RSS
RSS



 

Partagez|

Danser au rythme des rencontres [ Yume et Kaory ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 72
Okane (お金) : 567
Points. : 0
Date de naissance : 21/12/1997
Age : 19
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
Arts du Spectacle.
Kaory Maeda
MessageSujet: Danser au rythme des rencontres [ Yume et Kaory ] Mar 17 Nov - 23:57
Alors que le jeune homme qui n'avait pas arrêter de m'interrompre disons toutes les cinq minutes pour me demander ceci ou cela, est parti après avoir fini son devoir d'histoire et assez précipitamment je dois dire, il avait surement quelque chose de très important à faire pour partir ainsi. Cela ne m'avait pas vraiment déranger puis-qu’aucun garçon ne m'avait parler jusque là, mais je n'est pas pu me concentrée quand il était à côté de moi. Maintenant que je suis seule, je peux m'y mettre sérieusement et travailler enfin pour rattraper la moitié du cursus de mon année scolaire que j'ai déjà manqué.

Une heure après il est quatorze heure et j'ai plutôt bien avancer, ça va vite quand personne n'a besoin d'aide pour quelque chose. Je m’étire en silence avant de me lever de ma chaise pour aller remettre tout les livres que j'ai emprunter dans leur rayons. Je reviens à ma table et range mes affaires dans mon sac à dos. Bon, je n'ai bien entendu pas tout fait, il me faudra encore quelques jours pour tout rattraper, mais j'ai bien avancer. En sortant de la bibliothèque je dis un au revoir, bonne journée à la bibliothécaire en parlant doucement.

Je me demande maintenant ce que je vais bien pouvoir faire, puis une idée me parvient. Pourquoi pas aller à la salle de danse ? Me posais-je la question à moi même. Je me dirige donc vers l'aile nord demandant mon chemin à une fille dans le couloir qui discute avec ses amies, toujours en bégayant un peu. En espérant qu'il n'y aura personne sinon je ne pourrait pas me lancer, il est vrai qu'en cours j'y serais obligée, mais cela est bien différent que si on est autodidacte. Dans le cas contraire tant pis je regarderais les autres danser et j'apprendrais dans tout les cas.

J'arrive devant la porte et je prie vraiment pour qu'il n'y ai personne dans la salle, j'ouvre et entre, tout est calme, il y a aucun bruit, je soupire de soulagement. Youpi, mes prières ont été entendu et exaucées. Je m'avance vers la scène et dépose mon sac sur le devant avant d'y monter. Même si je suis pas en tenue, j'enlève mes baskets, prends mon téléphone portable en y branchant mes écouteurs puis met ma playlist en route avant de le ranger dans ma poche.

Mes yeux sont fermés, je respire doucement et la musique commence à m'emporter, mes pieds bouge tout seul, je me met à danser au rythme de la chanson tout en la chantant doucement en même temps, m'évadant avec mes deux passions, mon esprits ne pense plus à rien, ni à ma mère partie trop tôt, ni à ma sœur et ni à mon petit frère dont je n'ai pas beaucoup de nouvelle depuis que son père l'a emmené après nous avoir abandonné chez notre tante, à ma jumelle et moi, à la mort de notre mère. Ne faisant plus attention à ce qui m'entoure, quelqu'un pourrait entrer que je ne l'entendrait pas.


~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Externe
Classe : Seconde B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 19
Okane (お金) : 34
Points. : 0
Date de naissance : 28/03/1999
Age : 18
Les p'tits liens. : Profil ♫
Arts du Spectacle.
Yume Sasaki
MessageSujet: Re: Danser au rythme des rencontres [ Yume et Kaory ] Mer 18 Nov - 20:02
J’ai des fourmillements dans les jambes, dans mes cuisses, mes mollets, mes pieds, mes tibias. C’est comme une inflammation, une grande souffrance physique, mais la seule chose que j’aie c’est un manque d’activité. J’ai besoin de sentir le sol à travers mes pas, l’étirement harmonieux de mes bras, le rythme qui bat dans mes veines. J’ai besoin de danser. Mais pour l’instant je suis collée à cette chaise inconfortable, les doigts agrippés au stylo, j’écris des mots et des phrases que je n’essaye même plus de comprendre. J’ai l’impression d’être un robot, mon écriture est tellement relâchée que je ne sais même pas si j’arriverais à me relire. Mes cheveux me gênent, je voudrais les attacher mais je vais gêner tout le monde si je fais ça… Une fois de plus mon regard se pose sur l’horloge : Allez ! Plus que cinq minutes et je pourrais quitter cet endroit !

