RSS
RSS



 

Partagez|

~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Six
Classe : Cinquième B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Serveuse dans un bar le week-end et parfois après les cours
Je suis... :
  • Mais t'es où ? Pas là !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 287
Okane (お金) : 428
Points. : 10
Date de naissance : 13/04/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : ~ Présentation ~ Fiche Rp ~ Fiche de Liens ~ Facebook ~
Arts du Spectacle.
Tammin Mizusaki
MessageSujet: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ] Dim 11 Oct - 14:24
« Tu n'as rien contre mon nom mais mon prénom te dérange, j'ai compris. »



Je soupire, exaspérée. Je n'ai eu aucun mal à comprendre le sous-entendu de sa phrase et son silence suivant, que je jugeais anormal. Je décide de passer outre, fatiguée de m'énerver ou d'avoir les nerfs contre lui. Il m'épuise déjà bien suffisamment.



Lorsque nous étions dehors, je me mis à regarder un peu autour de nous. Je reporte ensuite mon attention sur lui et lui proposa de me suivre d'un signe de la tête. Le début du 'voyage' était calme. Bien trop calme. Bercé par un silence absolu. J'en revenais presque à regretter ses clashs incessants qui mettaient une once de vivacité dans nos échanges.



Je le guidais, rue après rue, ruelle après ruelle, trottoir après trottoir. Je connaissais si peu de choses de ce pays, ignorait bon nombre de quartiers et de bâtiments qui y régnaient. Le seul quartier que je connaissais de moitié était celui de Roppongi. Quartier connu de bon nombre de Yakuzas et pour sa popularité nocturne, il n'était pour moi que le quartier où j'exerçais mon boulot de serveuse. Lorsque nous arrivions au sein même du quartier après avoir emprunté bon nombre de chemins et routes via les transports mis à notre disposition, je me permis de regarder Kaito.



J'ignore réellement ce que j'attendais, à le regarder ainsi. Peut-être une quelconque réaction, du genre : ' ah tu travailles dans ce quartier ?'. Simple question en apparence mais qui sortie de sa bouche sentirait une multitude de sous-entendus.



« Plus qu'un petit bout de chemin. »



Il y avait pas mal de monde, à cette heure de la journée. Aussi, je craignais de le perdre en chemin à travers la foule. Pas que je me sentirais inquiète et que je me mettrais à le chercher. Ce n'est pas un enfant. Mais cela m'embêterais de le perdre alors que j'ai là une chance unique de pouvoir lui parler et lui demander ce qui me trotte dans la tête depuis ce jour. Je me fais égoïste alors qu'en réalité, ma crainte vient de toute autre chose. Mais il est hors de question que je l'avoue. Même à moi-même.



« Ne me perds pas de vue. »



J'espérais qu'il comprendrait la signification de cette phrase et qu'il ne le prendrait pas mal. Je ne vois pas pourquoi quelqu'un pourrait mal interpréter ce que je viens de dire, mais on ne sait jamais. Kaito et moi, nous n'avons pas l'air de bien nous comprendre depuis le début. Mieux vaut se méfier.



Sur le chemin, nous avons pu apercevoir au moins deux boites de nuits et un club d'hôtes. Les bars ne manquant pas, dans ce quartier, nous en avons dépassé plusieurs, également. Arrivés dans une ruelle, qui semblait perdue au fin fond du quartier, je lance à mon accompagnateur que nous sommes arrivés.



Un bar à l'apparence basique. Rien d'extravagant. Ce n'est pas le genre du patron. J'ouvre la porte pour faire rentrer Kaito et le suis de près. Aussi bien extérieurement qu'intérieurement, le bar qui m'emploie est tout ce qu'il y a de plus normal sur cette Terre.



À la frontière du bar miteux et du bar chic, 'le mien' avait plutôt bonne côte. Faut dire, qu'il était placé de manière assez stratégique. Proche d'une boite de nuit assez réputée, il était le seul bar des alentours. Cette réflexion m'avait surprise la première fois que j'avais visité le coin. Mais après avoir fréquenté mon patron, j'ai bien compris pourquoi. Il n'avait beau être qu'un simple patron de bar, j'avais très vite compris qu'il possédait des relations peu catholiques et qu'il avait sûrement réussi à dissuader la concurrence de s'installer près de lui. Son plan étant une parfaite réussite, il ne passait pas une journée ( et soirée ) sans que le bar soit entièrement fréquenté.



Devant être majeure pour pouvoir travailler dans un tel endroit, j'ai du bien entendu mentir sur mon âge. Bien que cela n'était pas si nécessaire vu que je fais très facilement plus mâture, physiquement. De plus, je suis presque sure que mon âge réel ne dérangerait pas mon patron qui semble se foutre de la totalité des choses. Mais j'ai préféré suivre les conseils de mon père et le cacher. De toute manière, j'aurais bientôt 20 ans, alors je ne me fais pas trop de soucis.



