pour moi, c’était assez différent. Je savais que ce devoir engageait la note de quelqu’un d’autre. J’étais déjà perdu, j’allais sûrement passer en C l’an prochain, donc bon. Mais je ne voulais pas que ça arrive à Tammin par ma faute. Je m’en voudrais. 

Je n’étais pas réellement à l’aise avec le fait qu’elle m’appelle par mon prénom. Je ne la considérai pas vraiment comme quelqu’un de proche pour le moment. Mais comment lui en vouloir ? Après tout, elle n’était probablement pas encore accoutumée à nos traditions, et règles de vie. Ce qui était un peu compliqué pour quelqu’un d’étranger, je dois l’accorder. Même pour un enfant c’est un peu compliqué. Je pensais là à ma petite sœur qui avait du mal à faire face à ce qui pouvait bien se passer. Elle était un peu perdue, et me posait toujours pleins de questions, ce qui était vraiment adorable après tout.

Tout en réfléchissant, je m’étais laissé emporter par le sujet d’histoire, ayant choisit l’ère Yamato qui était réellement intéressante avec les clans qui commençaient à se définir, et les différentes sépultures, plus importantes les unes que les autres. Le Japon commençait à avoir sa propre identité, bien que certains de ses rituels soient encore inspirés par la Corée. C’était l’une des périodes que je préférai, tant et si bien que j’avais fini par me farcir tous les ouvrages, et les documentaires présents sur ce sujet. Ma culture sur ce point était très solide. Pour une fois que j’arrivai à faire quelque chose de ça, j’étais assez content, puisque ça me permettait de torcher l’exposé en une demie heure à peine, alors que j’aurai probablement prit plus de temps s’il avait fallu que je fasse les recherches en plus.

Je laissais ma partenaire rêver, alors que je recopiai au propre, avec une calligraphie spéciale, sur la fiche A4 prévue pour recevoir nos travaux. J’étais assez fier. J’avais même eu le temps d’aller chercher quelques images pour illustrer mes dires, et tout coller. En une petite demi-heure, j’avais terminé le travail, et Tammin n’avait plus rien à faire.

Elle revint finalement à la réalité, m’avouant qu’elle pensait tout simplement à autre chose, je secouai la tête, annonçant que ce n’était rien, avant de tourner l’exposé vers elle, et de lui fournir une fiche de notes.

« Voilà, j’ai eu le temps de finir, ce n’était pas très long, j’ai choisi l’époque que je connaissais le mieux. Tu n’as plus qu’à t’approprier les notes, et c’est bon ! » 

Je lui souris, pour la rassurer. Je n’étais pas très embêté à l’idée d’avoir fait le travail.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

I tried not to cry.
But now, my life is over. I was lost on this road calling life. It killed me. I killed myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Six
Classe : Cinquième B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Serveuse dans un bar le week-end et parfois après les cours
Je suis... :
  • Mais t'es où ? Pas là !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 287
Okane (お金) : 428
Points. : 10
Date de naissance : 13/04/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : ~ Présentation ~ Fiche Rp ~ Fiche de Liens ~ Facebook ~
Arts du Spectacle.
Tammin Mizusaki
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Sam 12 Sep - 17:22
Je relevais lentement la tête pour le regarder.

Je fus rassurée de voir qu'il ne m'en voulait pas. Du moins, j'avais l'impression qu'il ne m'en voulait pas. Et quand il m'avoua avoir fini, ce fut un choc.

« Quoi ? Attends, tu n'es pas sérieux ? »

Je regarde l'exposé et la fiche de notes, entièrement remplie et qui semblait très complète.

« Miki.. »

Je me pince la lèvre, extrêmement gênée et nerveuse. Je bouge discrètement ma jambe sous la table.
Je prends la fiche de note et la parcours des yeux. Je murmure quelques paroles inintelligibles et soupire. Ce n'était pas possible. Mais enfin, combien de temps ais-je passé à rêvasser ? Il a absolument fait tout le travail.. C'était vraiment très impoli et incorrect de ma part. Je m'en voulais énormément.

« Je suis sincèrement désolée. Je n'étais pas motivée mais je ne voulais pas non plus que tu t'attribues tout le travail. Ce n'est pas juste. Je ne peux pas m'approprier tes notes. Ce ne serait pas correct. Je dirais au professeur que tu es le seul à avoir travaillé. Je refuse d'obtenir une bonne note alors que tu devrais obtenir tous les mérites ! »

Je soupire, agacée. Non pas par lui, mais par moi. Mon comportement m'exaspère. Je refuse de devoir quelque chose à quiconque. Je clame à mon père, vouloir être indépendante car je ne veux rien devoir à personne. Et me voilà, comme une empotée à rêvasser pendant que Miki travaille. J'aurais du travailler avec lui, me forcer. Depuis quand, je profite du travail des autres, sans m'en mêler ? Cela ne me ressemble pas, ce n'est pas moi.