Les cours me rendent malades. Les professeurs ne sont pas mauvais, la plupart de mes cours sont intéressants et bien construits. Ce n’est pas non plus de la faute de mes camarades, ils ont tous l’air très gentils. Nous n’avons pas non plus trop de pression scolaire, de stress. Je réussis plutôt bien, sans devoir trop travailler. Ca me laisse du temps pour mes activités ! Mon emploi du temps est raisonnable. Non vraiment, c’est un bon établissement. Le seul problème c’est que je suis invisible. Je suis un fantôme aux joues rouges. Je suis incapable d’aller parler aux autres, et les autres sont incapables de me remarquer. Je sais bien que c’est de ma faute, je fais tout pour que l’on ne m’approche pas. Ce n’est pas ça qui est gênant. Je ne sais pas vraiment ce qui l’est à vrai dire.  Cependant je ne me sens pas bien. J’ai ce serrement, comme un poids sur mes poumons, j’ai du mal à respirer. Alors j’ai de plus en plus besoin de me défouler, de jouer, de danser, de me lâcher !

Driiiiiing

Je reste sagement assise,  attendant que le professeur finisse son cours. Je range rapidement mes affaires et me mêle à la foule d’étudiants pour passer inaperçue. Mes affaires de sport sont dans mon sac, je n’ai pas envie de porter un deuxième sac, les autres le remarqueraient.  Je me dirige calmement vers la salle de danse, espérant qu’à cette heure là elle soit déserte. Derrière le rideau de mes cheveux, j’essaye de dissimuler un sourire. Rien que de penser à la scène sur laquelle je vais pouvoir évoluer, ça me remplit d’une joie immense ! Non vraiment. Qu’importe les amis, la sociabilité, je n’ai besoin de rien d’autre que de danser. C’est un second souffle, une autre personnalité. Quand je danse je suis libre, libérée des contraintes de ma vie quotidienne. Le parquet qui glisse sous mes pieds me fait sentir légère, si légère, je m’étire vers le ciel, me soulève, je pourrais presque atteindre le ciel ! J’en suis sûr, quand j’aurais le niveau nécessaire, je serai tel un oiseau. Alors jusqu’à ce que j’atteigne ce but, je dois m’entraîner. La sueur doit couler, mes orteils doivent me faire souffrir, je dois avoir d’horribles courbatures, mes bras doivent s’épuiser. Car je le sais. Un jour je volerai.

Je pousse délicatement la porte de la salle, je me glisse à l’intérieur.  Malheureusement je suis déçut. Il y a déjà quelqu’un… Ce n’est pas si grave après tout, je vais attendre qu’elle parte.

En attendant je m’installe tranquillement dans un coin et la regarde. Je me demande bien sur quelle musique elle danse…

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 72
Okane (お金) : 567
Points. : 0
Date de naissance : 21/12/1997
Age : 19
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
Arts du Spectacle.
Kaory Maeda
MessageSujet: Re: Danser au rythme des rencontres [ Yume et Kaory ] Jeu 19 Nov - 2:55
Sur la scène je me sens pousser des ailes, j'aime danser plus que tout, et chanter en même temps me procure une joie immense, je suis libéré de toutes pensées négative et j'oublie tout autour de moi, comme mon passé, ma timidité s'envole dès le premier pas de danse, c'est vraiment une libération pour moi, et personne ne pourra m’interdire de danser car c'est mon oxygène, ma vie tout simplement. La musique change, et c'est celle que adore le plus écouter et danser car je peux fusionné le classique et le moderne, c'est Show Me The Money de Petey Pablo. Je commence avec le classique et au rythme où va la musique je mélange les deux, je m'éclate et je dois avouer que cela fait du bien.

Je ne m'aperçois même pas que quelqu'un est entrée dans la salle tellement je suis absorbée par la musique qui se termine, et moi je la fini avec un  grand écart de côté, front sur le genou et les deux mains allant se mettre sur la pointe de mon pied. Ayant à peine le temps de reprendre mon souffle qu'une autre musique que j'aime bien se met en route, je me relève rapidement, secoue mes bras et entame la danse, c'est  Step Up de Samantha Jade, je bouge comme ci que je faisais une battle avec quelqu'un, cela m'étais arrivée de temps en temps d'en faire à Kyoto, des fois avec le peu d'amies que j'avais et d'autre fois quand je me mettais à danser dans la rue, des personnes venais me rejoindre sans même me parler et ont en faisais une, c'était vraiment bien, j'aimais beaucoup, et faire de l'impro j'aime beaucoup.

Une nouvelle fois la musique se termine et d'autres prend la place, quinze minutes plus tard elle s'arrête à la fin d'une musique, soufflant doucement, étant un peu en sueur, ce qui est normal quand on ne s'est pas entrainer depuis quelques temps. Je m'avance au devant de la scène en regardant autour de moi comme si je sentais une présence, et je vis une fille dans un coin en train de me regarder, je me mis de suite à rougir.

- E-Excusez moi ... j-je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un ... Lui dis-je en retirant mes écouteurs de mes oreilles, éteignant la musique et rangeant mon téléphone dans ma poche de jogging.