Je prends Kaito par la manche et l'entraîne avec moi, en nous faisant zigzaguer parmi les clients. Certains étaient des habitués, d'autres ne me disaient absolument rien. Parmi ceux de la première catégorie, certains m'adressaient des signes ou des paroles tandis que d'autres ne me jetaient à peine un regard. J'avais appris à vivre dans ce ' monde d'hommes '. Mon patron et la totalité de mes collègues en sont. Pas bien difficile à croire et à comprendre, le fait qu'au début j'avais beaucoup de mal à trouver ma place et à m'imposer, vu que je suis la seule fille et la plus jeune, par dessus le marché.



À peine arrivés près du comptoir, que l'un de mes collègues m'assène d'informations pour que je puisse prendre le relais. Mon patron ayant pris sa soirée, je dois donc prendre les rennes et le remplacer. Je déteste ces soirées de travail, je finis à pas d'heures et il peut arriver qu'aucun serveur ne m'aide vraiment, préférant se la couler douce pendant que le chef est absent. Je retiens donc les informations qu'on me donne et propose une chaise à Kaito.



« Installe toi, je reviens ! »



Je le laisse et vais m'éclipser derrière une porte réservée au personnel. Me dirigeant vers mon casier, je soupire à moitié. Je sens que la nuit va être longue. J'espère qu'il n'y aura aucun débordement avec les clients, certains sont difficiles à gérer, surtout pour moi. Je me déshabille et attrape mon uniforme de travail. Pendant que je l'ajuste et que je me regarde dans ma petite glace personnelle, je me rappelle mes premiers jours de travail. Cette tenue m'incommodait tellement que j'avais longtemps hésité à continuer. Certes, elle n'était pas vulgaire. Encore heureux. Mais elle savait me mettre plus qu'en valeur et par moment, certains regards me décourageaient dans le sens que je n'aime pas particulièrement attirer ce genre de personnages. Avec le temps, j'ai fini par m'y faire. Surtout lorsque j'ai vu que mes collègues, mais aussi mon patron, prenaient mon parti lorsqu'un ou plusieurs clients étaient un peu trop lourds avec moi. Cela me rassurait d'autant plus qu'après un service, il leur venait à l'esprit de me raccompagner s'il y avait eu la moindre altercation. Fainéants mais présents. Je n'avais pas à me plaindre sur ce côté là de leur comportement.



Après avoir finalisé mon apparence par ma coiffure, je reviens devant et passe derrière le comptoir. Je vais me mettre face à Kaito et le regarde.



« Que veux-tu que je te serve ? Tu es mon invité, donc prends ce qui te fait plaisir. »



Je ne relève pas le regard de mes collègues et leurs mille et une questions qui m'assaillaient à travers leur silence soutenu. Cela ne les regardait pas et ils ont fini par le comprendre lorsque je leur ai dis que des clients attendaient. Cela me faisait si drôle de 'commander' à des hommes. C'est peut-être mon attitude à ne pas suivre un supérieur qui a poussé mon patron à me nommer responsable lors de ses absences. De plus, il a du se rendre compte à quel point je mettais du cœur à l'ouvrage. J'ai besoin de mon poste et ce ne sont certainement pas mes collègues ou des clients mécontents qui vont me priver de mon indépendance.



Je porte mon attention un quart de seconde sur l'heure. Bientôt la fin. Mes collègues vont tous rentrer chez eux. Ils travaillent tous de journée. Je suis la seule à travailler de nuit. Seul l'un d'entre eux reste pour m'aider lorsque le patron est absent. Mais sinon, nous ne travaillons ensemble qu'une petite demi-heure, à tout cassé. Après cette petite vérification, je reporte mon attention sur Kaito et attends donc sa commande, prête à faire le service.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Because of you
Il n'y a qu'un remède à l'amour : aimer davantage. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ] Dim 11 Oct - 18:26
Le tarif d'un bar normal étant appliqué, 20 okanes sont retranchés à Tammin.
Merci d'avoir posté dans cette section, et bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Chambre : 54
Classe : Cinquiéte A
Spécialisation. : Design
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Après les cours Bijouterie de son grand-pére
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 75
Okane (お金) : 130
Points. : 18
Date de naissance : 27/12/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t687-celui-qui-a-dit-que-la-beaute-interieure-etait-le-plus-important-etait-surement-tres-laid-kaito-yukimura


Arts Visuels.
Kaito Yukimura
MessageSujet: Re: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ] Lun 19 Oct - 20:28
Décidément elle n'était jamais contente. Lorsqu'il parlait franchement elle râle, lorsqu'il retenait ses critiques elle râler aussi. Les filles étaient des êtres étranges et compliqués qui aimaient faire des histoires à partir de rien. Pas étonnant que de plus en plus d'homme devienne homosexuel. À cause du comportement des filles, l'espèce humaine était sacrement en danger.

