RSS
RSS



 

Partagez|

"Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Chambre : 54
Classe : Cinquiéte A
Spécialisation. : Design
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Après les cours Bijouterie de son grand-pére
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 75
Okane (お金) : 130
Points. : 18
Date de naissance : 27/12/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t687-celui-qui-a-dit-que-la-beaute-interieure-etait-le-plus-important-etait-surement-tres-laid-kaito-yukimura


Arts Visuels.
Kaito Yukimura
MessageSujet: "Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito] Jeu 17 Sep - 18:44
Mikimoto était une bijouterie de luxe très réputer au Japon. La renommée de cette boutique fut-elle que des boutiques avaient été ouverte aux États-Unis, en Angleterre et même en France.

 Certes le garçon était ravi que la gagne pain de son grand-père marche, mais devoir travailler dans cette boutique l'agacé. Il avait mieux à faire que trainer dans le centre commercial pour comme dirait son aïeul "apprendre la vraie valeur du travail."

Kaito estimait connaître la valeur du travail. Après tout, même s'il comptait surtout sur l'argent de son père et de sa mère, il avait lui aussi gagner de l'argent lui-même en servant de mannequin pour les produits cosmétiques Missha. N'était-ce pas un travail éprouvant ?
Être entouré de filles superficielles et prétentieuses qui ne savait que battre des cils et sourires à un appareil photo n'était pas de tout repos. Certes Kaito était lui aussi prétentieux mais il avait quelques choses dans la cervelle.

Malheureusement le garçon c'était durement trompé en pensant que joué dans des pubs était fatigant. Ce n'était rien comparé à ce que son grand-père lui faisait subir. Il avait passé l'après-midi à courir à droite et à gauche pour chercher des bijoux. Il avait monté et descendu les étages tellement de fois que ses jambes commençaient à souffrir.

Lorsque son ascendant lui tendit un balai, l'héritier refusa avec résistance avant de céder sous les menaces de son grand-père.

"Tu ne fais pas ton travail, tu ne mangeras pas ce soir et tu dormiras dehors." lui dit-il.

Comment un vieux monsieur pouvait-il être aussi cruel ? Évidemment, Kaito fit tenter de refuser et de quitter la maison de son grand-père pour dormir dans un hôtel mais il se rappela que son père avait momentanément retiré l'argent qu'il avait sur son compte. Du moins l'argent qu'il n'avait pas gagné tout seul, ce qui était en fait la majorité de sa trésorerie.

Alors qu'il avait passé le balai sur un étage entier son grand-père l'informa qu'il devait s'absenter un moment mais que lui, devait rester là à travailler. Il eut tout juste passé un pied dehors que Kaito jeta le balai et alla s'allonger comfortablement sur une banquette. Sa tenue -uniforme de la boutique, n'était pas très confortable mais ne plus avoir à tenir debout lui suffisait.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Je ne suis pas prétentieux, juste réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 44
Okane (お金) : 20
Points. : 3
Date de naissance : 22/12/1998
Age : 18
Les p'tits liens. :
Arts du Spectacle.
Mio Watanabe
MessageSujet: Re: "Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito] Dim 20 Sep - 14:41
Mio tenait fermement le chèque entre ses mains avec un sourire non-dissimulé. Elle jubilait. Le chiffre était assez impressionnant pour une demoiselle de son âge. Enfin son père l'avait laissé dépenser l'argent qu'elle avait si durement gagner. Ces derniers temps sa vie de "top-model" avait été mouvementé. Elle avait fait shooting sur shooting, avait du perdre deux kilos en une semaine pour pouvoir poser pour un grand magazine, ses photos commençaient à circuler sur internet et elle devenait de plus en plus connus, les demandes devenaient de plus en plus nombreuses, on lui avait réservé tout un article dans un magazine. Son jolie minois commençait à lui rapporter gros. Tous ses heures à s'occuper d'elle, à entretenir sa forme, à faire attention à son alimentation, à travailler, bosser, endurer. Tout cela finissait par payé. Elle en avait la preuve entre ses mains. Seulement maintenant, il fallait que les autres le voient, et elle n'allait pas se balader avec un bout de papier coller sur le front pour que les gens le sachent.

