RSS
RSS



 

Partagez|

[Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : /
Classe : Cinquième M
Spécialisation. : Batterie
Situation amoureuse : Rarement célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 143
Okane (お金) : 129
Points. : 10
Date de naissance : 28/03/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : Présentation
Fiche de rp
Fiche de lien
Twitter
Musique.
Jannis Suoh
MessageSujet: [Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley] Dim 4 Oct - 16:06
Jannis se laissa tomber dans un fauteuil. Il avait revêtu un t-shirt noir et un pantalon bordeau, abandonné son jogging si confortable, il était deux heures de l'après-midi, il était peut-être temps d'être présentable. Cheveux mouillés parce qu'il venait de prendre une douche il passait un peigne pour les remettre an arrière. Ses éternelles écouteurs dans les oreilles, il ne faisait pas attention au va et vient. Ne s'intéressant qu'au battement dans ses oreilles, il essayait d'oublier de penser. Au bout d'un moment il se retrouva seule, chacun vaquant à ses occupations. Et l'inévitable arriva, il se remémora les événements de la veille. Il passa une main sur son front, se pinça le haut du nez. Il s'était vraiment comporté comme un connard, après tout c'est ce qu'il était. Mais il savait qu'il avait blesser Tammin, c'était inévitable non ? Et comment le considérait elle à présent ? Même si il faisait tout pour l'éloigner de lui, l'idée qu'elle le haïsse lui était insupportable. Seulement il ne pouvait pas aller la voir et lui expliquer. Tout lui expliquer. Pourquoi il se comportait comme ça avec elle. Bien sur ça aurait été plus simple si il lui avait dit la vérité. Seulement voilà, le jeune homme ne la connaissait pas lui-même. Il ne contrôlait rien, ni ses émotions, ni ses réactions. Démarrant au quart de tour, imprévisible, sauvage. Parfois s'en était fatiguant, mais c'était sa nature profonde. Peut-être que si la belle danseuse comprenait cela, elle lui en voudrait moins...

Il ferma les yeux et s'allongea, mains sur croisé sur son ventre. Il somnolait, mais son expression faciale ne montrait pas de la tranquillité. Sourcil froncé, nez légèrement plissé, lèvres serrés. Il n'arrivait pas à correctement se reposer. La murge qu'il s'était pris la veille lui avait permis de bien dormir la nuit, mais il s'était levé tôt et depuis il peinait à retrouver de la tranquillité. Il était censé faire quoi ? Il cherchait des réponses à ses questions, mais tout s'embrouillait dans son esprit, c'était confus. Si il avait pu les écrire ou les dire ses pensées. Mais il n'avait pas de journal intime ou quoi que ce soit, il trouvait ça bien trop ridicule et bien trop dangereux. Et pour parler, pour lui délier la langue, il lui faudrait au moins trois grande bouteille de saké, au minimum. Plus muet qu'une tombe sur ses sentiments, il ne les exprimerait pas au premier venu, mais à une personne de confiance. Seulement il y avait peu de personnes à qui il faisait confiance. Et même si il y en avait beaucoup, il faudrait encore qu'ils aient un lien spécial. Vraiment spécial.

Comme en écho à ses pensées, cette personne apparut dans la pièce alors qu'il ouvrait les yeux. Ashley. Il passa une main dans ses cheveux désormais secs.

"Salut" fit il d'un air neutre.

Il n'était pas d'humeur à sourire.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Une
Classe : Seconde B
Spécialisation. : Natation
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Étudiante et nageuse
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 219
Okane (お金) : 598
Points. : 6
Date de naissance : 10/04/1999
Age : 18
Les p'tits liens. : Ma présentation
Ma fiche de rp
MessageSujet: Re: [Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley] Dim 4 Oct - 20:52
Habillée, coiffée, Ashley venait de finir de vider sa valise. Enfin. Elle en avait plus qu'assez de ses vêtements qui s'étaient par un horrible miracle déplié dans sa valise. Elle s'étira, faisant craquer quelques muscles dans son dos et sortit de la chambre. Qu'allait-elle faire maintenant ? Elle hésita et comme pour réponse, son ventre gargouilla. C'était le début de l'après-midi et elle n'avait rien avalé depuis son petit déjeuner. Elle se rendit dans la cuisine et elle prit une pomme. Elle ne ferait pas autant de sport que d'habitude alors elle devait garder une alimentation saine. Elle sortit enfin de la cuisine et gagna le salon.

À peine était-elle rentrée qu'elle l'avait vu, à demi-allongé. Jannis. Que ressentait-il à cet instant ? Elle espérait tellement qu'il regrette mais elle se doutait qu'il ne lui dirait pas, qu'il ne s'excuserait pas mais si elle pouvait le voir, si il acceptait qu'elle le voie, elle aurait gagné une petite bataille.