Silencieux pour une fois, Kaito suivit la jeune fille à travers le labyrinthe qu'était Tokyo. À son grand malheur ils prirent les transports en commun. Lui qui n'aimait pas être mêlé aux autres avait été servit. Debout dans un des bus, il regarda avec dégout un petit garçon mettre ses doigts dans la bouche avant de les reposer sur la barre dont il se servait pour se tenir. Une autre personne éternua bruyamment et renifla si fort que l'adolescent avait presque envie de lui donner un mouchoir. C'est avec empressement qu'il sortit du bus.

Tammin le regarda comme si elle attendait quelques choses. Peut-être espérait-elle qu'il fasse une réflexion afin de pouvoir tranquillement ronchonner. Il ne lui ferait pas ce plaisir. Il se contenta de ausser un sourcil et avança.

"Je ne te perdrais pas de vue." affirma le garçon.

Il y avait du monde dans les rues et Kaito du se faire violence pour suivre la jeune fille malgré ce qu'il lui avait dit. Elle était plus petite que lui et se faufilait rapidement à travers la foule tel un souris à la recherche de son fromage. Lui, qui était assez grand, fut obligé de bousculer quelques personnes sur son passage pour maintenir le rythme.

"Pas trop mal." dit-il en regardant le bar.

Certes ce n'était pas aussi luxieu que les lieux où il se rendait habituellement mais il c'était attendu à un truc plus...miteux.

Tammin l'attrapa par la manche et le garçon grimaça. Il n'aimait pas qu'on le touche. Il ne se retira cependant pas de la poigne de la jeune fille car sinon il aurait eu du mal à s'orienter entre les clients. Elle lui donna une place et il s'assit lourdement sur sa chaise. Le patron semblait parti alors les souris danchés. Sauf Tammin qui avait déjà l'air décourager par le travail qu'elle allait avoir à faire.

Après quelques minutes, elle revint habiller différemment. Elle était plus jolie et ressemblait moins à une bonne. À son grand étonnement, cela le dérangea. Le bar était rempli d'homme qui était ou allait être saoul. Une jeune fille habillait avec des vêtements qui la mettait en valeur n'avait sans doute pas sa place ici. Malgré tout, il ne fit pas de réflexion. Il n'était pas son père, ni son frère et encre moins son petit ami. Il ne pouvait pas faire de remarque.

 "Je te laisse choisir. Fait moi la surprise." dit-il finalement."Et ne me déçoit pas."

Enfaite, s'il ne répondait pas simplement ce qu'il voulait, c'était parce qu'il ne le savait pas. Il ne buvé que rarement de l'alcool car il était saoul très rapidement. Par conséquent il n'avait pas tenté grand-chose.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Je ne suis pas prétentieux, juste réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Six
Classe : Cinquième B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Serveuse dans un bar le week-end et parfois après les cours
Je suis... :
  • Mais t'es où ? Pas là !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 287
Okane (お金) : 428
Points. : 10
Date de naissance : 13/04/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : ~ Présentation ~ Fiche Rp ~ Fiche de Liens ~ Facebook ~
Arts du Spectacle.
Tammin Mizusaki
MessageSujet: Re: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ] Lun 2 Nov - 11:26
« Pas trop mal »

Trois petits mots qui formaient très certainement une phrase des plus banales. Pour autant, les entendre me faisait terriblement plaisir. J'en étais presque fière. Décidément, j'exagérais tout. Aussi bien mes sentiments que mes réactions. J'étais née ainsi. Rien que Tammin Mizusaki dans toute son authenticité. Souriante, je le regardais et attendais. Ce moment aurait pu durer toute la soirée, cela ne m'aurait pas dérangé. Ce fut la première fois depuis tout à l'heure, que sa présence m'était appréciable et la pression qu'exerçait le bar sur ma personne semblait s'envoler.

Son regard semblait avoir changé. Me regarde-t-il différemment maintenant qu'il me voit dans ma tenue de travail ? Il ne fit cependant aucune remarque et ce n'était pas pour me déplaire. Quoiqu'en y réfléchissant plus sérieusement, j'aurais aimé entendre l'une de ses remarques à propos de tout cela. Une remarque cinglante, ou non, qui me fasse l'effet d'un électrochoc afin de me réveiller et de tout reprendre en main. Je gère ma vie comme je l'entends, avec mes propres rênes. Il y a, cependant, un endroit sur cette Terre, ou je ne peux rien gérer de A à Z et c'est ici, au ' Night Changes '.