Cherchant le moyen de dépenser au mieux cet argent, elle déambulait dans le centre-commercial habillé d'un skinny blanc et d'un grand pull gris, sac de marque et ballerine Repetto au pied, passant devant les vitrines de magasin de luxe. Elle pensait qu'un vêtement, une tenue, un accessoire coûteux pourrait faire ressortir toute cette richesse qu'elle avait accumulé. Ceci-dit elle passait la plupart de son temps en uniforme, et c'était surtout en cours qu'elle voulait se vanter. C'était là où il y avait le plus de monde. Un téléphone portable ? Elle avait déjà le dernier à la mode. Un accessoire pour son téléphone ou son sac peut-être ? Trop banal, pas assez distingué. Elle tournait en rond, rejetant toutes les idées qui lui venaient à l'esprit. Fatigué, elle s'acheta un smoothie pomme/ananas/fraise/mangue/litchi et prit une pose sur un banc. Elle vit passer une jeune fille avec un casque audio, elle secoua la tête. Cela faisait beaucoup trop asocial et lui faisait penser à son frère. Il ne manquerait plus que l'on croit qu'elle copie son style. Elle vit un groupe de jeunes hommes la regarder fixement, alors elle se leva, déposa son gobelet dans une poubelle et partit en faisant voler ses cheveux. Pas question d'être abordé par des abrutis.

Découragé elle regarda l'heure sur son téléphone. Il lui restait pas mal de temps mais elle se sentait fatigué et rentrerait bien chez elle. Quand elle releva la tête son attention se porta sur une enseigne de boutique.

"Mikimoto" murmura t-elle.

Bien sur elle connaissait ce nom. C'était une bijouterie de luxe. "En voilà une idée !" Avec un bijoux de valeur, qu'elle pourrait bien mettre en évidence. Tout le monde pourrait admiré sa réussite. Un jolie collier ou un bracelet, ou même une montre. C'était p-a-r-f-a-i-t. Elle entra, l'allure sur, fière de sa trouvaille. Le pas léger, se déplaçant tel un chat, elle déambulait entre les les différents étales. S'arrêtant devant certaines choses, regardant les prix. Tout brillait, tout tournoyait autour d'elle. Elle se sentait un peu déboussolé, aussi décida t-elle de demander de l'aide. La jeune femme n'y avait pas vraiment fait attention en entrant mais il semblait que la boutique était vide. Elle fronça les sourcils, elle n'aurait peut-être pas du entrer... Enfin elle trouva un jeune homme affalé sur une banquette. Elle eu du mépris. "Alors ils sont comme ça les employés d'une bijouterie de luxe ? Ils sont pas censés accueillir leurs clients avec courtoisie ? C'est quoi ce délire..." Elle s'approcha d'un pas timide :

"Euh... excusez-moi !" dit elle d'une petite voix.

Elle détailla rapidement l'employé devant elle. C'est bizarre elle avait l'impression de déjà l'avoir vu quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Chambre : 54
Classe : Cinquiéte A
Spécialisation. : Design
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Après les cours Bijouterie de son grand-pére
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 75
Okane (お金) : 130
Points. : 18
Date de naissance : 27/12/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t687-celui-qui-a-dit-que-la-beaute-interieure-etait-le-plus-important-etait-surement-tres-laid-kaito-yukimura


Arts Visuels.
Kaito Yukimura
MessageSujet: Re: "Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito] Dim 20 Sep - 15:20
Alors qu'il pensait être tranquille une voix fluéte interpella Kaito. Ce dernier songea à l'ignorer puis se rappela que si jamais son grand-père se rendait-compte d'une manière ou d'une autre qu'il n'avait pas fait son travail comme il le fallait il allait certainement l'étrangler. Vivant temporairement chez ce dernier, il jugea préférable ne pas attisé la colère de son aile qui pouvait se montrer terrifiant voire cruel. Il se leva pour saluer la cliente.

Il aurait sans doute dû lui faire son plus grand sourire. Lui demander ce qu'il pouvait faire pour elle, lui dire qu'il ferait de son mieux pour répondre à sa demande mais il n'était pas hypocrite. Il se contenta de la regarder avec lassitude.

"Oui ?" demanda-t-il.

Un des employés de son père lui avait fait un speech de deux heures pour lui expliquer comment accueillir un client, lui apprendre les mots à prononcer, ce qu'il fallait éviter de dire. Ainsi, d'après elle il ne fallait pas dire : "je ne sais pas" mais plutôt "je vais me renseigner".
Le commerce était l'art de duper les gens. Leur dire les mots qu'ils voulaient entendre et faire semblant d'être inférieur à eux pour qu'ils se sentent à l'aise. Seulement, Kaito était incapable de faire tout ça. Il n'avait aucun tact et refuser de prétendre être inférieur à quelqu'un d'autres. Il regarda la personne qu'il était supposé aider.