Elle sursauta quand il la salua. Il était persuadé qu'il l'ignorerait et finalement, il lui adressait la parole le premier. Ce fut trop tentant pour qu'elle ne dise rien, elle ne sut se retenir :

"Tu veux me parler aujourd'hui ?" dit-elle avec un ton étonné trop forcé.

En fait, elle était surprise de voir qu'elle ne lui en voulait pas tant que ça de l'avoir snobé la veille. Elle lui sourit, un sourire un brin moqueur et elle s'approcha de lui, le poussant un peu de la main pour qu'il lui laisse de la place et s'installa à côté de lui en se jetant dans le fauteuil.

"Sérieusement, il s'est passé quoi dans ta tête hier ? "

Un ton de reproche mais aussi qui lui faisait comprendre qu'elle voulait l'écouter, l'aider dans ses pensées emmêlées. Jannis, ne me rejette plus. Si tu ne veux pas de mon aide, saisis au moins la main que je tends et écoute mes conseils. Elle savait qu'elle ne pourrait le contraindre à rien mais l'aiguiller serait déjà un grand pas. C'était un garçon complexe mais elle l'appreciait déjà trop pour le laisser souffrir dans son coin.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : /
Classe : Cinquième M
Spécialisation. : Batterie
Situation amoureuse : Rarement célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 143
Okane (お金) : 129
Points. : 10
Date de naissance : 28/03/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : Présentation
Fiche de rp
Fiche de lien
Twitter
Musique.
Jannis Suoh
MessageSujet: Re: [Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley] Mar 6 Oct - 20:42
Jannis ne releva pas la réflexion d’Ashley, son expression resta neutre. Elle le taquinait, il n’étais pas vexé. Elle avait le droit de s’offusquer de la manière dont il s’était comporté la veille, lui aussi s’en offusquait. Peut-être que non au final. Sa fierté l’empêchait de s’en vouloir pour un tas de choses. Sa fierté ou son instinct de survie. Si il venait à douter de lui-même, lui qui était seul à affronter la tumultueuse vie, que deviendrait-il ?
 
Ce qui le choqua plus c’est ce que fit la jeune canadienne par la suite. Elle s’assit près de lui et se soucia de lui. Le ton était rempli de reproche mais aussi d’inquiétude. Il la fixa avec des yeux de chouette. C’était bizarre cette façon de s’exprimer. Personne ne lui avait jamais parlé comme ça. Personne ne s’était soucié de lui comme ça. Elle ne prenait pas la défense de Tammin, ne prenait même pas la sienne. Elle savait que quelque chose avait débloqué, elle le connaissait, ou plutôt elle apprenait à le connaître. Elle voulait le comprendre, tout comprendre. Pour une fois, quelqu’un s’intéressa à lui, à son bien-être. Pas que ce fut nouveau, ce n’était pas comme si jamais personne ne s’était soucié de lui. Mais c’était différent. C’était un sentiment qu’il recevait, une sentiment que seule un ami pouvait exprimer. Une preuve d’amitié en somme. « Je ne suis plus seule ? » Il fixait toujours Ashley. Et sourit. Il avait trouvé une vraie amie.
 
Son sourire se transforma en une moue déformée. Il soupira, passa sa main dans ses cheveux une nouvelles fois. Que lui répondre ? Elle était sincère. Il voulait aussi l’être. Mais il ne l’était même pas avec lui-même. Il ne se comprenait pas.
 
« Je ne sais pas. » dit il en aillant retrouvé une expression sérieuse.
« Je ne sais pas ce qui ne va pas chez moi. » répéta t-il.
 
Il se retourna vers elle.
 
« Je suis un connard. C’est tout. C’est la vérité simple. Jannis Suoh est un parfait connard. » annonça t-il.
 
Il haussa les épaules.
 

« Je ne peux pas te répondre, je ne sais pas, je n’ai jamais su. »

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Une
Classe : Seconde B
Spécialisation. : Natation
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Étudiante et nageuse
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 219
Okane (お金) : 598
Points. : 6
Date de naissance : 10/04/1999
Age : 18
Les p'tits liens. : Ma présentation
Ma fiche de rp
MessageSujet: Re: [Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley] Mer 7 Oct - 15:15
L'expression de Jannis changea plusieurs fois jusqu'à ce qu'il prit un air grave, sérieux. Depuis qu'elle le connaissait, elle avait surtout vu l'autre partie de lui, le garçon immature, enfantin mais souriant or elle ne le voyait plus comme ça, maintenant. Il avait prit quelques années, il avait l'air assez fatigué et assez...perdu. Elle n'arrivait à déchiffrer son regard, ce regard bleuté qui la fascinait tant. Elle ne lisait pas grand chose, en fait elle en lisait trop pour qu'elle y comprenne quoi que ce soit. Elle avait l'impression qu'elle y trouvait de la détresse, de la faitgue, de l'assurance, de la surprise. Tellement de sentiments contradictoires. C'était un peu ce qui caractérisait Jannis non ? C'était un être totalement paradoxal.

