RSS
RSS



 

Partagez|

Résidence Ishii. [TOUS.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Travail : Essayeur de matelas.
Messages : 851
Okane (お金) : 1002094
Points. : 10
Date de naissance : 19/11/2011
Age : 5
Je fais partie du Staff.
Maître du Jeu
MessageSujet: Résidence Ishii. [TOUS.] Sam 12 Sep - 21:31
C'est un appartement assez modeste quoi que confortable, dont la porte d'entrée donne sur une petite cuisine prolongée d'un salon simplement meublé. Une grande table, quelques chaises, des tableaux égayant joliment les murs, et puis deux grandes chambres, séparées par un salle de bain commune. En face de la salle de bain se trouve une petite pièce, autrefois un bureau, dans laquelle on entrepose œuvres et matériel. En définitive, il s'agit d'un lieu intime et calme, le tout très ordonné, à l'image de son propriétaire.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pensionnat-miyusaki.net
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Sam 12 Sep - 21:33
Scarlet avait raccroché, brutalement, sans dire un mot, me laissant seul face à mes démons. Mon cœur se mit à saigner, et encore une fois, je craquai. Des sanglots silencieux me secouèrent, alors que la douleur me gardait terrassé au sol comme prisonnier de mes fautes. Pourquoi la vie s’acharnait-elle toujours sur les mêmes personnes ? Les seules chances qu’elle m’avait accordées avaient été cette idylle avec Scarlet et l’amitié vécue auprès de Miyuki et Junpei dans notre enfance. Et voilà que ces bonheurs infiniment trop courts devenaient causes de mon malheur.

Elle, mon amour, mon rayon de soleil, venait de mettre un terme à notre relation. Relation qui s’achevait par le même baiser qu’elle avait commencé. Il n’avait pas fallu grand chose, un simple silence, un clic, une tonalité. Et puis plus rien. J’avais tout perdu. Ma famille, mes amis, mon amour, ma raison de vivre, et seul résidait cette horrible culpabilité qui m’étouffait. Je ne voulais pas. Je ne pouvais pas vivre avec tant de choses sur le cœur, sans personne à mes côtés.

Brisé, je tentai de me redresser, pour enfin me tenir debout. Ma jambe avait bien souffert, et je n’avais pas pris la peine d’aller à l’hôpital comme me l’avait conseillé Miyuki en me plaçant mon attelle. Chaque mouvement était une torture, mais je me dirigeai tant bien que mal hors de la chambre pour regagner la pièce principale. Ma progression était pénible, excessivement lente, et je m’appuyai de mon mieux au mur jusqu’à atteindre les tiroirs de la cuisine.

Mes doigts tremblants parcoururent les différents ustensiles, hésitants, avant de se refermer sur le manche d’un large couteau. Ce couteau que Miyuki avait tant utilisé, autrefois. Dans une époque si lointaine… Miyuki. Plus jamais je n’aurais trouvé la force d’affronter son regard, de plonger mes yeux dans les siens, et y lire toute cette haine qu’elle aurait accumulée contre moi ; son pire meilleur ami.

M’adossant au plan de travail, je poussai un soupir douloureux, et présentai la lame acérée contre mon poignet. Je n’avais plus qu’à y aller. Dire adieu à ce monde qui m’éprouvait tant. Cesser de lutter contre les remords, définitivement.

« C’est moi ! Ouvre ! »

Je sursautai, et lâchai le couteau qui tomba par terre avec un bruit clinquant. On tambourinait contre la porte d’entrée, juste à côté de moi. Putain… Cette voix… Ça ne pouvait être que…

« Scarlet… »

Que faisait-elle là ? Ne m’avait-elle pas rejeté plus tôt ? Fébrile, je tendis la main vers la poignée de la porte, et m’y appuyai de toutes mes forces pour l’abaisser et la tirer vers moi. Se pouvait-elle qu’elle soit venue m’offrir tout ce soutien sans lequel je n’avais plus la force de vivre, ou simplement me hurler sa haine ?


« Scarlet… » répétai-je en découvrant le visage de la jeune fille.



Ce visage que, de mon vivant, j’avais tant aimé…
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Sam 12 Sep - 21:36
La porte s'ouvrit sur un Hayato complètement déprimé. Son teint était terne, ses cheveux moins soyeux qu'à l'ordinaire et il avait des poches sous les yeux. Si Scarlet n'avait pas été habituer à regarder walking dead elle aurait pu avoir peur.

La jeune fille entra dans l'appartement sans vraiment lui demander son avis et prit Hayato dans ses bras. Ce geste n'avait rien de sexuel. C'était un véritable geste de soutien et de réconfort. Elle ne savait pas ce qui s'tait passé mais elle était quasiment certaine que son petit ami n'était responsable de rien. Il n'aurait jamais volontairement tué quelqu'un. C'était impossible. Et elle en était de plus en plus sur rien qu'en voyant le visage de son amoureux détruit par les tourments.

Elle lui prit la main et le fit s'assoir sur le canapé, remarquant en silence qu'il boite et marcher particulièrement doucement. Gardant sa main dans la sienne elle fit de son mieux pour ne pas exploser face à ce triste spectacle. Scarlet n'était pas du genre à éclater en sanglots mais elle n'était pas patiente non plus. Elle se fit violence pour laisser à Hayato le temps de se ressaisir et lui poser des questions. Ce n'était pas le moment pour qu'elle craque. Il avait besoin d'une Scarlet en forme.

"Raconte-moi ce qui s'est passé." dit-elle d'une voix douce mais ferme.

Elle n'allait pas le laisser être vague. Elle voulait savoir ce qui s'était passé dans tous les détailles sans quoi elle risque de se faire une montagne du film et elle ne répondrait plus de rien.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Sam 12 Sep - 21:51
Sans trop comprendre, je me retrouvai dans les bras de la jeune fille, à humer son parfum délicieux, et je passai lentement mes bras autour de sa taille frêle. Gosh, ce qu’elle m’avait manqué… Elle était belle, toujours autant que dans mes souvenirs, qui me paraissaient pourtant si lointains… Son regard, cependant, était triste, et je remarquai sans peine la façon dont elle me dévisageait. Je devais lui faire pitié. Sans doute n’avais-je rien du petit-ami dont elle rêvait, celui qui serait là pour elle dès qu’il le faudrait, celui qui pourrait la protéger, la combler au-delà de ses espérances, et lui offrir une vie magnifique. Non. J’étais ce connard d’assassin qui ne méritait ni son attention, ni son amour, et qui pourtant ne pouvait se résoudre à la laisser partir sans partir à son tour. J’étais un looser. Un perdant. Un mec qui n’avait su que saisir sa chance, sans la garder.