C'était une jeune fille avec de grands yeux noisette et de longs cheveux bruns. Elle était belle. Presque aussi belle que les mannequins avec qui Kaito avait travaillé. Cependant une chose les différencier. Contrairement au mannequin qui l'avait entouré, la jeune fille semblait avoir une chose en plus. Une certaine lueur dans ses yeux montrés qu'elle n'était pas aussi stupide qu'elles.

"Tu veux que je fasse un appelle avec le micro du magasin pour que tu retrouves ta maman ?" demanda le garçon.

Une fille de son âge, à moins d'être très riche comme lui, avait peu de chances de se retrouver dans cette boutique. Elle devait surement s'être perdu, ce qui n'était pas étonnant car la boutique contenait plusieurs étages.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Je ne suis pas prétentieux, juste réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 44
Okane (お金) : 20
Points. : 3
Date de naissance : 22/12/1998
Age : 18
Les p'tits liens. :
Arts du Spectacle.
Mio Watanabe
MessageSujet: Re: "Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito] Dim 20 Sep - 16:54
"Tu veux que je fasse un appelle avec le micro du magasin pour que tu retrouves ta maman ?"

"Il est... sérieux ?" Oui, apparemment il l'était. "Il se prend pour qui ce minable ? Je suis Mio Watanabe putain, pas une gamine paumée." Elle lui souria, d'une expression assez différente de celle de d'habitude, une expression un peu crispé qui voulait dire "Ah, ah, ah. Toi t'es déjà enterré." Elle le regarda, et avec le ton le plus neutre possible et le visage le plus souriant qu'il soit, lui répondit :

"Elle est morte."

La mère de Mio n'était pas vraiment morte. Seulement, elle ne considérait pas sa mère biologique comme sa vraie mère, et le fait qu'elle soit effectivement morte ou pas, la laissait totalement indifférente. De toute façon, à ses yeux, la personne qu'elle appelait "mère", n'existait même pas. Elle n'avait pas dit ça pour faire sa victime, sa pauvre petite malheureuse qui avait perdu sa mère. C'était juste un constat. Et à son expression on pouvait bien voir qu'elle n'en avait rien à faire. Elle lui fit son plus beau sourire et continua :

"Je cherche un bijoux qui pourrait correspondre à une fille de mon âge. Pas un truc trop "vieillot", ou démodé. Pas de bling-bling, non plus. Je cherche quelque chose de raffiné, élégant mais qui se voit quand même. J'ai un peu regardé, mais vous avez tellement de choses que je ne m'y retrouve pas. Vous auriez ce que je recherche ?" expliqua t'elle

Ce mec. Son visage lui disait vraiment quelque chose. Et puis c'était quoi ses manières ? Comment un mec qui traitait ses clients comme ça avait il pu être embauché dans une bijouterie aussi prestigieuse ? Avec son air supérieur, comme si la jeune fille le dérangeait, alors que c'était son boulot tout de même. Il se prenait pour qui ? Il était juste un employé, quelqu'un du rang inférieur. Mio, elle, avait de l'argent en sa possession. Elle était populaire, belle et intelligente. Il fallait que ce gars ce mette ça dans le crâne ou alors elle le lui exploserait. Une rage violente s'était emparée d'elle. Mais elle n'allait pas gaspillé son précieux temps pour un mec comme lui, qu'elle ne reverrait sûrement jamais. Elle avait d'autre vengeance à accomplir. L'étudiante espérait donc juste qu'il n'allait pas trop lui faire perdre son temps et qu'il jouerait le gentil toutou d'employé et irait lui chercher ce qu'elle désirait.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Don't mess with madness 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Chambre : 54
Classe : Cinquiéte A
Spécialisation. : Design
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Après les cours Bijouterie de son grand-pére
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 75
Okane (お金) : 130
Points. : 18
Date de naissance : 27/12/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t687-celui-qui-a-dit-que-la-beaute-interieure-etait-le-plus-important-etait-surement-tres-laid-kaito-yukimura