« Je ne sais pas. Je ne sais pas ce qui ne va pas chez moi. »

Qu'est-ce qu'il raconte encore ? Décidément, Jannis restait un mystère dans cette émission. Peut-être était-ce les caméras qui bloquaient Ashley et qui l'empêchaient de le comprendre. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle n'allait pas rester comme ça à l'écouter. Elle s'apprêta à lui dire quelque chose, n'importe quoi, elle ne savait pas trop mais il tourna son visage vers le sien, enfonçant son regard azuré dans celui chocolat de la Canadienne. Décontenancée par ce regard qui semblait vouloir lui avouer tellement de choses dans un langage qu'elle ne comprenait pas.

« Je suis un connard. C'est tout. C'est la vérité simple. Jannis Suoh est un parfait connard. »

Un simple haussement d'épaule, une autre phrase qu'elle n'écouta même pas. Comment ? Comment peut-il dire ça sur lui ? S'il pense qu'il est un connard, pourquoi ne cherche-t-il pas à changer ? Seul ce n'est pas simple, Ashley le sait bien mais il devrait laisser les autres l'aider alors. Le pire, c'est qu'Ashley ne pensait pas que c'était un connard. Bon, peut-être parfois un petit peu, mais il n'était pas que cela. C'était un mec bien aussi, difficile à voir et à trouver mais une part de lui reste sympathique. Derrière ce masque neutre, presque inhumain, il y a forcément quelque chose, quelque chose de bon.

Comme pour le réconforter de sa présence, lui dire qu'elle ne désapprouve ce qu'il dit, parce que non elle ne le fera pas, c'est un peu ce qu'il laisse paraître et elle n'allait pas lui mentir, elle déposa sa tête sur son épaule.

''Tu fais en sorte que les gens te voient comme tel. Jannis Suoh n'est pas que ça, ce n'est qu'un résumé sans réel fondement.''

C'était exactement. Dire que Jannis était un connard c'était prendre plein de raccourci, ne pas aller voir au fond ce qu'il pensait, ce qu'il était, c'était juger un livre par son titre, rien de plus. Ashley ne connaissait pas encore tout ce qu'il y avait à savoir sur Jannis mais de ce qu'il lui avait laissé voir, il était différent, un type bien, rien à voir avec la pâle description qu'il venait de lui faire.

''Je suis persuadée que tu le sais. Tu cherches à ignorer cette raison ou tu veux juste pas m'en parler ?''


Elle n'y avait pas pensé mais peut-être que c'était ça le problème. Il ne voulait peut-être pas lui en parler, lui parler à elle tout court. Elle s'était assise à côté de lui parce qu'elle avait imaginé qu'il voulait lui parler, peut-être qu'il l'avait salué par simple politesse et qu'il ne voulait même pas qu'elle s'installe à côté de lui. Elle osa imaginer qu'elle se trompait sur ce point et que sa compagnie ne lui était pas aussi désagréable. Elle aurait aimé lui demander si il voulait qu'elle parte, qu'elle le laisse tranquille mais elle avait bien trop peur qu'il réponde positivement pour ça. Elle se contenta de relever la tête et de se décaler un petit peu sur le côté afin de lui laisser un peu plus d'espace. Elle se sentait si ridicule d'avoir eu une telle réaction. Elle baissa le regard et commença à triturer ses doigts. T'es vraiment qu'une idiote ! Pourquoi fallait-elle qu'elle finisse par toujours regretter ses choix ? Elle prenait bien trop ses aises avec Jannis et cela ne lui plairerait probablement pas. 

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : /
Classe : Cinquième M
Spécialisation. : Batterie
Situation amoureuse : Rarement célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 143
Okane (お金) : 129
Points. : 10
Date de naissance : 28/03/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : Présentation
Fiche de rp
Fiche de lien
Twitter
Musique.
Jannis Suoh
MessageSujet: Re: [Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley] Mer 7 Oct - 20:08
Jannis ne réagit pas quand la jeune nageuse posa sa tête sur son épaule. Il trouvait ce contact réconfortant, il se sentit un peu mieux. Elle n'était pas comme un nouveau poids sur son épaule, elle était comme un pilier. Un pilier qui le soutenait.


''Tu fais en sorte que les gens te voient comme tel. Jannis Suoh n'est pas que ça, ce n'est qu'un résumé sans réel fondement.''