Docilement, je me traînai jusqu’au canapé vers lequel elle m’entraînait, en luttant contre cette jambe qui me faisait souffrir le martyr, et contre cet écho qui me prenait la tête, à hurler que c’était fini, que je m’accrochais pour rien, que j’allais la perdre quoi qu’il advienne.

Et vint cette question, simple, franche, sans détours. Et il fallait que j’y réponde. J’étais coincé. Je ne pouvais pas mentir, pas à elle, quitte à devoir la laisser partir. Et plus que toute autre chose, j’avais peur de la détruire à son tour, tout comme la vérité m’avait moi-même détruit.

« Le père de Miyuki a été assassiné. » avouai-je en fixant mes mains qui ne pouvaient cesser de trembler.


Je fus pris d’une terrible envie de vomir. Le stress me gagnait, violemment, et je sentais déjà la sueur perler à mon front. Devais-je prononcer ces mots ? Ne risquais-je pas de lui faire trop de mal ?

« Il était yakuza, chef du clan Mercier. Et d’autres hommes du clan Shinigami ont débarqué chez elle alors qu’on y était tous les deux. Ils se sont vantés de l’avoir tué. »



Je me tus brusquement, comme à court de mots. Je ne pouvais pas aller plus loin. Je ne pouvais même plus poser les yeux sur Scarlet.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Sam 12 Sep - 22:11
En entendant la mort du père de Miyuki, Scarlet plaqua sa main contre sa bouche afin de ne pas laisser échapper un hoquet de surprise. Elle ne connaissait pas personnellement la jeune femme mais c'était une sportive de renom et également la meilleure amie d'Hayato.

 Pour une fois, la peine qu'éprouva Scarlet n'était pas purement égoïste. Elle était triste pour cette fille qu'elle ne connaissait pas. Elle était triste pour Hayato qui souffrait le martyr et qui avait l'air d'avoir pris cent ans en quelques semaines.

Même si la nouvelle était affreuse, elle n'arriva pas à rester bloquer sur cette nouvelle. Une multitude de questions s'immiscer dans son esprit. La première était de savoir pourquoi Hayato avait dit qu'il avait tué quelqu'un alors que visiblement le meurtrier n'était pas lui. Malgré son incompréhension elle garda le silence. Si elle l'interromper toutes les deux minutes il n'arriverait sans doute plus à reprendre la parole.

En apprenant que les types du clan adverse des Mercier étaient venu s'en prendre à Hayato et Miyuki, Scarlet fut scandalisé. Elle regarda la jambe du jeune homme. Les intrus ne s'étaient apparemment pas contenté de se vanter de leur assassinat. Scarlet inspira un grand coup, ignorant son coeur qui batter trop fort dans la poitrine.

"Pourquoi a tu dis que tu avais tué quelqu'un ?" dit-elle finalement "ce n'était pas ta faute. Et puis pourquoi ces gens s'en sont pris au père de Miyuki et à vous deux ?"

Elle ne voulait pas lui poser trop de questions car elle voyait bien qu'il souffrait mais elle ne pouvait pas rester silencieuse non plus. Ce n'était pas simplement de la curiosité malsaine. Elle s'inquiétait véritablement pour Hayato. Elle voulait l'aider. Trouver des mots réconfortants pour apaisait son coeur en peine. Seulement, pour cela il fallait qu'elle connaît toute l'histoire.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Sam 12 Sep - 22:45
Les questions s’enchaînaient, de plus en plus insistantes, et il n’y avait qu’un mot, qu’un nom qui aurait pu assouvir cette terrible soif de vérité. Mais je savais pertinemment qu’il n’y avait pas d’échappatoire, sinon mentir, ou me miner dans le silence. Mais si la première option me paraissait honteux, je pouvais être certain que Scarlet ne s’arrêterait pas à la deuxième. Elle avait toujours été curieuse. Un peu trop, cette fois-ci. Cela ne pouvait que lui faire du mal.

« Pourquoi as-tu dis que tu avais tué quelqu'un ? Ce n'était pas ta faute. Et puis pourquoi ces gens s'en sont pris au père de Miyuki et à vous deux ? »


« Ce n’était pas ta faute… » Scarlet, si seulement tu savais… Peut-être te sentirais-tu aussi coupable que moi. Peut-être réaliserais-tu que la vie d’un homme avait dépendu d’un simple baiser. Notre baiser. Celui que je t’avais volé, et que tu m’avais rendu. Nous étions maudits, nous, ainsi que notre amour illégal.

Je vacillai en me rappelant le regard fou de Suzuke, et le sourire démoniaque qui l’avait défiguré tandis qu’il riait, fier de l’atrocité qu’il avait commise pour quelques millions de yens. Portant ma main à mes yeux fatigués, je tentai de calmer mes tremblements. Mais j’étais à bout, je n’en pouvais plus, et je ne voyais ni solution ni échappatoire. Je ne pouvais qu’avouer, avouer ce crime qui était mien, et risquer de briser Scarlet.

Résigné, je me fis violence pour plonger mon regard dans celui de la jeune fille. Elle était incroyablement belle, et les reflets mordorés de sa chevelure soyeuse faillirent happer mon attention et me perdre. Je me ressaisis pour fixer ses yeux envoûtants.

« La jalousie. » avouai-je à contrecœur.



Je ne pouvais dire son nom. C’était déjà trop. Je ne pouvais prononcer ce « Taichi » qui me brûlait les lèvres et qui me ravageait l’âme toute entière.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Sam 12 Sep - 23:12
Scarlet ne savait plus vraiment quoi faire. Il semblait lui cacher quelques choses mais elle ne voyait pas quoi. Il avait été capable de lui dire qu'il avait tué quelqu'un. C'était quelque chose d'assez gros. Alors pourquoi maintenant il se retenait d'ajouter quoique se soit ? Que pouvait-il bien s'être passé de pire ? Elle ne voyait vraiment pas. Un homme avait été tuer. Hayato avait été blesser. Rien ne pouvait être pire que cela.

Voulant le rendre plus à l'aise elle se rendit dans la cuisine et lui prépara un thé. Elle fit de son mieux pour garder son calme et ne pas trembler. La vue d'Hayato dans cet état lui était très dure. Peut-être qu'elle était allé préparer une tasse de thé pour pouvoir reprendre ses esprits et s'empêcher de craquer. La situation était plus grave qu'elle ne l'avait imaginé mais elle tenat le coup. Scarlet faisait partie de ces gens qui, lors d'un moment difficile émotionnellement, garder sa peine pour elle et craquer plus tard. Elle préférait utiliser le sentiment de colère que celui de la tristesse.

 "Tiens, bois ça." lui dit-elle en lui faisant un petit sourire.Elle ne le regarda pas.