Arts Visuels.
Kaito Yukimura
MessageSujet: Re: "Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito] Lun 21 Sep - 18:22
La jeune fille afficha son plus beau sourire tout en annonçant que sa mère était morte. Tout d'abors Kaito fronça les sourcils. Non pas par géne d'avoir évoqué la mère de la jeune fille mais parce que cette dernière sourie en annonçant cette nouvelle. Était-elle folle ? Sans coeur ? Peut-être même les deux. Aussi égoïste soit-il, le garçon n'aurait jamais évoqué la mort de quelqu'un avec le sourire, encore moins celle de sa mère. Puis subitement il réalisa. Elle mentait. Elle avait sans doute tenté de le rendre mal à l'aise parce qui l'avait vexé. Décidément les filles au Japon étaient particulièrement susceptibles.

"Dommage." répondit-il en haussant les épaules, le visage neutre.

Il écouta la requête de l'adolescente, parce qu'il n'avait pas vraiment le choix, et parce que s'il parvenait à vendre un bijou son grand-père le fliquerait sans doute moins. Une chance qu'il ait une bonne mémoire parce que la fillette lui donna pas mal de détail sur ce qu'elle voulait en peu de temps. Il hocha la tête et analysa la demande avec sérieux cette fois. Si elle avait de l'argent, il ne serait pas contre de lui faire dépensait. Et puis il n'avait rien de mieux à faire.

"Suis-moi." dit-il simplement.

Même s'il était au Japon depuis peu, le temps qu'il avait passé dans cette boutique à ranger lui avait permis de retenir la disposition des bijoux.

"Je pense qu'il faudrait mettre en avant ton cou. Par conséquent je te conseille de prendre un collier." dit-il.

Il emmena la jeune fille au premier étage et lui montra en vitrine ce qui pouvait correspondre à sa demande.

http://www.mikimoto.fr/pearl-and-diamond-pendant-in-white-gold.html

http://www.mikimoto.fr/jewellery/necklaces-pendants-and-strands/twist-pendant-rose-gold.html

http://www.mikimoto.fr/jewellery/necklaces-pendants-and-strands/pearl-chain-necklace-white-gold.html

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Je ne suis pas prétentieux, juste réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 44
Okane (お金) : 20
Points. : 3
Date de naissance : 22/12/1998
Age : 18
Les p'tits liens. :
Arts du Spectacle.
Mio Watanabe
MessageSujet: Re: "Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito] Sam 26 Sep - 20:13
Mio regarda ce que lui proposait le vendeur mais ne fut pas convaincu. Elle soupira : "Quelle incompétent. A part le deuxième qui est un peu original. Les autres sont d'une banalité sans nom. J'ai l'air banal ? Et puis ça fait tellement vieux, je suis jeune bordel." Elle fit une petite moue adorable, mais tout de même désapprobatrice.

"Je ne suis pas convaincue. Ca ne fait pas un peu classique ? C'est très élégant hein..Mais je cherche plutôt à être mignonne" dit elle en souriant.

Il n'y connaissait rien aux filles. La mode était au "kawaii", au rose, aux peluches, aux brillants. N'était-elle pas assez mignonne ? N'avait il pas vu que s'en foutait d'être élégante ? Pas qu'il avait mauvais goût. L'élégance c'était tellement mieux que d'être mignonne. Seulement la définition de l'élégance était : Quelque chose d'aussi beau à l'extérieur qu'à l'intérieur. Et Mio était loin d'être belle à l'intérieur. Toutes les filles comme elle ne l'étaient pas. Alors à quoi bon leur proposer quelque chose qui ne leur allait pas ?

Son regard restait sur le deuxième modèle qu'elle appréciait, mais qui n'était pas ce qu'elle recherchait. Sa grand-mère aimaient les perles, elle portait toujours de jolies nacres autour de son cou. C'était peut-être pour ça qu'elle avait été attiré par cette boutique qui en possédait dans toutes les déclinaisons possibles.  "Nacré, blanc" C'était à mourir de rire. Le blanc, symbole de pureté. Si l'âme des gens se reflétait dans la couleur des perles, la sienne aurait viré au noir le plus pur.