Il soupira et fronça ses sourcils, soucieux. Il le savait. Il ne pouvait pas n'être qu'un connard. Il n'était pas qu'un connard, même si il se comportait souvent comme tel. Il avait juste fait la remarque que c'est ce que les gens disaient de lui. Qu'il était un connard. Il s'en foutait au fond, c'était une étiquette, ça n'était pas la réalité. Et ce n'est pas comme si il en avait quelque chose à faire de ce que les gens puisse penser de lui. Il tenait à sa réputation, il n'avait que trop débattu là-dessus déjà. Mais ce qui lui posait problème c'était que...

''Je suis persuadée que tu le sais. Tu cherches à ignorer cette raison ou tu veux juste pas m'en parler ?"



Non il ne le savait pas, il n'en savait rien. Même au fond de lui il n'arrivait pas à savoir qui il était. Ainsi commençait sa grande quête, à la recherche de son identité, à la recherche du vraie lui caché dans sa personnalité si complexe. Quel part de lui-même était la plus franche, la plus honnête ? Et comme dans toute grande aventure, comme on pouvait aussi qualifier cette émission, il y aurait des dangers, des moments de découragement, mais il savait maintenant qu'il avait au moins une personne qui le soutiendrait, même si la canadienne ne paraissait pas encore se rendre compte de la confiance, de l'importance qu'il lui accordait. Il commençait à la cerner la petite Ashley. Elle manquait parfois de confiance en elle, se rabaissait sans s'en rendre compte, ou plutôt elle se sous-estimait. Elle avait retiré sa tête de son épaule, pensant surement qu'elle le gênait, cela se voyait à son attitude, elle avait l'air anxieuse. Et Jannis sentait désormais le froid, le vide qu'elle avait laissé en se redressant. Alors il ferma les yeux et posa sa tête sur l'épaule de la jeune femme.



"Le problème ce n'est pas que je sache, que je ne sache pas. Et oui je veux te parler, sinon c'est simple je me tairais. Le problème c'est que je ne me connais pas Ashley. Parfois je réagis bizarrement, je ne me contrôle pas. C'est très humain d'être impulsif dans le fond. Ma personnalité n'est pas le problème. C'est bon je m'aime comme je suis.  Mais je ne regrettait jamais mes actes avant... Qu'on me traite de connard, je n'en ai rien à foutre. Je sais que je me comporte comme tel et ce que les gens pensent de moi je m'en fous, mais tu peux pas imaginer à quel point je m'en contrefous. Non le problème c'est que..." il parlait d'une voix calme et posé, avouant les choses qu'il pensait être juste. 

Il rouvrit les yeux et déclara.

"Le problème c'est qu'il y a maintenant des choses que je regrette avoir fait, ça ne m'était jamais arrivé avant. J'ai l'impression que je ne peux plus avoir confiance en moi, en mes jugements, tu vois ? Le problème c'est que maintenant il y a certaines personnes... Ces certaines personnes je me soucie de ce qu'elles peuvent penser de moi. Je veus qu'elles me voient comme je suis réellement, mais je ne sais pas qui je suis réellement. Et mes réactions, je commence à les connaître. Ce qu'elles engendrent, ça je connais bien. Je vais blesser des gens que je n'ai pas envie de blesser." avoua t-il.

Il n'était pas clair dans ses propos, se parlant plus à lui-même. Il parlait en sous-entendus, il ne savait pas si Ashley comprenait, mais le fait de se confier avait un peu alléger son esprit, même si il se sentait étrangement triste maintenant. 

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Une
Classe : Seconde B
Spécialisation. : Natation
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Étudiante et nageuse
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 219
Okane (お金) : 598
Points. : 6
Date de naissance : 10/04/1999
Age : 18
Les p'tits liens. : Ma présentation
Ma fiche de rp
MessageSujet: Re: [Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley] Jeu 8 Oct - 17:53
Jannis semblait chercher au plus profond de lui la réponse à la question de Ashley. Peut-être pas finalement puisqu'il se tut un petit moment. J'avais raison alors, il ne voulait pas me parler. Mais quelle idi... Ses pensées restèrent en suspens, Jannis venait de poser sa tête sur son épaule. Elle fut prise d'un immense soulagement. Elle était donc réellement son amie, une personne sur qui il comptait maintenant, une personne qui comptait pour lui même. Bon, ne nous emballons pas tout de même. Ce n'était qu'un geste qu'elle avait d'ailleurs elle-même fait avant mais en faisant cela, il avait comblé le vide qu'elle avait imposé entre eux, le doute la rongeant si fort. En comblant ce vide, il avait donné l'impression à Ashley que désormais, ils pourraient compter l'un sur l'autre sans jamais hésiter. Parce qu'il faut bien avouer, ce geste anodin pour des milliers, des millions de personnes était extraordinaire de la part d'un jeune homme aussi secret, aussi distant que Jannis. En faisant cela, il venait de réduire le petit espace qui séparait leurs deux esprits un peu liés déjà.