« Dis-moi, ce que je peux faire ? J'aimerais au moins t'aider.. Il y a encore quelque chose à faire ou tu as véritablement fini ? Je vois bien.. que c'est fini mais... Miki, ça me gêne.. tu as travaillé tout seul, ce n'est pas juste... »

Autant, je me trouve timide et froide avec les inconnus depuis la mort de ma mère, autant la situation ne prête pas à ce genre de comportement. Quand quelque chose me dérange, je sais ouvrir ma bouche pour le signaler et j'ai même parfois du mal à m'arrêter. En l’occurrence, les circonstances me dérangent. Même si son sourire me montre, que tout cela ne le dérange pas, moi ça me gêne.
Me voilà en train de radoter. Je répète encore et toujours les mêmes choses depuis tout à l'heure.

« Je voulais t'aider et te montrer que malgré ma mauvaise volonté, je tenais à apporter ma touche personnelle pour que tu ais une bonne note. Mais au lieu de ça, c'est toi qui a fait en sorte que je n'en obtienne pas alors.. qu'en avoir, ne me dérangeait pas plus que ça. Je me demande bien pourquoi, il nous a mis tous les deux. Il sait pourtant que je ne travaille pas en ce moment, je m'en veux terriblement. Heureusement que tu es doué en histoire, j'aurais gâché ton niveau, sinon... »

Je réfléchissais aux raisons de notre professeur, quand quelque chose d'autre me vint à l'esprit.
Je regarde de nouveau la fiche de notes puis l'exposé. Il a tellement bien présenté les choses et écris tellement de détails. Il ne plaisantait pas, il aime l'histoire.

« L'ère Yamato... » murmurais-je, tout doucement.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Because of you
Il n'y a qu'un remède à l'amour : aimer davantage. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
5 / 1005 / 100

Chambre : Externe.
Classe : Cinquième B.
Spécialisation. : Chant.
Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 108
Okane (お金) : 158
Points. : 4
Date de naissance : 10/11/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation.Fiche de liens.Fiche de rp.Facebook.
Musique.
Miki Yamada
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Sam 12 Sep - 19:21
Tammin était visiblement gênée par le fait que j’avais fait tout le travail. Je la comprenais, en un sens. J’étais comme elle après tout. Je détestai que les autres travaillent pour moi. Mais le temps de quelques minutes, ça m’avait permis d’oublier tout ce que j’avais en tête depuis quelques temps. Et c’était plutôt agréable d’avoir l’air de nouveau normal. Elle m’avait rendu service en m’obligeant à travailler, et ce n’était pas plus mal. J’avais oublié mes doutes et incertitudes, et j’avais retrouvé quelque chose que je savais faire, et que j’aimais faire. J’avais arrêté de courir après mon identité pendant mon travail.

« Oh, ne t’inquiètes pas, ça ne me dérange pas du tout, au contraire, c’était un véritable plaisir pour moi de faire cet exposé. Je ne l’ai pas vécu comme une corvée, puis, j’ai pu un peu me changer les idées, donc ça aussi, ça m’a fait plaisir. »

Je lui souris de nouveau, alors que je rangeais mes affaires. Si elle pouvait faire quelque chose ? Bon, c’est vrai que ça n’a pas trop de rapports avec l’exposé, mais je me sens plutôt seul ces derniers temps… Je ne sais pas vraiment comment lui demander de me tenir un peu compagnie…

« Mh, je sais que ça n’a rien à voir, mais est-ce que tu voudrais qu’on aille manger un morceau en ville ? on va dire que j’ai un peu faim. » 

Je lui souris, comme si j’étais totalement sûr de ce que je lui disais, alors qu’au fond de moi, j’étais réellement stressé à l’idée de lui demander cela. Ce qui me trahissait, c’était qu’il était toujours facile de lire en moi. Les gens comprenaient directement comment je fonctionnai. Je me levai, en balançant mon sac sur mon épaule. Je ne prétendais pas qu’elle allait me suivre, et j’en doutais même quelque part. Parfois, ça dérangeait les gens que je sois aussi avenant, et que je leur propose ainsi de venir avec moi, mais en même temps, je ne pouvais pas m’en empêcher. Après tout, il ne fallait pas que je change pour quelqu’un, non… ? Je ne savais pas vraiment, j’étais vraiment perdu.

« Oh, et puis, tu sais, tu n’aurais rien gâché du tout. Je suis à la limite de passer en C, donc bon, une énième mauvaise note ne m’aurait pas fait pleurer tu sais ! »

Je rigolai en prononçant ces mots. Mais, en vérité, j’en souffrais. Je ne savais pas pourquoi je craignais autant de passer en C. Je pense que c’était parce que je ne voulais pas avoir l’impression que je ne savais plus rien faire. Je voulais absolument garder une partie de cette confiance que j’avais en moi. L’infime partie qui me permettait de ne pas sombrer….