La jeune fille chercha du regard d'autres modèles mais elle ne voulait surtout pas faire le boulot d'un autre. Elle avait envie de le faire suer un peu tiens. Il était arrivé avec son "Dommage" quand elle lui avait annoncé la mort de sa mère. Comme si ça ne lui faisait rien. "Quelle inhumanité... Hé ho crétin ! Je suis mignonne, t'es qu'un pauvre nul, tu pourrais au moins faire semblant d'être désolée pour moi ! Crétin de première !" Elle qui voulait le déstabiliser... L'étudiante eut un petit sourire : "On se ressemble". Qui disparut aussitôt : "Sauf que lui a un air hautain à toutes épreuves. Toutes épreuves... Sauf moi." Elle comptait bien le lui faire disparaître. Personne ne pouvait être plus haut qu'elle. Bon, après peut-être que c'était son sourire qui lui avait fait penser que c'était faux. De toute façon, même si cela avait été vraie, elle aurait gardé le même sourire. Peut-être même encore plus joyeux. "Je déteste ma mère. Qu'elle meurt serait un soulagement."

Mio fixa l'employé. Attendant qu'il lui propose autre chose. Elle fronça les sourcils. Son visage lui disait quelque chose. Elle connaissait son nom, c'était sur. Mais d'où le connaissait elle ? Un simple employé, il ne pouvait pas être une célébrité, même si il avait le physique d'un mannequin. L'aurait-elle déjà croiser ? Pourtant elle avait une bonne mémoire d'habitude, un gars comme lui. Elle s'en saurait souvenue. Elle se décida à lui parler, elle tendit la main et lui effleura légèrement l'épaule pour l'interpeller :

"Excusez moi. J'ai vraiment l'impression de vous connaître. Mais je n'arrive pas à vous remettre, c'est troublant. On ne se serait pas déjà vu quelque part ?"

Elle pensa qu'elle l'avait peut-être vu sur la page de son fanclub. C'était le plus plausible pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Chambre : 54
Classe : Cinquiéte A
Spécialisation. : Design
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Après les cours Bijouterie de son grand-pére
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 75
Okane (お金) : 130
Points. : 18
Date de naissance : 27/12/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t687-celui-qui-a-dit-que-la-beaute-interieure-etait-le-plus-important-etait-surement-tres-laid-kaito-yukimura


Arts Visuels.
Kaito Yukimura
MessageSujet: Re: "Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito] Ven 2 Oct - 17:15
"Oui, je t'ai montré une collection classique." répondit Kaito.

Il n'avait jamais rien vendu à personne, du moins pas directement. C'était nouveau pour lui et il ne savait pas s'il réussirait à satisfaire cette cliente. Il avait le pressentiment qu'elle n'allait rien acheter et qu'il perdait son temps.

 "Je vais te montrer des choses plus...mignonnes." dit-il finalement.

Il commençait à comprendre ce que la jeune fille voulait et penser pouvoir trouver de quoi la satisfaire si elle avait véritablement l'intention d'acheter quelque chose. Il la regarda de haut en bas pour bien analysé son style et se dirigeant vers des vitrines pas très lointaines.

Il choisit des produits pas trop tape-à-l'oeil mais assez pour qu'il soit remarqué (car après tout si on achète un truc chere ce n'était pas pour que personne ne le remarque).


"Ce collier est composés de Perles de culture d'Akoya, de diamant et saphirs roses" expliqua le garçon de manière un peu plus professionnelle.

 "Celui-ci est plus original selon moi car il est constitué d''une double chaine ce qui est moins courant dans les produits Mikimoto." dit-il simplement.

La jeune fille évoqua le fait qu'ils s'étaient peut-être déjà vu. Ce n'était pas la première fois qu'on lui disait ça depuis qu'il était arrivé au Japon. Et encore une fois, il n'avait jamais vu la fille en question qui lui faisait cette réflexion.

 "Non, je ne t'ai jamais vu." dit-il en la regardant car son visage ne lui disait rien. "Mais tu m'a sans doute aperçu dans un pub de Missha."

 Il ne s'étendit pas sur le sujet et espérait que par chance que son grand-père rentre à ce moment-là et le voie travailler. Il ne donnait pas son maximum pour séduire la cliente mais il faisait tout de même des efforts pour proposer des produits qui étaient susceptibles de lui plaire.

"Ce sont tous des produits de la collection Blossom mais j'avoue avoir une préférence pour le second modèle. Et il existe même une bague qui irait plutôt bien avec ces deux articles." annonça le garçon.