Malgré tout ce qu'a pu dire mon père sur ce bar, sur mon patron et mes collègues, sur les fréquentations et la clientèle, mais surtout sur ma tenue, je suis toujours là. Pourquoi ? Je l'ignore moi-même. Peut-être que c'est simplement parce que je refuse tout autorité et que celle de mon père commence à me peser. Ma mère aurait réussi à me résonner. Elle m'aurait parlé calmement et avec bon sens. Elle m'aurait expliqué qu'une telle tenue n'est pas convenable et que de tels horaires sont abusifs pour un si petit salaire même pour un bar de cette trempe. Que je mérite mieux et que je devrais partir d'ici. Je n'attends que ça. Mais partir me fait peur. Pas que mon patron pourrait s'en prendre à moi pour se venger, il s'en fout de perdre sa serveuse. Ce qui m'effraie c'est le monde nouveau qui pourrait s'ouvrir à moi si je change mon quotidien.

J'aurais pourtant tellement besoin de renouveau.

« Que je te surprenne sans te décevoir, très bien ! C'est normalement dans mes cordes ! »

Je me tourne et allume le poste du bar. J'y passe une musique et ajuste le volume sonore. Ni trop fort pour ne pas ennuyer les buveurs ni trop bas pour qu'ils puissent tout de même entendre la mélodie. Bien qu'en réalité, la musique m'était exclusivement réservée. Ne pouvant pas porter mon casque au travail, j'ai réussi à convaincre la hiérarchie de me laisser allumer ce poste pendant mon service, raisonnablement, cela va de soit. Il m'arrivait cependant de couper ou de changer très régulièrement la musique, dans la soirée, car elle n'était pas toujours au goût de la population japonaise.

' Not Pretty Enough ' de Kasey Chambers, une chanteuse de musique country australienne, la préférée de ma mère.

J'ai toujours aimé écouter ce son. Et c'est en chantonnant entre quelques murmures que je me mis à la réalisation d'une boisson pour mon invité. Je m'occupe tout d'abord de rassembler les ingrédients dont j'ai besoin. Ainsi, il peut me voir préparer une demi banane, 30 ml de jus de citron, 30 ml de liqueur de banane et 30 ml de Midori. D'ailleurs, je pense qu'il connaît très certainement cette liqueur de couleur verte, vu qu'elle est originaire du Japon.

Une fois que la totalité des ingrédients est préparée, je passe le tout dans le mixeur et surveille du coin de l’œil les autres clients du bar. Pour le moment, la clientèle est calme. Mais nous ne sommes qu'en début de soirée. D'ailleurs, je vis mes collègues aller se changer. Il est l'heure pour eux de rentrer. J'en vis, cependant, un qui reste et qui continue à servir les clients. Ce geste me fit sourire car c'est toujours le même qui reste. Il est chouette comme garçon.

Je reporte mon attention sur mon mixage et attends l'obtention d'une consistance lisse avant de tout arrêter. Je lui verse le cocktail dans un verre à cognac et ajoute une petite décoration de mon invention, une fraise. Souriante et plutôt satisfaite de cette réalisation, très peu teneuse en alcool, je revins en face de lui et le sers.

« Et voici, un South Yarra Samurai. »

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Because of you
Il n'y a qu'un remède à l'amour : aimer davantage. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Spécialisation. : La hache.
Situation amoureuse : En couple avec Essva.

Travail : Vous battre. u.u
Messages : 253
Okane (お金) : 13492
Points. : 1
Date de naissance : 04/07/1997
Age : 20
Je fais partie du Staff.
Mokona
MessageSujet: Re: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ] Mar 3 Nov - 11:23
Hellow ! c:


Je rappelle rapidement que les bars sont réservés aux personnages ayant plus de vingt ans, sauf si ces derniers mentent sur leur âge, dans ce cas... Attention aux représailles !


Bon jeu. x3

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Chambre : 54
Classe : Cinquiéte A
Spécialisation. : Design
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Après les cours Bijouterie de son grand-pére
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 75
Okane (お金) : 130
Points. : 18
Date de naissance : 27/12/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t687-celui-qui-a-dit-que-la-beaute-interieure-etait-le-plus-important-etait-surement-tres-laid-kaito-yukimura


Arts Visuels.
Kaito Yukimura
MessageSujet: Re: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ] Dim 8 Nov - 19:17
Le "Pas trop mal" semblait avoir reboosté la jeune fille.

 Elle s'activa à la tâche pendant que Kaito se demander pourquoi elle travailler.
Plus tôt elle avait déchiré les billets qu'il lui avait donnés. Par conséquent il en avait conclu qu'elle n'était pas pauvre. Alors pourquoi se donner la peine de travailler. Mais après tout il était lui-même dans cette situation. Un riche qui travail. Certes, lui n'avait pas eu le choix mais peut-être que Tammin désirait vraiment travailler. Pourquoi un bar ? Ce n'était pas forcemen un lieu recommander pour une jeune fille. Des gens en peine venaient se saouler et pouvaient certainement devenir très violent.