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

I tried not to cry.
But now, my life is over. I was lost on this road calling life. It killed me. I killed myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Six
Classe : Cinquième B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Serveuse dans un bar le week-end et parfois après les cours
Je suis... :
  • Mais t'es où ? Pas là !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 287
Okane (お金) : 428
Points. : 10
Date de naissance : 13/04/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : ~ Présentation ~ Fiche Rp ~ Fiche de Liens ~ Facebook ~
Arts du Spectacle.
Tammin Mizusaki
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Sam 12 Sep - 20:12
Je le vois me sourire.


Faire un exposé lui a permis de se changer les idées ? Drôle de façon de faire. Enfin, je devrais me taire. Moi, je passe mon temps à m'enfermer les oreilles dans mon casque et à fuir tout le monde en écoutant ma musique. Et puis, j'ai tout le temps cette envie incontrôlable de danser quand ça ne va pas, mais aussi quand ça va, à tout moment de la journée. Si je venais à m'écouter, j'arrêterais certainement d'utiliser ma bouche et je ne prononcerais plus aucun mot. Muette vocalement mais bavarde gestuellement.
Oui, je parlerais aux autres à travers la danse. Et uniquement la danse.

Je le vois ranger ses affaires. Déjà ? Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce devoir d'histoire est le plus rapide de toute l'histoire de ma scolarité. Je n'ai jamais expédié un exposé en un temps records comme celui-ci. Merci Miki !
Vu que nous avions terminé, oui.. il était compréhensible qu'il ramasse ses affaires. Je reprends l'encyclopédie que je referme et range mes affaires à mon tour. Je réajuste mon casque autour de mon cou et m'apprêtais à aller ranger le livre lorsque je l'entendis m'inviter.

Pour me surprendre, il est assez fort. Il me demande d'aller manger un morceau avec lui. C'est une invitation banale mais tellement inattendue. En Australie quand un garçon invite une fille à manger, c'est soit parce qu'ils sont amis, soit parce qu'il veut la draguer.
Ce qui se passe entre Miki et moi n'entre dans aucune de ces catégories, vu qu'il ne se passe rien.
C'est peut-être courant pour eux d'inviter des inconnus. Nous sommes dans la même classe mais nous n'en restons pas moins des inconnus. Connaître le prénom de l'autre ne me fait pas le connaître davantage qu'un simple inconnu rencontré dans la rue.
C'est ainsi que je vois les choses.
Un nom ne signifie rien. Et nous n'avons pas forcément besoin de connaître le nom pour apprendre la manière de vivre d'une personne.

Lorsqu'il ajouta sa réflexion sur son possible passage en C, la surprise me toucha de nouveau. Il avait beau rire, je sentais comme une once de tristesse dans sa voix.

« Toi, passer en C ? Dans ce cas, on s'y retrouvera ! De ce qu'on vient de montrer, tu mérites plus ta place que moi, alors ne t'en fais pas et accroche toi ! »

Je lui souris légèrement et vais ranger l'encyclopédie à sa place.
Je reviens vers lui ensuite.

« J'accepte ta proposition. Je n'ai rien à faire et puis, je dois bien t'avouer, que j'ai un peu faim également ! »

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Because of you
Il n'y a qu'un remède à l'amour : aimer davantage. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
5 / 1005 / 100

Chambre : Externe.
Classe : Cinquième B.
Spécialisation. : Chant.
Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 108
Okane (お金) : 158
Points. : 4
Date de naissance : 10/11/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation.Fiche de liens.Fiche de rp.Facebook.
Musique.
Miki Yamada
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Dim 13 Sep - 16:38
Voilà ! ^^ Tu peux tagguer, la suite est là : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t685-neko-feat-tammin

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

I tried not to cry.
But now, my life is over. I was lost on this road calling life. It killed me. I killed myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ] Lun 14 Sep - 19:34
Rp terminé et archivé, 10 Okanes chacun pour avoir balisé.
Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ]
Revenir en haut Aller en bas

[TERMINE] " Quand l'histoire du passé refait surface " ~ [ Miki & Tammin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Par une froide nuit de l'hiver 1663... Ou comment le passé refait surface [RP unique]
» « La nostalgie refait surface quand le présent n'est pas à la hauteur du passé. » [PV Rêve de Lotus.]
» Quand le passé refait surface ~ Elena [HOT]
» Quand le passé refait surface [Pv. Kumbusho] [CLOS]
» [Terminé] Le passé ressurgit, certaines histoires refont surface et un lien se rompt (Pv/ Carter)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Terminés.-