Peut-être était-il encore plus mal à l'aise lorsqu'elle l'observer ? Peut-être aurait-il préféraé qu'elle reste chez elle au lui de se rendre spontanément chez lui sans lui demander son avis ? Mais elle aurait été incapable de faire ça. Il avait besoin d'elle dans ce moment difficile.

"Je sais que tu me caches quelques choses." dit-elle en regardant droit devant elle.

Sa voix n'avait pas pris un ton énerver. Comment aurait-elle pu être énervée face à ce pauvre garçon qui souffrait devant elle ?  Elle était tentée de se taire, de le laisser se reposer. De se contenter de le prendre dans ses bras en disant que tout irait bien, mais elle n'en était pas encore capable. Il fallait qu'elle sache la vérité. En quoi de la jalousie avait pu tuer un homme et surtout pourquoi Hayato se sentait responsable ?

"Mais tu peux tout me dire. J'ai besoin de savoir. Tu ne me perdras pas. Je suis là." dit-elle sincèrement.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Sam 12 Sep - 23:34
L’attention de Scarlet me toucha profondément. Je voyais bien qu’elle s’efforçait de paraître forte pour mon bien. Même dans cet état pitoyable que je lui présentais honteusement, elle continuait de m’aider de son mieux. Et pourtant… Il y avait si peu de chances qu’elle encaisse ce qu’elle tenait tant à savoir sans ciller. Scarlet était forte. Peut-être même plus que moi. En la côtoyant, j’avais appris beaucoup de choses qu’elle tentait de me cacher à travers son comportement. Elle portait ses propres blessures, et je ne voulais pas en ajouter.

La vie était trop dure. La vie, cette chimère, cette promesse bâtie sur du vent.

Je ne pouvais pas me taire indéfiniment, d’autant plus que Scarlet n’aurait peut-être pas tant de peine que ça à trouver des réponses par elle-même. Délicatement, je saisis la tasse qu’elle me présentait et en bus une gorgée. Le thé me réchauffa, et calma quelque peu mes tremblements, mais je ne me sentais pas tellement mieux pour autant.

« Je sais que tu me caches quelque chose. Mais tu peux tout me dire. J'ai besoin de savoir. Tu ne me perdras pas. Je suis là. »


Quand Scarlet était-elle devenue aussi maternelle envers moi ? Elle n’avait rien d’une jeune fille. C’était une femme. Elle en avait la maturité. Je pris cependant le temps de terminer la tasse de thé avant de la poser sur la table basse et de me tourner vers elle. Scarlet ne me regardait pas, ayant probablement compris qu’il s’agissait là d’une épreuve de plus à affronter pour moi. Je ne pouvais tout simplement pas contempler ce que je briserais dans ses yeux.

« Taichi s’est vengé. » lâchai-je dans un murmure.




Je t’en prie, ne m’en veux pas. Ne m’abandonne pas. Pas toi.


J’aurais voulu lui dire tant de choses. La prendre dans mes bras, lui assurer que je serais là pour la protéger quoi qu’il arrive. Mais j’étais tout bonnement incapable de faire quoi que ce soit. J’avais été d’une inutilité risible face aux yakuzas alors que Miyuki avait besoin d’aide. Que pouvais-je faire aujourd’hui, avec une jambe en moins et tant de douleur en moi ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Dim 13 Sep - 0:00
Le prénom de Taichi apparut dans le brouillard. La phrase qu'il avait prononcée était très simple, pourtant Scarlet était certaine d'avoir mal compris. Hayato venait de dire que, par jalousie, Taichi, le garçon qu'elle connaissait comme étant doux et attentionné, avait décidé d'organiser un meurtre pour les rendre malheureux.
Ça n'avait pas de sens.
Seul un fou aurait pu vouloir tuer à cause d'un simple baiser. Ne s'en aurait-elle pas rendu compte si un malade mental c'était caché derrière son ex-petit copain ?
Mais là n'était pas le véritable problème. Un homme avait était tuer. Parce qu'elle avait décidé d'embrasser un autre homme que son petit copain.
Elle n'avait pas simplement détruit une vie, mais plusieurs. Celle de père de Miyuki. Miyuki elle-même, celle d'Hayato mais également celle de Taichi. Elle avait réussi à le rendre si mauvais qu'il avait été capable de préméditer un assassinat.
Le regard de la jeune fille se tourna vers Hayato et elle lui fit un petit sourire avant de se lever.

"Je crois que je vais me faire un thé aussi." dit-elle d'une voix étrangement calme.

Elle se servit dans la cuisine comme si elle était chez elle et se fit une tasse de thé, reproduisant les mêmes gestes qu'un peu plus tôt avec encore plus d'automatisme. Son cerveau aurait dû griller sous le poids des questions, ses yeux auraient du brulé de larmes et son coeur s'arracher de sa poitrine, pourtant elle était là. Debout. Quasiment immobile, le visage impassible.

Une fois le thé prés elle revint vers Hayato. Bu une gorgée et se prépara à parler. Sa voix allait-elle craquer sous le poids des remords ? Scarlet se sentait forte. Peut-être était-elle temporairement anesthésiée et que, une fois des mots sortis de sa bouche, toute la honte qu'elle devait ressentir s'exprimerait ?

"Tu n'es pas responsable. Je ne suis pas responsable." dit-elle avec toute la conviction qu'elle pouvait. "Nous ne nous sommes peut-être pas comporté comme il le fallait mais notre geste était fait d'amour pas de haine. Taichi est un meurtrier. Un psychopathe. Un vulgaire assassin qui n'a même pas le courage de tuer quelqu'un de lui-même et doit faire appel à d'autres gens pour assouvir sa vengeance."

Elle parle d'une voix calme et claire. Elle ne laisser transparaitre aucun sentiment, comme si elle faisait un simple constat.

"Tu ne dois pas te sentir coupable. Tu n'es pas responsable." Répétât-elle.

Elle finit son thé et le posa sur la table basse. Elle regarda Hayato avec insistance pour lui montrer qu'elle ne craquerait pas et déposa un baiser sur sa joue puis sur ses lèvres.

"Crois-tu que ce simple geste justifie la mort d'un homme ?" dit-elle avec douceur.

C'était évidemment une question rhétorique. Elle voulait lui montrer le ridicule de la situation. La rendre superficiel. Mais il s'agissait tout de même de la mort d'un homme que ses lèvres contre celles d'Hayato avaient causée.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Dim 13 Sep - 11:46
Scarlet était une femme étonnante. La façon dont elle encaissa mes aveux me rappela la raison pour laquelle j’étais tombé amoureux d’elle. Parce qu’elle ne ressemblait à personne. Si elle se troubla, elle n’en montra rien, et s’affaira à préparer un thé pour elle également. Calme, maîtresse d’elle-même, elle contrôlait chacun de ses gestes et ne laissait rien paraître de ce qu’elle ressentait réellement. Était-elle insensible ? Je ne le pensais pas. Ce petit bout de femme avait un cœur, comme n’importe qui, mais nos vies avaient été différentes. sous nous étions tous deux endurcis de manières différentes pour faire face aux difficultés qui nous étaient propres. Et si cette situation me détruisait, Scarlet, quant à elle, tâchait d’y faire face sans ciller.