 L'héritier n'avait pas pour habitude de se rendre dans des bars car, premièrement, il ne tenait pas l'alcool, deuxièmement il n'avait pas de personne avec qui si rendre, troisièmement il avait passé plus de temps à travailler plutôt que prendre du temps pour se détendre. Encore maintenant, même si le rythme du pensionnat était assez tranquille niveau court, l'adolescent prenait des cours complémentaires conversants le management, l'économie, le droit mais également des cours de négociations. Sans oublier son travail à Mikimoto et ses séances publicité et pub pour la marque Missha.

 Le jeune homme était assez occupé la plupart du temps. Par chance, c'était un individu organiser et qui savait comment optimiser son temps afin de ne pas faire un burnout. Il avait bien vu que son propre père passer des heures considérables à travailler et la plupart du temps il ne restait même pas en Corée.Sa mère avait fait le choix de s'allier à lui et par conséquent Kaito ne la voyait pas souvent non plus. Du moins pas plus d'une fois tous les deux mois. Et encore...

Mais cette situation ne le déranger plus. Il avait accepté cet avenir que frère avait refusé. Ce dernier voulait une vie tranquille avec sa femme et sa fille. Pour lui il n'était pas question de voyager toutes les semaines sans les voir et confier leur éducation à quelqu'un d'autre. Mais Kaito voyait les choses différemment. Il n'avait personne à qui s'attacher et le travail était sa seule compagne. Il était également le dernier héritier des Yukimura et ne pouvait donc pas échapper à son destin. Il n'y avait pas d'issus de secours. Au moment même où son frère avait renoncé à ses attributions, son destin avait était tout tracé. Tammin revint avec une boisson qu'il n'avait jamais bue mais dont il avait entendu parler. Par chance ce n'était pas fort en alcool. Il ne désirait pas être ivre devant un inconnu ou qui que ce soit.

"Merci." dit-il en prenant le verre et en mangeant la fraise qui le décoré avant de boire une gorge.

L'alcool, léger, lui réchauffa la gorge pendant que le gout des fruits pétiller sur ses papilles.

"Ce n'est pas mauvais." dit-il finalement.

Enfaite, c'était même drôlement bon.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Je ne suis pas prétentieux, juste réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Six
Classe : Cinquième B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Serveuse dans un bar le week-end et parfois après les cours
Je suis... :
  • Mais t'es où ? Pas là !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 287
Okane (お金) : 428
Points. : 10
Date de naissance : 13/04/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : ~ Présentation ~ Fiche Rp ~ Fiche de Liens ~ Facebook ~
Arts du Spectacle.
Tammin Mizusaki
MessageSujet: Re: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ] Dim 8 Nov - 20:23
Lui servir ce cocktail était pour moi une grande fierté. Pour toutes les fois où je l'avais servi, les clients ne m'en disaient que du bien. C'est pour cela que le patron l'avait ajouté à la carte et que j'étais celle qu'on appelait lorsqu'un client en commandait. Le faire partager à Kaito Yukimura était donc plus ou moins important, pour moi. J'avais réellement envie de connaître son avis. Le plus franc possible, pour le coup. Quitte à recevoir une remarque décevante.

Je le vis commencer par la fraise et souris.

« Mais de rien ! »

Je mis mes coudes sur le comptoir et posa mon menton entre mes mains. Je continuai de le regarder et surveillais la moindre réaction faciale qu'il pouvait interpréter. Lorsqu'il eut fini sa gorgée et que sa critique tomba, je me suis redressée en affichant un grand sourire.

« Je suis satisfaite alors. J'ai réussi à ne pas te décevoir ! »

Il m'en fallait peu pour être heureuse et il s'en rendrait sûrement compte, à partir de maintenant. Attrapant un chiffon, je passai un coup sur le comptoir pour le faire briller, tandis que j'entendis mes collègues me saluer avant de quitter le bar. Je les avais, à peine, salué de la main. Ne jamais montrer quelconque affection envers l'un d'eux. L'un des ordres de mon patron. Je me mis ensuite à m'activer et à ranger correctement assiettes, verres et couverts. Car même si nous vendions essentiellement de la boisson, il nous arrivait de servir des plats. À des clients plutôt hauts placés et bien chéris du grand chef. Je laissais donc mon invité savourer son cocktail tranquillement, tout en restant à proximité, si l'envie lui prenait de me parler, de commander tout autre chose ou rien, tout simplement.