Comme pour accentuer ce moment déjà inoubliable piur Ashley. Il se mit à parler. Beaucoup. Anormalement beaucoup. Et dans ce long discours, Ashley constata qu'elle n'avait pas eu tort, Jannis n'était pas au meilleur de sa forme. Elle qui l'avait vu quand même débordant d'énergie, de joie peut-être pas mais un magnifique sourire sincère. A cet instant, il parlait si calmement, si sérieusement, elle ne le coupa pas. Elle sentait que ce qu'il lui disait maintenant, à elle, il se le disait à lui aussi. Elle ne saisit pas tout ce qu'il disait mais elle comprenait le fond du problème. Quand il eut finit de parler, elle laissa quelques secondes s'écouler, le temps qu'elle réflechisse bien avant de dire n'importe quoi. Si il lui parlait maintenant, à elle, pas à n'importe quelle autre fille, c'était parce que son avis devait compter un minimum non ? Elle l'espérait en tout cas parce qu'elle allait le lui donner, qu'il le veuille ou non.

''Personne ne se connaît réellement, on se surprend toujours à faire, dire ou ressentir des choses. Le vrai problème, c'est qu'on ne sait pas toujours comment dire tout cela. Là, tu viens de le faire à moitié Jannis. Tu ne dis pas tout, tu refuses de tout dire. Tu te mets des barrières, seul. Si tu n'as plus confiance en toi, quelqu'un en aura pour toi alors. Et puis dans la vie, on blessera forcément des gens à un moment, demande-toi plutôt si ce qu'il y a après vaut le coup de blesser quelques personnes avant.''

Elle ne savait pas du tout si elle était de bon conseil, si il l'écoutait, si il comprendrait ce qu'elle venait de dire parce que tout sortait un peu brouillon. Ce n'était que quelques idées non exploitées mais dont le sens était quand même compréhensible. Elle se demandait aussi si cela avait un rapport avec la première soirée. Cette soirée où il était parti rejoindre Sam, la guitariste avec qui le courant n'était pas du tout passé avec Ashley, sans un regard pour les deux jeunes filles qu'il laissait plus qu'étonnée.

''Jannis, tu ne peux pas épargner tout le monde ou tu te blesseras toi-même'', finit-elle par dire, un peu plus bas.


Si ils n'étaient pas dans une maison remplie de caméra, d'autres personnes, elle lui aurait certainement prit la main pour lui montrer qu'elle le soutenait et qu'elle préférait qu'il blesse quelqu'un plutôt que lui-même parce qu'il comptait pour elle maintenant, bien trop. 

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : /
Classe : Cinquième M
Spécialisation. : Batterie
Situation amoureuse : Rarement célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 143
Okane (お金) : 129
Points. : 10
Date de naissance : 28/03/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : Présentation
Fiche de rp
Fiche de lien
Twitter
Musique.
Jannis Suoh
MessageSujet: Re: [Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley] Mer 28 Oct - 9:57
"Hum" répondit le grand brun.


Ce n'est pas parce qu'il ne s'intéressait pas à ce que disait Ashley, au contraire il y réfléchissait. Il se plaçait des barrières ? Il ne voulait pas s'avouer des choses sûrement... Mais que devait-il s'avouer ? Qu'est-ce qui n'allait pas chez lui ? Il n'en savait rien. Les choses auraient sûrement été différentes si ses parents n'étaient pas morts. Trop occupé à survivre, à donner tout ce qu'il avait pour sa petite sœur. Il avait souvent oublié de se remettre en question, de s'occuper de lui et de ce sentiment qui le poursuivait mais auquel il ne pouvait pas donner de nom. Ils avaient donnés priorités pour résoudre les problèmes de surfaces, ceux qui lui semblaient les plus importants. Mais si son fond était moisi ? Si il était trop tard pour qu'enfin il se sente heureux ? Et avait il droit au bonheur au dépend de celui des autres ? Très franchement il préférait se sacrifier lui qui était pourri jusqu'à la moelle, si les autres eux pouvaient continuer de briller... Voilà ce qui le rendait heureux pour l'instant.
Il eut un petit sourire triste.


"Tu sais je préfère me sacrifier que blesser ceux auxquelles je tiens. Même si ils n'en valent pas la peine. Au fond de moi je sais qu'ils le méritent. Je choisis mes amis Ashley, ceux qui me sont proches sont des gens exceptionnels."


Mais pouvait-il sauver les autres si il ne pouvait pas se sauver lui même ? Tellement de questions se bousculaient dans sa tête et il savait qu'il ne pourrait pas toutes les résoudre comme ça. Mais il avait l'impression que maintenant qu'il se confiait un peu sa princesse ne le lâcherait plus. Peut être qu'avec elle, il arriverait à répondre une à une à toutes ces questions. Même si l'idée de dépendre de quelqu'un le répugnait.