« Tu n'es pas responsable, affirmait-elle simplement. Je ne suis pas responsable. Nous ne nous sommes peut-être pas comportés comme il le fallait mais notre geste était fait d’amour, pas de haine. Taichi est un meurtrier. Un psychopathe. Un vulgaire assassin qui n'a même pas le courage de tuer quelqu'un de lui-même et doit faire appel à d'autres gens pour assouvir sa vengeance. »


Ne se montrait-elle aussi forte que parce que j’étais faible ? Avait-elle réellement autant d’assurance qu’elle le prétendait ? Étions nous donc innocents ? Coupables ? N’essayait-elle pas seulement de se dédouaner de toute responsabilité ? Innocents ? Coupables ? Elle m’assurait ne pas être responsable de ce meurtre, mais qu’en était-il vraiment ? Ne disait-elle pas cela que parce qu’elle avait peur pour moi ? Peur que j’aille mal, que je débloque, que je m’en veuille, que je me tue en même temps que les remords me tuaient ? Ne tentait-elle pas seulement de me rassurer, quel que soient les mots à prononcer pour cela ?

Elle le répétait, comme une vérité absolue, un dogme que nul ne pouvait contester. Taichi était l’assassin, pas moi. Mais je n’y croyais pas. J’avais beau essayer de toutes mes forces, je ne parvenais pas à me défaire de ce tourment. Innocent. Coupable. Qu’étais-je ?

Ses lèvres se posèrent sur ma joue, et dévièrent vers ma bouche, qu’elle embrassa tendrement. Et mon cœur se serra à m’en faire mal. J’étais fou d’elle, de ses baisers, de sa voix, de toute son âme. J’étais prisonnier de mon amour pour elle. Nous étions damnés.

« Crois-tu que ce simple geste justifie la mort d'un homme ? »


Je me sentais coupable, quelle que soit la vérité. Je me sentais coupable parce que Miyuki devait me considérer comme tel également. C’était moi qui l’avais fait souffrir, c’était moi qui avais causé son malheur. Si je n’étais pas l’assassin de son père, j’étais l’assassin de son bonheur. Et pourtant, je n’arrivais pas à regretter tout à fait cette idylle que j’avais passée aux côtés de Scarlet. Égoïste, voilà ce que j’étais.

« Miyuki ne méritait pas ça. » murmurai-je pour toute réponse.


Je levai mes yeux vers les siens et ajoutai :

« Tous ceux que j’aime sont en danger par ma faute, et il n’y a plus rien qu’on puisse faire pour arrêter cette boucherie. Le mal est fait. »


Je voulais lui dire que j’étais désolé de l’avoir embarquée là-dedans, désolé de ne pouvoir rien lui promettre, désolé de ne plus vouloir de cette vie qui n’en était pas une… désolé d’avoir mis un terme à sa relation avec Taichi sans réfléchir aux conséquences. Mais putain, je voulais pas qu’elle parte. Je voulais pas que tout s’arrête, et qu’elle emporte avec elle tout sur son passage. Je ne pouvais plus rien faire d’autre que m’accrocher à elle, à ce qu’elle était pour moi. Sans Scarlet, je ne préférais mille fois la mort. Plutôt la mort que la solitude et les regrets.


« Je t’aime… » soufflai-je, alors que je n’avais plus rien d’autre au monde que cet amour maudit.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Dim 13 Sep - 13:08
En effet. Miyuki ne méritait pas cela. C'était d'une telle injustice que Scarlet ne pas réaliser vraiment ce qui s'était passé. Qui était capable d'un acte aussi irréfléchie ? Qui pouvait s'autoproclamer juge et bourreau ?
 Ça n'avait aucun sens.
 Le monde ne tourner plus dans le bon sens et si elle ne sentait pas son coeur battre contre sa poitrine à un rythme éffrainer, la jeune fille aurait pu croire à un mauvais rêve.

Taichi.
 Ce nom qui pour elle représentait auparavant le regret d'avoir commis une erreur avait maintenant un goût amère sur ses lèvres lorsqu'elle le prononcé. Elle fit de son mieux pour retenir sa rage en son encontre afin de ne pas inquiéter Hayato. Elle n'allait pas le laisser s'en tirer ainsi.

 "Tous ceux que tu aimes sont en danger par la faute de Taichi." rectifia l'adolescente.

Elle sentait bien qu'elle pouvait prononcer tous les mots du monde, Hayato se jugerait toujours comme coupable. Au fond, Scarlet ne se sentait-elle pas coupable également ? Elle avait succombé aux lèvres du garçon mais était-ce vraiment si grave ? Ces gestes métrait-il tant les larmes et le sang qui avait été versés ? Les idées de la jeune fille n'étaient plus très claires. Elle savait qu'elle devait se sentir coupable et pleurer toutes les larmes de son corps mais pour l'instant la rage dépasser toutes les émotions qu'elle pouvait ressentir. Elle était celle qui avait fait rentrer Taichi dans la vie d'Hayato et elle serait celle qui l'en ferait sortir.

Lorsqu'elle entendit Hayato lui dire "Je t'aime", Scarlet leva la tête avec surprise. Si le but de Taichi avait été de détruire leur couple il s'était très mal débrouillé. Elle lui avait lancé un couteau dans le dos en embrassant l'artiste, maintenant il lui avait lancé cent couteaux en commettant des meurtres. Cependant il s'y était mal pris et avait coupé un bout de son âme dans le processus.

"Moi aussi." répondit-elle en se blottissant contre Hayato.

Pour le moment, elle devait remonter le moral du garçon. Ensuite elle réglerait le problème Taichi une fois pour toutes. Elle ne savait pas encore ce qu'elle allait faire, et peut-être même aggraverait-elle la situation, mais elle n'allait pas laisser ce psychopathe reposer sur ses lauriés.

"Ce sont eux qui ont fait ça ?" demanda-t-elle en regardant la jambe du garçon.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Dim 13 Sep - 14:11



Scarlet m’aimait. Scarlet m’aimait, elle l’avait dit. Elle m’aimait, quoi que j’ai pu faire. J’étais toujours son petit-ami, et rien n’avait l’air de pouvoir y changer quelque chose. Si mon cœur ne m’avait pas fait aussi mal, si mes tripes ne se tordaient pas de douleur, si je n’avais pas eu la simple impression de n’être plus rien, j’aurais pu être heureux.