Je me déplace ensuite devant le comptoir et essuie les chaises, positionnées le long. Alors que je me trouvais à côté de lui, le désir de lui poser toutes les questions qui me brûlaient les lèvres, depuis un temps, monta en moi. Mais avant même que je puisse me lancer, des clients m'appelèrent. Je vis que le dernier de mes collègues était déjà occupé, alors, après un léger soupir discret :

« Je reviens ! »

Je me doutais bien qu'il s'en ficherait. Je ne comptais pas m'envoler, de toute manière. Mais à l'instant même, je pensais que le mieux était de lui dire cela. Aussi, je pris la commande des différents clients et rejoignis en vitesse le comptoir pour les servir, rapidement et convenablement. Je me devais d'allier qualité et vitesse. Une exigence de plus, de la part de mon supérieur. Énergiquement, je laissais le travail m'occuper et me prendre la totalité de mon temps. Dès que je finissais un service, je devais m'occuper de l'arrivée d'un nouveau client ou débarrasser une table désertée. Je n'avais plus aucune minute pour moi, jusqu'à ce qu'on connaisse la 'pause'. Un petit quart d'heure où le calme régnait étrangement, presque tous les soirs à la même heure, avant qu'une tempête ne se déchaîne et que le travail nous occupe jusqu'à la fermeture. Comme à chaque fois, le dernier de mes collègues décida de rentrer chez lui durant ce petit quart d'heure de tranquillité. Ne pouvant le retenir, vu qu'il était censé avoir fini avec les autres précédemment, je le laissai partir, la boule au ventre. J'espérais que ce soir, aucun client ne déraperait. Je profitais de ce petit moment de calme pour revenir auprès de Kaito.

« Veux-tu que je te serve autre chose ? »

Alors que je mourais d'envie de l'assener d'un interrogatoire purgatif , j'avais décidé de jouer la carte de la 'bonne serveuse' et de ne, finalement, pas lui prendre la tête, ce soir.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Because of you
Il n'y a qu'un remède à l'amour : aimer davantage. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Travail : Essayeur de matelas.
Messages : 851
Okane (お金) : 1002094
Points. : 10
Date de naissance : 19/11/2011
Age : 6
Je fais partie du Staff.
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ] Lun 9 Nov - 22:19
[Intervention PNJ.]
A la fin de la journée, le professeur du pensionnat, épuisé, trouva l'idée parfaite de se rendre dans un bar de Roppongi. Il aimait bien le monde de la nuit, mais il était loin de se douter qu'il croiserait des élèves du pensionnat, surtout l'une en serveuse....


Il franchit la porte de l'établissement, en s'étirant, avant de s'asseoir au comptoir, et de commander un verre de saké. Son regard dévia sur deux jeunes en train de discuter, et il ne les reconnu pas immédiatement.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pensionnat-miyusaki.net
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
100 / 100100 / 100

Chambre : 54
Classe : Cinquiéte A
Spécialisation. : Design
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Après les cours Bijouterie de son grand-pére
Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 75
Okane (お金) : 130
Points. : 18
Date de naissance : 27/12/1996
Age : 20
Les p'tits liens. : http://www.pensionnat-miyusaki.net/t687-celui-qui-a-dit-que-la-beaute-interieure-etait-le-plus-important-etait-surement-tres-laid-kaito-yukimura


Arts Visuels.
Kaito Yukimura
MessageSujet: Re: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ] Dim 15 Nov - 19:08
Encore une fois la fille se réjouit sa. À croire que faire plaisir à Kaito était important. Certes il aimait bien cette boisson mais il ne fallait pas s'emballer non plus. Il ne ferait pas de compliment non plus. Apparemment il lui en fallait peu pour être heureuse. Ou énervé. Elle était contente rapidement mais cette vexée aussi très vite. Lunatique était l'adjectif qui lui convenait à merveiller. Elle était aussi lunatique que Kaito était prétentieux.

Tammin ne semblait pas proche de ses collègues. L'adolescent remarqua qu'elles les avaient à peine salué ce qui l'étonna. Elle qui semblait pleine de valeur ne se montrer pas particulièrement polie à leur égard. Étrange. En même temps il pouvait facilement se faire des idées et devenir trop collant. Mieux valait alors les éloignés directement.Rapidement la jeune fille se trouva débordée de travail. Et il fallait bien avoué que le cadet des Yukimura ne faisait rien pour l'aider. Mais en même temps son job n'était pas d'aider les inconnus. Si elle avait du mal à gérer son travail elle n'avait qu'à démissionner. Il serait hors de question qu'il se retrouve à nettoyer une table ou à servir quelqu'un.

Il se contenta d'observer d'un oeil désintéressait la jeune fille virait à gauche et à droite dans cet océan de boisson alcoolisée. L'atmosphère de ce lieu ne ressemblait ne rien à ce que connût le jeune héritier. Les gens se parler familièrement, buvaient, rigolés. Ils ne se tenaient pas droit et ne faisaient pas attention à leur image. Étrange. Là où se rendait habituellement Kaito, les personnes qui l'entouré étaient vêtues plus convenablement et se tenait droit comme si leur vie en dépendre. En même temps, il se trouvait généralement dans un lieu plus professionnel qu'un bar. Tammin revint vers Kaito pour lui proposer un autre verre. Pour tout dire, il n'avait pas tout à fait fini le premier.