"Si je n'ai plus confiance en moi... Est-ce que toi tu auras confiance en moi ?" demanda Jannis en plantant son regard bleuté dans celui d'Ashley.


Il ne regrettait rien de sa vie. Aucun de ses actes. Sans figure d'autorité il n'aurait pas pu faire mieux. Ce n'était pas ça. Il lui aurait fallu des parents même si il ne s'en plaignait pas. Le problème comme l'avait relevé Ashley c'est qu'il se posait des barrières seul. Des barrières qu'un adulte inquiet aurait du briser. Des barrières qu'un adulte concerné aurait du poser ailleurs. Le mal était fait. Le mal était là. Jannis n'avait plus d'autre choix que de vivre avec.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Une
Classe : Seconde B
Spécialisation. : Natation
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Étudiante et nageuse
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 219
Okane (お金) : 598
Points. : 6
Date de naissance : 10/04/1999
Age : 18
Les p'tits liens. : Ma présentation
Ma fiche de rp
MessageSujet: Re: [Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley] Dim 15 Nov - 0:06
 Que ce soit son petit ''Hum'' ou l'expression faciale qu'il avait, Jannis ce jour-là respirait la souffrance et le mal-être. Si elle ne l'avait pas toujours vu au meilleur de sa forme, elle ne l'avait encore jamais vu dans un état si lamentable, si elle pouvait dire cela. Elle n'irait pas jusqu'à dire pathétique, elle était persuadée que ça ne lui plairait pas, mais parce qu'elle était sûre que jamais elle n'aurait pitié de lui, vraiment jamais, c'était étrange mais elle le ressentait au plus profond d'elle-même, presque une conviction. Elle avait déjà remarqué qu'il ne devait jamais être tout sourire, qu'il n'était jamais vraiment heureux, paisible même lorsqu'il souriait. Enfin si, peut-être, mais finir ivre tous les soirs pour passer quelques heures tranquilles avant de se reprendre la réalité en pleine tronche telle un boomerang n'était peut-être pas la meilleure des solutions. A son âge, pour sembler aussi déphasé - puisqu'au final, c'était un peu ça, il paraissait soit trop mature pour son âge, soit pas assez quand il avait ce sourire enfantin du gamin qui allait faire une connerie - c'est qu'il devait avoir manqué quelque chose. Elle n'en était pas sûre mais elle pensait sincèrement que c'était ça le fond de son problème, peut-être d'attention mais ça ne collait pas au personnage, il chercherait à dépenser beaucoup, ou à accumuler les ennuis d'un point de vue judiciaire or d'après ce qu'il lui avait laissé voir de sa vie, ce n'était pas ça qu'il cherchait. D'après ce qu'elle avait vu, il cherchait simplement à s'amuser, à s'évader, certes en ne faisant pas forcément des choses légales ou forcément bien mais ça marchait, il semblait s'amuser. C'était peut-être l'adrénaline qui l'amusait, qui lui donnait cette impression de décompression totale et si ça marchait, l'adolescente ne lui reprocherait jamais de faire de telles pratiques.

Il enchaîna en lui disant une nouvelle fois qu'il préférait se sacrifier. Ca sonnait plus comme un aveu plutôt qu'une crainte ou qu'une prévision et Ashley ne put se demander ce qu'il avait fait et pour qui. Pas par simple curiosité ou quoi que ce soit d'aussi absurde, mais pour savoir si il – ou elle – avait valu la peine ou si il aurait mieux fait de les laisser dans la merde dans laquelle il était plongé. Elle n'en fit rien, pas par manque de courage cette fois mais plus par respect d'intimité et de vie privée, il y avait des choses que l'on ne disait que lorsque l'on en avait envie. A leur âge, il n'avait pas à souffrir autant, et même si ça n'était pas aussi grave que ce dont elle pouvait bien s'imaginer, personne ne méritait d'être aussi soucieux car cela, personne ne pourrait dire le contraire, Jannis affichait bien un air soucieux et assez régulièrement. Alors même si ce n'était que de petites histoires sans réels incidents pour la plupart des gens, Ashley était persuadée que chaque choix, chaque réponse apportait aux questions avait forcément un impact un jour, grave ou non, que l'on s'en rende compte ou pas.

Il finit par dire qu'il avait des amis exceptionnels. Elle n'en doutait pas, elle se demandait juste qui était ses amis. Les connaissait-elle ? Pleins de questions plus ou moins importantes, qu'elle rejetait au plus profond d'elle-même ou non. Elle se demandait déjà si c'était un compliment qu'il faisait ou si ça n'avait aucun lien avec cela et qu'elle interprétait cela très mal. Elle avait beau retourné la question dans tous les sens, elle en revenait toujours au même point. Cette question se répétait sans cesse avec une autre auquelle elle ne voulait pas s'attarder : en faisait-elle partie ? A peine cette idée l'effleurait qu'elle se sentait prétentieuse d'avoir osé imaginer en faire parti un jour, une minute, une seconde. Il avait l'air si influant, si imposant. Ashley s'en voulait aussi de poser des questions aussi peu importantes alors qu'elle pouvait s'inquiéter plus pour le garçon qu'elle, elle considérait comme son ami plutôt que se demander égoïstement quelle place elle avait dans la vie du jeune homme.