Je descends de la scène pour aller à mon sac à dos, j'ai toujours une bouteille d'eau dedans, je l'ouvre et la prends pour une boire quelques gorgées.

- T-Tu veut peut-être que je te laisse la place ?

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Chambre : Externe
Classe : Seconde B
Spécialisation. : Danse
Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 19
Okane (お金) : 34
Points. : 0
Date de naissance : 28/03/1999
Age : 18
Les p'tits liens. : Profil ♫
Arts du Spectacle.
Yume Sasaki
MessageSujet: Re: Danser au rythme des rencontres [ Yume et Kaory ] Dim 22 Nov - 19:37
Ses pas sont contrôlés, maîtrisés, son écart est bien fait. Je pense qu'elle a un bon niveau. Il y a eu un petit moment bizarre quand elle s'est relevée. Elle est repartit sur un autre rythme. J'en déduis que sa musique a sûrement changé. Je suis impressionnée par l'énergie qui se dégage de cette danseuse. Elle dégage une telle passion, une telle confiance en elle. J'aimerais bien lui ressembler. Je suis sur qu'elle est l'une de ces filles qui ont pleins d'amis, qui s'entendent avec tout le monde et qui savent se faire entendre. Mais peut-être est-ce que je me trompe ? Quand on la voit comme ça, c'est surprenant de penser que tout ce charisme disparaît dès qu'elle s'arrête. Ma mère dit toujours ça de moi. Quand j'étais petite elle rampait dans le studio, elle disait qu'elle cherchait où était toute cette confiance en moi que j'avais dégagé en dansant. Moi je riais mais je ne la croyais pas. Je me trouvais pas si bonne que ça, comment aurais-je pu dégager quelque chose ?

Je m'accroupis dans un coin sombre, dos appuyé contre le mur et jambes repliés vers ma poitrine. Je l'observe. J'essaye de lui inventer une vie, un caractère, des amis, un passé, un prénom, une couleur préférée. Hum... Je lui verrais bien porter un nom court, un peu commun. Je sais pas. Un nom d'héroïne. Du genre Kimi, Naoki, Yuki. Oui un truc en "i". Bon je dis sûrement ça parce que j'aime bien les noms propres se terminant en "i", ça doit venir de mon nom de famille : "Sasaki". Sinon... Je verrais bien ses parents un peu stricte, et sa mère elle serait belle, une sorte de célébrité. Sa fille voudrait la suivre, devenir aussi populaire qu'elle. Son père ferait un métier honorable comme avocat, médecin, quelque chose dans le genre. Je la vois plutôt fille unique, ou avoir un petit frère. Ses amis se seraient soit des gars sportifs ou musiciens, les filles seraient artistiques. Je verrais bien sa meilleure amie faire du théâtre ou une activité du genre. Je rigole doucement. Je m'imagine pleins de choses mais je suis sûr que tout ça est faux. Ah moins que je sois une sorte de devin...

Ma curiosité me titille, j'aimerais savoir si ce que je pense est juste ou pas mais jamais je n'oserais allé lui poser des questions. D'une certaine manière elle m'intimide. Elle est vraiment jolie... Soudain elle s'arrête et ça me surprend. J'ai cette espèce de réflexe, je me relève à moitié, comme si c'était mon tour, mais tout de suite je regrette mon geste. Le rouge me monte aux joues, gênée j'aimerais partir. J'aurais dû partir tant qu'il en était encore temps mais c'est trop tard. La danseuse semble m'avoir vu. Quand elle s'adresse à moi, je regarde mes pieds toute honteuse. Elle n'est pas obligée de ma parler, j'ai du la déranger. Mais je relève la tête un peu surprise. Elle bégaye, cherche ses mots, elle n'a pas l'air à l'aise. Finalement je me suis trompée. Je ne sais pas mais le fait qu'elle est du mal à me parler, ça me fait bizarre. Normalement c'est moi qui me comporte comme ça. J'ouvre la bouche et la referme, mes bras se balancent. Je suis déstabilisée. Mon dieu mon dieu ! Je dis quoi ? Pas cool ! Le temps que les paroles traversent mon esprit pour aller à ma bouche je passe pour une cruche, ou une attardée mentale. Je ne sais pas ce qui est le pire...

"Non !" m'écriais-je un peu trop fort.

Je balbutie des "Ah... Euh.. Je... Je..." Mon visage est en feu, je peux le sentir. Je passe le dos de ma main sur ma joue, le contact de mes mains froides me calme un peu, je réussis à dire quelque chose d'un peu plus cohérent.

"Si tu n'as pas finis je vais attendre..." proposais-je d'une petite voix, un léger sourire éclairant mon visage.