Elle se blottit contre moi, m’apportant un peu de ce réconfort, de ce soutien dont j’avais tant besoin. L’assurance que j’aurais toujours quelqu’un de mon côté, quoi qu’il advienne, était un luxe dont je prenait conscience ce jour-là. J’étouffais sous le poids de la culpabilité, mais ce petit bout de femme venait me rassurer, me promettre que je n’y était pour rien. Et même si je ne pouvais me résoudre à en croire un mot, cela me réconfortait. Scarlet ne se contentait pas de marcher à mes côtés, elle m’accompagnait jusque dans l’ombre, sans jamais me lâcher la main.

Mes bras se fermèrent sur elle, et je posai ma joue contre ses cheveux. J’avais l’étrange impression qu’elle me protégeait, et qu’avec elle, la douleur se faisait moins violente. J’avais mal, mais je voulais vivre. Trouver la force, puiser en Scarlet toutes les ressources pour garder la tête haute. Mais putain, comment relever le menton alors que la honte me submergeait ? Je fermai les yeux, tentant de réprimer ce cœur qui s’affolait, et qui s’épuisait à force d’éprouver tant de sentiments contradictoires. Le sang, les regrets, l’amitié, la perte, le deuil, l’amour, l’espoir, la destruction, la perte, encore… Tout se mêlait, ma tête tournait, et une irrépressible envie de vomir me gagnait. Je me dégoûtais.

Son attention se portait sur ma jambe, à présent. Qui m’avait fait ça ? J’aurais voulu dire « moi », car là aussi, rien n’aurait eu lieu si je n’avais pas fauté le premier. Mais ça n’aurait pas été la réponse qu’elle attendait.

« Les yakuzas… Oui… Une balle. Miyuki m’a opéré juste après. »


Je ne précisai pas que j’aurais pu y passer. Que Suzuke avait d’abord visé ma poitrine avant que la balle ne vienne se loger dans mon tibia, par je-ne-sais-quel miracle. Sur le coup, je n’avais rien vu, mais je soupçonnais fort Junpei d’être intervenu. Je ne savais pas trop… Mes souvenirs de cet instant restaient flous, car alors, seule la douleur avait subsisté. La douleur, et la peur.

Je ne lui avouai pas non plus cet amas de terreur, de colère, et puis le choc qu’avaient été les paroles de Suzuke. Je ne mentionnai pas non plus les larmes que j’avais versées. Elle n’avait pas besoin de savoir.

Doucement, je passai une main dans les cheveux de Scarlet, et les caressai. Ce geste, si naturel, que j’avais esquissé maintes fois, se faisait apaisant, et je retrouvais petit à petit un peu des sensations délicieuses que j’avais éprouvé autrefois avec mon amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Dim 13 Sep - 15:10
Une balle. On lui avait tiré dessus. Évidemment. Quitte à être pitoyable, Taichi faisait les choses bien. Comment avait-elle pu aimer un homme pareil ?
Elle était responsable de cette blessure. De la peine d'Hayato, de celle de Miyuki et de la folie de Taichi. Si un simple baiser avait pu déclacher une telle rage, que se passerait-il s'ils les revoyaient ensemble, main dans la main ? Il fallait qu'elle le voie. Il fallait qu'elle ait une discussion avec lui. Seulement, elle n'arriverait sans doute pas à garder son calme. Elle lui rentrerait dedans et l'étriperait peut-être mais Scarlett, elle, n'était pas une meurtrière. Aussi énerver par la situation elle n'aurait jamais été capable de commétre un meurtre, or Taichi pouvait se venger à longueur de journée.

Ce qu'elle ne comprenait pas non plus, c'était pourquoi il c'était attaquer à Hayato plutôt qu'elle. Elle était la traitresse. Lui n'avait été que l'amant ignorant sa relation avec le Tôgashi.

"Tu veux dire que tu n'es pas allé à l'hôpital ?" demanda Scarlet étonner.

Elle ne connaissait pas Miyuki mais elle commence à douter de ses capacités de chirurgien. C'était une sportive, par conséquent elle savait sans doute certaines choses sur les blessures mais elle n'avait surement jamais appris à guérir une blessure par balle.

La jeune fille se détacha à contre coeur de l'étreinte d'Hayato afin de pouvoir le regarder dans les yeux. Ce n'était pas une blessure superficielle et il souffrait surement. Même si Miyuki avait fait du bon travail -ce dont elle n'était pas certaine, il avait quand même besoin de médicament.

"Si tu veux je peux faire venir un médecin à domicile de manière très discrète. Il ne posera pas de question sur les raisons de ta blessure." proposa Scarlet.

Parce que le problème était surement là. S'il allait à l'hôpital il devrait signaler l'incident à la police et les choses deviendraient incontrôlables.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Dim 13 Sep - 15:54
« Tu veux dire que tu n'es pas allé à l'hôpital ? »


L’hôpital. Un instant, j’eus l’impression de retrouver Miyuki, blottie contre moi après m’avoir soigné et recommandé d’aller faire examiner ma plaie à l’hôpital dans les jours à suivre. Miyuki… C’que j’pouvais avoir merdé. J’aurais jamais assez d’une vie pour me faire pardonner. En un claquement de doigt, les remords me rattrapèrent à nouveau, et je me remis à trembler. Miyuki. Comment allait-elle ? S’était-elle mise en lieu sûr ? Avait-elle rejoint le clan que lui léguait son père ? J’avais peur pour elle, peur que ces connards reviennent et lui fassent la peau. Ou pire, qu’ils la harcèlent comme ils le faisaient pour Junpei. Junpei… Putain, j’avais tant de choses à lui dire… Tant de choses sur le cœur, tant de regrets, tant d’excuses… J’avais tout foiré, du début jusqu’à la fin.

Les démon de mon âme refirent surface, et je commençai à me traiter de tous les noms. À m’en vouloir, à me détester, à avoir honte au point de ne plus oser prononcer leurs noms. Leurs noms… Ceux auprès de qui j’avais manqué à tous mes devoirs. J’en oubliais même Scarlet, et m’enterrais dans cette tombe que Taichi avait creusée pour quelques yens. Une tombe de sang, de haine, de jalousie, d’injustice.

Mais très vite, la voix de la jeune fille me tira de mes pensées morbides :

« Si tu veux je peux faire venir un médecin à domicile de manière très discrète. Il ne posera pas de question sur les raisons de ta blessure. »


Un médecin ? Non, je ne voulais voir personne. Je ne méritais l’aide de personne. Et si cette foutue jambe ne devait jamais guérir, eh bien tant pis. Ce serait peu cher payer face à toutes ces vies que mon inconscience avait réduites en miettes.