Comme pour évaporer tous ses doutes, il posa une question qui devait trotter dans sa tête à lui aussi depuis quelques minutes et qui éteint, comme un souffle sur une bougie, toutes les questions qu'elle se posait juste avant. Si il lui demandait d'avoir confiance en lui, c'était parce qu'il lui faisait confiance, et à qui faisait-on confiance ? A ses amis. Alors il se pouvait que peut-être, plutôt sûrement si elle se permettait de se la jouer un peu prétentieuse, elle était amie avec ce gars-là, ce gars mystérieux qui avait l'air si inaccesible, si lointain alors qu'on pouvait sentir son odeur, elle avait donc ce privilège. Elle exagérait peut-être un peu tout ce qu'elle pensait, mais ça paraissait tellement irréel et pourtant elle le savait, elle savait qu'elle n'était ni en plein rêve, ni en plein délire. Dommage, ça aurait été peut-être été plus simple de se reprendre ses esprits.

Finalement, elle les retrouva assez facilement quand elle repensa à ce qu'il lui demandait. Elle se sentait flattée qu'il lui porte tant d'intêret et en même temps si angoissée à l'idée de ne pas faire ce qu'il attend d'elle. Tout le temps dans le doute, dans la retenue, elle vivait dans un silence constant tandis que était dans une souffrance immuable. C'était peut-être ce genre de lien qui les obligeait à se comprendre l'un l'autre, pourtant, elle continuait de douter de ce qu'il pouvait penser, savoir si oui ou non il disait la vérité. Elle ne manquait pas de confiance en lui, c'est juste qu'il ait difficile de croire que l'on peut véritablement compter pour quelqu'un quand on n'a aucune confiance en soi, aucune assurance. Son regard chocolat qui restait accroché aux abysses bleus de Jannis devint humide. Elle sentait bien qu'elle était émue qu'il la considère comme une amie mais elle était du coup plutôt mal de ne pas pouvoir plus l'aider que ça. Elle se sentait tellement inutile et impuissante de ne pas pouvoir l'aider à le soulager par n'importe quel moyen mais elle ne le connaissait pas assez, ne connaissait ni son passé, ni son histoire, et en même temps, elle ne comprenait pas ses sous-entendus alors il était difficile de poser les bons mots sur ce qu'il ressentait, sur ce qu'il pourrait l'aider.

''Evidemment !''


Ca lui apparaissait comme quelque chose de tellement logique qu'il n'avait même pas besoin de lui poser la question et pourtant si il ne l'avait pas fait, rien n'aurait été aussi clair pour elle. Elle hésiterait toujours sur ce qu'elle était aux yeux du garçon. Elle l'avait pourtant vu sous plusieurs facettes comme peu de personne, si elle avait la prétention de le dire et à cet instant, elle l'avait. En tout cas, sous cette question et derrière cette réponse, ils avaient chassé les ténèbres de Ashley, elle en espérait autant du côté du garçon et si elle n'avait pas réussi à éteindre la flamme qui alimente ce mal-être qui l'habite, elle espèrait au moins l'avoir rassurer. 

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : /
Classe : Cinquième M
Spécialisation. : Batterie
Situation amoureuse : Rarement célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 143
Okane (お金) : 129
Points. : 10
Date de naissance : 28/03/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : Présentation
Fiche de rp
Fiche de lien
Twitter
Musique.
Jannis Suoh
MessageSujet: Re: [Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley] Dim 15 Nov - 21:01
"Evidemment !" s'exclama la canadienne.