Maintenant il ne restait plus qu'attendre les verdicts de la jeune fille. Elle allait peut-être acheter un des bijoux, peut-être rien. De toute manière l'entière existence de Kaito ne dépendait pas sur un malheureux bijou.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Je ne suis pas prétentieux, juste réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 44
Okane (お金) : 20
Points. : 3
Date de naissance : 22/12/1998
Age : 18
Les p'tits liens. :
Arts du Spectacle.
Mio Watanabe
MessageSujet: Re: "Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito] Jeu 29 Oct - 11:04
Voilà autre chose. Déjà ce que lui proposait le vendeur lui semblait plus convenable, mais peut-être un peu trop enfantin ? Au final elle eut un coup de coeur pour le deuxième modèle. Elle le trouvait raffiné, élégant, mignon et féminin et même temps. Tout comme elle en fait ! Ce pendentif était elle incarnée en bijoux ! C'était drôle de penser cela. Mais aussi très idiot. Comment sa beauté sublime, son intelligence pouvait elles être représentés par un truc aussi con qu'un objet ? Un bijoux c'était bien pour être tape à l'oeil, mais ça n'avait pas d'âme. Et contrairement à ce que pense certaines personnes, Mio avait une âme. Une âme entièrement noire, une âme de démon oui, mais une âme quand même.

"Oui le deuxième modèle me semble convenable. Puis-je l'essayer ?" dit avec son air de jeune fille innocente.

Puis ce qu'avait dit le jeune homme lui revint en mémoire. Trop concentrée sur le collier elle n'avait pas tout de suite fait attention à ce qu'il avait dit. Pour une pub ? Il était une sorte de mannequin ? "Missha... Missha" Elle le regarda attentivement. "Mikimoto Missha ?" Se pouvait-il que ce garçon soit.... Cela semblait insemblable mais si c'était bien lui ! Il lui ressemblait tellement !

"Vous ne seriez pas Kaito Yukimura par hasard ?" dit elle dans un petit rire.

Le voir ainsi dans cette tenue. Lui et son air si arrogant. C'était tellement jouissif !

"Oh mais je suis bête ! Désolée de ne pas vous avoir reconnu plus tôt." s'exclama t-elle en riant faussement.

"Et moi qui croyais qu'on s'était déjà croisé..." finit elle dans un souffle.

Elle regarda ce que lui proposa cette célébrité, peu connu au Japon tout de même. Heureusement qu'elle, elle s'intéressait aux mannequins ! En même temps vu qu'elle était dans le métier... Mais elle n'allait pas non plus s'en vanter devant le jeune homme, il devait bien s'en contrefoutre qu'elle était mannequin comme lui. D'ailleurs il n'avait pas l'air d'être encore très mannequin.

"La bague c'est un peu trop..." murmura t-elle.

Ceci-dit elle avait l'argent et elle la trouvait vraiment sublime. Que faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Chambre : 54
Classe : Cinquiéte A
Spécialisation. : Design
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Après les cours Bijouterie de son grand-pére
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 75
Okane (お金) : 130
Points. : 18
Date de naissance : 27/12/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t687-celui-qui-a-dit-que-la-beaute-interieure-etait-le-plus-important-etait-surement-tres-laid-kaito-yukimura


Arts Visuels.
Kaito Yukimura
MessageSujet: Re: "Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito] Dim 8 Nov - 19:35
"Oui, bien sûr." dit-il en ouvrant le comptoire pour sortir les bijoux que la jeune fille désirait voir de plus près.

Il le prit avec délicatesse (vu le prix du machin il valait mieux ne pas l'abimer) et lui tendit en espérant qu'elle en prenne autant soin que lui-même l'avait fait. Les bijoux ce n'était pas sa passion mais il avait toujours trouvé qu'une femme portant une belle parure était élégante. Peut-être parce que l'une des rares images qu'il avait de sa mère était celle d'une femme habiller avec classe et portant de magnifiques bijoux. Après tout, elle était la fille d'un bijoutier.

"Oui c'est moi." dit-il simplement.

Il ne s'attendait pas à ce qu'elle connaît son nom mais au moins cela signifier que ses pubs faite au Japon commençaient à se développer. Il n'avait pas la même réputation qu'en Corée mais ces derniers jours il faisait de plus en plus de séance photo. Dans quelques semaines il serait dans plus de magazine et il allait bientôt commençait à tourner une pub en Japonais. Cela allait surement augmenter les ventes de Missha dans l'international.