« Non, refusai-je d’un ton plus grave qu’à l’accoutumée. Miyuki a fait du bon travail. Elle a l’habitude, elle soignait les hommes de son père. »


Le souvenir des pinces de métal plongeant dans ma chair à vif m’arracha un frisson. Non putain. Je voulais plus qu’on y touche. Plus jamais ça. Plus jamais.


« Ça ira, assurai-je en faisant de mon mieux pour ne pas laisser transparaître cette panique qui me reprenait, cette rage qui me bouffait. Ça cicatrisera bien assez vite. Je veux juste que tu sois prudente… Qu’il ne t’arrive rien. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Lun 14 Sep - 18:13
Hayato rassura Scarlet pour ce qui était de sa blessure par balle. Elle n'était pas tout à faite convaincu mais ne fit aucun commentaire. C'était un grand garçon et il ne l'écouterait sans doute pas.

"Tu aurais dû m'appeler." Lâcha doucement la jeune fille sur un ton de reproche.

C'était un peu hypocrite de sa part étant donné que dans une situation comme celle-ci elle n'aurait sans doute prévenu personne mais elle se permit quand même de lui faire remarquer car après tout elle n'était pas Scarlett pour rien.

Il ne fallait pas être un expert en empathie pour comprendre qu'Hayato n'allait pas. C'était évident et parfaitement logique. Plus le temps passé plus il sombrait dans les abimes ténébreux dans lesquelles Taichi l'avait poussé.
Ce connard.
Ce crétin.
Ce meurtrier.
Scarlet ne se sentait plus coupable vis-à-vis de lui. Elle avait largement payé sa dette. Certes elle avait mérité une punition mais le garçon avait agi de manière excessive et injuste. Pourquoi ne s'en était-il pas simplement prit à elle ? Elle aurait encaissé n'importe quel coup s'il l'avait fallu, alors pourquoi avait-il fallu qu'il se complique la vie à assassiner le père d'une fille qu'elle ne connaissait même pas personnellement ?

La jeune fille se sentit particulièrement inutile et démunie. Elle détestait ces sensations. Elle regrettait le temps où les actes de vengeance n'étaient guère plus développé que de la colle sur une chaise. Elle songea au meurtre de Monsieur Mercier.

Du sang. Responsable. Haine. Rage. Vengeance. Du sang.

Du sang encore du sang. Le visage de Scarlett devint pâle en se remémorant la vision du sang dans lequel sa mère baigner. Un cri. Des larmes. Des gyrophares. L'adolescente secoua la tête. Non, il ne fallait pas qu'elle craque maintenant. Hayato avait bien trop besoin d'elle. Elle n'imagine même pas la douleur qu'il ressentait. Elle lui prit la main et la serra.

 "Ne t'inquiète pas pour moi. Il ne m'arrivera rien." dit-elle avec une assurance moyennement sincère.

Elle savait se défendre mais elle n'était pas plus rapide qu'il balle. Taichi semblait joué dans la cour des tricheurs et Scarlet n'était pas comme ça. Cependant elle doute qu'il l'attaque.

"S'il avait voulu s'en prendre à moi directement, il l'aurait déjà fait."

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Sam 19 Sep - 13:22
Scarlet avait l’air certaine de ce qu’elle avançait. Peut-être qu’effectivement, Taichi ne s’en prendrait pas à elle. Sans doute l’aurait-il déjà fait s’il l’avait voulu. Ou bien attendait-il le bon moment, celui qui nous marquerait le plus. Le clou du spectacle. Un bain de sang.

Les yeux obstinément clos, je luttais contre ces images qui m’assaillaient. Scarlet… S’il lui arrivait quoi que ce soit, maintenant que Miyuki n’était plus à mes côtés, j’en mourrais. Je n’aurais plus aucun rêve, aucun espoir, plus que le chaos et la douleur, et j’errerais dans l’ombre de ce terrible passé sans rien pour me raccrocher au présent. Mais nous ne pouvions que subir, nous terrer, trembler de peur, et attendre notre sentence.

Scarlet méritait-elle une vie pareille ? Sûrement pas. Quoi que nous ayons fait par le passé, nous e méritions pas de vivre une telle chose. Et pourtant, poursuivre de cette façon comptait tant de risques… Je ne pouvais pas me permettre de la perdre, pas elle. Elle était tout ce qu’il me restait, la seule personne que je pouvais encore regarder dans les yeux sans crainte d’y lire de la haine. Mais moi qui n’avais jamais eu grand chose à lui offrir, aujourd’hui je me retrouvais plus pauvre encore. Je n’avais pas d’argent, pas d’avenir, rien. Je n’étais qu’un ombre, un homme bouffé par le chagrin et les remords, qui souffrait à n’en plus finir, qui avait perdu sa jambe en même temps que son âme.

Aujourd’hui, plus que jamais, je n’avais rien à offrir à Scarlet. Je ne pouvais ni la protéger, ni lui assurer aucun avenir.

« Scarlet… Tu ne peux pas rester ici. »


Je pris la main de la jeune fille dans la mienne et plongeai mes yeux dans l’abîme des siens. C’était la dernière chose que je pouvais faire pour elle.

« C’est trop dangereux de rester ensemble, à présent. Rentre chez toi. Va retrouver ton frère et ton père, assure-toi qu’il aillent bien, veille sur eux, et mets-les au courant de tout ça. Mets-toi en sécurité. »


J’avais besoin de Scarlet, infiniment besoin d’elle. Loin de moi s’il le fallait, mais saine et sauve. Je ne voulais plus prendre aucun risque de la perdre, quitte à ne plus la voir.


« Je t’en prie, ne reviens plus. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Sam 19 Sep - 17:42
Hayato faisait de son mieux pour protéger Scarlet. Elle l'avait bien compris. Seulement elle ne le laisserait pas faire. Il avait besoin d'elle. C'était clair comme de l'eau de roche. Elle n'allait certainement pas fuir sous prétexte qu'elle risquer de se faire attaquer à tout moment par un fou psychopathe.

"Je ne le laisserais pas avoir ce qu'il veut." Murmurra la jeune fille pour elle-même.

Taichi voulait détruire Hayato. Il voulait que Scarlett l'abandonne pour sauver sa peau. Montrer à tous à quel point leur amour n'était qu'une illusion. Mais il se trompait. L'adolescente tenait réellement à son petit ami. Bien plus encore qu'elle ne l'avait imaginé. C'était sans doute la première fois qu'elle ressentait ceci. Habituellement elle sortait avec des garçons mais l'amour, sincère et pure ne s'était jusqu'alors jamais imprénier dans son coeur. Elle ne l'avait jamais laissé entrer de peur de perdre le peu de raison qu'elle avait déjà. Cependant, en rencontrant Hayato, elle s'était mise à l'aimer inconsciemment. Les barrières qu'elle avait depuis toujours construites pour ce protégé étaient tombées tel de la glace qui fond en été. Il était trop tard pour reculer.