"Evidemment souligne l'évidence." "C'est évident qu'elle puisse avoir confiance en moi." Se répéta Jannis. "Ca parait dérisoire qu'elle puisse avoir confiance en moi alors que moi-même je n'ai pas totalement confiance en moi." Cependant un léger sourire s'accrochait sur ses lèvres, un sourire un peu triste. "Mais moi j'ai confiance en elle, c'est comme cela que ça doit marcher."  Un mot, une sonorité, une affirmation. En prononçant juste ce mot Ashley venait d'aider l'orphelin. Il se sentait mieux. Il n'était pas sûr de ce qu'il faisait, de qui il était, d'où il allait. Son passé était si sombre et son futur impossible à atteindre. Y'avait il vraiment un avenir pour les gens comme lui ? Mais qu'importe, si il pouvait compter sur quelqu'un alors ça lui suffisait amplement. Le jeune homme avait le courage de s'avancer vers cette vie qui l'avait tant maltraité. Il lui suffisait d'une amie à ses côtés, d'une personne qui n'avait rien à voir avec lui de nature qui le pleurerait si il venait à mourir. Car, même si il n'avait jamais pensé au suicide ou même envisagé sa mort, il s'était déjà demandé qui le pleurerait si il lui arrivait quelque chose. Sa petite soeur bien sûr, la nourrice aussi sûrement... Elles étaient sa famille. Sa tante ? Ah ah. Jamais, elle serait même soulagé et dirait sans cesse : "Il devait finir comme ça, c'était pas un bon gars !" Et puis ce serait des soucis en moins bien sûr. Il n'allait pas manquer à grand monde ce grand nigaud tatoué. Ce serait un mec agréable à regarder de moins dans ce monde. Pour l'instant le jeune homme n'avait pas de véritables amis, il en avait eu mais il n'en avait plus. Pour lui l'amitié était sacré, les amis c'était la famille. Et on ne touchait pas à la famille. Combien de sacrifices avait-il fait pour ces gars là ? Au final aujourd'hui il ne se souvenait même plus de leurs visages ou de leurs noms. Du haut de ses quinze ans c'était un petit con, un idiot dupé par la vie qui ne savait pas faire la différence entre une pomme et un ennemi. Du haut de ses dix-neuf ans il avait bien grandit. Qu'on essaye de l'avoir ! Il ne donnait pas sa confiance à n'importe qui. Le bagarreur ne regrettait cependant pas d'avoir usé des poings, ni les visites à l'hôpital ni au poste, c'était toujours des histoires à raconter. Mais cette confiance qui leur avait repris à ses anciens potes, il ne la redonnait pas facilement, cherchant toujours sa nouvelle famille. Et voilà que déboulait cette fille qui sentait le chlore et boum ! En deux jours il la lui donnait entièrement sa confiance. Jannis n'arrêtait pas de se dire que sa princesse était exceptionnelle. Il la chérissait, ne voulait pas la perdre, et le premier qui la toucherait serai tué sous ses poings. Conviction profonde mais pas encore testé. Après tout il avait encore besoin de la connaître mieux cette jeune femme. Si seulement elle pouvait être plus sûr d'elle ça aiderait certainement. Mais en aucun cas il ne voulait la changer. Le batteur la trouvait bien comme elle était, il attendrait qu'elle s'ouvre à lui, et alors lui aussi pourrait s'ouvrir. Il pourrait lui avouer tout ce qu'il ne pouvait pas s'avouer, sans honte, sans remords. Leur relation était partie pour être comme ça, franche pure et véritable. Il n'y a pas de plus belle amitié. Vu la manière dont ils avaient commencer cette jolie chose, cela ne pouvait pas être autrement. C'était si rapide pourtant que l'on aurait pu se poser des questions, Jannis lui ne s'en posait pas. La jeune nageuse comptait pour lui, c'est tout ce qu'il avait besoin de savoir.

"Merci" murmura t-il.

Si elle était là pour lui alors il serait là pour elle. Si elle avait du mal à aller vers les autres, vers lui alors il la pousserait un peu. Si elle avait des problèmes, il l'aiderait. Si elle était malheureuse, il la ferait rire. Si elle était joyeuse, il le serait aussi. Après tout c'est comme cela que ça fonctionne non ? En tout cas ça l'était pour lui. Le beau brun ne lui donnerait peut-être pas un rein, tout de même il la connaissait depuis peu ! Ce serait inconsidéré et très idiot de sa part. Cependant il hésiterait. Peut-être la jeune femme hésitait encore quant au lien qui semblait unir les deux jeunes gens mais Jannis lui n'hésitait pas. C'était une amie, et le fait qu'elle était venue lui parler comme ça, essayer d'ouvrir son coeur et son esprit le prouvait. Il se sentait un peu redevable envers elle pour cela, et pour d'autres choses. Il appuya son doigt sur son front :

"Et toi aussi aie confiance en toi !" déclara t-il sur un ton un peu plus joyeux.

Puis il se leva et s'ébouriffa les cheveux avant de les recoiffer. Il partit en direction du jardin, il avait besoin de fumer. "Ashley tu comptes à mes yeux. Comprends le c'est tout."

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Je suis... :
  • A moitié là.

Je peux prendre... :
  • Rien du tout, passe ton chemin.

Messages : 371
Okane (お金) : 433
Points. : 2
Date de naissance : 16/12/1995
Age : 21
Je fais partie du Staff.
Muse
MessageSujet: Re: [Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley] Ven 20 Nov - 21:13
Rp tagué et terminé, j'archive !


+10 okanes.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley]
Revenir en haut Aller en bas

[Terminé] La voix de nos conversations [Jannis & Ashley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Administration. :: Archives. :: Rps Terminés.-