"Ce n'est pas grave. On ne s'attend pas forcément à me croiser ici." dit-il d'un ton neutre.

En effet, si on ne se tenait pas informer, on ne savait même pas que Kaito était au Japon. Certes en Corée on avait passé le message comme quoi l'héritier était partis pour le Japon mais ici, il n'était pas aussi célébre, par conséquent on n'y faisait pas encore attention.

"Si tu hésites tu peux toujours prendre le collier et laisser la bague." dit-il en réfléchissant. "Et si jamais un jour tu penses encore à cette bague tu pourras toujours venir l'acheter."

 Ça semblait être le conseil le plus sencé qu'il avait à lui donner en voyant la jeune fille ne pas prendre de décision.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Je ne suis pas prétentieux, juste réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 44
Okane (お金) : 20
Points. : 3
Date de naissance : 22/12/1998
Age : 18
Les p'tits liens. :
Arts du Spectacle.
Mio Watanabe
MessageSujet: Re: "Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito] Dim 15 Nov - 21:45
Mio rejeta ses cheveux sur le côté pour accrocher le collier que lui tendait le célèbre Kaito. Elle prenait bien soin de ne pas abîmer le bijoux, le manipulant délicatement de ses doigts fins. Elle trouvait la situation très amusante, qu'un mec comme lui la serve, c'était d'un exquis ! Il était moins beau en vrai mais ça bien sur c'était normal, sans les retouches photos toutes les célébrités paraissaient presque banals. Dans ce métier le plus important c'était surtout d'être photogénique mais ça la jeune fille ne l'avouerait jamais à ses amis, il fallait qu'il croit que c'était pour son jolie minois qu'elle était célèbre. Enfin "célèbre" à l'échelle de ce quartier de Tokyo, la capitale était grande ! Mais c'était déjà ça, c'était suffisant pour gâter l'ego démesuré de la jolie peste.  

"C'est quand même étrange de vous trouvez ici." déclara elle dans un petit rire discret.

Puis elle se regarda dans le miroir. Une étrange émotion s'empara d'elle. Ca lui allait parfaitement, c'est comme si elle était née pour porter ce bijoux. C'est simple son reflet dans le miroir lui coupa net la parole. Son visage redevint neutre, plus grave. C'était bizarre, ok elle était totalement égocentrique et passait son temps à s'admirer dans un miroir mais là c'était différent. L'intention était sincère. Elle ne se trouvait pas juste belle parce qu'elle avait confiance en elle, elle se trouvait belle parce qu'elle l'était. Ce bijoux rehaussait parfaitement sa beauté. Quelle étrange impression... Elle ne prêta pas vraiment attention à ce que racontait le vendeur. Quand elle se rendit compte qu'il lui parlait, elle répondit juste par un :

"Ce n'est pas bête." Un peu distrait.

La belle se tourna un peu pour voir si l'effet était identique, elle remit ses cheveux, se tourna dans l'autre sens. Au bout d'un certain temps elle put enfin retirer le bijoux et le rendre au fameux descendant Yukimura. Tentant de reprendre ses esprits, un sourire un peu plus timide vint éclairer son visage.

"Je vais le prendre s'il vous plaît !" demanda t-elle.

Elle se rendit compte que pendant un laps de temps, absorbée par la beauté de ce bijoux, toute sa noirceur avait disparut, elle était redevenue... Elle était devenue quelque chose d'autre. Difficile de dire quoi étant donné que Mio n'était que méchanceté. Elle était sûrement devenue une coquille vide qui paraissait aussi bête qu'une huître. L'idée que quelqu'un l'ai vue dans cet état de faiblesse l'énerva passablement mais elle décida de passer outre. Pour cette fois.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Don't mess with madness 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito]
Revenir en haut Aller en bas

"Désolé mais je suis trop beau pour passer le balai." [Mio & Kaito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Deux hommes torses nus au soleil... trop beau pour être vrai ? (libre)
» Il paraît que je suis trop fragile pour affronter le monde extérieur ... | Pv. Orphée
» Comme vous le remarquez, je ne suis pas disponible pour le moment, mais si vous souhaitez réellement me déranger, laissez-moi un message, merci ~ | Asmodan | Boîte aux lettre - Boîte mail
» Trop froid pour être dehors. [Autumn ]
» Pour les fans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Tokyo. :: 新宿 - Shinjuku. :: Quartier commercial.-