Je baisse la tête et laisse mes cheveux cachés mon affreux visage. Je ne sais pas ce que je fais dans cette salle, j'aurais dû partir dès que j'ai vu que c'était occupée. Maintenant elle se sent gênée, c'est de ma faute...

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Niveau scolaire. :
0 / 1000 / 100

Situation amoureuse : Célibataire

Je suis... :
  • Fidèle au poste !

Je peux prendre... :
  • Pleins de rps.

Messages : 72
Okane (お金) : 567
Points. : 0
Date de naissance : 21/12/1997
Age : 19
Les p'tits liens. : Rentrer ici les liens importants. (Présentation, liens, rps.)
Arts du Spectacle.
Kaory Maeda
MessageSujet: Re: Danser au rythme des rencontres [ Yume et Kaory ] Mar 24 Nov - 1:29
Quand je lui parle, elle baisse la tête et regarde ses pieds, à un moment ses bras se balancent le long de son corps, elle à l'air déstabilisée, pourtant d'habitude c'est moi qui suis dans cet état quand quelqu'un me parle, cela me fait vraiment bizarre de voir quelqu'un d'autre réagir comme je le fais moi même. Elle ouvre la bouche puis la referme aussitôt, je me demande pourquoi, je continue de la regarde jusqu'à ce qu'elle me réponde.

- Non ! Crie la jeune femme un peu fort.

Après son non je la fixe alors qu'elle bégaye des " Ah, euh et des je ". Je vois qu'elle rougit, son visage est tout rouge, elle passe sa main dessus, elle est surement froide car elle se reprend quelque peu de temps après, c'est sûrement sa façon de se calmer.

- Si tu n'as pas finis je vais attendre... Elle me sourit en me proposant cela, je dois la déranger, je baisse un peu la tête, puis la relève.

Je vois qu'elle aussi la baisse, ses cheveux lui cache son beau visage, elle est magnifique cette fille, je la fixe à nouveau, je connais cette posture, je l'ai utilisé tellement de fois à cause de ma fichu timidité, elle pense que c'est de sa faute, qu'elle m’a dérangée, et que je suis mal à l'aise à cause de ça, je le sais car c'est ce que je pense en permanence quand je me retrouve en face de quelqu'un, que j'entre dans une salle et qu'il y a au moins une personne, j'ai l'impression que je la ou le dérange, ont est pareil on dirait toute les deux, une grosse timidité nous lies, enfin c'est ce que je ressens, ce que je pense, je la regarde.

- S-Si tu veux ... ont peut danser toutes les deux ... J-J-Je suis la que depuis d-d'aujourd'hui ... mais j'ai cru voir un poste radio et des cds. Bégayant à n'en plus finir, rougissant à mon tour. Q-Quoi que je ne pense pas que tu veuille avec mon piètre niveau ...

Ont est pareil toutes les deux, je le sens, elle à les mêmes mimique que moi, heureusement que je n'ai pas mon sweet car à ce moment précis, la manche aurait été torturé fortement en le tortillant de ma main, et la elle m'aurait pour ainsi dire prise pour une folle. Je me demande comment elle danse, elle dois être meilleure que moi, j'en suis sur, j'ai un faible niveau, je ne sais même pas comment j'ai pu être accepter ici, dans cet établissement, mais ils m'ont pris et je ferais tout pour relevé mon niveau et que ma mère soit fière de moi. En pensant à ma mère, mon habitude revient, même si je suis à l'intérieur, je lève la tête et regarde le plafond, me sentant ridicule, ma tête revient à la regarder, puis la baisse rapidement en rougissant.

Sa y est, c'en ai fini, elle va vraiment me prendre pour une retardée mental.

Fichu manie qui se produit à chaque fois que je suis avec quelqu'un, tout comme ma timidité maladive, je pourrait au moins levé la tête quand il y a personne, cela fait fuir la plupart des personnes, à part Tammin ce matin, mais elle c'est parce qu'elle à aussi perdu sa mère, comme moi, mais sinon ceux qui n'ont jamais perdu quelqu'un, ne peuvent surement pas comprendre le pourquoi du comment et fuient pour la plupart. Je reste tête baisser en attendant qu'elle me réponde si elle n'à pas pris ses jambes à son cou avant.

~#~#~#~#~#~#~#~#~Pensionnat Miyusaki~#~#~#~#~#~#~#~#~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Danser au rythme des rencontres [ Yume et Kaory ]
Revenir en haut Aller en bas

Danser au rythme des rencontres [ Yume et Kaory ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Yume No Pandora ~
» Débat : Votre rythme d'écriture
» Yu-Yume... *se cache*
» Nous nous y reprendrons à deux fois avant d'aller danser (Haley) - Terminé
» Pour pouvoir danser la rumba avec Mark Ruffalo...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miyusaki :: Miyusaki. :: Aile Nord. :: Salle d'Arts du Spectacle.-