"Je ne peux pas." répondit Scarlet regardant leur main entremêlée. "Je ne suis pas capable de ne plus revenir. C'est trop tard. Je..."

Elle prit une grande inspiration. Les mots qu'elles s'apprêtaient à prononcer n'étaient jamais sortie de sa bouche. Elle les avait déjà insinué mais jamais prononcé et c'était plus dur qu'elle ne l'avait imaginé.

"Je t'aime, Hayato." dit-elle dans un souffle.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Sam 19 Sep - 20:21
J’aurais voulu que le temps s’arrête…

Je regardais Scarlet, muet. Elle venait, en trois mots, de me redonner foi en la vie. Bien sûr, je savais que mon amour était partagé. Je savais que je pouvais lui faire confiance, quoi qu’il arrive. Je savais que ses sentiments à mon égard étaient sincères, j’avais compris tout ça dans ses étreintes, dans ses caresses, dans chacun de ses regards et de ses baisers. Mais je ne savais pas qu’elle m’aimait au point de pouvoir le dire.

Je n’avais besoin que de ça. Avoir la certitude que, quelque part, un cœur battait pour le mien. Je voulais que ma vie importe encore pour quelqu’un. Sinon, à quoi bon vivre ? À quoi bon supporter tant de fautes, se traîner tant de remords, s’il n’y avait aucun espoir de salut ? L’amour de Scarlet, à cet instant, signifiait tout. C’était tout un monde, une promesse qui à elle seule me donnait le courage d’avancer. Le désir de me reconstruire. Mais surtout pas celui de la perdre. Encore moins que jamais, à présent.

Doucement, mes doigts lâchèrent les siens pour glisser le long de son bras et l’attirer contre moi, et, une main contre sa nuque, je posai mes lèvres contre les siennes. Je lui étais infiniment reconnaissant d’être là, de ne pas m’avoir tourné le dos quand j’ai cru qu’elle le ferait, et de m’avoir avoué ses sentiments au moment où j’en avais le plus besoin.

Mais il fallait qu’elle s’en aille, parce que la garder auprès de moi signifiait la mettre en danger, et que je ne voulais plus risquer de la perdre. Alors même si ça m’en coûtait, même si ça avait me demander des sacrifices énormes, je préférais la savoir loin.

Mais jusqu’à ce qu’elle s’y contraigne, je voulais la tenir contre moi, et continuer de l’aimer, même nous ne devions pas, même si Taichi en mourrai de jalousie. Ça n’était pas lui qui mettrait un terme à notre relation. Non, il en faudrait plus. Je continuerais de l’aimer même sans la voir, parce qu’elle était tout ce qu’il me restait de plus précieux.


Je l’étreignais avec tout mon amour, l’embrassais avec toute mon âme, parce qu’elle était ma dernière échappatoire à ce monde de violence et de haine.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Mar 22 Sep - 11:12
Les lèvres d'Hayato étaient revigorantes. La jeune fille avait l'impression de revivre. Oui, elle l'avait dit. Elle l'aimait. Pour la toute première fois elle avait prononcé ces mots qui avaient une signification très importante pour elle. Il lui avait fallu du courage et beaucoup de confiance en Hayato pour être capable des dirent.

Ils avaient vécu beaucoup de choses en peu de temps. Des choses qu'elle n'aurait pas crues imaginable. Ils avaient tous deux soufferts mais avaient réussi à tenir le coup pour le moment. La peau du garçon contre la sienne lui faisait du bien, elle en avait besoin. Il fallait qu'elle se sente proche de lui, qu'elle sache qu'il ne partirait pas loin d'elle. Qu'elle pouvait compter sur lui et lui sur elle. Pour la première fois Scarlet comprenait ce que le mot aimer signifier. Elle aimait son père et son frère. Elle connaissait tout de l'amour et la haine familial. Mais l'Amour. Un garçon est une fille qui ne se connaissait pas et apprenait à partager des sentiments, c'était different. Elle comprenait mieux pourquoi des gens souffraient en amour. Pourquoi certaines filles parlaient de leur copain avec des yeux émerveillés. Jusque-là Scarlet les trouvées bien niaises.

Plus maintenant.Alors qu'elle embrasait Hayato avec passion son téléphone sonna. Elle ne décrocha pas. Son petit ami avait vécu quelque chose d'horrible et il avait besoin de soutien.

Alors qu'elle ignora l'appelle, il sonna encore.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Mar 22 Sep - 12:27
L’amour est la seule passion qui ne souffre ni passé ni avenir. C’est cette merveilleuse chance qu'un autre vous aime encore quand vous ne pouvez plus vous aimer vous-même. C’est cette étreinte, ces lèvres scellées dans un baiser fiévreux. L’amour était pour mon âme le visage de Scarlet, et la chaleur de ses bras, la pression de nos corps et l’union de nos cœurs battants. Délicates, mes mains parcoururent son dos, sa nuque, plongèrent dans ses cheveux, tandis que mes poumons se gonflaient de son parfum enivrant.

La sonnerie de son téléphone tenta de nous troubler, sans succès car ni Scarlet ni moi ne voulûmes rompre l’échange de nos lèvres. Mais l’appel insistant, je me vis contraint de la relâcher. Ce devait être important. Et je ne pouvais me perdre à nouveau dans ses bras, sous crainte de ne plus jamais pouvoir la laisser partir.

À contre-cœur, je reculai légèrement, et prenant son visage entre mes mains, j’apposai brièvement un tendre baiser sur ses douces lèvres. L’esquisse d’un demi-sourire éclaira un instant mes traits, et je la relâchai enfin. Était-ce la dernière fois que je la tenais ainsi contre moi ? Était-ce la dernière fois que je goûtais ses lèvres ? Je voulais croire que non. Mais au fond, il ne pouvait en être autrement.


« Réponds. » lui intimai-je dans un souffle.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Mar 22 Sep - 15:43
Scarlet poussa un soupir et prit son téléphone avant de regarder qui l'appelait. Si c'était son père, elle éteindrait son téléphone. Mais ce ne fut pas lui. Le nom de Kai s'affichait sur l'écran. Elle s'empressa alors de répondre car il n'était pas du genre à la harceler lorsqu'elle ne pas décrocher. Elle se leva donc du canapé mais elle ne s'en éloigna pas.

"Tout va bien ? parce que là je suis un peu...occupé." dit-elle en jetant un coup d'oeil amusé vers Hayato. "Quoi ? Vraiment ? Euh...maintenant ?"