"Non merci, ça ira." répondit-il simplement.

Il ne tenait pas du tout l'alcool et préférait se contenter d'un seul verre. Rentrer chez son grand-père bourré était une très très mauvaise idée. Surtout qu'il voulait lui faire bonne impression pour que ce dernier l'autorise à prendre son propre appartement.

Alors qu'il buvait doucement sa boisson, un homme entra dans le bar et s'assit au comptoir. Étant nouveau, Kaito ne devina pas qu'il s'agissait d'un enseignant du pensionnat. Ce dernier allait-il reconnaître Tammin ? Ou aurait-elle le temps de se cacher avant que la situation s'envenime ?

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Je ne suis pas prétentieux, juste réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Six
Classe : Cinquième B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Travail : Serveuse dans un bar le week-end et parfois après les cours
Je suis... :
  • Mais t'es où ? Pas là !

Je peux prendre... :
  • Peut-être un dernier ?

Messages : 287
Okane (お金) : 428
Points. : 10
Date de naissance : 13/04/1996
Age : 21
Les p'tits liens. : ~ Présentation ~ Fiche Rp ~ Fiche de Liens ~ Facebook ~
Arts du Spectacle.
Tammin Mizusaki
MessageSujet: Re: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ] Lun 16 Nov - 15:43
« Non merci, ça ira. »

Je l'entendis décliner mon semblant de proposition et j'acquiesçai donc, poliment et de manière respectueuse. Après tout, mon devoir n'était pas de le rendre saoul mais bel et bien de répondre à sa demande et aux services qu'il m'était possible de lui offrir. Alors que je m'apprêtais à poursuivre la discussion sur un tout autre sujet, j'entendis la porte du bar. Levant la tête, grand sourire aux lèvres, j'étais sur le point de saluer le nouveau venu lorsque je le reconnus presque aussitôt.

Mon cœur rata un battement et je crus mourir instantanément. Je me retourne rapidement en lui laissant tout le loisir d'observer mon dos et mes cheveux. Je ne devais pas recroiser son regard. D'aucune manière. J'avais bien trop à perdre sur ce coup-là. Comment se faisait-il qu'un professeur du pensionnat était assis au comptoir du bar même où j'étais serveuse ? Cette coïncidence était bien trop grande pour qu'elle ne relève que d'un simple hasard. Décidément, tout tournait au dérisoire depuis mon arrivée au Japon. Je fis semblant de m'occuper de sa commande mais la réalité était toute autre.

« Merde, merde, merde ! Merde ! » me murmurais-je, sans cesse.

Me pinçant la lèvre, je mis mon index sur mes lèvres et fis, ainsi, signe à Kaito de la boucler. Il ne semblait pas préoccupé par la présence de ce professeur mais moi j'en étais terrifiée. Qui sait ce qui allait bien pouvoir m'arriver ? M'avait-il seulement reconnue ? J'espérais que non et que ma réaction ait été assez rapide pour qu'il ne puisse pas détailler mon visage. S'il en avait eu l'occasion et que mon nom s'était affiché en lettres capitales au-dessus de ma tête, j'étais tout bonnement fichue. Bonne pour la déchetterie ou pour le repas de bêtes sauvages. Il me dénoncerait et je devrais subir un conseil de discipline. Loin d'être le premier de ma vie, celui que je risquais actuellement pouvait peser gros sur ma vie actuelle et sur la réputation de la famille Miyusaki. Je devais absolument éviter une telle tragédie. Le drame, qui pourrait en être causé, pourrait bien me renvoyer illico presto en Australie.

Me vint alors une idée. Je la trouvais brillante. Cependant, j'avais comme un doute sur le regard extérieur de la situation. En l’occurrence celui de Kaito qui était aux premières loges et qui me verrait sans aucun doute passer à l'action. Mais à cet instant critique, ma propre réputation ne m'intéressait guère et je ne voulais qu'une chose. Survivre à cette abomination.

Je peux m'en sortir !

Me baissant lentement, je disparus derrière le comptoir. J'eus l'intelligence de jouer un petit rôle et de chercher quelque chose. Peut-être, avais-je réussi mon coup et qu'il comprendrait que je venais de disparaître. Après tout, il ne me voyait plus. J'étais cachée. Et je pouvais même faire encore mieux en me blottissant sous l'évier parmi les bouteilles en réserve. J'étais totalement persuadée qu'il n'y verrait que du feu et que je gagnerais cette partie de cache-cache, haut la main. En attendant, j'étais à genoux, au sol, en train de prier le Dieu des serveuses qui n'existait que dans ma pauvre petite cervelle d'idiote. Pourquoi est-ce qu'il m'arrivait toujours des 'crottes' lorsque je désirais paraître sérieuse et autonome ?