Il y a environ deux ans, une amie de Scarlet avait eu un accident de voiture. Cette dernière était tombé dans le coma et la jeune fille l'avait abandonné. Scarlet n'avait pas voulu la laisser dans son triste sort, loi de là. Mais quelques semaines après ce terrible accident quelques choses c'était passer dans la vie de la sportive. Elle avait dû s'éclipser puis n'avait plus eu le courage de revenir. Elle avait gardé cette information sous silence, préférant passer pour une lâche que d'avouer ce qui s'tait réellement passé. Cependant, Scarlet avait demandé un service à son frère. Récoltée des informations sur son amie afin qu'elle puisse savoir à peu près comment elle aller. Visiblement il avait eu de nouvelles informations et il semblait presser de lui en parler.

Scarlet regarda Hayato avec hésitation. Il n'allait pas bien et elle ne voulait pas l'abandonner. Il avait vécu un moment plus que difficile et avait sans doute autant besoin de compagnie que de solitude. Mais si jamais l'état de son amie s'était aggravé et qu'elle l'avait appris trop tard, l'adolescente s'en voudrait pour toujours.

"Euh...je...d'accord je serais là-bas dans vingt minutes." Céda Scarlet avant de raccrocher.

Elle avait peur qu'Hayato lui en veuille qu'elle s'éclipse mais c'était assez important. Il ne risquait plus rien chez lui et elle pourrait toujours lui rendre visite plus tard s'il le désirait.

"Je suis vraiment désolé mais je dois partir. Je t'expliquerai la situation la prochaine fois qu'on se verra !" dit-elle en se penchant pour l'embrasser avant de partir.

Elle n'avait parlé de Mayu à personne et de ce qui était arrivé à sa mère il y a deux ans encore moins. Mais elle avait avoué ses sentiments à Hayato, elle pouvait bien lui confiait ses secrets.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Mar 22 Sep - 16:31
Comme je m’en doutais, cet appel signa la fin du passage de Scarlet chez moi. Ce chez-moi où elle avait été la bienvenue pendant plus de deux mois, mais où elle ne pourrait plus aller et venir à son gré désormais. Ne reviens pas, Scarlet. Je t’en prie. Fais-toi petite. Fais-toi oublier, aussi dur que cela soit-ce.

Je devais prendre de la distance, me reconstruire loin de ses yeux, et quand les choses se seraient calmées, que Taichi ne serait plus une menace, quand j’aurais été certain qu’elle ne craindrait plus rien, j’aurais pris mon courage à deux mains pour la retrouver. Nous devions nous séparer pour un temps indéterminé, mais j’avais le ferme espoir que la flamme de notre amour ne faiblirait pas. Elle était tout ce qui me restait, tout ce qui me permettait encore de m’accrocher à la vie. Elle, avec sa magnifique chevelure aux reflets acajou, avec son regard pétillant et son sourire adorable, était tout ce qui me maintenait en vie. Et pour cela, je ne voulais pas prendre le risque de la perdre. Un nouveau drame m’aurait été fatal.

« Je comprends… » murmurai-je après qu’elle m’ait embrassé à nouveau.


Les yeux levés vers elle, je ne savais quoi dire, je ne savais comment insister encore pour qu’elle comprenne que non, il n’y aurait pas de prochaine fois. Pas de sitôt, en tout cas. Les poings serrés, j’attendais qu’elle quitte la pièce, sans réussir à trouver les mots pour ne pas la blesser.

« Scarlet… la rappelai-je tout à coup. Ne reviens pas, je t’en supplie. Je ne veux pas risquer de te perdre. Quand tout ira mieux… Je viendrai te voir. »


Je plongeai mes yeux dans les siens et lui adressai un sourire désolé.


« Tout ira bien pour moi, ne t’inquiète pas. Promets-moi que tu seras prudente. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
35 / 10035 / 100

Chambre : Deux
Classe : Quatriéme S
Spécialisation. : Escrime
Situation amoureuse : Coeur brisé

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 316
Okane (お金) : 254
Points. : 25
Date de naissance : 21/02/1997
Age : 20
Les p'tits liens. : Présentation : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t145-scarlet-l-thorne-le-monde-est-mon-royaume
Fiche de rp: http://www.pensionnat-miyusaki.net/t151-moi-jalouse-ha-ha-ha-oui-scarlet-l-thorne#867
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Mar 22 Sep - 17:00
Alors qu'elle pensait qu'elle avait réussi à lui retirer l'idée de la tête de ne plus la voir ici pendant quelque temps, Scarlet constata qu'elle avait eut tort. Et si Taichi avait enfaité réussit à tout gâcher . Elle voulait être plus forte que lui mais Hayato ne semblait pas capable de faire de même. Les mots résonnaient dans sa tête comme une demande de break. Il ne voulait plus la voir pour un certain temps. Elle venait de lui annoncer qu'elle l'aimait et il lui faisait une pause. Il voulait la protéger de son ex-petit ami. Ils devaient être un peu plus distants. Scarlet n'aimait pas ça. Ce mot avait trop le goût d'adieu.

 "Je viendrais te voir." avait-il dit.

Pourquoi cette phrase ne la rassurait-elle pas ? Il reviendrait. Il lui avait dit. Elle l'aimait donc elle décida de le croire. Leur "break" était dû à de mauvaises circonstances. Pas a un manque d'amour. Il reviendrait et tout irait mieux. Il ne l'abandonnerait pas. Pas comme ça.

 "Très bien. Je ne reviendrais pas tant que tu ne m'auras pas recontacté." Lâcha finalement Scarlet.

Attendre. Elle devrait attendre. La jeune fille n'était pas patiente mais elle ferait un effort pour Hayato. Elle avait confiance en lui et ce dit que de toute manière il reviendrait vers elle comme il le lui avait affirmé.

"Je serais prudente." ajouta-t-il enfin.

Elle embrassa une dernière fois le garçon et se dirigea rapidement vers la porte. Il fallait qu'elle parte rapidement avant de changer d'avis et de vouloir restait blottie dans ses bras chauds. Elle entre ouvrirent la porte et Jetta un dernier regard à son petit ami. Il allait lui manquer mais elle ne pouvait pas se laisser abattre. Il fallait qu'elle soit courageuse jusqu'au bout.


 C'est ainsi qu'elle lui lança un dernier sourire.
 Une preuve de force.
De confiance.
 D'amour.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Je suis... :
  • A moitié là.

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 371
Okane (お金) : 433
Points. : 2
Date de naissance : 16/12/1995
Age : 21
Je fais partie du Staff.
Muse
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.] Ven 20 Nov - 21:15
Rp archivé, Ishii n'existant plus.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Résidence Ishii. [TOUS.]
Revenir en haut Aller en bas

Résidence Ishii. [TOUS.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Joyeux noel à tous!
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Forum "Tous pour un"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Abandonnés.-