À croire que j'étais née sous une mauvaise étoile ou qu'une vilaine fée m'avait jeté un sortilège de 'scoumoune' lorsque je n'étais encore qu'un bébé. Tragédie à la 'Belle au Bois Dormant'. Ma vie est tout bonnement géniale. Quiconque devrait m'envier. Non mais sérieusement.. Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ce qui m'arrive et ce que je fous en boule, par terre, derrière le comptoir du bar ?
Comme pour punir ma sottise, je me mis une claque sur le front et mes idées se remirent presque toutes en ordre. Une toute autre idée venait de naître en moi et sans réfléchir, je me mis à l’exécuter sans tarder. J'avais cette impression que le temps était contre moi.

Mon regard porté au loin, sur la porte qui me mènerait aux vestiaires du personnel, je me mis à plat ventre et me mis à ramper tel un lézard en furie. Surtout, je me devais d'être discrète et de bien longer le comptoir afin que personne ne me voit faire l'imbécile heureuse, ou, plus exactement, ne me voit imiter un reptile dégénéré. Les premiers centimètres parcourus me parurent interminables. Rampant tel un membre de l'armée en plein commando ou en pleine mission d'observations, je n'avais pas l'impression d'avancer suffisamment vite et je sentais comme des regards posés sur moi. La panique me prit alors d'un coup et ne contrôlant plus rien, aussi bien ma tête que mon corps, je me sentis détaler à toute vitesse. ( une envie de voir ce que ça donne ? Click ;) )
J'étais aux vestiaires en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire et je pus souffler un bon coup pour évacuer la tension torride qui commençait à m'étouffer. Torride ? Je préfère arrêter de penser. Jouer les lézards ne m'avait pas réussi, on dirait.

« On se calme et on se reprend ! »

Je me lève et frotte énergiquement ma tenue de travail. Je n'arrivais toujours pas à croire au fait que je venais de me frotter au sol comme une malade mentale afin d'échapper à un simple professeur. Si l'on venait à me proposer une chambre dans un asile, je n'en serais même pas étonnée. Quoiqu'il en soit, le fait d'avoir laissé Kaito seul de l'autre côté, ne semblait pas m'atteindre. Après tout, je ne l'ai pas abandonné non plus. Et puis, il n'est pas perdu sans moi. Il doit même s'en contrefoutre. Je suis sûre qu'il est en train de se moquer de moi et de me discréditer par le biais de ses pensées. Peu importe, j'avais un plan à mener à bien et je me devais de réussir. Je me sentais comme dans un film du célèbre James Bond alias agent 007. Ou encore mieux, à la place d'Eden Sinclair dans Doomsday. L'actrice qui l'incarne est superbe et je me voulais rassurante en me comparant à elle. Bien que je ne lui arrivais même pas au pouce de ses orteils. Ma vie était donc destinée à le rester éternellement ?

Pathétique ?!

Entendre un client crier me réveilla subitement et je courus à mon casier. Foutant tout en l'air, je pris mon téléphone en main et envoya une nuée de messages à la totalité de mes collègues. Mes doigts tremblaient et j'avais comme l'impression de voir trouble mais la nécessité de la situation me permis d’écrire à une vitesse records que je ne me connaissais pas. Message court et assez explicite. J'espérais que leurs bonnes âmes se montreraient et qu'ils viendrait à mon secours. Ils avaient même plutôt intérêt. Intérêt pour qui ? Pour moi, qui d'autre...

'' Code noir, je suis foutue. Aidez-moi. Non négociable. ''

J'attendis des réponses mais aucune n'arriva. Allaient-ils tous me laisser tomber ? Alors que je sentais une crise arriver, je reçus enfin quelques réponses. Quel pur soulagement de voir qu'elles étaient pour la plupart positives. Certains se mettaient même déjà en route.

Allez, vite ! Ramenez vos fesses ! Ça urge !

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Because of you
Il n'y a qu'un remède à l'amour : aimer davantage. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Travail : Essayeur de matelas.
Messages : 851
Okane (お金) : 1002094
Points. : 10
Date de naissance : 19/11/2011
Age : 6
Je fais partie du Staff.
Maître du Jeu
MessageSujet: Re: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ] Dim 22 Nov - 14:21
Quelle chance le prof reconnait personne, boit un verre et se tire.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pensionnat-miyusaki.net
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ]
Revenir en haut Aller en bas

~ Night Changes ~ [ Bar normal / Kaito est invité ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Wednesday Night Raw # 60
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Tokyo. :: 六本木 - Roppongi. :: Bars.-